Ski
Accueil > Actu > Divers VTT > Un chasseur prend un vététiste pour un sanglier

Un chasseur prend un vététiste pour un sanglier - Actu Divers VTT

 
+40
42 votes

Un chasseur prend un vététiste pour un sanglier

Proposé par fontra le 24.10.2011, publié le 24.10.2011 :: www.midilibre.fr :: 981 vus :: 32 commentaires :: Divers VTT

Un chasseur prend un vététiste pour un sanglier et lui arrache le mollet »

Commentaires

» Par Phil'Ô, le 24.10.2011

En 2009, la chasse avait coûté la vie à un VTTiste.

Dans son malheur, il a été très chanceux... Putain d'armes à feu !!! :evil:

» Par Yann, le 24.10.2011

Scandaleux comme d'hab'... Mais on va nous dire que c'est normal, la chasse c'est bon pour la nature et puis c'est à nous de faire attention...

» Par Lolo, le 24.10.2011

Moi ce qui me [#@_8ç~#>] c'est le peu de respect qu'ils ont pour la nature...cartouches vide un peu partout...sans pitié pour monter en 4x4 sur les pistes, ils ont pas de jambes ou quoi???

Va faire la morale à un gamin parce qu'il a pas ramassé son papier de barre de céréale alors que tu roules sur un sentier parsemé de cartouches..
Idem quand ils sont de sortie t'as un peu l'impression que c'est les rois du monde, il hésite pas à t'intimider pour te dissuader d'aller sur leur terrain de jeu.. on l'as encore constaté dimanche au mont Agel!!!
Comme le dit Phil'Ô, putain d'armes à feu...

» Par BDS, le 24.10.2011

pour agrémenter votre soirée, je vous laisse lire les autres nouvelles un peu à droite du texte...c'est pitoyable.

» Par Le ded, le 24.10.2011

Vu sur la piste de montée samedi dernier,
"Attention: Chasse en cours. Soyons prudents"
Où comment détourner leur problème en intégrant le randonneur dans leur espace de chasse. Le randonneur est averti et il faut qu'il sois prudent!!
Tous mes souhaits de prompt rétablissement au malchanceux gardois

» Par Ricil, le 24.10.2011

C'est le genre de nouvelle qui te fait vite devenir anti-chasse...

J'ai jamais entendu parlé d'un vététiste qui avait tué quelqu'un avec son vélo...

Pour les fans de la connerie de certains chasseurs, c'est

» Par Florent, le 24.10.2011

Sur le coup j'ai compris que c'était le chasseur (cannibale) qui avait arraché un molet au vttiste...

Moi je dis une seule chose...
Vive les sangliers dressés pour remplacer les Patous (3eme degré, mode anti-troll)

» Par Mic'hel, le 25.10.2011

il avait combien de grammes d'alcool dans le sang, le viandard?

» Par Mic'hel, le 25.10.2011

Cet "accident" est déjà répertorié dans la (loooooongue) liste des "exploits" des neuneus à fusil à la buvette de l'alpage.

» Par Lolo, le 25.10.2011

Moi je trouve qu'ils s'octroient un peu trop de droits sous prétexte qu'ils posent un panneau ridicule à l'entrée d'un chemin...
Pourquoi n'aurait on pas le "droit" d'y aller parce qu'ils font une battue? Alors retournons le pbm pourquoi sont il la alors qu'on roule sur ce chemin?

Messieurs vas falloir rouler vite pour passer entre les balles!!!!

