Ski
Accueil > Actu > Nature & Environnement > L'impact des VTT à assistance électrique (VTTAE) - Vigilance Mercantour

L'impact des VTT à assistance électrique (VTTAE) - Vigilance Mercantour - Actu Nature & Environnement

 
+31
33 votes

L'impact des VTT à assistance électrique (VTTAE) - Vigilance Mercantour

Proposé par AlainVDL le 03.07.2019, publié le 04.07.2019 :: vigilance-mercantour.over-blog.com :: 327 vus :: 51 commentaires :: Nature & Environnement

Voila un bel exemple de ce que peu faire l'intérêt économique ... »

Commentaires

» Par Le ded, le 04.07.2019

Comme ce circuit sera ouvert AUSSI aux VTT et autres Gravels, le titre: l'impact des nombreux pratiquants aurait été plus judicieux. Mais bon, faisons pâle figure et laissons faire le procès du VTTAE.
Pour une fois que l'Escrosi, le Wauquiez du sud, ne dilapide pas l'argent dans des enneigeurs, soyons rassuré.
Du coup, avec tous ces hébergements possibles (et obligatoires?), pas sûr que le BUL soit autorisé !

» Par bens, le 04.07.2019

Le titre souligne que sans VTTAE il est peu probable que les collectivités locales auraient monté et poussé ce projet.
Le VTTAE est à la mode, il est ouvert à beaucoup plus de pratiquants potentiels (du moins sur chemin facile ce qui sera le cas je suppose) qui sont plus dépendants que les VTTistes ( recharge obligatoire, location, hébergement)
Du coup c'est bien plus attrayant économiquement pour le développement touristique, d'où la pression sur le parc...

Je crois qu'il y avait déjà eu des tentatives de MBF d'obtenir des dérogations pour quelques passages dans la zone centrale du Parc, je ne sais pas ce que ça avait donné, ils n'avaient pas les poids lourds politiques avec eux.

» Par Le ded, le 04.07.2019

Si ouvert aux VAE donc ouvert aux vtt (qui ne feront que le fond de vallée sans se cramer ;-))
N'empêche que ça doit être très sympa, même sur pistes, pour le panorama et le fait de pouvoir circuler en plein PN.

D'ailleurs cet article infirme cette actu:
https://www.montagnes-magazine.com/actus-le-developpement-vtt-electrique-montagne.
D'un côté on déplore le développement du VTTAE en zone montagne et d'un autre côté, on l'encense et on l'aide à se développer, dans un PN qui plus est. Juste retour des choses.

» Par bens, le 04.07.2019

> Juste retour des choses.
Je ne sais pas ce qui est juste ou pas...

Ce qui est sûr c'est que le VTTAE va booster l'activité vélo en montagne et qu'économiquement c'est plus rentable pour les acteurs que le VTT sans assistance.

Il y aura forcément des bons cotés comme l'ouverture de nouveaux parcours, un meilleur entretien de parcours existants et plus de lobbying pour obtenir des autorisations comme dans le cas qui nous occupe.

et des mauvais cotés :
augmentation potentielle de la fréquentation dans des zones sensibles, du coup augmentation du risque d'interdiction ou restriction pour tous les VTT (assistés ou pas),
arrivée de nouveaux pratiquants dans un "esprit différent" (pour faire soft...) que l'esprit VDM - je ne parle pas de toi bien sûr Le Ded mais de pratiquants venant plutôt de la moto ou démarrant direct avec le VTTae

On verra bien... la grosse machine VTTae est lancée de toutes façons, il faudra s'y faire.

» Par laurent13, le 05.07.2019

"esprit différent" (pour faire soft...) que l'esprit VDM -...démarrant direct avec le VTTae?
tu peux préciser? pour moi je débute en VTTae, je fais un tour en vélo et je m'éclate sur le sentiers, je respecte la nature et les autre usagers & je rentre chez moi, je vois pas vraiment la différence avec un vtt normal...ça me fait penser un peu à ça ces discussions ;-)
https://www.youtube.com/watch?v=4kJ4ojtHJ4M

» Par jjbi, le 07.07.2019

la différence ?
fais la même chose en vélo physique ...
coupes l'assistance ...

» Par Le ded, le 07.07.2019

Tiens, vos réflexions ça me fait penser aux guides qui prennent l'assistance télémécanique depuis la vallée (aiguille du midi, lognan, la grave,...).
C'est certainement à cause des clients qui n'ont pas le physique pour des courses complètes...

