Ski
Accueil > Actu > Politique & société > TransSavoie : comment les Britanniques labourent les sentiers de Vanoise

TransSavoie : comment les Britanniques labourent les sentiers de Vanoise - Actu Politique & société

 
+8
42 votes

TransSavoie : comment les Britanniques labourent les sentiers de Vanoise

Proposé par Etienne-H- le 29.08.2014, publié le 29.08.2014 :: vimeo.com :: 530 vus :: 44 commentaires :: Politique & société

On reconnaitra ici notamment le superbe sentier des Chantons entre Champagny et Bozel. »

Commentaires

» Par Phil'Ô, le 29.08.2014

Certains diront que c'est normal :roll:, moi ça me fait juste gerber de maintenir une épreuve de masse sur des sentiers alpins lorsque les conditions météo sont déplorables et augmentent de façon exponentielle l'érosion liée aux passages ! Le fric, il n'y a que ça ! Déplorable !

Au fait, ils montent comment ???

» Par sanfroic, le 29.08.2014

Sans parler de ceux au-dessus de Bozel !!

» Par Florent, le 30.08.2014

On peut se demander si certains ne voudraient pas ici privatiser les sentiers aux seuls bons utilisateurs de VTTour ? Voire interdire les epreuves de masse (à croire qu'ils n'ont jamais participé). Quand a la vraie question de maintenir une epreuve selon les conditions météos, c'est une vraie question, mais en pratique il faut avoir organisé une epreuve pour comprendre...

Bref, c'est surtout le titre de la news qui est à gerber.
D'ailleurs il est modéré !

» Par Etienne-H-, le 30.08.2014

Bonjour Florent
Connais-tu ces sentiers? Connais-tu l'évolution de ces sentiers ces dernières années? Connais-tu la nature pédologique du sentier des Chantons? Sais-tu que le balisage sur place reste plusieurs mois après le passage de la "course"?
L'organisateur paye-t-il le coût réel de l'usage d'un bien public, ou bien comme pour la Mégavalanche par ex (dont l'impact cette année été désastreux pour des sentiers centenaires), il prend l'oseille et il se casse?
Bref, j'imagine que tu serais aussi ravi qu'il y ait des razzias sur les sentiers à proximité de chez toi que tu parcoures régulièrement.
Quant au titre, il a été choisi ainsi pour faire écho à ceux des tabloïds qui sont souvent moins policés que celui-çi. Prend un peu de recul et de second degré plutôt que ressortir du politiquement correct: ça soit calmer les nausées ;-)

» Par Florent, le 30.08.2014

Non je je connais pas ces sentiers, mais je connais très bien ta rengaine exagérée ;)
Je connais aussi la propention de beaucoup à s'exprimer, mais en pratique à ne rien faire sur le terrain (on va dire que ça va de pair...)
L'organisation doit être tout à fait légale sinon elle aurait été interdite.
Quand à l'argument fric avancé ici, je crois que oui, la question a poser c'est qu'avez vous contre les organisation payantes ? Vous avez un reel problème avec le fric, ça oui.
Pour info dans une discussion récente PhilÔ expliquait son point de vue sur l'entretien des sentiers, dixit "on paye déjà des impots", il n'est pas souhaitable que l'entretien des sentiers soient realisé autrement que via la force publique. Les organisateurs d'epreuves payent des impots...(et meme dans ce cas d'organisation britanique, légale).
PS : si tu voulais ne pas donner crédit a cette organisation, tu ne mettrais pas en lien bien visible cette vidéo, puisque l'organisateur touche du fric sur le nombre de videos vues.

» Par npf, le 30.08.2014

Pour mettre du grain dans le moulin :-), j'ai été bien surpris dimanche dernier de voir que le sentier Mirabozon > Bozel (le long du torrent Bonrieu), alors qu'interdit pour cause de travaux forestiers tout ce mois d'août (panneau plusieurs fois en évidence en entrée de sentier), était également placardé des losanges jaunes à flèches noires de la TransSavoie ! Un peu incohérent tout ça ! Sans doute y a t'il une histoire "légale" passionnante la dessous...

Bref, nous aussi avons bravé l'interdit (à nos propres risques, quitte à trouver un plan galère et devoir faire demi-tour, comme d'hab) et avons trouvé un sentier ayant vraisemblablement bénéficié de quelques travaux (aucun arbre en travers évidemment ! :-) ), mais surtout déjà assez marqué par des passages frais. Et j'ai peur que nous soyons passé avant les troops.

