Ski
Accueil > Articles > Récit > Une itinérance automnale en Sardaigne

Vue sur le Gennargentu
Vue sur le Gennargentu
au milieu du jour 2
au milieu du jour 2
entre Lanusei et Ulassai
entre Lanusei et Ulassai
vue sur la vallée d'Ulassai
vue sur la vallée d'Ulassai

Une itinérance automnale en Sardaigne

Par brunobf, le 05.11.21

Nous étions allés en Sardaigne il y a 2 ans au printemps et cette île nous avait vraiment plu.
Le récit de la traversée de François et Patricia en juin 2018 nous a fait envie également.
Entre ses tracés, celui dont il s'est inspiré de la transardinia-mtb et les tracés de Wikiloc, je nous prépare une traversée de Oliena à Cagliari.

En automne, sans être autonome comme l'étaient François et Patricia, il faut faire gaffe à ne pas prévoir de trop grosses journées car les départs se font plutôt tard (très difficile d'avoir un petit-déj à 7h) et le jour se finit vers 18h.
J'ai du faire des choix, quitter l'itinéraire pour descendre dans les villages (Urzulei par ex au lieu de rester sur les plateaux). On a donc fait plus de petites routes.
D'autant plus que pas mal de contraintes perso et pro avant le départ m'ont empêché de peaufiner le tracé afin de prendre le maximum de pistes.

En quelques lignes le résumé de l'itinérance :
* jour 1 : Agriturismo Guthiddai - Orgosolo. Correspond au jour 4 de François au début. mieux vaut prévoir d'avoir la forme et de faire son tracé à lui jusqu'à Orgosolo. J1

* jour 2 : Orgosolo - Passo Silana. Il y a peut-être des pistes pour aller à Montes. Ensuite, à partir de Montes, rien à jeter jusqu'à Lampatu. On aurait du descendre sur Urzulei au lieu d'aller au Passo Silena. J2

* jour 3 : on est restés à l'hôtel regarder la pluie tomber
* jour 4 : Passo Silena - Lanusei. On a choisi de ne pas remonter sur les plateaux pour avoir une autre vue. on est resté sur les petites routes. Le bonus par le Monte Idolo n'est pas trop fatiguant et la vue du sommet doit être bien jolie. Nous, on a eu le brouillard et le froid....

* jour 5 : Lanusei - Ulassai : rien à jeter. une journée découverte, qu'on peut transformer en journée courte sans le bonus dans la forêt. J5

* jour 6 : Ulassai - Seui. Une journée de transition, mais vraiment sympa car très peu de monde sur la petite route et même la route entre Ussassai et Seui n'était pas fréquentée. Mieux vaut certainement finir par le tracé de François. J6


Nous n'avons pas trouvé d'hébergements sur le net à Perdasdefogu et de plus le temps annoncé est vraiment mauvais. Nous décidons de faire Seui Siurgius Donigala par la route. 50 km sous la flotte (5 min sans pluie....). on arrive rinçés à Siurgius.
La météo s'annonce encore pas terrible le lendemain et le jour où on voulait arriver à Cagliari.
On décide donc d'arrêter notre itinérance ici. dommage car la partie Ballao Cagliari avait l'air vraiment belle d'après François.
On laisse les vélos au B&B et on viendra les récupérer après être rentrés en train puis bus à Oliena.

Bilans :
* mieux vaut y aller mai juin avec des journées plus longues
* nous n'étions pas autonomes pour dormir et manger au cas où et le tracé "originel" demande de faire de grosses journées si on veut rester dessus. C'est à savoir.
* le tracé comporte de nombreuses portions en route Cela mérite de chercher plus longtemps sur Wikiloc (ou ailleurs) afin de prendre plus de pistes
* le niveau de difficulté est faible. Il y a certainement des possibilités à trouver plus intéressants techniquement.
* pour les cartes, j'ai utilisé le logiciel MOBAC (merci André !) afin de ne pas m'embêter avec Worldbasemap et de ne pas tirer sur la batterie du smartphone.

Je reste bien sûr dispo pour donner des infos !