» Par Bianchi, le 26.10.2011

Voici une très récente et édifiante aventure dans le même genre "abruti de chasseur", infiniment triste
--------------
Peut être avez-vous à la télé ( Arte ) le film « Milosh et les Lynx », très populaire en Allemagne et en Europe Centrale.
Milosh Majda, Slovaque, est un spécialiste de la faune sauvage des Carpates, il est particulièrement connu pour ses travaux sur l’aigle royal et sur le Lynx, dont il est le seul à avoir réussi la réintroduction dans leur milieu naturel de bébés nés dans des zoos, espoir pour la survie de ce félin devenu bien rare chez nous.
Le film de Milosh retrace le retour à la vie sauvage dans les « Mala Fatras » de ses deux premiers pensionnaires, Mucho et Lisa, au terme de 14 mois de rééducation.
Ces actions sont conduites avec une grande passion, mais Milosh n’a que des moyens matériels bien limités.
Son principal partenaire est sa chienne Lilli. D’une intelligence supérieure, Lilli a en charge l’éducation des jeunes Lynx, et leur transmet l’instinct et les techniques de la chasse de leurs futures proies.
Cette année, Lilli est devenue la mère adoptive et le professeur de Vicky, un jeune Lynx qui a atteint 5 mois, et qui partage tous ses instants.
Jeudi 20 octobre, fin de journée, Milosh est parti relever des pièges photographiques dans la forêt, Lilli et Vicky l’accompagnent en toute liberté, courant comme des fous derrière un lièvre, ils disparaissent dans les bois.
La nuit tombe, Lilli et Vicky ne sont pas rentrés, et ne répondent pas aux appels, Milosh est inquiet.
Un double claquement, à la lumière des lampes torches, nous battons la forêt, à mes pieds Lilli gît dans la mousse rougie par son sang.
Un peu plus haut, une silhouette fait semblant de ne pas s’enfuir, un chasseur, viandard local l’arme à la bretelle, explique à Milosh, à sa femme et à sa fille effondrée qui l’agonit d’injures, que dans la pénombre il a cru tirer sur un loup, et qu’après tout, un chien « errant » peut être abattu …
Les lois en Slovaquie sont ainsi faites, le lobby de la chasse si ce n’est la corruption, sont si puissants que Milosh n’imagine même pas porter plainte … le porteur de fusil, ancien maire du village, membre local du Ministère de l’Environnement, parfaitement au courant des activités de Milosh, s’éloigne sans souci ni remords.
Milosh craint pour Vicky, qui a aussi pu être destinataire des balles assassines, par bonheur, nous retrouvons le jeune Lynx intact, orphelin terrorisé blotti sous un tronc.

Ainsi disparaît le fruit d’années de travail et d’intelligence.
Le programme de réhabilitation de Milosh est anéanti, l’avenir de Vicky compromis.

Danse avec le Lynx

Vlado, mon guide, a mobilisé pendant la nuit ses contacts, les appels téléphoniques pleuvent de toute l’Europe auprès des médias Slovaques qui se déplacent en nombre, la police et les services vétérinaires officiels ne peuvent plus fermer les yeux, l’enquête est ouverte et l’expertise montrera même que les balles n’ont pas été mortelles, Lilli a été achevée à coups de crosse.
L’affaire fait la une des journaux télévisés.

Ce matin, Vicky désemparé tourne autour de la dépouille de Lilli, il tente de la sortir de son sommeil, la faire se lever, de jouer avec elle comme d’habitude, lui lèche le museau, la veille un long moment, dressé immobile dans la posture d’un chat, s’éloigne à nouveau.
Milosh filme ces instant émouvants.
Vicky revient spontanément auprès de nous, de Milosh d’abord, avec qui il se livre à d’intenses marques d’affection, puis – fait exceptionnel – vers moi-même, humain parfaitement inconnu pour lui – et j’ai la joie de jouer plusieurs minutes avec ce félin qui pourrait déjà d’un coup de ses griffes acérées, m’arracher un morceau du bras, mais avec qui nous roulons ensemble dans l’herbe de la prairie, que je prends dans mes bras puis qui s’échappe pour revenir grimper sur ma tête … et me renverser à nouveau.

» Par squal, le 26.10.2011

Lolo a dit :Moi je trouve qu'ils s'octroient un peu trop de droits sous prétexte qu'ils posent un panneau ridicule à l'entrée d'un chemin...
Pourquoi n'aurait on pas le "droit" d'y aller parce qu'ils font une battue? Alors retournons le pbm pourquoi sont il la alors qu'on roule sur ce chemin?