Bref, c'est vrai que c'est moche (surtout ces videos), malheureusement c'est mal barre pour avoir le beurre et la crémière :-(

» Par npf, le 30.08.2014

Ah, et au fait, au refuge du Jovet, j'ai discuté avec un comparse mountainbiker qui encadrait un group d'une quinzaine de rosbifs, bien sympatique le gars au demeurant: il est clair que grace à ses topos (e.g. La Grande Sassière), VTTour a gagné un certain crédit même de l'autre coté du canal français ! ... Pour le meilleur et pour le pire !

» Par friz, le 30.08.2014

Boutons l'anglois hors de France!:-)

» Par nissart, le 30.08.2014

+1 florent

Ca devient lassant de lire ce genre de posts.
après le flan pour la photo de greg dans nice matin, la transprovence, la méga, la vidéo à la pointe d'aval....et le sondage.

philo tu devrais te demander si il ne passe pas plus de vttiste au thabor depuis que la trace à été publiée sur vttour et donc suscité des vocations, pour toi y compris.

Le site à contribué fortement à la dégradation de certains sentiers, jusqu'ici "reservé" au initié ou aux topoteurs défricheurs intégristes.

tu roules seul donc tu ne dégrades pas autant que quand il passe 60 vttites comme à la transprovence, soit, mais à combien d'autre vttistes ton passage se rajoute t il ?

» Par nissart, le 30.08.2014

tu devrais mettre aussi en exergue le travail de giordi et de son équipe, pour proposer chaque année cette belle compétition qu'est les PDM

et croit qu'ils y bossent sur les sentiers

» Par LanimaL, le 30.08.2014

Pour moi le problème vient plutôt du fait que lors d'une sortie, on a le temps de rouler propre sans ou avec le moins possible de dérapages.
Lors d'une épreuve chronométrée, je ne pense pas que les participants se soucient de l'état du sentier après leurs passages.
Rouler propre en laissant le moins de traces possible de son passage est pour moi l'essentiel.

» Par sanfroic, le 30.08.2014

Que de haine donneurs de leçons dans ce post, c'est pitoyable !!
Relayer l'info est nécessaire, après accuser Pierre, Paul, Jacques l'est-il, nous ne sommes pas dans une cour d'école ?!?
Il y a de la place pour tout le monde, faut-il encore rester intelligent...

» Par Guillaume, le 30.08.2014

http://www.bikeradar.com/mtb/news/article/british-mtb-guide-prosecuted-for-working-in-france-41988
L'organisateur a déjà quelques problèmes juridiques en France... alors si en plus il casse les montagnes !!!

» Par christophe, le 30.08.2014

Je ne vois pas ce qu'il y a de terrible dans cette vidéo. Il y a trois dérapages dont un qui est nul. On ne voit pas de chemins bousillés comme le laisse penser les commentaires (j'ai lu avant de regarder la vidéo) et même l'herbe dans le champ et encore verte.
Il faudrait être plus factuel et prendre des photos du sentier après la course pour qu'on puisse se rendre compte des dégradations. S'il y en a vraiment ?

» Par pascalH, le 31.08.2014

Dans tous les cas, vttour est une source d'inspiration pour tous les pratiquants de vdm, y compris les enduristes !!!
Si les sentiers sont accessibles par des remontées mécaniques ou par des routes carrossables, ils sont en danger de surfréquentation ...
Nous avons donc une responsabilité quand nous postons nos sorties "accessibles" sur le site ?
Je ne veux pas cracher dans la soupe (vttour et skitour sont mes principales sources d'inspiration) mais nous protégerons d'autant mieux les sentiers que notre discrétion (je n,aurai pas du publier "l'aiguille Grive")sera relative !!!
Pour exemple, Val d'Isère a fermé aux VTT un télésiège (Solaise) qui permettait un accès facile à des sentiers hors bike parc après que des piétons se soient plaint ...
Hors la plus part de ses entiers étaient référencés sur vttour ou sur vttrack !!!

