Ski
Accueil > Actu > Nature & Environnement > USA - 96% des vététistes pensent que les Parcs doivent être ouverts aux VTT

USA - 96% des vététistes pensent que les Parcs doivent être ouverts aux VTT - Actu Nature & Environnement

 
+23
23 votes

USA - 96% des vététistes pensent que les Parcs doivent être ouverts aux VTT  [traduire]

Proposé par Le ded le 19.02.2016, publié le 19.02.2016 :: www.singletracks.com :: 238 vus :: 31 commentaires :: Nature & Environnement

Résultat d'enquête de 4334 participations... Ça fait rêver. »

Commentaires

» Par nicom, le 19.02.2016

Si j'ai bien compris ce sont les parcs au USA...
Perso j'espère qu'en France dans les PN ça restera interdit...De toute façon on a pas assez d'une seule vie pour faire tous les sentiers qui sont hors parcs...

» Par Biblio, le 19.02.2016

Honnêtement je ne vois pas trop pourquoi les PN sont interdits aux VTT...Si je prends les Ecrins par exemple (que je ne connais pas très bien certes), l'accès est quand même pas très commode en général et ça ferai de la grosse sortie VDM donc miminum de passage...juste un exemple pour ce parcours en aller retour que je me verrai bien tenter: http://www.altituderando.com/Cirque-Glaciaire-de-Bonne-Pierre
L'interdiction est surtout pour éviter les navettes pleines de gros de vélo mais pour nous simple VDMistes qui portons le vélo sur 1000D+, on devrait avoir le droit ! :-)

» Par Pïerre, le 19.02.2016

Les PN italiens sont autorisés aux VTT et ça se passe très bien. L'interdiction des PN en France (et en Suisse également) est une grosse connerie. Le problème ce n'est pas PN ou pas PN, ce sont les accès gravitaires et la fréquentation qui en découle qui pose problème.

» Par nicom, le 19.02.2016

@Pierre : pourquoi c'est une grosse connerie? parce que tu ne peux pas cocher un magnifique single? Je trouve que c'est égoïste de raisonner comme ça, pour son plaisir perso, sans penser à ce que cela peut engendrer en cascade.e Si on ouvre la porte au VDM après pourquoi on ouvrirai pas la porte au moto, eux aussi ils ont bien le droit de profiter de tous l'espace... Les parcs sont soumis à de forte pression avec les stations et prometteurs (par exemple en Vanoise), si le parc autorise le VDM je vois d'ici les promoteurs et leur lobbying...

» Par Pïerre, le 20.02.2016

Bon, si autoriser le VTT entraîne automatiquement l'autorisation aux motos et aux promoteurs, mieux vaut effectivement l'interdire... Mais concernant la Vanoise, je ne me fais pas de soucis, le parc aura cédé aux promoteurs et aux aménageurs bien avant d'avoir autorisé quelques VTTistes allumés à monter leur vélo sur le dos pour descendre les magnifiques sentiers du parc.

Pour ta question, oui ça m'emmerde de ne pas pouvoir (du moins légalement) parcourir de beaux itinéraires où je ne dérange ni homme ni bête simplement parce qu'on a facilité des accès au moyen de routes ou d'installations.
J'ai eu la chance de parcourir pas mal de fois le PN du Grand Paradis où il n'y a pas d'installations, ni de route permettant de faire des navettes, et bien quasiment jamais vu de VTT, aucun problème avec les marcheurs, les gardes qui te disent bonjour.
Des interdictions ponctuelles à des endroits où la présence de routes peut créer des problèmes de fréquentation et de cohabitation, je peux tout à fait comprendre, même des interdictions généralisées saisonnières je pourrais accepter, mais généralisée tout l'année ça n'a aucune justification.

» Par Phil'Ô, le 20.02.2016

100 % d'accord avec Pïerre.
L'interdiction en coeur de parc national n'est justifiée par rien ! La découverte des sentiers d'un PN n'est qu'un privilège que les marcheurs veulent se garder pour eux seuls, mais honnêtement, aucun motif valable ne justifie une interdiction globale et permanente sur tous les sentiers situés en cœur de Parc National !

Par contre, interdire des sentiers parce qu'un accès gravitaire génère une surfréquentation, là oui c'est totalement justifié ! Qu'on soit dans un parc ou en dehors !

Les Parcs Nationaux ne doivent pas être de grands zoos ! Le VTT est un moyen de locomotion doux, respectueux de l'environnement et qui dans bien des situations génère moins de dégradations sur les sentiers que les myriades de bâtons des randonneurs (qui souvent s'aventurent en dehors des sentiers alors que nous c'est rester sur le sentier qui nous intéresse).