» Par Phil'Ô, le 08.07.2019

Tempête dans un verre d'eau ! Vigilance Mercantour s'affole sur la base d'un article mal documenté (comme d'hab) dans la feuille de chou locale, alors qu'il n'y aura surement rien de nouveau... la piste entre Salèse et Mercière est déjà autorisée VTT ! Mais bon, ils faut bien qu'ils aboient :ill:

» Par Florent, le 08.07.2019

+1, Vigilance Mercantour s'affole une fois de plus, après les balcons du mercantour...

» Par jjbi, le 08.07.2019

la piste entre Salèse et Mercière est déjà autorisée VTT
.....
sous certaines réserves !
qui vont disparaitre subrepticement ...
voir l’arrêté du PNM

» Par Phil'Ô, le 08.07.2019

@ jjbi : Tient donc, et quelles sont les réserves dont tu parles ??? parce que dans l'arrêté qui régit l'activité VTT dans le cœur de parc qui date déjà de 2013, et qui n'est qu'une resucée de l’arrêté précédent, je n'en vois qu'une seule... que la piste soit déneigée :lol:

Par contre, j'adore la phrase "A titre exceptionnel, le portage est autorisé entre...".

Je l'attends le garde qui va me verbaliser si je porte mon vélo dans le coeur de parc. Là, c'est sur que ça ira droit au tribunal administratif !

» Par jjbi, le 09.07.2019

dans l’arrêté 95-13 qui déroge pour le VTT
pratique individuelle ou groupe max 7 personnes
rester rigoureusement sur l'emprise de la piste
semble avoir disparu ensuite ?
Quant au portage du vélo, c'est effectivement mal branlé
Le portage en tant que tel n'est pas cité comme action interdite, par contre, pas question de le poser au sol si tu as mal au dos ....

» Par Le ded, le 09.07.2019

pas question de le poser au sol si tu as mal au dos ....
et poser sur un rocher, par la selle sur une branche, voire même un pied d'atelier.

» Par Phil'Ô, le 09.07.2019

@ jjbi : Oui, les réserves dont tu parlais étaient sur la précédente version de l'arrêté. Depuis 2013, elles n'y sont plus.

Tellement faciles à contourner (un groupe de 20 n'avait qu'à se séparer en 3 sous-groupes par exemple, donc cela n'avait aucun sens)

» Par Le ded, le 10.07.2019

Pour avoir drainer quelques sentiers montagnes à Ceillac, en VTTAE, je peux affirmer que je n'en ai pas vu un seul sur ce long week end estival. Quelques VTT qui restent sur des parcours XC et 1 VTTAE sur piste en fond de vallée.
D'ailleurs je ne suis pas certain que ceux qui crient au loup, ne soit vraiment des sportifs aguerris parcourant les itinéraires montagneux, voire au pire, des vététistes de la montagne.

» Par jo, le 11.07.2019

Habitant le coin, j'ai parcouru hier le même parcours que toi : vallée du cristillan/tête de la cula, en vtt classique (enduro) et il est vrai qu'on ne croise pas des tonnes de vttistes...
Par contre, ça serait bien que cela reste comme ça...car malgré le fait que je me montre poli : bonjour;pardon;merci...les randonneurs pédestres me regardaient parfois d'un mauvais œil...
Donc si la fréquentation des vtt venait à s'accentuer, grâce à la facilité que peut apporter un moteur (et je t'avoue que par moment j'aurai bien aimé en avoir un...), il est quasi certain qu'il y aurait un règlementation mise en place, si cela venait à géner les randonneurs et donc des sentiers pourraient être interdits aux vtts (électriques ou pas) comme cela commence à être le cas dans certains coins en France...

» Par jo, le 11.07.2019

J'aimerai rajouter (et je n'ai rien contre les vttae...) que pour éviter la surfréquentation de ce genre de magnifique parcours, il faudrait peut être éviter de rajouter dans les topos que c'est "roulant" en vttae jusqu'en haut...
Car ça l'a sûrement été pour toi car tu possèdes la technique et l'habitude acquise sur des vtts classiques mais cela risque de ne pas être le cas pour d'autres personnes moins aguerries ou s'étant mises directement au vttae pour le côté "plus facile"...et cela risque d'attirer ces personnes sur ce type de sentier (qui vont se dire à tord que ça va le faire puisque équipés d'un vttae) et c'est là où cela risque de coincer...avec des risques de blessures et surtout de gêne pour les randonneurs : moins bonne maitrise du vélo (risque de collision), moins de courtoisie...donc à terme une interdiction des sentiers.
Par pitié, laissez les topos tels qu'ils sont, à savoir pour des vtts classiques mais ne rajoutez pas des commentaires laissant entendre que c'est "facile" en vttae ou alors autant créer un vtttour électrique...

