VTTour > Blogs > Le trophée de Phil'Ô > VTT > Estérel - Paradis du VTT


Piste en balcon au dessus de la grande bleue

Collective à 12

Des sentiers magnifiques

Ponctués de passages techniques

Et toujours cet esprit de groupe

Rocher des Monges

Vue magnifique dès que l'on peut lever les yeux.

Quelques rares passages aménagés (North Shores) montrent le travail des clubs locaux.

Estérel - Paradis du VTT

Par Phil'Ô, le mardi 10 Février 2009 à 11:35 :: VTT :: rss

Vu le risque nivologique annoncé sur le Mercantour (4/5) et après de multiple courriels avec mes habituels comparses de ski de rando (Phil06 et Toune06), c'est décidé, ce W.E sera dédié au VTT.

Themelch qui est en vacances sur le Continent et qui devait sortir à skis avec nous me conforte dans la décision de ressortir le VTT en me proposant une sortie avec ses copains de l'ASCagnes VTT dans l'Estérel.

J'en profite pour lancer un appel au rassemblement des ouriens (plus on est de fous, plus on rit), mais Popeye et Vince qui viennent également rouler du côté de Théoule arriveront plus tard (c'était prévu) et on ne pourra même pas se croiser de la journée (dommage !)

L'intérêt pour moi est double, car non content de découvrir un coin du département que je ne connais pas, je vais faire la rencontre de Vététistes dont j'envie les réalisations si bien documentées sur leur site web.

Sortant souvent seul, et ne connaissant pas le niveau (tant physique que technique) du groupe dans lequel je vais me fondre, j'ai toujours peur d'être le boulet de service.

Et bim, ça commence bien ! En mettant le vélo dans le coffre, je m'aperçois que mon pneu arrière (IGNITOR LUST) n'a pas beaucoup apprécié les marches du sentier de Nietzsche à Eze : Une hernie sur la bande de roulement m'inquiète fortement.

Vu qu'il faut partir (être en retard pour un premier RDV, ça marque mal), je prends à l'arrache un vieux pneu (HIGH ROLLER) et le jette dans le coffre ... mais c'est un tube type... Bon on verra sur place.

Je suis un peu en avance, et le parking est déjà bien remplis (les Vététistes du coin affluent). Themelch arrive et se gare à côté de moi. Je lui demande son avis sur le remplacement du pneu :

Avis sans appel : Il faut le changer. Bon je me bouge et monte mon vieil High Roller avec chambre finalement assez rapidement.

Après les présentations d’usage, le regroupement s’opère et c'est parti. Le programme que nous a concocté Bourriquet est constitué de spéciales du rallye VTT de Théoule. Pour une fois cela fait du bien de suivre sans trop se préoccuper de l'itinéraire. Même si je reste attentif car c’est dans ma nature et qu’il faudra bien rentrer un topo sur la base.

On commence par une bonne monté en direction de la petite Afrique, qui réchauffe les cuisses (il pleuvait encore ce matin sur le parking), on bifurque à gauche et emprunte une piste en balcon qui domine la grande bleue (magique). Puis on va chercher le départ avec un court portage.

La première descente se profile. Serai-je à la hauteur ? Mais pas le temps de trop se poser de questions, et mon VTT prend de la vitesse. Le sentier est étroit, il zigzague entre les buis et autres arbustes (parfois il y a juste la largeur du cintre qui passe) et le pilotage se doit d’être le plus précis possible.

En fait, je commence à prendre mon pied, et le rythme du groupe me convient très bien. En plus ce ne sont pas des furieux transpirant la testostérone et à chaque bifurcation, on attend le suivant pour indiquer la bonne direction. C’est le top !

En plus, malgré la pluie abondante de ces derniers jours, le terrain ne colle pas aux pneus et offre somme toute un très bon grip (même sur les quelques dalles).

La première descente avalée, on se remet en mode « montée » et nous rejoignons le col de Théoule par une belle piste. On va ainsi remonter en direction de la Petite Afrique, mais attaquer la descente une fois le point haut atteint. Je profite de l’occasion pour étoffer mon statut de boulet du jour : Ma roue arrière se désaxe et je m’arrête in-extrémis avant la chute.

Je remonte, serre bien l’attache rapide et c’est reparti. Je rejoins le groupe qui m’attendait alors que Themelch venait à ma rencontre (quel esprit de groupe génial !). On va à présent faire un sentier qui rejoint une spéciale connue (USHUAÏA). Le sentier est divin et super roulant.

Fin de la deuxième descente. On remonte de nouveau au col de Théoule et on continue cette fois-ci jusqu’au col des Monges.

Bourriquet nous a gardé le meilleur pour la fin. Montée bien raide jusqu’au sommet du Rocher des Monges, puis séance de pilotage entre les buis, les mimosas et autres Eucalyptus aux parfums enivrants. L’arrivée sur Théoule (par une spéciale appelée GRUNDIG) marque mon dernier acte de boulet…

Tous les participants évoquent le passage d’une épingle bien tendue, et je pars en dernier… Très concentré pour « passer » cette épingle, je réussi le "sans faute" dès le premier passage. Content de ma prestation, je me déconcentre une seconde et j’accroche mon cintre à un mimosa : Résultat une magnifique tentative d’OTB rattrapée à l’arrache, mais au moment où ma roue arrière se repose sur le sol, elle n’était de nouveau plus dans son axe…

Bon pas de chute à déplorer, mais je vais de nouveau devoir remettre en place ma roue, ets ce coup ci dans un sentier de 15 cm de large assez pentu. Pour corser le tout, au cours de cette acrobatie, mes plaquettes se sont dangereusement rapprochées l’une de l’autre. Heureusement, il n’y a pas de mal car les pistons ne sont pas sortis, mais je n’arrive plus à reloger le rotor. Je me résous à sortir une petite pince, et j’écarte (comme je le peux et en bouffant un peu de garniture) les deux plaquettes. Bon mon rotor et ma roue sont de nouveaux à leurs places et je termine la descente (il manquait 150 m !!!). Tout le monde m’attendait pour finir cette rando.

Ce que je vais retenir de cette expérience :

- Les collectives ça peut être vraiment génial lorsque le groupe est sympa et homogène.
- L’Estérel est un véritable terrain de jeu pour les Vététistes, mais c’est surtout grâce au travail (bien visible) des clubs locaux qui ouvrent et entretiennent les nombreux sentiers.
- Sans être un fin technicien, mon niveau n'est pas si mauvais finalement


Bref, un très bon intermède de VTT dans une magnifique saison de ski de rando.


Toutes mes photos par ici
Le Superbe C/R (comme d'hab.) de Bourriquet sur SophiaOutdoor.

Commentaires

» Par zigual, le mardi 10 Février 2009 à 12:45

Tu aimes les collectives homogènes, donc au prochain VTTour Game tu es de la partie ? :wink:

» Par Phil'Ô, le mardi 10 Février 2009 à 14:37

J'ai bien failli venir (au moins une journée) mais c'était un poil loin (pour une journée) et l'organisation familiale ne me permettait pas encore de me libérer toute une journée (travaux et ma petite dernière était trop jeune) :oops:

Le prochain... Pourquoi pas ? :P

» Par Easyrider, le mercredi 11 Février 2009 à 21:15

C'est vrai que c'était une bien belle sortie avec un super groupe dans un super cadre...et en + vous aviez tous et toutes un très bon niveau technique je trouve...
Sympa vos CR et tofs PhilÔ et Bourriquet...
Fô vraiment que je prenne la carte de membre....

Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.



Ce billet a été lu 5165 fois


Le trophée de Phil'Ô est propulsé par VTTour