Bien souvent les chasseurs sont sur des terrains "privés" sur lesquels eux ont le droit d'aller chasser car le proprio (chasseur ou non) les y a autorisé. Nous globalement nous sommes juste "tolérés" de passage... Sauf quand ils chassent ! Bref pas grand chose pour se défendre de notre côté. C'est un peu comme si les gens passaient dans ton jardin tous les jours et que ça ne te dérange pas, et que le jour où tu fais une fête tu interdis le passage. Imagine si les mecs gueulent et avançant leur droit de circuler ! :wink:

Attention, je suis loin d'être un ami des chasseurs, je suis d'accord pour dire qu'il est très dangereux de cohabiter et c'est pas un petit panneau par-ci par-là qui empêche les accidents (vu qu'ils se tirent entre eux !). Mais globalement s'ils sont sur des terres privées on peut guère appuyer sur le droit de circuler...

Mais tous les terrains ne sont pas privés.

» Par Bianchi, le 26.10.2011

si on est sur un terrain privé, le propriétaire a bien sûr le droit d'autoriser ou pas l'accès de quiconque
et si c'est une "chasse privée", c'est - ou ça doit être - en plus signalé, clôturé, etc
il n'y a pas grand chose à dire la dessus
Le problème est que les chasseurs chassent aussi et surtout en terrain public ( montagne, forêts domaniales, etc ), que là l'accès ne leur est pas "réservé", un piéton, un VTtiste a tout à fait le droit d'être présent et sans devoir être fusillé pour cause de ressemblance avec un sanglier, ou un loup ...
Notons que pour parer à cette situation, les droits de chasse à un endroit donné faisant souvent l'objet d'une
convention ( payante ) entre le propriétaire ( commune, ONF ... ),et la société de chasse, il est de + en + souvent pris un arrêté municipal qui restreint, règlemente, interdit ... l'accès de tiers à la zone en question, pendant les heures de battue, etc
Je ne sais pas si la validité de tels arrêtés a déjà été contestée au T.A., car s'il est "normal" que le Maire se préoccupe de la sécurité sur sa commune, il l'est moins lorsqu'il s'agit en fait de "privatiser" même temporairement un terrain public, au profit d'une catégorie d'usagers ( et moyennant finance ), pour une activité de chasse qui n'a pas grand chose à voir avec l’intérêt général ???

» Par Phil'Ô, le 26.10.2011

Bin à titre d'exemple.

Les Rallyes Automobiles, "privatisent" les routes le temps d'une spéciale. Un arrêté est pris (je ne sais pas s'il est municipal ou préfectoral) qui interdit la circulation durant l'épreuve.
L'organisateur payant une (forte) redevance à la préfecture pour défrayer les divers agents de sécurité mis à la disposition de l'organisateur (gendarmerie/pompiers/etc...) par la préfecture, sachant que la préfecture les lui impose :wink:

Si ça c'est pas de la privatisation temporaire de biens publics ! :ill:

Donc pour en revenir à la chasse, il se pourrait que l'administration puisse suivre ce chemin pour s'autoriser à faire payer la "privatisation temporaire" d'un terrain public... :wink:

» Par squal, le 26.10.2011

Oui mais n'oublions pas que les chasseurs bien souvent oeuvrent plus ou moins dans leur intérêt pour l'entretien d'une forêt (domaniale ou non) et donc il en découle que la commune leur concède le droit de chasse "en contre-partie". Rien à payer des 2 côtés. La forêt et les sentiers sont entretenus d'un côté et de l'autre les chasseurs chassent avec autorisation sur des terres publiques !
Bref un bon arrangement qui arrange les 2 parties, mais par contre les autres ils ont que le droit de ne rien dire (voir seulement le droit de se faire tirer) car ils n'ont rien fait :roll: .
Je passe sur le fameux argument de la régulation des populations animales nécessaire dans une forêt publique aussi...

