Ski
Accueil > Actu > Nature & Environnement > Plusieurs attaques de randonneurs par des patous dangereux dans le Nord Vercors

Plusieurs attaques de randonneurs par des patous dangereux dans le Nord Vercors - Actu Nature & Environnement

 
+29
31 votes

Plusieurs attaques de randonneurs par des patous dangereux dans le Nord Vercors

Proposé par Le ded le 25.06.2019, publié le 25.06.2019 :: www.routard.com :: 229 vus :: 47 commentaires :: Nature & Environnement

Amis randonneurs,
Attention si vous allez dans le nord Vercors : depuis plusieurs semaines, plusieurs patous (au moins 6) se promènent de Lans en Vercors à Villard de Lans, et plusieurs attaques sur des randonneurs ont eu lieu, notamment sur le chemin de randonnée allant au Moucherotte (pourtant très fréquenté). »

Commentaires

» Par Le ded, le 25.06.2019

"aucun média local n'en parle.... à l'approche de la saison touristique il ne faudrait pas que les touristes annulent leur réservation..."
Le dauphiné libéré évoque cette situation mais il faut être abonné (payant) pour consulter l'article !!
https://www.ledauphine.com/environnement/2019/06/24/isere-lans-en-vercors-plusieurs-randonneurs-attaques-par-des-patous-aux-ramees

Je pense qu'il faut fuir ce secteur tant que la situation n'a pas retrouvé une normalité et le calme sécuritaire habituel.

» Par Dahu, le 25.06.2019

Salut, le problème dure depuis des années. Les chiens sont connues des lantiers mais la protection "divine" de leur propriétaire semble bien fonctionner puisque peu de plainte arrive au bout.
En cas de problème, ne pas hésiter à passer par la gendarmerie.

» Par nicom, le 25.06.2019

Normalement plainte à la gendarmerie et ensuite les chiens (si ils ont mordus) ont un suivi vétérinaire pour chien mordeur qui peut aller jusuq'à l'euthanasie. Mais en général c'est bien que le maire de la commune soit partie prenante du truc.... là ça a pas l'air d'être le cas. Aujourd'hui j'ai modifié mon parcours car j'ai entendu des moutons et je sais que les patous qui les gardent saute la cloture.... pffff...

» Par bens, le 25.06.2019

Est-ce que certains d'entre vous se baladent avec des bombes au poivre okazou ?

» Par Le ded, le 25.06.2019

Pareil Nicom, en faisant le Galibier, j'ai vu un très gros troupeau de moutons sur ce sentier http://www.vttour.fr/sentiers/col-de-la-pare-bonnenuit,8673.html.
Du coup, je roule ailleurs. ;-(

» Par nicom, le 25.06.2019

ça fait depuis je ne sais combien de temps que je veux prendre une bombe lacrymo, faut vraiment que je le fasse.

» Par Etienne-H-, le 25.06.2019

Dommage que l'on ne puisse pas ramener du Canada la bombe anti ours, c'est assez sécurisant. Et moins encombrant qu un katana.

» Par Christiane, le 25.06.2019

Agresser un chien de protection avec une bombe au poivre est la meilleure façon compte-tenu de sa mémoire prodigieuse pour qu'il attaque le prochain randonneur des le lendemain. Et ce sera la faute de qui à votre avis ??

» Par AlainVDL, le 26.06.2019

Il faut peut être pas s'enflammer, j'ai appris que l'une des personnes mordus courrait au milieu du troupeau, cela a été filmé par le berger (y compris la morsure). Quand au gamin, il avait attrapé un agneau pour le caresser.
Alors certe il faut dresser ces chiens, mais il faut dresser les promeneurs. En jeu une possible fermeture aux randonneurs de la zone !!!

» Par Le ded, le 26.06.2019

D'après Dahu, cela fait plusieurs années que cela dure donc il ne doit pas y avoir qu'un.e seul.e mordu.e !
Avec nos vélos et seul, on arrive à gérer 1 ou 2 patous. Contre 6, peine perdue sauf muni d'un taser.

» Par Biblio, le 26.06.2019

C'est un problème pour Tony Parker maintenant ça, si c'est vers Villars de Lans…(humour)

» Par JB74, le 26.06.2019

Pour ceux qui veulent faire part de leur aventure avec les chiens d'alpages : https://urlz.fr/9Seq

» Par Le ded, le 26.06.2019

@Biblio
peut-être pourra t'il aussi faire prédicateur avec les brebis égarées !