» Par Le ded, le 11.07.2019

Merci pour ton retour, jo.
Je n'ai pas eu l’impression de gêner qui que ce soit. Je me suis arrêté souvent pour laisser passer et discuter avec des randonneurs (locaux) et touristes (couples, familles), ça me permet aussi de récupérer en cardio.
Des envieux même, souvent, de voir un vtt sur les sentiers et 1 seul grincheux mais qui devait être aigri de la vie. Il en faut des désabusés, ça permet de se placer dans la vie ;-)
comme cela commence à être le cas dans certains coins en France..., pourrais-tu préciser, svp ?
Pour mes annotations VTTAE sur les topos, j'ai pris cette décision mais tu as raison, il faut que l'on en discute avec les modos. Pour l'instant, je supprime :-)

» Par jo, le 11.07.2019

Je ne te critique pas toi...je te dis simplement de ne pas rajouter dans le topo existant que c'est roulant jusqu'en haut...pour ne pas y attirer des pratiquants de vttae inexpérimentés...qui vont croire à tord que c'est facile...et donc compliquer les choses...et oui certains randonneurs n'attendent que ça, afin de faire interdire certains sentiers...(relations bien placées!!!; crois moi...)

» Par Le ded, le 11.07.2019

Je ne me sentais pas critiqué, pas du tout.

» Par larsen, le 11.07.2019

@ Leded, Alors pense bien à mettre à jour ton blog ;-) , il en manque 2 :-))

» Par Le ded, le 11.07.2019

ça arrive ... cher lecteur assidu. ;@)

» Par jjbi, le 11.07.2019

comme cela commence à être le cas dans certains coins en France..., pourrais-tu préciser, svp ?
ben de plus en plus fréquentes les restrictions, non ....
même si on lutte contre, .....
quant au distinguo VTT / VTTAE
c'est un autre problème
Le VAE est classifié comme catégorie à part entière ( code de la route, ... )
Alors, certes, le contrôle sur site, c'est compliqué, quasi impossible ...
d'où la tentation de tout interdire, ou de différencier les
traces de pratique ( piétons / autres )

» Par Le ded, le 11.07.2019

Jo, il faut aussi te battre contre les déposes car j'ai vu pas mal de camionnettes du cru (05) qui sillonnaient les routes alpines du Queyras !

» Par jo, le 12.07.2019

Oui, effectivement on va se retrouver à force avec des réglementations qui finiront par interdire ou fortement limiter le vtt...comme par exemple la descente du col vieux qui se transforme en piste de DH les jours d'affluence (rotations de navettes); ce qui peut faire peur (à juste titre d'ailleurs) aux randonneurs qui voient débouler des gars suréquipés (panoplie de DH).
Mais difficile de faire comprendre à certains professionnels qu'ils sont en train de s'auto saborder...

» Par Phil'Ô, le 15.07.2019

Argent facile !
A Finale Ligure, les mazouteurs créent et entretiennent eux-mêmes les sentiers... Modèle économique basé sur l'auto suffisance.
Alors qu'en France, les mazouteurs comptent sur les impôts pour entretenir et réparer les dégâts causés aux sentiers par la surfréquentation qu'ils occasionnent...

Deux modèles économiques différents... Un durable et raisonnable, qui profite à tout le monde... et l'autre basé sur les profits à court terme et qui amène tout le monde dans le mur... :ill:

Mais il est tellement plus simple pour le législateur de punir tout le monde pour la faute de quelques uns !

» Par Le ded, le 15.07.2019

Hier, à Villard de Lans, en descendant du col des 2 Sœurs, j'ai pris la piste aménagée d'Enduro "la Kévina". En haut du parcours, j'ai discuté avec un gars sympa en train de réparer qqs bobos et de reniveler les virages relevés car c'est un endroit où il n'y a pas beaucoup de terre - Vercors oblige.
Job en saison, local, boulot sympa. Sourires aux lèvres et verbe facile avec le public.
C'est un modèle économique qui me plait aussi.

