Ski
Accueil > Actu > Nature & Environnement > Lettre du milieu Montagnard de la FFCAM

Lettre du milieu Montagnard de la FFCAM - Actu Nature & Environnement

 
+9
9 votes

Lettre du milieu Montagnard de la FFCAM

Proposé par Florent le 26.06.2013, publié le 26.06.2013 :: ffcam.fr :: 205 vus :: 5 commentaires :: Nature & Environnement

Le lien avec le VTT est évident : on dispose déjà de pas mal de place en station et au contraire les espaces naturels sont de plus en plus réduits.
Pire dans certaines zones comme la Vanoise, il faut choisir entre pylônes et zones où le VTT est autorisé (le PN de la Vanoise limite les possibilités).

Mais cela n'est pas une fatalité au contraire, des territoires comme le Queyras ont compris très tôt ce que développement durable voulait dire et c'est un paradis humain, de nature mais aussi pour la pratique du VDM.
Les parcs nationaux ont été créés pour défendre des zones de ce développement très matérialiste et ce dès le début des grands aménagements alpins.
Si à VDM, on veut préserver nos espaces de pratique, il faut à la fois défendre le VTT des interdictions, notamment dans certains parcs nationaux et défendre ces espaces naturels d'un développement non durable.
Ce billet n'est donc pas contre la pratique en station mais simplement contre l'extension de ces stations (pour qui la pratique du VTT en été ne représente l'équivalent en chiffre d'affaire que d'un petit W-E d'une journée d'hiver). »

Commentaires

» Par pluc, le 10.07.2013

Je ne vois pas de quelle édition de cette Lettre tu parles !
Par contre, dans le n°37 de juin 2013, je viens de voir un article au sujet de la future charte du massif de l'Estérel : j'espère bien que le CAF de l'Estérel, qui fait partie du groupe de travail chargé de son élaboration, ne va pas nous mettre des bâtons dans les roues et défendra le libre accès des sentiers aux vélos.

» Par jjbi, le 11.07.2013

cher pluc
qui espère bien que le CAF de l'Estérel, qui fait partie du groupe de travail chargé de son élaboration, ne va pas nous mettre des bâtons dans les roues et défendra le libre accès des sentiers aux vélos.
que voilà une approche d'une simplicité désarmante, pour ne pas dire plus
bien sûr le CAF va lutter et lutte pour le maintien d'un libre accès aux pratiques sportives de pleine nature dans le grand Estérel, pratiques douces et respectueuses du milieu naturel, des lois et règlements qui s'imposent , etc - y a pas que le VTT d'ailleurs qui est concerné -
le VTT ne bénéficie actuellement - malheureusement - que d'une " tolérance ", et pas forcement sur les sentiers ....
et souffre de comportements disons hors norme ou hors étique ... dans un massif où se superposent de nombreux dispositifs de protection, gestionnaires, propriétaires .... mais aussi d'une immense valeur environnementale, à qqs kilomètres des agglomérations du 06 et 83
oui, on va essayer de sauver l'essentiel raisonnable ...

» Par pluc, le 11.07.2013

Cher Jjbi,
il ne fallait pas prendre cela de haut, car, je m'en excuse, mes propos, qui s'adressaient surtout à Florent qui m'a certainement très bien compris, ont pu paraître bien maladroits aux yeux d'autres personnes qui ont pu les voir comme de l'"anticafisme" primaire. En effet, Florent et moi sommes tous deux adhérents de la FFCAM, et, lors de la création du PN des Calanques, nous avons eu de gros soucis avec la plupart des dirigeants du CAF Marseille Provence, et surtout avec le président du CD 13, qui n'ont eu aucun égard pour le VTT, si ce n'est pour éventuellement proner des interdictions.
Les comportements irresponsables sont une autre affaire, et je ne sais pourquoi on les met toujours en avant au sujet du VTT, alors que toutes les pratiques (et dans la vie de tous les jours, c'est pareil !) sont concernées. On peut toujours s'en servir pour justifier l'interdiction de tout et n'importe quoi.
Pour en revenir à l'Estérel, ma crainte, comme pour le PN des Calanques, est la suivante : la FFCAM est une fédération multisports, où les (vrais) vététistes sont très minoritaires, et où la majorité des adhérents pratique surtout la randonnée pédestre. Nos représentants dans les groupes de travail, CA de PN, etc... n'ont malheureusement souvent rien à faire du VTT, voire peuvent y être carrément hostiles !

» Par jjbi, le 11.07.2013

Faute avouée à moitié pardonnée..
Mon approche n’est pas du tout exclusive, et encore moins vis-à-vis du VTT, crois moi !!
Mais les contraintes sont fortes, entre 06 et 83, tous les intervenants et les objectifs de préservation d'un site exceptionnel qui restent prioritaires !
Tu connais avec le PNC et les autres
La LMM évoque l’escalade ( Roussivau, Cap Roux … ) sites qui vont être impactés par la réserve biologique intégrale, qui deviendra une contrainte forte pour tous ( quasi fermée à l’homme, hors qqs pistes / sentiers d’où il sera interdit de sortir, … )
Le VTT ( sur sentiers ) était « toléré » si discret et respectueux – ce qui devient moins le cas avec l’apparition de pratiques un peu sauvages, qui malheureusement font la réputation du VTT pour certains en face.
La charte va officialiser / formaliser des principes qui risquent de nous poser problème ….
La charte n’est pas non plus forcément négative, en terme de réflexion globale sur le rôle du massif du Grand Estérel, et de coordination et harmonisation des us et coutumes
Dont la possibilité de dégager qqs budgets pour l’entretien / sauvegarde de pistes et sentiers, et du patrimoine humain et naturel, qui sont à l’abandon complet depuis des années..

» Par jjbi, le 30.07.2013

pour aider
voir les actus / post en cours
" encore cu VTT sur TF1 "
et
" des coups de pieds au cul "
après, tu va expliquer à des gestionnaires d'espace l'évidence du caractère respectueux, responsable, discret ... du " VTT "
et que donc il faut ouvrir les PN et autres espaces protégés à ces sauvages ...

Editer Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.