» Par Phil'Ô, le 31.08.2014

Il n'y a que la vérité qui dérange. Mais continuez à faire l'autruche, ça arrange bien les affaires d'une certaine catégorie de pros sans scrupules à détruire les sentiers qu'ils offrent à leurs clients. Heureusement ils ne sont pas tous aussi aveugles, et il est vrai que je ne mets pas assez en avant l'énorme travail de certains à entretenir, créer les sentiers pour leurs clients et dont on profite aussi :cool:
Comme le dit très bien lanimal dès qu'il y a un chrono la conscience environnementale disparaît. D'où la grande responsabilité des organisateurs dans la décision d'annuler une épreuve pour éviter le pire.
Autre point, heureusement qu'il y a vttour pour offrir un large choix de sentiers, car sans la dilution que cela permet l'essentiel des répétiteurs se concentrerait sur les parcours Vtopo.
Une dernière chose, si vous pensez que vttour est une vitrine si reconnue (je pense plutôt que ce sont toujours les même qui viennent ici), alors je pense avoir raison de continuer à prêcher dans le désert.
Allez bon rides à tous.

» Par Christophe, le 31.08.2014

Phil'Ô, tu as sens doute raison. Nous devons tous minimiser au maximum notre impact.
Mais chaque vttiste se dit qu'il n'est pour rien dans la dégradation des sentiers voir même l'inverse, il se dit que s'il ne passe plus ici, le sentier pourrait se refermer.
Quand aux compétitions de masse, il se dit que l'organisateur à tout prévu pour remettre en état les chemins empruntés et ils se lachent.
Comment ? les chemins ne sont pas remis en état ? Les organisateurs n'y sont pas obligés ? C'est peut être par là que l'on devrait commencer !
Un petit constat avant la course, un après et l'affaire serait vite réglée.
Quand à la conscience environnementale, il n'y a pas qu'avec le chrono qu'elle disparait. Elle est inexistante des l'instant que nous ne sommes pas directement touché.
Si tu roules avec un VTT en alu, je te laisse chercher comment est produit l'alu. Tu verras qu'un chemin dégradé, ce n'est finalement pas grave.
Ce qui n’empêche pas d'essayer de faire en sorte que le chemin ne soit pas dégradé. Mais c'est en amont que les précautions devraient être prises en obligeant les utilisateurs(organisateurs) qui gagnent de l'argent avec les chemins publics à participer à l'entretien du chemin soir financièrement, soit physiquement en participant à une "journée d'entretien". Ceux qui utilisent personnellement participeraient sans doute aussi juste pour que leur terrain de jeu soit plus agréable à utiliser.

» Par Phil'Ô, le 31.08.2014

Oui Christophe. Je suis d'accord avec ton point de vue.

» Par manu, le 01.09.2014

hum, en meme temps je serais curieux de savoir comment on remet techniquement en état un chemin défonçé par le passage de multiples concurrents un jour de course humide (genre le bas de la mégavalanche, dommage, je n'ai pas fait de photo, mais une 'piste' de boue de 3 m de larges remplie d'ornière a force que chacun essaye de passer en dehors de l'orniere précédente...)
Comment qu'on fait??

» Par Eric, le 01.09.2014

+1 Etienne-H
Effectivement, c'est un peu gonflé de la part des organisateurs d'exploiter (sans contrepartie) les "ressources naturelles" de nos terroirs, et de se barrer en laisser un bourbier. D'autant que l'épreuve était presqu'exclusivement réservée au public anglo-saxon (aucune information n'ayant filtré en France). Je serais curieux de faire la réaction des Grand-Bretons à une organisation de ce genre - à usage exclusif Froggies- sur le territoire UK.

Pour ce qui est des épreuves de masse, j'ai testé pour voir. Globalement, on ne peut pas dire que ça fasse du bien aux sentiers, c'est clair !
Mais ça dépend beaucoup du type de sol: terreux, c'est la cata (terreux humide, c'est la grosse cata), mais dans la caillasse ou la pélite (Enduro PDM) on ne voit pas grand chose.
Mais, plus généralement, la question de la valeur du sentier est posée par Etienne-H et en cela son post est tout à faire recevable.
-1 Florent, je ne comprends pas ton intervention, quel état d'esprit étrange, vraiment. Dommage pour VTTOUR.

» Par Eric, le 01.09.2014

erratum: "...curieux de VOIR..."

