Ski
Accueil > Actu > Nature & Environnement > Mountain Wilderness - 4° Edition du concours "Changer d'approche". Allons-y !

Mountain Wilderness - 4° Edition du concours "Changer d'approche". Allons-y ! - Actu Nature & Environnement

 
+21
23 votes

Mountain Wilderness - 4° Edition du concours "Changer d'approche". Allons-y !

Proposé par Phil'Ô le 06.05.2010, publié le 08.05.2010 :: www.mountainwilderness.fr :: 195 vus :: 14 commentaires :: Nature & Environnement

Direction la gare ou l’arrêt de bus le plus proche, on part en balade pour l’édition 2010 du concours Changer d’approche. Pour la 4e année consécutive, Mountain Wilderness convie familles, amis, amateurs passionnés, randonneurs d’un après-midi et professionnels à redécouvrir les espaces montagnards français sans utiliser la voiture. »

Commentaires

» Par Mic'hel, le 09.05.2010

Bah, s'il faut un "concours" pour inciter les gens à prendre les TC, ça montre à quel point tout le monde (excepté une nanoscopique minorité) se fout royalement des alternatives à la voiture. Suffit de lire les compte-rendus de vttour, skitour et c2c pour s'en rendre compte.

» Par Phil'Ô, le 09.05.2010

C'est une question d'éducation et surtout du manque de souplesse lié aux TC.

Le jour où l'essence sera hors de prix, la majorité d'entre nous (moi le premier, je ne fais surtout pas la leçon) raisonnera différemment. En attendant, on se complait dans nos habitudes et notre confort.

» Par Ricil, le 10.05.2010

Pourtant, depuis Grenoble, c'est pas les possibilités qui manquent...

» Par le ded, le 10.05.2010

@Ricil
1/ les chauffeurs de Bus (longue distance) conduisent souvent à l'arrache (surtout ceux de Trans Isère).Il faudrait peut etre déjà commencer l'éducation par eux.
2/les soutes ne sont pas prévues pour accueillir les vélos, tout juste un coffre AR pour recevoir des skis!
3/Quite à prendre le Bus, je préfère changer de plan et rouler autour de chez moi
4/Le modèle Suisse de TC n'est pas encore applicable chez nous (mentalité, moyens, infrastucture,demande)
5/Le jour où on aura un réseau de TC conséquent, on aura toujours le vélo pour revenir chez soi en cas de grève cyclique et inévitable ;@)

» Par NicolasH, le 11.05.2010

Hop, petit commentaire d'un bénévole pour MW qui fait partie du programme mobilité douce.

@Mic'hel
Oui, un concours, pour rendre la mobilité douce visible. Sans vouloir être moraliste, voici à mon avis les avantages des TC :
- ça ne coute rien ou presque (en particulier les bus Transisère), contrairement à la voiture
- les contraintes d'horaires sont largement compensées par les possibilités de traversées inédites. Dites vous bien qu'en pensait être libre au niveau de l'horaire en voiture, vous vous contraignez en ce qui concerne le point de chute, qui dans la plupart des cas devra être votre point d'arrivée (sauf combine recambolesque à plusieurs voitures).

Avec un peu d'imagination, donc, vous pouvez sortir à VTT avec approche en mobilité douce. Et pour justement inciter à participer, de beaux lots sont en jeu (j'en sais quelque chose, pour en avoir déjà remporté).

@Phil'Ô
Education certainement. Je n'ai pas de voiture et n'entend pas en avoir, et pourtant je suis en montagne tous les weeks-ends. En covoiturage, parfois certes, mais je pense que le budget covoiturage de toute une vie n'excède par six mois de budget voiture...
En hiver, je dirais que ma part de transports mobilité douce/covoiturage est à 40/60, et 90/10 en été. Donc oui, pour en avoir l'expérience je peux vous affirmer qu'il s'agit avant tout d'une question d'habitude.
Manque de souplesse ? Cela dépend des dessertes en transport en commun, on ne peut pas je pense statuer sur la question en général. L'Isère a la chance d'être bien desservie par son réseau Transisère, ce n'est pas forcément le cas en Savoie, par exemple. Pour les horaires, toujours en Isère, j'affirme qu'ils sont bien adaptés à la pratique des sports de montagne (sauf peut-être pour le ski de rando au printemps où il faut partir très tôt, mais dans ce cas rien n'empêche de monter la veille...).
Le coût. Comme je l'ai dit, les TC reviennent indéniablement moins cher. Certes, un billet de TER peut dépasser les 10 euros si l'on se rend dans une contrée éloignée, mais cela reste une dépense ponctuelle, et ça ne pèse rien dans le budget transports de loisir par rapport à la voiture.

