Ski
Accueil > Actu > Nature & Environnement > On ne s'en sortira jamais !

On ne s'en sortira jamais ! - Actu Nature & Environnement

 
+5
9 votes

On ne s'en sortira jamais !

Proposé par Le ded le 09.06.2018, publié le 09.06.2018 :: www.ledauphine.com :: 134 vus :: 15 commentaires :: Nature & Environnement

Décision à haut risque : la chasse au sanglier autorisée tout l’été en Isère. »

Commentaires

» Par Holdwiig, le 09.06.2018

Régulation de la population des sangliers, et quelques randonneurs ou cyclistes en bonus.
Avoir deja pas mal de morts sur la conscience ne leur suffit donc pas ?

» Par nicom, le 09.06.2018

Ouai enfin faut bien relire l'article...pas tous les jours, à des heures précises, pas en battue, dérogation... Je suis chasseur et perso j'irai pas... et dans mon entourage je connais personne qui va y aller. Je pense que ça concerne surtout des lieux de plaine ou le gibier est en pleine expansion. Mais bon faut pas se voiler la face si la fédé veut régler le problème elle a qu'à interdire l'agrainage... une bonne partie du problème sera réglé... Mais bon plus de sanglier, plus de chasseurs, plus d'argent...

» Par nicom, le 09.06.2018

@Le Ded : Avec ton VAE branche une sono ;-)

» Par AlainVDL, le 09.06.2018

Je suis pas chasseur comme nicom mais j'en fréquente.
Comme nicom je pense que une grande partie du problème vient de l'agrainage que l'on voit se dérouler au cours de l'hiver et même avant l'ouverture pour que les bestiaux n'aille pas se promener sur le territoire de chasse de l'ACCA d'à coté.

A quand un sursaut des autorités, certainement pas prochainement vu que notre cher président fait les yeux doux aux chasseurs !!!

Alors n'oubliez pas de crier sur les sentiers que "vous n'êtes pas un lapin"

» Par nicom, le 09.06.2018

J'en ai discuté avec mon pere qui est de l'ancienne génération et même pour lui c'est une aberration cette ouverture... Il m'a dit que normalement cet hiver l'agrainage n'avait pas été autorisé mais bon il suffit d'aller ce promener dans certaine commune pour voir carrément des distributeurs en libre service de mais.... et je ne pense pas que les gardes fédéraux ne soient pas au courant.... il faudrait un grand coup de balayette...

» Par Le ded, le 09.06.2018

@nicom
Tu ne fais pas si bien dire, figures toi que j'y ai pensé à emmener mon enceinte bluetooth (un peu lourde mais pas autant que la plupart des chasseurs!) :-)
Avec l’agrainage, pourquoi ne pas appliquer la contraception animale ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Contraception_animale

» Par nicom, le 09.06.2018

@Le Ded : tu sais bien que c'est une question politique... sans sanglier, moins de chasseurs, moins de permis, moins de rentré d'argent... Alors du coup la fédé pousse le préfet à prendre des décision complétement délirante (le pire c'est qu'il le fait) mais la fédé sait très bien que ça ne résoudra pas le problème. La fédé veut toujours autant de sanglier pour avoir toujours autant de chasseur... en plus la fédé est maline elle a refilé aux ACCA le remboursement des dégats aux agris... . Avant les sangliers avaient une portée par an, maintenant c'est souvent 2 portées... plus de nourriture mais aussi plus de pression de chasse font qu'il y a plus de reproduction... donc un arrêt de l'agrainage serait un grand pas en avant... Puis bon quand on voit des cultures de maïs sur le plateau matheysin ça fait drolement sourire....

» Par Le ded, le 10.06.2018

Entre les patous (encore hier en Dévoluy !), les chasseurs, les interdictions ponctuelles, les forestiers, les dégâts et l'érosion naturels, on comprend mieux pourquoi un cadre comme Finale Ligure ou Ainsa correspond tout à fait à ce que l'on attend des parcours VTT :-)

» Par badei, le 10.06.2018

je roule pas mal en drome,vers saou,et j'ai deja été agressé trois fois par des patous,sans que le berger ne bouge.Maintenant je ne pratique plus que hors estive ,et je confirme,on est bien plus tranquille en espagne...