Bref, il faudra une bonne génération (que les vieux randonneurs qui se trouvent à la tête des administrations soient remplacés par d'autres randonneurs qui auront moins de préjugés sur le VdM) avant qu'un Directeur courageux ose autoriser les VTT sur les sentiers en coeur de parc :ill:

» Par Biblio, le 20.02.2016

D'ailleurs est ce que la demande à déjà été faite à un directeur de PN concernant l'autorisation des VTT dans les parcs ? Ou ce n'est même pas la peine de poser la question...?

» Par Le ded, le 20.02.2016

Il me semble qu'il y a discussion avec les décideurs du PN des Écrins. A confirmer.
Concernant le PN du Grand PARADIS, effectivement cela se passe très bien avec nous autres les vététistes et les décideurs/gestionnaires/gardes de Parc. Comme de toutes façons, il faut porter le vélo pour arriver à tous cols dignes de ce nom, notre neuronne reste dans la tête et on s'en sert.

» Par Phil'Ô, le 21.02.2016

Biblio a dit :D'ailleurs est ce que la demande à déjà été faite à un directeur de PN concernant l'autorisation des VTT dans les parcs ? Ou ce n'est même pas la peine de poser la question...?
Oui. Nous avions rencontré il y a environ 5 ans la Direction du Parc National du Mercantour, avec Pierre Jahan (Eco Sentiers) et Gilles Da Silva (Secrétaire de la MBF à l'époque). Nous ne demandions pas une ouverture généralisée des sentiers, mais juste faire un test, sur 5 ou 10 sentiers stratégiques (qui permettent de traverser le parc de part en part par exemple).
Les représentants que nous avions rencontré avouaient que l'impact du VTT était négligeable sur les sentiers, si on le compare au pastoralisme et tout le reste... Mais...

Je schématise mais en résumé on nous a dit que l'institution qu'est le Parc ne pouvait pas se permettre d'autoriser un sport aujourd'hui interdit sous peine de voir tous les autres sports débouler et demander la même chose... même si les motivations des diverses interdictions ne sont pas les mêmes.

En gros, les personnes que nous avions rencontrées étaient favorables au VTT (au VdM tel que nous pratiquons ici plus exactement), avouaient qu'aucune raison valable ne justifiaient une interdiction globale, mais que la pression anthropique était déjà trop forte et que revenir sur un interdit était trop dangereux pour eux.

» Par Biblio, le 21.02.2016

Merci pour cette reponse claire LeDed !

» Par nicom, le 21.02.2016

"En gros, les personnes que nous avions rencontrées étaient favorables au VTT (au VdM tel que nous pratiquons ici plus exactement), avouaient qu'aucune raison valable ne justifiaient une interdiction globale, mais que la pression anthropique était déjà trop forte et que revenir sur un interdit était trop dangereux pour eux."

C'est ce que je voulais dire en gros plus haut, une fois que l'on autorise une activité qui était jusque là interdite, les autres vont vouloir d'engouffrer...

» Par Pïerre, le 22.02.2016

Donc en gros la seule raison pour les interdictions générales du VTT c'est que d'autres activités elles dérangeantes pourraient prendre ce prétexte pour demander à être autorisées. Un peu spécieux comme raisonnement.
La punition collective en quelque sorte, compliqué de séparer le bon grain de l'ivraie, donc on interdit tout. Cela confirme donc à la teneur de mon premier commentaire et si pratiquer le VTT dans les parcs est bien illégale, elle n'est pas illégitime.

» Par jjbi, le 22.02.2016

quelle réponse argumentée proposez vous, qui soit convaincante vis à vis de l'avis et des positions des PN
qui sont aussi tout à fait légitimes ?
Se lamenter n'est pas suffisant
ceci étant, il y a assez de place ailleurs pour VdMer sans polémiquer dans les qqs PN du territoire ..

» Par Phil'Ô, le 22.02.2016

jjbi a dit :ceci étant, il y a assez de place ailleurs pour VdMer sans polémiquer dans les qqs PN du territoire ..
Pas d'accord ! Ca dépend des endroits. Dans le 06, le PN Mercantour occupe la quasi intégralité des sentiers typés VdM... Si on veut rouler en montagne il faut passer du côté Italien avec un minimum de 2h de voitures :ill:

jjbi a dit :quelle réponse argumentée proposez vous, qui soit convaincante vis à vis de l'avis et des positions des PNAucune, puisqu'ils auront toujours raison ! Même sans arguments valable pour justifier une interdiction, ils la maintiennent... Donc la seule réaction, c'est la résistance(désobéissance) civile... avec les risques que cela comporte :ill:

Même lorsqu'un commissaire enquêteur (lors de la consultation publique pour valider la charte), commissaire qui est un représentant neutre des avis émis par les citoyens, leur préconisait d'ouvrir quelques sentiers choisis aux VdM, ils n'en ont eu rien à faire :evil: ! C'est bien la preuve qu'ils n'écoutent qu'eux même et que tout discours avec cette administration est inutile car perdu d'avance :(. On ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif :roll:, ou dans la même veine, si tu veux tuer ton chien, tu dis qu'il a la rage !