@le ded
1/ Encore une fois, je pense qu'il est important de ne pas généraliser. L'inconvénient que tu abordes ici me semble bien minoritaire. Les personnes qui ne prennent pas le bus car elles ne sont malades en transports peuvent se mettre tout devant. L'éducation aux TC dans la population est à mon sens d'une autre nature.
2/ C'est vrai. Si les soutes sont pleines des bagages de voyageurs, ce n'est pas possible de mettre un VTT. Mais encore une fois, ne généralisez pas trop vite. Cela ne se rencontre que sur les lignes orientées "voyageurs", en particulier le Grenoble-Gap. Sur un Grenoble-Villard de Lans le samedi matin à 08h00, vous aurez toute la place en soute que vous voulez. Le reccord de chargement que j'ai connu, c'était justement en montant à Villard : trois VTT (le mien et celui de deux amis), un tandem d'un couple qui allait rouler sur le plateau du Vercors, et encore deux autres VTT. Donc, oui, on peut charger des VTT en soute et aller faire du VTT avec approche en bus.
3/ C'est agréable aussi, certes. Mais toujours sur mon exemple de Villard de Lans, pour t'épargner l'approche longuette depuis Grenoble, le bus reste à mon sens la solution idéale. Il y a un bus pour Grenoble toutes les deux heures, donc pas moyen de rater son bus de retour (à moins de casser son cadre, mais ça ne change rien par rapport à une approche en voiture). Et puis de toute façon, le plus intéressant reste de monter au Moucherotte et de faire soi même la descente... Comment fais-tu, si tu as laissé ta voiture à Villard ? C'est simple : pas de descente...
4/ Sans doute correct. C'est surtout au niveau de la demande que cela pêche. Dans les années cinquante en France, il y avait comme en Suisse une gare dans tous les villages. Malheureusement De Gaulle a misé sur le tout voiture, et on peut déplorer la régression dans ce domaine.
5/ Jamais connu de grève sur les Transisère ! Mais comme je vais aussi au boulot à vélo, je ne suis jamais impacté par les grèves de la TAG, et je ne passe pas une seule seconde dans les bouchons. C'est beau, le vélo.

@Ricil
Exactement.
Quelques exemples, parce que c'est bien beau de parler, mais il faut aussi mettre en pratique :
- Tour derrière Villard de Lans avec approche bus jusqu'à Villard en limite de la réserve des Hauts-Plateaux du Vercors. Pour ceux qui ont la caisse, le top pour décrasser, c'est de traverser le plateau (sur la route au pire), de monter au Moucherotte et de rentrer chez vous après 1800m de dénivelé négatif depuis le Moucherotte. Et si vous ne vous sentez pas prêt à enchainer tout cela, vous pouvez très bien descendre à Lans en Vercors du bus. 800m de montée pour 1800m de descente, c'est honnête, non ? Et pas besoin de se faire déposer ou d'imaginer un autre bazard dans le genre. Le tout pour deux euros, excusez du peu...
- Ca marche aussi à Chamrousse, et partout où le bus peut vous déposer, évidemment.
- Les balcons Est du Vercors sur un ou deux jours avec approche en train TER jusqu'à Clelles. Voir ce récit.
- Et tellement d'idées que je manque de temps pour tout concrétiser. Si vous en avez, participez au concours. Au pire, vous gagnerez un lot et aurez tenté l'expérience enrichissante de la mobilité douce...

Si vous avez d'autres questions ou craintes à formuler sur les transports en commun et la mobilité douce, n'hésitez pas.

» Par Phil'Ô, le 11.05.2010

Comme tu le dis si bien NicolasH, tout dépend de la desserte.
Moi qui habite dans le 06, pour les bus, autant niveau tarif c'est imbattable avec un billet à 1€, autant c'est la misère au niveau des dessertes (la plupart du temps, une seule rotation par jour avec départ de Nice et arrivée en montagne à 11h00, retour sur Nice à 13h00)... Avec des dessertes comme celles-là, il te faut 3 jours de disponible pour rouler 1 jour. Dans ces conditions le citoyen de base est complètement dépendant des horaires des T.C, qu'elle que soit sa motivation à les utiliser. C'est ce que je dénonce dans "le manque de souplesse des T.C". C'est sûr qu'avec des bus toutes les heures, de 7h00 à 19h00, là mon discours aurait été différent (mon utilisation de la voiture aussi d'ailleurs :wink:)