» Par jvallet, le 16.07.2019

Le VTTAE (bel acronyme) reste un vehicule motorisé, a contrario d'un velo normal. C'est certe plus ludique, plus attrayant car le moteur aide ceux qui n'ont pas les jambes.
Du coup c'est plus raccoleur et l'economie qui gravite la autour l'a bien compris.
Reste neanmoins que grace à cette assistance (comme l'oxygene en haute altitude), on va attirer du monde la ou sans assistance, on n'aura personne.
Se dire que on va cantonner la populasse d'electricheur dans des parcs de station de veloAE, c'est etre naif a mon avis.
La puissance d'un 500W donne acces a des chemins ou sans moteur, ce serait meme difficile...
Bref, ca risque d'etre compliqué de gerer l'afflux dans des zones de montagne naturelle...et tout cela risque de se finir en interdiction généralisée, y compris les pedaleurs avec des vrais mollets. Dommage se dira-t-on!

» Par Le ded, le 17.07.2019

Tu as bien le droit de te faire ta propre analyse et ta propre déduction mais avant tout il faudrait partir sur des bases saines qui apparemment te sont obscures: la puissance étant de 250W pour les moteurs des electricheurs (déjà que tu as du mal avec l'accentuation alors si en plus tu t'inventes des péjorations).

» Par jjbi, le 17.07.2019

ouais, malheureusement, 250 w ( règlementaires à) ou plus ( tricheurs illégaux )
ça change pas vraiment les conséquences de l'explosion de la pratique assistée

» Par Le ded, le 17.07.2019

C'est surtout une explosion en fond de vallée ... pour l'instant, c'est un peu comme un pétard mouillé.
Déjà, le vttae est sous la coupe de la FFC et validé par le ministère des sports donc en toute réglementation et conforme à la loi montagne.

» Par tuxmex, le 17.07.2019

En discutant avec un restaurateur, il m'a dit que sur les hauts plateaux du Vercors il serait question de remettre l'interdiction, car "les étrangers avec des gros vélo dégradent trop le terrain". J'ai bien mis le guillemets pour la citation. Ma question est-ce donc vrai que dans certains pays il n'y a pas de limitation à 250W ?
Une remarque de ma part : un cycliste entrainé peut faire 250W en "continu", un peu plus en pointe. Donc 250w dans le moteur ça double la puissance disponible, c'est largement suffisant je pense.

» Par bens, le 17.07.2019

c'est largement suffisant je pense.Tout est une question de point de vue, les pratiquants de VTTae sont extrêmement divers dans leur niveau, pratique, envies...
Il y a toute une palette entre les VTTiste-VDMiste entraînés qui veulent juste un petit coup de pouce dans les montées (ils doivent pas être nombreux... vu que les VTTae légers à moteur Fazua n'ont pas l'air de se vendre) jusqu'aux motards qui voient dans le VTTae le moyen de revenir légalement dans les chemins dont ils ont été exclus (avec probablement des VTTae bien gros et bien lourd)

Sachant que le gros des troupes ça restera la pratique loisir sur piste bien lisse et bien balisée.

Il y aura certainement des coins à problème (Emparis ?, Vercors)
Resteront-ils marginaux et localisés ? l'avenir nous le dira rapidement....

NB. Dans le Vercors ils ne pourront pas "remettre l'interdiction" telle qu'elle existait, à savoir VTT ok / VTTae interdits. Ca sera interdit pour tous ou pour personne...

» Par Le ded, le 17.07.2019

Dans tous les pays on peut trouver des moteurs > 250w.
Sauf que dans ce cas, on n'est plus sous la réglementation de la CEE et dans la légalité pour la plupart des itinéraires montagne.

» Par jvallet, le 17.07.2019

En Suisse, 250W sans immatriculation, 500W avec immatriculation et c'est legal. Maintenant on peut acheter des kit Bionix de 500W et les monter sur n'importe quel velo.
Apres 250 ou 500W, peu importe, c'est juste que ca va pas etre simple à gérer. Je dis pas qu'il faut interdire l'assitance electrique mais que celle ci peut deriver sur du tourisme de masse la où sans assitsance, y'avait que 3 pelés par an qui allaient by fair means...et après on va interdir a tour de bras...

» Par mwind, le 18.07.2019

Bonjour à tous ; si ça peut en rassurer certains j'ai passé 3 jours à Limone durant la fête du vttae ! j'ai vu des dizaines de vttistes sur les pistes ,par contre je n'ai croisé personne de la journée sur les singles ! idem sur mes dernières sorties au mont aucellier , à la cime de marta, au viroulet etc.....!vu personne!!!! mais ou sont les hordes de vttae? l année dernière en plein juillet j'ai croisé 2 mecs avec des "yeti" magnifiques en deux jours sur la descente de l infernet et celle du col du granon ,j'ai même cru que j'étais perdu !!!!!par contre sur les pistes de montgenevre pas mal de monde! Je pense que c'est comme la rando pédestre : du monde sur les petits sentiers familiaux et personne sur les sentiers techniques ! 90 % des gens ne veulent pas s eloigner de la station et des snacks et les courageux qui se trimbalent le picnic sur 1500 m de d+ seront toujours quasi seuls vttae ou pas!ils faut laisser les stations drainer la foule et nous garderons nos montagnes pour nous ! pas de stress....!