Sinon pour donner un autre exemple de gestion de biens publics par une commune. La mairie préfère mettre "en vente" des lots de forêt à très bas prix pour que des particuliers puissent faire leur bois et surtout entretenir la forêt. Chose que se devrait de faire une commune, mais qui lui coûterait un oeil et ne saurait quoi faire du bois ensuite... Donc une partie est gérée ainsi et pour le reste le boulot est fait par des forestiers privés. Je doute (mais je ne sais comment ça fonctionne) que ce soit eux qui payent pour travailler... Ca serait plutôt l'inverse. Ils sont payés et en plus ils récupèrent le bois.

» Par Yann, le 26.10.2011

Enfin bon tout ceci ne justifie pas de tirer sur un VTTiste ou un joggeur...

» Par squal, le 26.10.2011

Oui ça c'est clair.
Ce qui serait bon c'est de se poser la question de la "responsabilité" du maire quand il y a un accident sur un de ces terrains public ?

» Par Florent, le 26.10.2011

Juste pour dire que pendant qu'on passe du temps à parler de la chasse, la chasse reste autorisée dans le futur PN des calanques, au grand dam du conseil de protection de la Nature. (y compris le lâché de gibier à tirer, l'alimentation au Mais..)

Mais pour autant, parler autant de la chasse quand on est VTTiste, n'est pas du temps perdu quand en même temps on nous offre une tribune démocratique, pour que le nombre de VTTistes concernés, soit au moins aussi élevé que le nombre de chasseurs ?

Je veux parler de l'enquête publique de ce même parc PN des Calanques...

D'avance vous pouvez me fusillier pour le HS (ou pas) ;)
Mais le lien entre le PN des Calanques, la chasse et ce débat était trop grand pour que je me taise ;)

» Par cyclohc, le 26.10.2011

Cohabitation certes difficile entre randonneurs en tous genres et chasseurs. L'intolérance est souvent des deux côtés...mais, le chasseur est armé donc plus dangereux !
Ce n'est pas pour cela que l'on puisse se dire "antichasse", le sketche des Inconnus est certes une belle caricature, mais c'est souvent grace à la surveillance (je sais que beaucoup vont exploser à ce terme !) des Sociétés de Chasse que le gibier arrive encore à survivre voire se développer...et pas que "grâce aux parcs en tous genres" et en tout cas, pas grâce aux Vttistes que nous sommes. Nous tuons tous beaucoup plus de gibier par notre vie moderne (auto et autres moyens de transport, pollution etc...) que tous les chasseurs réunis!

Un peu de tolérance ferait de mal à personne. Mais comme dit Yann, cela ne justifie pas de tirer sur un Vttiste ou un Joggeur.
Le chasseur de chamois (par exemple) a une bague pour tirer telle bête et pas une autre...beaucoup de randonneurs ne sauraient pas faire la différence !! Il doit donc être capable de différencier un cycliste d'un sanglier (si il ne casse la croûte qu'après avoir chassé !!)

» Par jerome01, le 26.10.2011

ça me conforte dans le choix de rouler sur bitume...
Chez moi c'est jour de chasse samedi/dimanche et mercredi, en gros tu ne peux pas emmener les gamins se balader en forêt...

» Par Bianchi, le 27.10.2011

Nous tuons tous beaucoup plus de gibier par notre vie moderne (auto et autres moyens de transport, pollution etc...) que tous les chasseurs réunis!
sans doute les chasseurs se déplacent à pieds en ville, et en Vélo à la campagne, mais jamais en bagnole ni en gros 4x4 ... donc eux ne participent pas à la dégradation de notre milieu ...
de quelle intolérance parles tu ?
Perso, je n'ai rien contre une chasse "responsable" et maitrisée,
je souhaite simplement ( et je ne suis pas le seul ) qu’être armé d'un canon ne donne pas le droit de me flinguer parce qu’un poivrot m'a confondu avec un sanglier ...

» Par cyclohc, le 27.10.2011

...C'est bien ce que j'ai dit !!