» Par Eric, le 01.09.2014

+1 Christophe, d'accord aussi avec ton point de vu.
On a tous nos contradictions, entre bilan carbone et Vtt en carbone...
(Mais sommes-nous prêt à changer de mode de vie, sans y être contraint ? je ne crois pas !)

» Par Christophe, le 01.09.2014

Pour refaire un sentier, soit il est possible de rapporter de la matière pour combler les trous ou les ornières et pour l'exemple de manu, on "condamne" 2m de large du chemin, on ratisse pour niveler et on laisse sécher en faisant éventuellement une petite "rigolle" pour évacuer l'excédent d'eau. Sur le passage qui reste, on facilite simplement le passage en attendant. Puis quand la première partie a séchée et que l'on peut de nouveau rouler dessus (passage normal hors rassemblement) on ouvre et on fait pareil sur le mètre qui reste.
Ce n'est pas très compliqué et ne coute que du temps.
Merci Eric, j'aime bien "bilan carbone et Vtt en carbone".

» Par sanfroic, le 01.09.2014

Merci pour ces derniers posts constructifs messieurs :)

» Par Eric, le 01.09.2014

D'ou la question métaphysique: " Suffit t-il de changer de pneu pour modifier l'empreinte carbone d'un vtt alu ?"

» Par Florent, le 01.09.2014

Pour recentrer le débat :

"Je ne vois pas ce qu'il y a de terrible dans cette vidéo. Il y a trois dérapages dont un qui est nul. On ne voit pas de chemins bousillés comme le laisse penser les commentaires (j'ai lu avant de regarder la vidéo) et même l'herbe dans le champ et encore verte.
Il faudrait être plus factuel et prendre des photos du sentier après la course pour qu'on puisse se rendre compte des dégradations. S'il y en a vraiment ?"

+1000 : j'ai finalement vu la vidéo, et effectivement, j'étais dans le vrai pour la rengaine de EH... Ca donne envie de prendre ces remontées mécaniques pour aller rouler sur ces sentiers (rires) ! Merci au passage pour le nom du sentier
Merci Christophe en effet de relever le niveau.
Au passage donc
- non cette épreuve n'est pas réservée aux rosbif (rires)
- non cette épreuve ne s'est pas organisée en catimini...

Je crois que c'est super confortable pour le pratiquant individuel de jeter l’opprobre sur les épreuves de masse, pendant ce temps on ne parle pas du bilan carbone des VTTouriens qui vont rouler aux US ni des actions de ceux-ci en entretien de sentier... Un bel exemple d'intégrisme, qui aboutit exactement aux interdictions qu'on connait. Soyons positifs, acteurs dans nos postures, sinon on construit nous même les arguments qui nous sont servis quand on défend le VTT...

» Par Etienne-H-, le 01.09.2014

L'art consommé de la pirouette, comme d'habitude.

» Par squal, le 01.09.2014

Pour recentrer l'argumentation

+400000000 ! :lol: P'tain qui ose dire plus !!!

1- Quelle est la différence entre la pratique individuelle et la pratique de masse !!! Perso si je fais une épreuve de masse où on me fait rouler sur un sentier qu'on ravage ça me fera autant chier que si j'y vais seul. L'étendue des dégâts est juste multipliée par 500 ou 1000.
Si je comprends donc bien, quand je paye une inscription ça autorise le fait de ne pas avoir de cerveau et réfléchir à sa pratique ?! J'ai payé donc je roule sans me poser de questions... C'est beau le pouvoir de l'argent. Content d'être un "pauvre" vttourien intégriste alors !

2- Quel est le rapport entre un bilan carbone d'un vttourien (ou n'importe qui) qui prend l'avion pour aller aux US et rouler sur un sentier détrempé lors d'une épreuve de masse (ou même individuellement) ?!


3- Quel rapport entre faire de l'entretien de sentier et cautionner une pratique pas très responsable ?!


Bref de ce que je retire de l'argumentaire ci-dessus, c'est que le fait de payer pour participer à une épreuve de masse et faire de l'entretien de sentier me dispense de réfléchir à la bêtise de rouler à 500 sur des terrains fragilisés par un événement climatique imprévisible. Mais bon merde ! On a payé et fait 1000 bornes pour venir rouler alors on va pas réfléchir et se débiner !
Et puis si je fais de l'entretien, ben là moi ça me donne le droit de faire la morale aux autres. Alors que si on en fait pas (enfin c'est ce que tu penses), on doit juste la fermer !
Et bien entendu, si quelqu'un fait quelque chose de débile et ben ça me dédouane et m'autorise moi aussi à faire un truc débile sans que j'ai de scrupules !!!