» Par Spielberg, le 26.06.2019

Donc le berger voit son chien qui attaque un randonneur, et il prend son téléphone pour filmer ?

» Par Boulet, le 26.06.2019

J'ai un truc au gel poivre (2 tirs mais puissants) et je le prends lors de sorties où je suis susceptible de croiser des moutons (genre Bauges...), mais clairement je m'en servirai qu'en dernier recours. Même si c'est anxiogene, je préfère les laisser faire leur intimidation.
Ne serait-ce que parce que face à 2 patous, en neutraliser un laisse le temps à l'autre d'attaquer (je suis pas lucky luke), et que j'ignore la réaction du chien "neutralisé", s'il peut encore attaquer, s'il va devenir fou furieux ou autre.

Par contre clairement si les chiens tentent de mordre, je tirerai et rien à faire de "ne pas énerver le pauvre petit patou quand il croisera d'autres randonneurs" ...
C'est quand même aberrant de devoir sortir en montagne avec des armes dont le port est d'ailleurs interdit...

» Par Le ded, le 26.06.2019

rien à faire ... quand il croisera d'autres randonneurs"

Alors là, on touche le fond. Le pur égoïste dans toute sa splendeur. Acte héroïque doublé d'une bonne dose de civisme.

» Par bens, le 26.06.2019

Cette remarque de Christine sur l'histoire du chien qui se "vengerait" plusieurs jours après d'avoir été gazé parce qu'il a une "mémoire prodigieuse" ça ne serait pas de l'anthropomorphisme par hasard ?

Je n'y connais pas grand chose en dressage mais il me semblait que c'était notamment à base de récompense/punition.
Est-ce qu'un patou qui a pris une bonne giclée de poivre ne va pas plutôt garder en tête que ça n'est pas une bonne idée de s'en prendre aux randonneurs ?

» Par nicom, le 26.06.2019

Il ne faut pas confondre mémoire et réflexe....

» Par Boulet, le 26.06.2019

@Leded, déjà relis avec le doigt ce que je dis (j'ai pour l'instant jamais sorti le poivre, même avec 2 patous qui me serrent à 1m à 20h le soir). Et je préférerais me passer de ce machin qui prend de la place/poids, qu'il faut caler dans le sac pour ne pas déclencher la gachette, et qui ne me rassure pas du tout.
Mais si je t'agresse pour te piquer ton sac et que tu as les moyens de m'arrêter, tu vas te laisser faire, parce que sinon je serais tenté de taper encore plus fort les prochaines personnes que je rencontre ? ;)
Et d'autre part comme dit Bens, j'ai pas eu écho de chien rendu fou furieux parce qu'on s'est défendu (... ceux de Lans semblent être aggressifs sans qu'on les ai aidé).

» Par Le ded, le 26.06.2019

"Mais si je t'agresse pour te piquer ton sac et que tu as les moyens de m'arrêter, tu vas te laisser faire, parce que sinon je serais tenté de taper encore plus fort les prochaines personnes que je rencontre ? ;)"

mais tu n'as que ça comme argument de comparaison ?
et le "rien à faire ... des autres", tu argumentes ?

» Par nicom, le 26.06.2019

Sur les sites de VPC bike ils devraient faire une rubrique spéciale "défense contre chien chien méchant" ! (et j'englobe les border qui m'ont souvent fait bien plus peur) avec les temps qui courent ... ;-)

» Par Boulet, le 27.06.2019

@LeDed je crois qu'on va clore la discussion ici (mais peut etre s'armer aussi d'un pistolet à eau contre la chaleur ?).
En tout cas tes post initiaux allaient dans le bon sens, merci d'avoir soumis la news (mais en Chartreuse il y a aussi des coins récurrents de morsures). Même si je ne suis pas du tout certain non plus que le "boycott" impacte les OT ou le tourisme, tant qu'un vrai drame n'aura pas eu lieu et que les médias nationaux s'en seront saisis...

