Ski
Accueil > Articles > Le site > VTTour encourage les comportements responsables

VTTour encourage les comportements responsables

Par l'équipe de modération, le 16.06.10

A l’instar de nombreux sports de plein air, le VTT, qu’il soit pratiqué en Montagne, dans les collines, en forêt ou en station, a le vent en poupe. Nous n’allons pas nous plaindre de l’augmentation du nombre de pratiquants, bien au contraire. Mais pour nous garantir, quels que soient notre profil, la liberté d’emprunter les sentiers à VTT, nous nous devons d’avoir un comportement responsable vis-à-vis du milieu dans lequel nous évoluons mais également des autres usagers de ces sentiers.

En effet, l’image de la pratique du VTT a été focalisée par les médias sur le seul plaisir de la descente. Pour le commun des mortels, il existe deux catégories de pratiquants, ceux qui se baladent en forêt en famille et ceux qui dévalent les sentiers à toute allure, arborant une armure de tortue ninja et laissant sur leur passage des stigmates indélébiles (creusements liés aux dérapages, coupe des épingles, comportements agressifs envers les autres usagers du sentier, etc.).

Bien sûr, la vérité est toute autre. Et entre ces deux extrêmes, on recense toute une palette de pratiques aussi différentes les unes que les autres. Mais le dénominateur commun à toutes ces pratiques reste l’utilisation des sentiers qui jusqu’à présent ont été majoritairement utilisés par les randonneurs.

Pour les sentiers des stations de ski dédiés à la descente, le problème ne se pose pas. En effet, ces sentiers sont réservés aux VTT (pas de conflit d’usage) et sont régulièrement entretenus par le gestionnaire auprès duquel le VTTiste paie une redevance.

En revanche, partout ailleurs, là où les sentiers doivent être partagés avec les autres usagers (randonneurs, chasseurs, alpagistes, etc.), nous faisons peur ou dans le meilleur des cas nous dérangeons.

Pour changer cette image de danger ambulant, de « consommateur » de sentiers irrespectueux de son prochain, auprès de certains décideurs, notre comportement sur le terrain se doit d’être exemplaire. Nous ne devons plus être considéré comme des trublions, que ce soit auprès de certains autres usagers comme des autorités édictant des interdictions à la pratique du VTT (hélas de plus en plus nombreuses) !

Fort de ce constat, VTTour a décidé de soutenir les actions qui contribuent à améliorer cette image et à promouvoir les comportements respectueux.

Plusieurs VTTistes se sont déjà unis pour avancer dans la "bonne" direction. C'est le cas d'Eco-sentiers qui a déjà posé de nombreux jalons intéressants dans leur département de prédilection (Les Alpes-Maritimes) :



    - chantier de réhabilitation/réouverture d'un sentier mené à terme (en savoir plus),
    - chartes du VTTiste et des Organisateurs de course ayant recueilli plus de 400 signatures,
    - implication sur le terrain auprès du CG 06 et autres législateurs (en savoir plus)
    - séances de pédagogie dans quelques collèges du département (en savoir plus).
    - observatoire de l'enduro (courses organisées dans le 06) respect de la charte, impact environnemental, études de solutions pour luter contre les coupes (en savoir plus)



Ou encore de la Mountain Bikers Foundation (M.B.F) qui lutte pour la liberté de pratique du VTT partout en France.


La M.B.F est une association (loi 1901) dont le but est simple : Rassembler le plus de représentants du monde très hétéroclite du VTT, pour faire entendre une seule et même voix face aux différents législateurs afin que notre communauté soit reconnue comme un utilisateur légitime des sentiers. Voir leur auto-présentation :




Ce ne sont pas que des paroles en l'air :


- La MBF a déjà réussit à faire lever l’interdiction aux VTT sur la Bastille à Grenoble.
- Eco-Sentiers à mené à bien la réhabilitation d'un sentier de 600 m de dénivelée au dessus de Puget-Thénier
- MBF représente les VTTistes dans les pourparlers préliminaires à la création du futur Parc National des Calanques, afin que l'on puisse continuer à pédaler sur les sentiers caillouteux de ce fantastique espace préservé.
- Eco-Sentiers à organisé des randonnées dont l'objectif était de nettoyer (légèrement... pierres, branches, élagage léger, etc...) des sentiers (en approche douce en plus)
- MBF soutient le comité VTT 06 et Eco-Sentiers dans la lutte contre les interdictions aux VTT dans les Parcs Départementaux des Alpes-Maritimes,
- MBF lutte également à Fontainebleau pour éviter que le VTT ne soit interdit.

Juste pour votre information, n'oublions pas que :
- les sentiers que nous empruntons se trouvent sur des propriétés privées ou le domaine public.
- la création, la réhabilitation et l'entretien (lourd) des principaux sentiers doivent être coordonnés par le Conseil Général dans le cadre de la délégation du PDIRP (Plan Départemental des Itinéraires de Randonnée Pédestre),
- obtenir les autorisations nécessaires à la réalisation d'un chantier officiel est un véritable parcours d'obstacles administratifs.


Alors vous aussi, pour que cessent les interdictions adhérez à MBF et/ou à Eco-Sentiers et faite le savoir sur votre profil !



Pour que leurs voix (la notre) aient le plus de poids possible auprès des autorités, nous vous invitons à adhérer à une de ces associations. Soutenez la MBF et/ou soutenez Eco-Sentiers.

Approprions nous leurs chartes de bonne conduite et tâchons de les mettre en pratique sur le terrain.

Les membres de VTTour peuvent dès à présent indiquer dans leur profil leur engagement auprès de la MBF ou d'Eco-Sentiers.

Par exemple, la Charte de MBF a dit :

1. Je suis l’ambassadeur du VTT


Je suis l’ambassadeur du VTT.
En toute circonstance je reste courtois et respectueux de l’ensemble des usagers de la nature.
Je dialogue avec eux et m'implique dans les démarches de prévention et de médiation.

2. Je respecte la nature


Je respecte la nature ainsi que la quiétude de la faune et de la flore.
Je rapporte tous mes déchets, même les plus petits.

3. Je respecte le sentier


Je respecte le sentier et ne pratique pas le hors piste.
Je roule "propre" pour ne pas laisser de trace de mon passage
Je m'engage à préserver les sentiers.

4. J'annonce mon arrivée


Pour ne pas surprendre les autres usagers de la nature, j'annonce systématiquement mon arrivé par un "bonjour" ou à l'aide de ma sonnette lorsque cela est nécessaire.






Alors n'hésitez pas, faite comme VTTour, soutenez M.B.F ou Eco-Sentiers !