» Par nicom, le 20.07.2019

De toute façon un moteur ça peut toujours se débrider... soit par soit même, soit en achetant un boitier... par contre après plus de garantie constructeur. Autant pour du vélo taf ou pour des déplacements de la vie quotidienne les 25km/h c'est chiant car on est souvent entre 25 et 30 (sur le plat)du coup l'assistance ne sert pas et on a quand même le poids du vélo à trainer, autant brider à 25 pour du VTT ça doit pas trop gêner...

» Par jjbi, le 21.07.2019

Question ( de qq'un qui a tjs refusé l'idée de l'assistance mais qui va devoir s'y résoudre pour raison médicale et de dégradation du bonhomme )
quelle est la logique des 250 w ?
Le moteur ne délivre jamais plus que 250 w ?
Mais si par exemple on pédale en fournissant 150 w, et que l'assistance est réglée sur 100% est ce que on peut atteindre 300 w total, ou bien le système limite le total à 250 w en réduisant l'apport à 100 w ?
La limite à 25 km/h doit être chiante qd on roule tout près du seuil : on passe " brutalement " d'une conduite assistée à rien du tout sur un Velo qui pèse un Max ?
C'est comme ça que ça fonctionne ?

» Par nicom, le 21.07.2019

sur le miens (yamaha) tu sens l'assistance diminuer quand tu arrives vers 24/24.5... et après plus rien donc oui c'est un peu brutal

» Par Le ded, le 21.07.2019

Non, il y a des vttae qui sont capable de passer allègrement la vitesse "fatidique" de 25km/h. L'assistance coupe à cette vitesse mais l'effort de pédalage est retransmis. Il faut essayer pour s'en rendre compte et je pense particulièrement au eONE-SIXTY qui est vraiment LE produit abouti.

» Par Etienne-H-, le 21.07.2019

C'est un moteur shimano E8000 sur Merida, quoi de différent des autres velo équipés du même moteur?

» Par jjbi, le 22.07.2019

Le ded
J'espère qd même que qd on est à >= 25km/h, et qu'il il n'y a plus d'assistance, on peut continuer à rouler plus vite si on a les mollets adéquats !!
Dans les descentes, j'espère qu'on est pas bridé / bloqué à 25 km/h !!
Il y doit bien y avoir un bouton "off" pour le fonctionnement de l'assistance ??

» Par Le ded, le 22.07.2019

Quand le mode assistance est en off, tu peux bien rouler à la vitesse qu'il t'est possible d'atteindre en pédalant.

» Par Aousse, le 22.07.2019

Plus de (bonnes) questions que de réponses du côté suisse : www.rts.ch/info/regions/10584500-l-essor-de-l-e-vtt-va-compliquer-encore-la-cohabitation-en-montagne.html

» Par Le ded, le 22.07.2019

@Aousse:
L'essor de l'e-VTT risque de compliquer encore la cohabitation en montagne
...risque de... donc on n'en est pas sûr. Alors on fait quoi ?
...compliquer encore... ah bon? c'est sûr qu'en partant d'une hypothèse négative, on ne va pas améliorer le partage de la montagne.
La réflexion de P. Picchio est plus sur le terrain, factuelle et vérifiable.
Sur mes 4 jours de VTTAE/VTT en Queyras, je n'ai croisé qu'un grincheux sur les centaines rencontrés. Donc on a de la marge ;-)

» Par bens, le 22.07.2019

Salut Le Ded, content de t'avoir croisé hier. C'était comment votre variante de descente du Col Fromage ?

Je confirme après deux jours dans le Queyras qu'il ma semblé que c'était un coin globalement "bike friendly" :

- déjà, on a vu que deux VTTae dans les single, le reste sur les pistes. Les deux en question étaient d'ailleurs un peu en mode survie et leurs vélos n'étaient franchement pas adaptés.

- ça s'est bien passé avec les randonneurs croisés (nombreux du coté de Furfande) même si les regards sont parfois un peu noirs... mais ça suppose de faire bien gaffe à passer lentement avec le "bonjour-merci" qui va bien.