» Par Emilie, le 27.06.2019

@AlainVDL : en ce qui concerne l'attaque du père et de son fils : personne ne courait et le fils n'a pas attrapé un agneau! tu confonds avec une autre attaque. Et je le sais car ce sont des amis proches donc tu as tort. Merci de ne pas raconter n'importe quoi.
ils descendaient du Moucherotte tranquillement, ils ont fait signe au berger (qui n'a rien fait pour rappeler ses chiens) et se sont faits encerclés par 6 patous et 3 autres chiens de troupeaux.
Le fils s'est fait mordre la cuisse et a 6 points de suture.
Le berger est arrivé vers eux tranquillement en demandant si tout allait bien... bref...
Voilà l'histoire. Tout est raconté dans un article du DL.

» Par ACI, le 27.06.2019

Il est clair que la cohabitation randonneurs (coureurs) / chiens est très compliquée dans cette zone, assez étendue, qui va de la station de Lans jusqu'au Moucherotte. Mardi soir (25/06), nous (un groupe de 6) sommes partis pour le sommet du Moucherotte depuis Lans. Un peu au-dessus de la cabane des Ramées, deux chiens venant de la crête, ont déboulé sur nous, tous crocs dehors. Nous avons stoppé, patienté sans bouger quelques minutes dans une "attitude de soumission" en contemplant nos pieds ;). Puis ils ont poursuivi leur descente (vers la bergerie dans la forêt ?). Nous ne les avons pas revus. Que faisaient-ils ici ? Je précise qu'il n'y avait aucune présence de troupeau, détectable visuellement ou de manière sonore (cloches), alors que la vue porte assez loin au dessus des Ramées. Nous avons poursuivi la montée. Sous la Roche Saint Michel, un autre chien est arrivé sur nous, plus énervé encore que les 2 premiers. Nous avons stoppé à nouveau, afin qu'il se calme. Nous avons alors commencé à reculer très doucement. A chacun de nos mouvements, il reprenait ses aboiements et ses grognements de plus belle. Nous avons finalement pu rebrousser chemin lentement, le chien nous a raccompagnés en grognant au ras de nos fessiers (assez impressionnant !) jusqu'au dessus des Ramées. Nous sommes restés dans les environs un moment (pour admirer le coucher de soleil), le chien errait au loin, sans présence de troupeau dans son environnement immédiat. Les 3 chiens rencontrés, imposant par la taille, n'étaient pas des Patous, mais plus des Bergers du Caucase ou issus de croisements divers. En conclusion, ils semblent que ces chiens aient investi une zone de protection de troupeau très vaste, qui dépasse la zone de pâturage et de présence des moutons. Contrairement aux Patous maintes fois rencontrés en montagne, en VTT ou à pied, ceux de mardi soir n'évoluaient pas autour de leur troupeau. Ce qui rend donc leur rencontre imprévisible et encore plus impressionnante. Comme on ne s'attend pas à les voir débouler, il est impossible d'anticiper une trajectoire adaptée pour ne pas déranger, et ainsi les éviter. Pour eux, le territoire entier est à protéger, et pas simplement le troupeau... Problème de dressage ? Que faire à partir du moment où ces chiens ont pris l'habitude de mordre ? Pourquoi autant de chiens (3, 6, 9 ?) pour un cheptel qui n'est pas aussi important au regard de la taille des pâturages ? Moins de chiens mais parfaitement dressés ne seraient-ils pas plus efficaces ?

» Par Le ded, le 27.06.2019

Une race plus féroce et imposante que le patou, utilisée pour garder les troupeaux est aussi le berger d'Anatolie (kangal).

» Par nicom, le 27.06.2019

J'ai des amis éleveurs de moutons...un de ceux ci n'a pas de (chiens de protection) car trop de contraintes. A l'alpage le berger vient avec ces propres patous (alpage de villard reymond). Cet ami est flippé car le loup rode autour de sa bergerie et le fait de ne pas avoir de patous fait que si il a une attaque il ne sera pas indémnisé car pas de moyens de protection. Mais avoir un chien de protection ce n'est pas laisser le chien vivre sa vie, c'est aussi le sociabiliser. J'ai discuté avec un autre berger qui a pour protection un matin espagnol et un berger d'Anatolie. Il a éduqué ces chiens, il lui obéisse, rappel,couché... par contre il m'a dit que si le berger d'anatolie décide d'attaquer il n'y a pas grand chose à faire, c'est un chien terriblement efficace mais il ne faut pas qu'il ait un problème dans la tête.... mais pour que justement il n'attaque pas il doit être éduqué et jamais laissé seul avec le troupeau ou alors la nuit dans un parc. Les patous ont en voit un peu moins car il y a eu trop de reproductions non maitrisé entre même famille, du coup ça a un peu dégénéré... . Ya un gars qui a des moutons vers Lans qui a pas mal de chien, il les met vers les vouillants avant de les monter, il a pas de berger d'anatolie,en général c'est patous et matin espagnol, mais de ce que j'ai pu entendu dire de mes autres potes ces chiens sont pas tendre....

