Ski
Accueil > Articles > Matériel > Le Tubeless pour le VTT

Kit valve Presta et adaptateur Schrader Mavic
Kit valve Presta et adaptateur Schrader Mavic
Jante double paroi dédié au montage tubeless
Jante double paroi dédié au montage tubeless
Fil du pneu prouvant le bon montage du pneu. Il doit être visible sur tout le tour du pneu à égale distance de la jante.
Fil du pneu prouvant le bon montage du pneu. Il doit être visible sur tout le tour du pneu à égale distance de la jante.
Kit NoTubes pour passer une jante std en UST
Kit NoTubes pour passer une jante std en UST
Kit DT Swiss pour passer une jante standard en UST
Kit DT Swiss pour passer une jante standard en UST

Le Tubeless pour le VTT

Par squal, le 10.07.08

Le tubeless a été "mis en avant" pour le VTT en 1999 par Mavic, bien que Rigida ait tenté de lancer le produit sans trop de convictions en 1996 (trop lourd).
Le tubeless arrive tout droit du monde de l'automobile et de la Moto. C'est le montage d'un pneu sur une jante le tout sans chambre à air. Pour l'auto il doit y avoir des intérêts (mais on s'en balance !), pour le VTT il y a de gros avantages et aussi des défauts.


COMMENT ÇA MARCHE ET MONTAGE


Pour monter un pneu tubeless sur une roue de VTT, il vaut mieux que celle-ci soit prévue à cet effet. Il faut qu'elle soit à double paroi (cf photo 2). Sur celle-ci, on vient fixer un kit valve (photo 1) qui, grâce à un joint, permet l'étanchéité. Reste juste ensuite à mettre le pneu en place sur la jante et gonfler.

C'est cette dernière action qui est souvent fastidieuse. Pour mettre un maximum de chances de son côté, il faut bien respecter certains principes.

    1- Mettre du liquide vaisselle sur les lèvres du pneu pour aider sa mise en place.
    2- Garder la roue verticale, valve vers le haut et ne pas presser l'ensemble pneu/roue sur le sol. Juste bien faire attention à bien placer le pneu sur la jante. Les 2 tringles doivent être placées au centre de la jante.
    3- Gonfler assez rapidement dans un premier temps pour que l'étanchéité se fasse avec la jante. D'où la préconisation par certaines marques d'un compresseur pour gonfler. Une bonne pompe à pied suffit, avec une petite pompe de terrain c'est très difficile.
    4- Bien gonfler le pneu (4 bars) pour qu'il se mette en place. On entend les clacs du pneu quand il se "clipse".
    5- Faire tourner la roue sur son axe si on a mis du liquide préventif pour qu'il se répartisse sur l'intérieur du pneu par force centrifuge.
    6- Laisser quelques heures le pneu gonflé (si possible) et ensuite baisser la pression à la valeur de roulage.


Astuce pour vérifier que le pneu est bien en place : sur le flanc du pneu, il y a un fil qui fait le tour du pneu à 1mm de la jante. Il faut que celui-ci soit à égale distance de la jante tout le long et des 2 côtés (photo 3)

LE PRÉVENTIF


Un montage tubeless sans liquide préventif n'a que très peu d'intérêt. En effet, les risques de crevaisons par épine sont toujours possibles.
C'est donc là que réside l'intérêt du préventif. C'est un liquide (latex) que l'on met dans le pneu lors de son montage. Le latex reste liquide tant qu'il n'est pas au contact de l'air. Dans le pneu monté, il reste donc liquide. Par contre, quand on crève (petits trous), grace à la force centrifuge, le produit plaqué au pneu va s'échapper par le trou. Au contact de l'air, le latex se solidifie et bouche le trou. Bien souvent sans que l'on s'en rende compte.

Les divers types de préventif :
    - les dédiés type constructeurs adaptés aux pneus VTT et aux gommes pour certains. Mais chers ! Environ 12€ pour 120ml (2 pneus)
    - le préventif pour tracteurs. Plus épais, il en faut plus et pas forcément adapté au VTT (sèche vite). Mais prix plus raisonnable 15€ le litre. On peut le diluer à l'eau.
    - le latex en pot. Bien moins cher, manipulation délicate. 12€ le litre dans les magasins d'art ou alors aussi trouvable en sexshop pour les amateurs ;-)
    - les kits complets existent aussi pour transformer une roue "normale" en roue tubeless (voir paragraphe suivant). Environ 40€ le kit pour une roue.


TRANSFORMER UNE JANTE CLASSIQUE EN TUBELESS


Comme dit plus haut, l'idéal pour le tubeless, ce sont les jantes spécifiques à double paroi. Mais aujourd'hui, sur le marché, certaines marques comme DT Swiss, Eclipse ou Panaracer proposent un kit pour transformer des jantes classiques en tubeless. Le Kit DT par exemple comprend un fond de jante étanche (flap), une valve Presta et une dose de 75 ml de liquide anti-crevaison, le tout pour la somme de 39.90€ (par roue).

Un système moins cher mais qui fonctionne bien, c'est d'étanchéifier le fond de jante (scotch toilé), monter une valve Presta, un pneu tubeless et une dose de latex.

Par contre attention aux risques de déjantage ! Car toutes les jantes et pneus ne sont pas compatibles. Les pneus tubeless ont des tringles plus rigides.