» Par Pïerre, le 22.02.2016

Comme Phil'ô pas d'accord du tout, il y a de plus en plus d'interdictions (en Suisse aussi) toutes aussi ridicules les unes que les autres. Et effectivement c'est le pot de terre contre le pot de fer donc pas grand chose à faire, si ce n'est de s’asseoir sur ces interdictions débiles et de prévoir un budget "prune" en plus du budget pneus, plaquettes, casse.

» Par Hew, le 22.02.2016

Je pense qu'il y a un petit biais dans l’étude: tu fais un sondage sur singletracks.com, un site plutôt pro- révision du wilderness protection act, pour savoir s'il faut ouvrir les parcs aux vtts... et tu obtiens 90%+ de "oui". Bizarre!
A ce rythme là, d’après reddit.com, Bernie Sanders sera élu à 90% et+ en Novembre. :roll:

» Par Le ded, le 22.02.2016

"si ce n'est de s’asseoir sur ces interdictions débiles".
En évitant de mettre les sorties en milieu interdit en avant sur les réseaux sociaux, si tu vois ce que je veux dire.

» Par Phil'Ô, le 22.02.2016

@Le ded : Bien sûr... Faut savoir raison garder...

» Par Pïerre, le 22.02.2016

@leded : certes, certes, des photos sur Google+ pour ses amis uniquement suffiront :P
@hew: c'est bien indiqué que le sondage est effectué chez les vttistes. A mon avis, on a 90% de VTTistes pour, l'immense majorité des bureaucrates qui pondent les règlements et ne veulent surtout pas s'emmerder avec une législation certes intelligente mais compliquée à rédiger qui sont contre.
Et 99% des citoyens qui n'envisagent même pas qu'on puisse pédaler ou porter son vélo sur des sentiers qui s'en foutent éperdument.

» Par Hew, le 23.02.2016

Pierre je crois que je me suis mal exprimée: il y a un biais dans l'étude car c'est un sondage en ligne qui ne touche donc que ceux qui se rendent sur le site. Est-ce que les 4000 vttéistes qui ont pris le temps de répondre sur singletracks.com sont représentatifs des 40 millions de vttéiste réguliers et occasionnels aux US? Je ne pense pas.

Le biais il est là: pour ce sondage tu n'échantillonnes qu'un sous-ensemble du groupe 'vttéiste' : le sous-ensemble qui va sur singletracks, qui correspond sans doute pas mal au sous-ensemble qui est pour rouler dans les zones de wilderness. D'où le chiffre de 96%.

Voilà :wink:

» Par Florent, le 23.02.2016

Bientôt vous allez pouvoir vous exprimer à coeur joie sur le PN des Calanques, sur lequel tout est fait au niveau MBF pour conserver les itinéraires présents ici (et donc déjà comme vus de manière illégale par l'actuelle administration du parc).

Avec votre support, on fera tout pour éviter cette situation de premier parc national :

- où la chasse est autorisée, et les chasseurs pouvant sortir des sentiers évidemment.
- où la pollution aux boues rouges est autorisée
...

- mais où les VTT seront interdits, sauf sur les pistes DFCI construites pour faire passer des camions, et quelques sentiers quelques mètres de longueur, pour joindre deux pistes.

Peut-être que l'exemple du PN des Cévennes va finir par être suivi... VTT autorisé sauf une petite dizaine de sentiers interdits de manière intelligente...

» Par Le ded, le 23.02.2016

le PN des Calanques, sur lequel tout est fait au niveau MBF pour conserver les itinéraires présents ici
Cela confirme qu'il faut participer dès les premières prises de décison/réunions avec les décideurs/directeurs de Parc.