- Les vallées du Cians, de la Tinée, De la Vésubie, Du Haut-Var => uniquement le bus

- Seules vallées qui tirent leur épingle du jeu et qui sont intéressantes au niveau de la desserte en TC, c'est la ROYA et le bas de la BEVERA avec la ligne de train Vintimille > Cuneo avec interconnection à Breil sur Roya (avec la ligne SNCF NICE > L'ESCARENE > SOSPEL> BREIL) et Vintimille avec le TER du bord de mer VINTIMILLE <> MENTON <> MONACO <> NICE <> CANNES etc...

D'ailleurs, j'en avais profité il y a deux ans pour faire cette traversée (que j'avais présentée au concours d'ailleurs)

Et ne parlons pas des Les chemins de fer de provence qui ne prennent (pour l'instant) toujours pas les vélos à leur bord !!!

Tout ça pour dire, que ce n'est parfois pas la volonté d'utiliser les TC qui manque pour développer la mobilité douce en france, mais bel et bien une offre de TC adaptée à une pratique sportive (départs tôts, retours tardifs et rotations nombreuses les W.E) dans un tas de régions.

» Par NicolasH, le 11.05.2010

Je suis conscient qu'en Isère et à Grenoble, l'offre est particulièrement présente, le réseau assez dense et le prix du ticket ridiculement bas. Ce n'est pas le cas partout comme tu le soulignes. Il faut donc dissocier les cas de figure.

Dans les zones peu desservies, c'est évidement plus difficile. Je suis étonné de voir à quel point c'est difficile au départ de Nice, par exemple (moi qui croyais que PACA avait une politique en faveur des TC avec son billet à 1 euro).

Commes tu le montres, certaines vallées semble bien desservies. Ce qui est drôle quand on prend l'habitude d'utiliser les TC, c'est que parfois on ne raisonne plus en terme d'objectif à atteindre mais selon les points d'accès disponibles. Et cela permet parfois de faire ressortir des possibilités d'itinéraires inédits, comme ta (belle) sortie.

Dans les zones desservies, à mon avis (expérimenté sur le sujet) l'utilisation se prête vraiment bien à la réalisation de sorties VTT et montagne en général. J'aime beaucoup le concept du "je me fais déposer en bus ou train loin de chez moi et je rentre à vélo". Avantages multiples : moins cher, moins compliqué et plus de descente. Bref...

Tout amoureux de la nature un tant soit peu sensible aux questions environnementales et qui se demande ce qu'il (ou elle) pourrait bien faire pour réduite son impact peut commencer par de petits gestes comme essayer le bus. Ne serait-ce qu'une fois, par ouverture d'esprit et acquis de conscience.

Mais à mon avis, ce ne sera sûrement pas sa dernière...

» Par Phil'Ô, le 11.05.2010

Je suis d'accord. C'est une expérience enrichissante (je ne parle pas du prix du billet :P), que j'aimerai reproduire, mais tant que le réseau TAM sera aussi peu tourné vers les vallées de l'arrière pays, le 06 (du moins les principales vallées sauf la roya) restera une zone du "tout voiture" hélas :ill:

» Par Mic'hel, le 11.05.2010

"Dites vous bien qu'en pensait être libre au niveau de l'horaire en voiture,.."

tu sais ce que je penses??? :P

Je me prends une leçon de TC par un grenoblois!!! 8O
Nan mais je rêve, là!! lol

» Par Mic'hel, le 12.05.2010

Le car postal à Grenoble!
www.ritmo.fr/carpostal/reseaux_accueil/grenoble.htm
Raaah, ces grenoblois! Sont tellement pas doués pour les TC qu'ils sont obligés d'importer le savoir-faire helvétique. Tssss, tssss :P

» Par NicolasH, le 12.05.2010

@Mic'hel :) Je n'étais pas au courant de ton origine suisse et j'ai pris ton commentaire au 1er degré. Ah, la Suisse et ses trains rouges à 2000m...

» Par Mic'hel, le 12.05.2010

Mais je ne suis pas Suisse!

» Par haha, le 12.05.2010

d'ailleurs il n'a pas d'humour

» Par le ded, le 12.05.2010

Apparemment ce n'est pas un Hoax le car postal à Grenoble ;@)

Editer Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.