» Par Le ded, le 27.10.2011

Le comble du chasseur, c'est d'attraper son épouse et de lui mettre une cartouche ;)

» Par jerome-g, le 28.10.2011

Pour info, les accidents de chasse font une vingtaine de morts par an selon ce site : www.roc.asso.fr/non-chasseur/accidents-chasse.html

» Par cyclohc, le 28.10.2011

Et les accidents de VTT ??
...Bon, d'accord, en principe cela ne tue pas autrui !!

» Par Florent, le 29.10.2011

Aucun accident impliquant un piéton et un VTT dans les stats officielles de la MBF !

» Par Yann38, le 01.11.2011

Je sens que je vais me faire lyncher...
Je suis chasseur et je fais du VDM.
Tout d'abord je déplore le décès de ce vététiste.
Je vais prendre la défense des chasseurs car personne ne le fais.
Contrairement à de nombreux vététistes les chasseurs ont un droit de chasse lié au fait qu'ils sont propriétaires des territoires ou ils chassent. Soit directement pour les grand propriétaires soit de façon commune en regroupant leurs terrain dans les associations de chasse (privées ou communales).
N'oubliez pas qu'étant propriétaires, ils payent des impôts pour ces propriétés...que ne payent pas les vététistes!
Sachez aussi que les propriétaires accordent souvent des droits de passage à titre gracieux pour les sentiers...
A trop critiquer un monde rural et des réalités que l'on ne connait pas on s'expose à des grosses désillusions...

» Par Phil'Ô, le 01.11.2011

Désolé Yann38, je connais un peu le monde de la chasse et ce que tu décris, c'est soit une chasse privée, soit une infime partie de la réalité. Mais il y a aussi nombre de chasseurs qui sont postés sur des terrains communaux, tu sais les terrains qui appartiennent aux communes pour lesquelles tout le monde paye un impôt (taxe habitation et/ou foncière), y compris les VTTistes qui y ont une résidence secondaire voir principale.

Donc tes arguments (seuls à payer les impôts... propriétaires des terrains sur lesquels ils chassent, etc...) ne tiennent pas vraiment la route à mes yeux. Le seul véritable point fort qu'ont les chasseurs, c'est que c'est un électorat local, choyé par les maires des villages ruraux... alors que les VTTistes bougent beaucoup et souvent sont des électeurs d'autres communes, donc le maire n'en a rien à faire de leurs revendications, sauf si sa commune veut tirer profit du "tourisme"...

Ce débat n'est pas (selon moi) un débat monde rural contre monde citadin... C'est juste un débat sur la dangerosité d'une pratique ancestrale qu'est la chasse, pratique qui ne doit pas disparaitre mais peut-être qui devrait réfléchir pour laisser un peu plus de place dans la nature à ceux qui ne la pratiquent pas (ça s'appelle le partage):wink:

» Par Bianchi, le 02.11.2011

"Le seul véritable point fort qu'ont les chasseurs, c'est que c'est un électorat local, choyé par les maires des villages ruraux..."
C'est aussi un lobby national, dont les "droits acquis" remontent à l'inconscient de la révolution française
Leur point fort est surtout d'être ( légalement ) en possession d'une arme à feu, et que c'est un argument décisif en cas de conflit VTtesque ..
Ceci dit, je ne suis pas fondamentalement anti chasse, je suis pour une chasse raisonnée et raisonnable, dans le respect des droits des animaux ( même d'élevage ), et des humains

» Par badei, le 02.11.2011

pour info je roule souvent dans les corbières,et je connais des chasseurs.En confidence l'un d'eux m'a avoué qu'un gars du village (80 ans) ne voit plus grand chose,mais participe quand meme aux battues au sanglier,le reste de la troupe n'ose pas lui dire que c'est terminé pour lui (ça fait xx années qu'il chasse le gars,c'est sa vie..).Bref porter un gilet fluo!!!et une clochette...

» Par squal, le 02.11.2011

Plutôt un gilet pare-balles dans ce cas badei :ill:

» Par Mic'hel, le 05.11.2011

"Tout d'abord je déplore le décès de ce vététiste."

C'est pas ça qui va le ramener à la vie.
C'est pas ça qui va empecher que ça se reproduise.

Editer Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.