Wahou !!! Attention les pâquerettes, car ça vole pas haut !!!

Je peux poser une question ou 2 :
Quelqu'un a un soucis avec VTTour ici ?
Quelqu'un a besoin d'une médaille ou de reconnaissance pour son oeuvre de dévouement à l'entretien des sentiers ?

Non parce que si c'est le cas pour la question 1, pourquoi rester et souffrir... Faut aller voir ailleurs, le monde est grand et il y a de la place pour tout le monde !
Pour la question 2, va falloir qu'on y pense sérieusement car à force de lire cette rengaine sur l'entretien, je pense que certains attendent vraiment qu'on leur baise les pieds !!!

» Par Eric, le 01.09.2014

http://www.endurotribe.com/2014/09/jamie-nicoll-remporte-la-trans-savoie-2014-videos/

» Par Christophe, le 01.09.2014

Il ne faut pas parler du bilan carbone, c'est un probleme qu'on ne peut pas résoudre à notre échelle inventé par des extrémistes de l'écologie pour culpabiliser les masses pensant qu'ils pourraient ainsi faire évoluer les choses (à tort) et repris par les technocrates pour faire du blé sur notre dos. (changer de voiture pour consommer moins, isoler nos maisons, trier nos déchets, prendre les transports en commun et ... faire du vélo)
Je rejoints entièrement philÔ sur le fait qu'il n'y en a que pour le fric.
Pour ceux qui vont aux USA, ne lisez pas Florent, il est jaloux.

Par contre, il y a sans doute beaucoup de gens qui œuvrent dans leur coin pour entretenir des sentiers (je le fais) et qui mériteraient une rubrique sur VTTour pour signaler les portions qu'ils ont entretenu ou pour demander de l'aide.
Peut être que ça inciterait d'autres à le faire et montrerait au pouvoir public que tous les VTTistes ne sont pas tous à mettre dans le même panier. J'ai vu, sur une initiative personnelle, une mairie mettre à disposition ces employés et du matériel pour refaire un bout de chemin que la personne avait tranquillement commencé à refaire sans rien dire.


"Je crois que c'est super confortable pour le pratiquant ...
quand on défend le VTT..."
Merci de trouver que je relève le niveau mais il ne dois pas être assez élevé (le mien) car je n'ai rien compris à ton dernier paragraphe. C'est à cause que des gens vont aux USA faire du VTT qu'on interdit des sentiers en france ? Non, ne répond pas.


"+1000 : j'ai finalement vu la vidéo, et effectivement, j'étais dans le vrai pour la rengaine de EH..." Je me demande si quelqu'un à regarder la vidéo qui fait débat avant de prendre la plume ... ;) à part Etienne qui l'a postée, j'espère.

Allez, arrêter de vous fritter, on fait tous du VTT, sport individuel très égoïste mais tellement plus agréable à pratiquer à plusieurs.D'où l'idée d'un site communautaire sensé rassembler pour partager et non diviser. Et encore merci aux contributeurs (ceux qui prennent des photos ;) ) et au(x) codeur(s). Je profite comme ça de vos magnifiques paysages chaque soir.

@Eric : peut être avec des roues en bois ?

» Par Florent, le 02.09.2014

"Si je comprends donc bien, quand je paye une inscription ça autorise le fait de ne pas avoir de cerveau et réfléchir à sa pratique"
Ca n'engage que toi. Heureusement que tout le monde ne voit pas dans l'argent ce genre de mal absolu.

A mettre en regard d'ailleurs par rapport à la position de PhilÔ : l'entretien des sentiers doit être pris en charge intégralement par nos impots. Le paradoxe serait de considérer que vu qu'on paye des impots, on peut se dispenser de minimiser notre emprunte. Je me suis bien gardé de faire une telle digression d'ailleurs, mais s'il faut insister... Perso je prêche aussi pour une responsabilisation de tous les pratiquants, cf entretien.