» Par Grenache, le 15.06.2018

C'est surement pas une bonne nouvelle pour les vttistes mais les commentaires de ceux qui ne voient que les inconvénients qu'ils subissent me semblent assez débiles.
Une info : en 2016 on a tué dans le seul département du Gard ... 40 000 sangliers !
Les dégâts qu'ils font subir aux cultures et aux propriétés se chiffrent en dizaines de million d'euros et ça ne s'arrêtera pas tout seul. Mon petit cas personnel : 3000 euros au moins, clôtures défoncées, potager anéanti, pelouses labourées, vignes et lavandes déterrées ... et ne vous avisez pas de les déranger, il chargent très volontiers, ça ne m'est pas arrivé mais j'ai pu observer des manoeuvres d'intimidation : la bestiole avance vers vous en sautant et grognant...
Et c'est partout pareil : dans le Verdon, en Alsace ou en Slovénie (parait-il) ... et un peu partout en France et en Europe.
Je ne sais pas si cette décision est efficace pour lutter contre la prolifération mais j'affirme que ne rien faire serait idiot.
"sans sanglier, moins de chasseurs, moins de permis, moins de rentré d'argent... ", c'est exactement le contraire : les fédérations de chasse sont tenues d'indemniser les agriculteurs ce qui va provoquer une hausse du coût du permis et , mécaniquement une diminution du nombre de chasseur. Peut-être que notre président caresse les chasseurs dans le sens du poil à des fins électoralistes, mais, pour moi, il a raison.

» Par Grenache, le 15.06.2018

Suite : je ne vois pas ce que les patous viennent faire dans la discussion. Sauf si certains naïfs imaginent que les loups peuvent réguler la population de sanglier ; tout ce qu'ils peuvent faire c'est éliminer faibles et malades c-à-d renforcer cette population. Sans oublier que ces charmants loulous s'attaquert intelligemment aux faibles : moutons, mouflons, chevreuils, cerfs, daims ... toutes ces espèces seront anéanties avant qu'un sanglier en bonne santé soit éliminé par le loup, et n'oublions pas les humains qui peuvent contribuer, eux aussi, à la survie de l'espèce lupus lupus tant chérie ...
Mais je confirme que les nuisances ne s'annihilent pas les unes les autres, au contraire. Pour ma part, celles que j'ai subies en vtt venaient toujours de l'espèce à deux pattes sans fusil mais à moto, ou en vtt descente a tout berzingue dans des sentiers ouverts à tous ...

» Par Le ded, le 15.06.2018

Je ne vois pas ce que les motos et le vtt de descente viennent faire dans la discussion.

Un petit rappel (gard.gouv.fr):
"Agrainage de dissuasion.
Le nourrissage des animaux sauvages est strictement interdit.
Toutefois, le code de l’environnement permet de déroger à cette interdiction (ben tiens donc!) lorsque le schéma départemental de gestion cynégétique (SDGC) autorise en son sein, dans certaines conditions, l’agrainage et l’affouragement. Dans le cadre du schéma, les autorisations sont délivrées par la FDC"
CQFD

» Par Grenache, le 16.06.2018

J'ai vu aussi l'agrainage en Lubéron, et il y allait volontiers : un gros 4*4 qui tirait une remorque avec au moins 1/2 tonne de maïs, 5 pelletées tous les 50 m ...
Mais, à mes yeux, ceci a au moins l'avantage de maintenir les bêtes dans les zones de chasse, faute de quoi elle ont tendance à s'installer près des habitations, là où, selon moi, elles savent qu'elles ne seront pas chassées ; près de chez moi, des hardes nombreuses ont été observées depuis que la chasse n'est plus pratiquée à proximité ...
Ce qui n'aide pas à la solution du pb posé : limiter les populations de sangliers sans étendre les périodes de chasse, ce qui est aussi le souhait des chasseurs (à ce qu'ils disent, tout au moins).
La seule solution est de limiter la fécondité des laies, par la contraception. Difficile mais possible, suffit de vouloir ...

» Par neness, le 19.06.2018

J'ai toujours mon lance pierre dans le sac avec munitions pour les emmerdeurs , bien viser la truffe ...!

» Par nicom, le 21.06.2018

@grenache : justement la fédé a refilé l'indemnisation des agriculteurs aux ACCA....

Editer Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.