- il semble que les responsables du tourisme local aient radicalement changé de point de vue sur le VTT en comprenant que c'était un atout fantastique pour le développement du tourisme dans le Queyras. Ca change la donne.

Dans d'autres coins des Alpes c'est blindé de touristes à pied et les autorités voient le VTT comme une nuisance. Il semble que ça soit le cas à Grindenwald par exemple, avec déjà des interdictions et des amendes.
Dans ces coins limites l'arrivée de nouveau pratiquants ne simplifiera pas les choses.

Mais c'est clair que les "coins à problème" ne sont pas nombreux, pour l'instant du moins.

» Par Le ded, le 22.07.2019

Salut Bens.
Bien content de pouvoir mettre un visage sur un nom.
Si je suis dispo pour l'URLM, je passerais te claquer la bise ;-)
Le CR des Chambrettes arrive avec Henri. J'ai mis les miens du 18/19 et 20 juillet.
Je ne connaissais pas cette descente versant sud du col Fromage et elle est sympathique, reposante, avec de belles épingles à nose dynamique, du relief. En arrivant au Villard, ça permet d'aller enquiller Jalavez et/ou la déco de parapente.

» Par Pïerre, le 22.07.2019

Ma propre expérience à Verbier qui pousse à fond le VTT et le eVTT pour pallier l'inévitable baisse des revenus du ski dans les années à venir. D'abord ils sont revenus en arrière sur les interdictions et misent beaucoup plus sur le partage des sentiers avec les randonneurs (très peu de sentiers où les VTT sont bannis) et un code de bonne conduite. Contrairement à des stations comme Grindelwald très fréquentées l'été par les touristes, Verbier est très calme l'été et cherche à attirer du monde et donc courtise beaucoup les vélos et donc minimise au maximum les interdictions. Ensuite clairement la clientèle eVTT actuelle a un faible niveau technique et reste très majoritairement sur les pistes ou les itinéraires très faciles. A voir ce que ça donnera à l'avenir, mais à mon avis, comme dans beaucoup de domaines, le niveau moyen va s'élever et les eVTT finiront par aller de plus en plus sur les sentiers, comment cela va se passer ?
En tout cas en Valais, région que je fréquente le plus à VTT, par rapport à il y a 10-15 ans, à part quelques itinéraires accessibles facilement gravitairement (donc où les eVTT n'apportent rien plus) et où la fréquentation a énormément augmenté, le reste est resté bien calme que ce soit en vélo classique ou en eVTT.

» Par Bourriquet, le 24.07.2019

Salut les gars,
Ca faisait une paye que j'étions point venu parmi vous, et c'est juste lors d'une petite recherche de topos autour des Orres que je suis tombé sur ce fil, dont le thème a évidemment "ému" la communauté du 06 :-)
Alors pour la faire courte, c'est bien une tempête dans un verre d'eau ! Le "parcours" imaginé par ses promoteurs étant en effet plus cyclotouriste que vététiste, avec une proportion de bitume à faire gerber un vdmiste ! Pour le reste, essentiellement de la piste et en ce qui concerne la petite partie en coeur de parc, comme le disait Phil'O, c'est de la piste déjà ouverte aux vtt depuis des années. Bref... Pour info, le parcours, édité avec des moufles par Allibert Trekking, l'opérateur choisi pour le tester auprès de ses clients, sur 7 jours !
https://www.visugpx.com/6RHv6pRlw5
Pour le reste de (l'éternel) débat sur les VTTAE, rien de bien neuf par chez nous (le 06 donc), la population d'assistés a bien explosé mais se divise en deux branches distinctes : les nouveaux arrivants qui restent bien en fond de vallées et sur les pistes, et les autres qui sont tous d'anciens vététistes, et qui abordent donc les sentiers "comme avant", a une exception près : ils ne font plus de navettes bagnoles ! ;-)

» Par Le ded, le 06.08.2019

Et si on ouvrait le débat sur la ronde incessante des 4x4 de professionnels qui déposent les guguss au pied des gravures rupestres, en plein cœur du Mercantour: http://www.4x4merveilles.com/.
J'ai peur qu'avec mon 250W et mes cuisses de kéké, les marmottes du refuge des Merveilles se tordent de rire en me voyant passer. ;-)

» Par Le ded, le 17.08.2019

le vae pour les faignants ?
https://dailygeekshow.com/effort-velo-electrique/

Editer Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.