Et quand un VTTourien fait 500 bornes pour aller faire un raid dans le Valais ou le TDC au mois d'Aout 2014: il se débine et rentre à la maison ? Il fait comme les autres, il roule, même si c'est un peu boueux. A croire que personne ne roule quand c'est boueux ? (PS : donc pour ceux qui croient que je donne des leçons et font une lecture 1er degré, merci d'aller voir dans mon profil pour comprendre que je m'inclut dans la liste).

Sur les US il y a plein de niveau de lecture possible, et l'engouement des VTTouriens pour aller rouler la bas est assez paradoxal (je m'inclue dedans, cf mon profil de sorties)

- L'IMBA est l'association de défense du VTT qui est très développée, quand ici certains crachent sur notre MBF.
- Ca ne pose au problème à certains de mazouter pour monter en haut d'une belle descente au US, ces même qui nous expliquent que c'est le mal absolu ici.
- Les riders US sont très impliqués (ca viendra en France) dans la création et entretien de sentiers, pas seulement des sentiers dédié uniquement au VTT, cf Colorado Trail.
- le bilan carbone arrive en bon dernier dans ce paradoxe.

Donc sur l'entretien, le mieux est d'aller discuter avec ceux qui en font beaucoup, sur grenoble FrancoisBJR par exemple. D'une part Ca change le point de vue sur les 3 cailloux que peut bouger un VTT ou la simple trace de roue dans de la boue (Cf son point de vu sur le Mollard), et d'autre part beaucoup apprécient ce travail et le font savoir. Un mec qui "jardine" pas mal ne fait d'ailleurs pas ça pour avoir de l'argent de retour, ou même pour être bien vu sur VTTour/ST, c'est simplement qu'il aime ça et qu'il trouve ça normal, et que cela donne la légitimité aux VTTistes d'être un utilisateur comme les autres de ces beaux sentiers.

"VTT, sport individuel très égoïste mais tellement plus agréable à pratiquer à plusieurs" c'est un peu le problème, je rajouterai : c'est tellement agréable de faire de l'entretien à plusieurs, +1

» Par Phil'Ô, le 02.09.2014

Florent une nouvelle fois, arrête de citer des parties de mes interventions sorties de leur contexte pour les vider de leur sens inital, les retourner et au final servir tes idées. C'est extrêmement énervant. Défend donc tes idées avec tes propres propos sans dévoyer celles de ceux qui ne partagent pas les tiennes.
Un véritable échange commence par la compréhension des idées auxquelles on s'oppose. Ce n'est pas qu'une joute verbale.
De mon côté j'ai entendu tes idées, mais je ne partage pas ton aveuglement obstiné aux positions de la mbf qui manque d'objectivité en raison de son bureau contrôlé par les mcf (pros).
Si on veut être crédible, on doit reconnaître nos faiblesses pour mieux lutter contre. Les nier revient à jouer au jeune rebelle qui se croit tout permis et ainsi renforcer la position de nos détracteurs.
Ouvre les yeux. La mbf est l'émanation des mcf et ses positions ne sont pas toujours objectives. Même si pour l'instant on a pas trouvé mieux pour nous défendre face aux décideurs, apprend à être un peu plus critique face à son discours.

» Par Phil'Ô, le 02.09.2014

Le discours sur le bilan carbone est complètement déplacé ici. Rien à voir avec les interdits qui pleuvent. On a pas interdit les clots parce que ceux qui le parcourent mazoutent pour s'y rendre.
C'est un moyen ridicule pour noyer le poisson et éviter le sujet de l'article.
D'ailleurs Florent tu n'as aucun droit pour changer le titre de l'actualité même si ça te dérange il n'y a aucun motif à le modérer.
"comment les Britanniques labourent les sentiers de Vanoise".
Étienne H est moderateur et s'il a choisi ce titre qui n'est ni insultant ni agressif mais qui dérange, tu dois le respecter et éventuellement en discuter avec lui en privé.
Être modérateur nous donne des droits (modifier supprimer des propos) mais avant tout des devoirs (respecter les idées des autres, n'intervernir que lorsque les propos postés ne respectent pas les règles du forum, en aucun cas lorsque simplement ils nous dérangent).
Enfin inutile de chercher à me culpabiliser lorsque je fais 4h de route pour rouler un TDC bien humide les premiers jours, car à la différence des concurents d'une course on a adapté notre vitesse à l'état des sentiers pour éviter le pire. C'est toute la différence entre parcourir un sentier boueux en mode rando et en mode chrono.