» Par nicom, le 27.06.2019

Ce que je voulais dire au dessus c'est que pas mal d'éleveurs ont des chiens de protections pas par choix mais par contraintes, et ils ont assez de travail comme ça pour en plus s'occuper de chiens qu'ils ne veulent pas forcément.... mais la politique veut que pour être indemnisé il faut des chiens... donc ils ont des chiens...

» Par Spielberg, le 27.06.2019

@Leded : j ai pas bien compris t as réaction sur le boulet : tu sous entends que si les chiens essayent de le mordre il doit les laisser faire?

» Par Le ded, le 27.06.2019

Ah et où c'est écrit ça ?
tu peux me citer ?

» Par Spielberg, le 27.06.2019

Ta réponse a cette phrase, tu ne cites que la fin mais il faut la laisser dans son contexte tout de même.

Par contre clairement si les chiens tentent de mordre, je tirerai et rien à faire de "ne pas énerver le pauvre petit patou quand il croisera d'autres randonneurs" ...

» Par Le ded, le 27.06.2019

ça veut dire que pour sauver sa peau, il va énerver le cleb avec sa bombina à poivre et ce sont les randonneurs suivants qui en feront les frais.

» Par Spielberg, le 27.06.2019

Mais quelle autre solution tu proposes?

» Par bens, le 27.06.2019

Et qu'est-ce qui dit que le clebs va être "énervé" après s'être pris une giclée de poivre, est-ce qu'au contraire ça va pas le dissuader de recommencer ?

» Par manu, le 27.06.2019

Bon ben je vais demander un permis de chasse et emmener le 12 avec moi en rando... croyez le ou pas mais ca risque de rapidement finir comme ca...

» Par Le ded, le 27.06.2019

La solution:
Je n'en ai pas.
- Ça m'est arrivé au pied du col Tronchet, 6 patous dont 1 d'anatolie, agressifs. J'ai fait 1/2 tour et boucle en portage pour éviter le troupeau sur le sentier rejoignant la Riaille.
- Au pied du col Montjoie, avec Christophe qui en a une peur bleue. On a fait bouclier avec nos vélos et avancé doucement.
- Coursé par une "mâchoire" dans le Dévoluy l'année dernière. Heureusement en électrique. J'ai mis gaz dré dans l'pentu.
- mordu légèrement cet hiver dans la Drôme des collines par un border d'..culé. Le chevrier était au smartphone et pas vu venir le chien, sournois comme d’habitude.
Je n'ai pas de solution mais certainement pas la bombe au poivre pour que les autres randonneurs, éventuellement, en pâtissent.
Je serais plus du genre taser survolté contre le berger qui ricane bêtement derrière ses chicots ...

» Par Spielberg, le 28.06.2019

Donc tu sous entendais bien que si le chien est vraiment motivé, il vaut mieux le laisser mordre.

Tu penses pas que le chien risque s y prendre goût?

» Par bens, le 28.06.2019

+1
Moi j'aimerai bien avoir l'avis d'un spécialiste du comportement des chiens.
Vaut-il mieux pour les randonneurs suivants que le chien se soit pris une bonne giclée de poivre dans le museau ou qu'il ait croqué un bon mollet dodu...

A mon idée, si le chien se prend du poivre à chaque fois qu'il essaie de mordre, ça va lui passer sérieusement l'envie.

» Par Lohic, le 28.06.2019

+1 aussi
Carotte et bâton, y a que ça de vrai pour éduquer les bébêtes (ici utiliser plutôt croquettes et poivre)

» Par brunobf, le 29.06.2019

il faut vraiment renseigner l'enquête mené en ligne par Echoalp:
http://www.echoalp.com/chiens-de-protection-et-activites-de-pleine-nature.html
le but est de recenser au niveau de la région cette année les alpages où il y a des problèmes.
A nous ensuite, grâce à MBF par exemple, de suivre le résultat de cette enquête et de mettre la pression sur les syndicats d'éleveurs.
perso, je doute que cette enquête fasse avancer le schmilblick : qui va aller voir un éleveur en lui disant que ces chiens font chier le monde (et ça fait longtemps qu'il le sait)? Pas un politique n'aura envie de le faire !
Mais on peut toujours rêver....alors répondons à l'enquête !

