Ski
Accueil > Articles > Matériel > Les pneus clous

Les pneus clous

Par dargaud, le 15.12.13

Habitant à plus de 1000m d'altitude j'ai investi dans une paire de pneus clous pour VTT. Voici quelques conseils pour rouler en conditions hivernales : inutile de ranger le vélo quand neige et glace sont de sortie.

Il s'agit de pneus Schwalbe Ice Spiker Pro, mais il en existe d'autres, en particulier pour la ville (les pays nordiques apprécieront), mais en VTT pur ce sont les seuls avec les récents Suomi que je ne connais pas. [PS: pas d'affiliation avec ce site sauf que j'ai acheté chez eux].

Je les monte en 29" d'une part parce que c'est mon seul vélo, et d'autre part parce qu’il vaut mieux avoir le plus de surface au sol possible dans la neige. Il existe d'ailleurs des pneus avec d'énormes boudins faits pour rouler dans la profonde, mais la fourche et le cadre doivent être conçus spécialement, et ils n'ont pas de clous pour aller sur la glace.

Bref les avantages des pneus clous sont évidents : avec 380 clous par pneu on tient parfaitement sur verglas, neige dure et même glace vive. Les gros crampons présents sur les Ice Spiker permettent aussi de piloter correctement en neige moins dure.

Les inconvénients : résistance importante au roulement sur route ou piste cyclable qui se ressent sous forme de vrombissement !

L'autre inconvénient est que si l'on passe dans les cailloux, ce qui est fort possible si le bas manque de neige, on arrache pas mal de clous. Un kit vendu par Schwalbe permet de les remettre (en bas du lien précédent), mais en perdant en moyenne 5 clous par sortie et par pneu, ça fait bien 30€ de budget clous par mois !

Un conseil pour remettre les clous:
- bien laisser sécher les pneus
- nettoyer le trou avec une tête d'épingle pour retirer le sable
- mettre une goutte de colle cyanolite (la colle Patex caoutchouc/métal semble idéale mais elle est beaucoup trop pâteuse et ne rentre pas)
- enfoncer le clou avec l'outil fourni

Certain cloutent (c'est un mot ça?) leurs pneus eux-même en mettant des vis au travers du pneu, mais selon moi l'avantage des Schwalbe est que ce sont des clous tungstène qui ne s'usent pas du tout sur route ou dans les cailloux (du moins à en juger après environ 2000 km).

Maintenant au sujet de la neige. Le mieux est soit de la poudreuse très légère et sèche sans sous-couche, soit de la neige très dure voir de la glace. Dans le premier cas il faut faire attention aux cailloux et branches cachées (3 rayons de cassés en un mois), mais on peu descendre dans environ 30 cm de poudre. Sur le plat par contre avec 5 cm de poudre il faut déjà des cuisses...

En neige dure pas de problème, on passe partout (ou presque), en tout cas je fais des descentes en 3. Il faut aller un peu plus souple pour éviter de planter la roue avant, et il ne faut pas aller trop vite dans les virage pour ne pas chasser (moins de clous en contact). Mais sinon peu de chutes ou de surprises.

Éviter tout ce qui est neige profonde, croûtée ou même le soleil de l'après-midi sur de la neige dure qui ramolli suffisamment la surface pour permettre l'enfoncement.

Bref quand la neige n'est pas assez bonne pour skier, elle est excellente pour rider !