» Par Eric, le 02.09.2014

Tout à fait d'accord avec toi Philô !

(Ps: concernant ma boutade sur le bilan carbone, c'était juste pour le jeu de mot empreintes pneu / empreinte carbone - Histoire de détendre un peu Florent).
Merci à Etienne et Christophe pour la qualité de leurs remarques.

» Par pluc, le 02.09.2014

Une petite remarque : la nationalité des "coupables", mise en avant dans le titre, qu'a-t-elle à voir avec le problème ? Dans notre beau pays, nous ne manquons pourtant pas de "délinquants" !
Une raison largement suffisante à mon avis pour que la modération vire ce post à connotation xénophobe.

» Par squal, le 02.09.2014

Ben je comparerai ça au Paris Dakar qui bien entendu se déroule en Amérique du Sud ! (Pas gagné pour expliquer la géographie aux jeunes après :lol: ).
En gros comme on peut pas rouler en France à tombeau ouvert et surtout n'importe où, donc on va chez les pays étrangers. La grande classe quoi... On est full principes chez soi et on se conduit n'importe comment chez les autres...

Xénophobie... ben je vois pas trop, car pour le coup comment on parle d'un événement organisé par une personne étrangère au pays et qui peut paraître un peu limite aux yeux des résidents dudit pays ? On en parle pas, on dit que c'est trop cool ce qu'ils font où simplement on pointe du doigt ce manque éventuel de respect ? Et bien entendu si c'était un français qui faisait ça en France, alors là pas de soucis, on pourrait se lâcher !? La xénophobie a bon dos parfois :wink:

» Par Pïerre, le 03.09.2014

Et puis objectivement c'est un événement organisé par des Britanniques, donc c'est de l'info, pas de la xénophobie. Si on avait dit "les Rosbifs viennent nous labourer nos sentiers", là d'accord, ça aurait été xénophobe.

» Par Sanfroic, le 03.09.2014

Les faits sont là, allons rouler en gardant en mémoire que la nature est à tout le monde mais que nous devons la préserver...


Clap de fin :)

» Par Eric, le 03.09.2014

...Lá, oui, c'est xénophobe...

Sinon , ça comme le reste, c'est un manque d'information et de contrôle. C'est á nous (adminis Française) de veiller á protéger notre environnement

» Par félix, le 03.09.2014

à 22s, promotion pour les communes de bozel et champigny, doit on comprendre que :
- elles ont autorisé cette course pour une élite financière et souvent étrangère
- elles l'ont subventionnée
- elles en espèrent des retombées immédiates et futures (financière, de prestige, de fréquentation touristique, ...)

on peut alors se demander si elles assurent l'entretien de ces sentiers (avant/après)afin de pérenniser cette promotion

autrement, ce serait pas plus efficace et constructif de directement s'indigner auprès de l'organisateur ?

» Par mcgowan, le 06.09.2014

http://vimeo.com/105251146

min 3:53 :(

» Par nissart, le 13.09.2014

quel pied de voir rouler tous pilotes fantastiques

http://vimeo.com/102832061

» Par cyclohc, le 20.09.2014

...Jolies fanfaronnades pour qui n'a rien à cirer de ce qu'il laisse derrière son passage.....encore quelques belles expositions de ce genre et adieu la liberté - déjà largement entamée - de la pratique de cette activité merveilleuse !

» Par Le ded, le 22.09.2014

Comparer IMBA et MBF s'arrête aux acronymes anglosaxons.
IMBA, ce sont des milliers de bénévoles qui œuvrent pour la création et l'entretien des trails. Chaque état, chaque ville à son assos (dépendantes ou pas d'IMBA) d'adhérents et/ou bénévoles.
MBF, on a plus l'impression que c'est le lobby de professionnels pour la promotion du vélo. Mais peut-être faut-il en passer d'abord par là?
En tous cas, à mon sens, copier le modèle Américain est une erreur. Les mentalités et les réflexes (de pensée, d'action) sont différents. Aux USA, il y a la notion de partage et d'équilibre (Cone Centenial, Flume trail = VTT seulement les jours pairs). Ici, on ne connait que le couperet, il n'y a pas de décision paritaire et même s'il y en avait, il y aurait toujours des cons pour passer outre et casser la décision satisfaisante pour la plupart d'entre nous.

Editer Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.