» Par nissart, le 26.02.2016

ah ca fesait longtemps

» Par Le ded, le 26.02.2016

Ben je ne sais pas chez toi mais chez nous, c'est toujours d'actualité.
Bienvenue et bon retour :-)

» Par MisterE, le 28.02.2016

mouais, qd bien même on autoriserai l'accès aux vdmistes et on interdirait l'accès gravitaire, comment faire pour savoir si le gars fait partie de l'une ou l'autre catégorie sans mettre un agent sous tous les sentiers provenant des stations ? Ce qui marche peut être dans les Cevennes ne marchera pas si facilement en Vanoise où les RM sont bien plus présentes et permettent ces accès gravitaires. De plus l'impact d'un VTTiste est avéré, 9/10 dérapent de la roue AR... le budget prunes ET discrétion ET hors saison semble être un bon compromis

PS : dans le Mercantour suffit juste de pas aller dans la vallée des Merveilles où on croise un agent tous les 500m, ailleurs y'a personne ;) mais je suis pas convaincu par la plupart des sentiers que j'ai pu pratiquer cet été en terme de roulabilité (surtout la partie entre Boréon et Merveille via refuge de Nice, le Nord vers Vens oui)

» Par Pïerre, le 28.02.2016

"mouais, qd bien même on autoriserai l'accès aux vdmistes et on interdirait l'accès gravitaire, comment faire pour savoir si le gars fait partie de l'une ou l'autre catégorie sans mettre un agent sous tous les sentiers provenant des stations"

Et bien si on n'interdisait que ceux là ce serait déjà un immense progrès. Cela ne doit pas être très compliqué de définir des périmètres accessibles par gravité (ou avec des montées minimes) qui seraient interdits et tout le reste autorisé.

» Par dargaud, le 01.03.2016

Pour revenir à l'argument original, certains PN américains sont depuis longtemps envahis par les motoneiges et quads en hiver et ont même arrêté de les combattre. Les fondeurs et ski-randonneurs se sont fait une raison. Le Yellowstone en tête, mais aussi Grand Teton, etc...

» Par Le ded, le 01.03.2016

Vu l'immensité des US et des PN en particulier, il y a de la place pour toutes activités outdoor.
A MOAB, par ex, on croise des 4x4 sur le site de Slick Rocks. Ils ont leurs itinéraires et les VTT les leurs.
Au lac TAHOE, le TRT est ouvert seulement les jours pairs pour le VTT.
A chaque cas de figure, son règlement. Pas l'interdiction pure et simple comme dans les communes ou parcs Français.

» Par psig38, le 12.03.2016

Petit retour sur quelques années de pratique.
Tout début des années 1980 : avec les premiers "vtt" fabriqués artisanalement à Grenoble, nous tentons de rouler sur les pistes et sentiers du Vercors et de l'Oisans : traversées dans tous les sens ; quelques rares rencontres amusées avec des chasseurs, trialistes ou quatrequatreux ; émerveillement des randonneurs...
Même chose en Oisans, sous le regard bienveillant des gardes de La Bérarde et du Villar d'Arène.
Années 1990 : les vrais vtt sont arrivés, avec les topos ; les professionnels trouvent là une opportunité de rallonger la sauce des épinards et emmènent des dizaines de pimpins sur et hors des sentiers du Vercors.
Avec la création de la Réserve, l'activité est interdite.
Le Parc des Ecrins réaffirme aussi de son côté l'interdiction.
Années 2000 : Le gravitaire se renforce, les stations aménagent des bike-parks,ce qui aide certaines communes (Château-Bernard par exemple) ; d'autres communes, même hors parcs, interdisent certains sentiers massacrés...
Depuis 2013, le Parc des Bardenas Reales parque les VTTistes avec les autos sur des 5 pistes spécifiques ; la surveillance y est renforcée depuis l'an dernier.
Que serait aujourd'hui le Col d'Arsine si la traversée Lautaret-Casset était autorisée ?
Et le tour La Bérarde-La Pilatte-Le Promontaire-La Bérarde ?
Et la traversée Gresse-Die ?
La trace entre les Rochilles et Névache sera-t-elle interdite aux convois successifs de 30 vtt italiens ?

Que penser de tout ça sans être un vieux con ?
Je n'ai pas de réponse, et je continue de rouler où je peux (au propre comme au figuré). Il y a tellement de coins à découvrir -même si je m'aperçois que mes traces sur les cartes du Diois se superposent souvent avec les tracés du Ded ;-)- !
Bon début de saison à tous

» Par Le ded, le 12.03.2016

Bonne saison à toi aussi.
Les interdictions pleuvent chez nous car le texte de loi (communal ou préfectoral) est plus simple à définir que de légiférer.

» Par Nico, le 03.04.2016

Pas de VTT dans les PN.
Y a assez de place ailleurs
Bon vent

Editer Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.