LES PNEUS


Il faut que les pneus soient UST. En effet, comme dit en dessus, c'est cette norme qui garantit que le pneu répond au cahier des charges d'une utilisation tubeless. Ces pneus ont une couche supplémentaire par rapport aux "pneus classiques" (tubetype). Cette dernière assure l'étanchéité du pneu, car les tubetype sont poreux (mais poids du pneu plus élevé).

Un montage tubeless gonflé à 3 bars ne doit pas perdre plus de 20 millibars/h sur 24h. Sinon, le montage est mauvais ou du moins il y a une fuite.

Il est possible d'utiliser tout de même des pneus classiques en les montant avec du préventif qui colmatera la porosité de ceux-ci. Certaines marques sont plus adaptées que d'autres. Avantage : le prix et la gamme de choix de pneus.

RÉPARATION CREVAISON TUBELESS


Plusieurs cas possibles. Soit c'est :

- un simple trou d'aiguille : le préventif devrait colmater le trou.
- une entaille plus grosse : le préventif ne peut le boucher. On met une chambre à air et on répare de retour à la maison en mettant une rustine à l'intérieur du pneu.
- une grosse déchirure : il est possible de faire une réparation avec un bout de flanc de vieux pneu que l'on colle avec de la colle très forte de bricolage. L'avantage c'est que l'on rend une rigidité et une résistance au pneu. Mais pneu à préférer en utilisation arrière tout de même.
- le trou est trop gros : le pneu est mort.

Bref pour les 3 derniers cas c'est la même démarche que pour un pneu normal !

AVANTAGES DU MONTAGE TUBELESS


- Plus de crevaison par pincement car plus de chambre qui vient se faire coincer et couper lors de gros chocs sur les roues.
- Pression moins importante dans le pneu donc meilleure adhérence sur le terrain et confort de roulage par rapport à un pneu "dur" car gonflé à 3 bars pour ne pas pincer. Un tubeless supporte bien une pression de 2 bars.
- Un montage au préventif élimine en grande partie les crevaisons par aiguille en colmatant directement les trous lors du roulage.
- Lors d'une crevaison sur le terrain, on peut utiliser une chambre à air et réparer le soir à la maison, comme les tubetype. Donc pas plus difficile que ça à réparer sur le terrain.

INCONVÉNIENTS DU MONTAGE TUBELESS


- Premier montage d'un pneu peut être fastidieux, mais avec l'habitude c'est aussi rapide qu'un pneu normal.
- Prix élevé des pneus UST, du préventif et des kits de transformation.
- Après crevaison, on souille la chambre à air avec du préventif mais ça se lave ou se décolle bien une fois sec. Par contre le préventif c'est un peu polluant...

LES KITS POUR PASSER EN TUBELESS


- Nombreux sont les kits pour passer une jante en Tubleless, malheureusement tous ne se valent pas !!
- Voici ceux que nous avons testés et approuvés :
* NOTUBES
* DTSwiss

Attention leur montage demande du soi et un certain savoir-faire si on veut obtenir quelque chose de fiable, bien suivre les consignes donnés.

Commentaires

On m'a soufflé que l'acronyme U.S.T proviendrait de l'Italien : Uso Sensa Tubbo (à traduire en français par : Utilisation Sans Chambre)... [Phil'Ô, le 07.11.08]
C'est bizarre, j'aurais plutôt vu Universal Standard for Tubeless ? [Talosectos, le 06.04.09]
une petite correction sur les réparations : l'autre avantage du tubeless réside dans les crevaisons même grosses et non colmatées par le préventif : une goutte de super glu sur le trou et un peu d'eau part dessus, ça répare et ça tient sans soucis. Tjs avoir son petit tube sur soi ne pose pas de pb. [groyo, le 13.06.09]
complément d'infos [toposvtt, le 16.07.09]
juste un détail pour les kits d'adaptation:j'ai cassé deux rayons dans une sortie,et si on veut les changer,on est obligé de décoller le fond de jante étanche,et là,ça foire pour l'étanchéité...je suis donc passer en mavic.. [badei, le 03.03.10]
bonjour j'aimerais svp recevoir le kit presta et adaptateur scharader mavic mindiquer la marche a suivre mes salutations [serafim emile, le 24.07.10]
Petite précision à apporter : Lors d'une crevaison en rase campagne, avant de monter une chambre, bien vérifier qu'il n'y ai pas d'épines dans le pneu. En général il y en a des dizaines, récoltées tout au long des sorties. ;-) [scalpel, le 03.12.10]
bonjour

comment se fait il que mes deux pneus se dégonflent en quelques heures de non utilisation du VTT?
Merci pour votre réponse.
[croux, le 03.08.11]
A noter que l'on peut aussi monter des pneus tubetypes en version tubeless (sans chambres) soit avec des flaps, soit sur des jantes spécialement adaptées (profil bas de la gorge interne qui évite les déjantages).
Un article complet (qui date un peu ;-)) ici pour les novices:
http://www.endorphinmag.fr/mag/numero1/endorphinmag.htm
Pour les trous plus gros, possibilité aussi d'utiliser un kit "mèches" (Weldtite) pour une réparation identique tubeless voitures.
"Nouveaux" produits efficaces, la marque Effetto Mariposa, testée et approuvée, tout comme les produits Stan NoTubes. [Patrick, le 10.08.11]