» Par greg, le 29.06.2019

c 'est Etienne h qui m'a parlé de cette conversation ce matin j'avais pas vu, pour mettre fais mordre par un chien je t assure que cela ne se reproduira pas , j'ai en permanence une bombe au poivre sur moi et le 1 ier qui pointe sa truffe j’hésite pas, gaz, depuis que j'ai ma bombe a porté de main a chaque fois qu un chien c'est approché a moin d'1 metre de moi l'air patibulaire il a pris cher , demi tour sans demander son reste et la prochaine fois qui verra un vélo il va y réfléchir a deux fois , la preuve par l'exemple ça marche très bien. après chacun fait comme bon lui semble, si tu préférés te faire mordre en croyant que la prochaine fois que le chien croisera un mollet il va se dire " non je ne le mord pas j'ai déjà mordu la semaine dernière" c'est lui prêter une intelligence qu il n'a pas ( les hommes ne l ont déjà pas) bref moi j'ai choisi mon camps " il vaut mieux être le bouché que le veau" ;o) ( en toute amitié et bienveillance)

» Par friz, le 29.06.2019

Idem Greg, après une première morsure, le clébard était sorti du parc pour venir me croquer, j'ai acheter une bombe au poivre et je n'hésiterai pas à m'en servir et à revenir mieux équipé si un jour je me refais croquer. Il y a déjà eu de nombreux cas de morsure en Chartreuse, à Pravouta et Bellefond, beaucoup plus que d'attaque de loup...ces patous sont une vraie plaie et d'une efficacité à demontrer, peut être contre un loup solitaire mais pas une meute, ils sont bien trop cons, encore plus que leurs moutons. Je crains qu'il faille attendre un accident mortel pour qu'il y ait un début de reflexion.

» Par nicom, le 29.06.2019

et vous les trouvez où les bombes au poivre?

» Par greg, le 29.06.2019

https://www.boutique-sd-equipements.fr/bombe-poivre-/424-pack-de-4-bombes-lacrymogene-poivre-homme-femme.html#more_info_tab_more_info

» Par jan le yéti, le 30.06.2019

Bonjour.
Pour revenir sur le fond de l'affaire : qu'ont fait les gendarmes quand la plainte a été déposée, si tel est bien le cas ?
Si la (ou les) plainte(s)s a (ont) été classée(s) sans suite, il faut écrire directement au Procureur de la République, et ne pas hésiter à transmettre tous les éléments au Préfet, et son "bras armé", à savoir la DDT.

» Par Boulet, le 02.07.2019

@greg : c'était des chiens de protection en montagne ? Il n'y en a pas un que ca a excité davantage ? Et comment tu transportes ces trucs, pas peur que ca se déclenche dans le sac par inadvertance ?

Et je veux bien répondre aux enquêtes, mais elle y était déjà l'an dernier, et si c'est pour nourrir une base de données sans conséquences visibles...
Je rêve d'une cartographie type data avalanche, avec les agressions reportées par les internautes, visibles et comptées sur une carte google, et un retentissement médiatique suffisant pour que les territoires concernées daignent s'en saisir.

» Par Pedro, le 02.07.2019

Encore mieux ! ;-)
https://www.boutique-sd-equipements.fr/bombe-poivre-/516-bombe-gel-poivre-25ml-red-force.html

» Par brunobf, le 03.07.2019

@boulet : je suis d'accord avec toi. je doute de cette enquête en ligne. Sur le site dédié, il y a normalement une carte interactive, mais je n'arrive pas à la faire fonctionner.
Par contre, quand sur la carte seront répertoriés les alpages à problème, ce sera à nous à faire pression sur les communes concernées: réseaux sociaux, mail aux mairies etc..
je n'attends rien des politiques locaux (j'habite un village de montagne concerné) : aucun ne risquera d'aller au conflit avec un éleveur s'il n'a pas derrière lui un tas de mail ou de courriers de randonneurs ou vttistes qui menacent de boycotter sa commune si rien n'est fait.
Si par exemple tous les randonneurs ou vttistes boycottent la zone à problème du Vercors cité dans ce forum et le font savoir, je pense que les choses bougeront.

Editer Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.