VTTour > Blogs > En avant l'aventure... by Sanfroic > Compte-rendu de mes plus belles sorties VDM... > Intégrisme quand tu nous tiens... ou le TDC en 2 jours


Tour des Combins

Panoramique prise du Col de Mille

Les protagonistes : Ricil...

Seb

JBF

Pïerre le G.O.

TiBougnat

Et ma pomme

Intégrisme quand tu nous tiens... ou le TDC en 2 jours

Par sanfroic, le jeudi 13 Septembre 2007 à 10:48 :: Compte-rendu de mes plus belles sorties VDM... :: rss

PRÉAMBULE :
Sous l'euphorie du Tour du Thabor mi-juillet, Pïerre nous annonce qu'il a un topo majeur à nous proposer... il nous invite donc à l'accompagner sur le Tour des Combins sur un weekend sec...
On prend les mêmes et on recommence ou presque puisque Squal et BDS veulent participer à la fête surtout après avoir lu le CR d'Amanda et Vince lors de leur TDC en 4 jours.
Enfin, oui et non car le doute commence à habiter certain(e)s sur la réalisation du "truc" en seulement 2 jours tandis que Pïerre tente de motiver la troupe en minimisant les difficultés : Pierre a dit :Voici le parcours rectifié proposé :
Jour 1 :
DÉPART de Liddes sur la route du Grand St Bernard.
Col de Mille (Montée 1100 m, poussage-portage : 150 m)
Traversée sous la Cabane Brunet (Montée : 100 m)
Cabane Chanrion (Montée : 1300 m).
Nuit à la Cabane CAS de Chanrion

Jour 2 :
Fenêtre de Durand (Montée : 650 m, portage : 650 m)
Col de Malatra (Montée : 1600 m, portage : 650 m)
Grand Col Ferret (Montée : 850 m, portage : 450 m)
ARRIVÉE Orsières où on aura laissé une voiture la veille
Jour 1 : ~ 2500 m de D+ dont 150 m de portage
Jour 2 : ~ 3100 m de D+ dont 1750 m de portage
.
Un perplexe a dit :C'est bien ça le parcours définitif ?
Ou c'est ça ? Pierre a dit :cela nous fait donc 8000 -1600 = 6400 m

Parce que entre 5600 et 6400 m y a un énoooooooooooorme fossé :oops:
Pïerre a dit :Pour le 1er jour, 2500 m maximum sûr.
Pour le 2e jour moins sûr mais j'ai refait toutes les estimations et ça ne dépasse pas 3500 m...

Au fur et à mesure que la date fixée se rapproche, les débineu(se)rs font leur apparition pour divers raisons, je vous laisse trouver les noms... tout fou le camp !! :P...
Au choix : Amortos H.S., tendon d'achille incapable de faire + de 2000 m de D+, motiv. en berne ou impératif lié au boulot !!
Jusqu'à la veille du jour J, on ne sait toujours pas vraiment qui vient faire ce tour !
Finalement, on sera 6 car un des 2 problèmes d'amortos (le LP de TiBougnat) est réglé (merci à la "moitié" de Pïerre) et puis l'ex-"guru" intégriste a trouvé un remplaçant de dernière minute : Seb, à la recherche du single parfait, des fois qu'il existe en Suisse... :roll:.

1er JOUR :
RDV est donné à 8h30 à Martigny le samedi matin... 8h45, on retrouve JBF, TiBougnat et Pïerre (merci aux Gorges de l'Arly fermée). Passage par Orsières pour poser la voiture de Pïerre (navette de retour, timing oblige) et direction Liddes pour attaquer ce Tour des Combins...

DIAPORAMA de notre TDC


"Clic" sur la photo pour le lancer...

La piste qui monte au pied du Col de Mille est avalée rapidement, trop puisque Pïerre se rend compte qu'on a loupé la bifurq... mais à sa décharge, les vallons se ressemblent étrangement par ici.
12h, le Col de Mille est atteint par tout le monde en roulage ou en poussage selon le cas, forcé pour Ricil puisqu'il a cassé sa chaîne en voulant bourriner dans le 1er raidar rencontré, ça commence fort !!
Après un maillon rapide et une longue traversée descendante "casse-patte" sur un single bien technique par moment, on atteint une piste qui mène à la route du Barrage de Mauvoisin. Belle route qui serpente dans un cadre bucolique sous le barrage puis tunnel, avec fenêtre sur lac :cool:, qui débouche sur une longue piste de 14 km qui permet de rejoindre la Cabane de Chanrion. Ça sera une lente agonie pour certain, après une longue journée commencée vers 4h30 !!
Notre arrivée sera marqué par un hélico qui vient déposer une mamie en perdition dans un pierrier, comme quoi les choses sont bien faites en Suisse, un coup de portable et hop... s'il avait su... :roll:
Au refuge, oups Cabane pour les suisses, pas de douche mais Pïerre a bien fait les choses car y'a un petit lac tout prêt donc on en profite avant que le soleil se fasse la malle (pas chaud quand même la flotte !!), les randonneuses aussi (du spectacle, pas du lac bien sur...).
En prévision de la grosse étape dominicale qui nous attend, on file se coucher comme "les poules" mais c'est sans compter avec les 2 alcoolos-bruyants insomniaques que JBF va se charger de remettre en place, parait-il puisque je dormais déjà !!

2e JOUR :
Le réveil dominical est quelque peu agité puisque nos charmants colocs de dortoir, pseudo-alpinistes-randonneurs ricains, vont se lever sans ménagement, encore plus tôt que nous alors que notre départ est tout de même prévu au petit-jour à 6h45...
Pour mettre de bonne humeur tout le monde ou presque, c'est single technique (T5 bref) au programme pour commencer avant d'enchainer avec un roulage/portage "des familles" jusqu'à la Fenêtre Durand (2797 m) dans une fraicheur certaine, la terre est gelé et le vent glacial se fait bien sentir, ambiance : même pas froid et on est en Italie!!
La descente qui suit est courte mais excellente sur single jusqu'à Ru di By et son canal d'adduction d'eau que l'on va suivre un (trop) long moment. C'est d'abord une piste (et oui le canal est recouvert) qui se transforme très vite en single taillé dans la falaise (tunnel étroit et passerelle métallique) bien gazeux !!
Il est midi et on se rend compte que nous avons fait que 800 m de D+ alors qu'il y a 3300 m au programme 8O
Il faut se rendre à l'évidence, on va y passer la nuit !!
Pïerre, le local, tente le coup sur le Tour prévu initialement mais nous, les grenoblois, on se rabat sur un échappatoire : LE Col de Ménouve... (tracé rouge sur la carte)
Tandis que Pïerre file vers la vallée et le Col de Malatra (grosse frustration du we d'avoir buté dessus), on prend une piste, vent de face qui monte raide jusqu'à un sentier balisé dans de gros blocs rocheux. Bille en tête, Ricil me désigne le Col de mémoire à atteindre. Guidé par 3 chamois qui nous montrent la trace dans la rocaille, on débouche au col après un portage bien raide et là surprise, on sait planté de col, le Ménouve est beaucoup plus à l'ouest !!!
Pas grave Ricil, maintenant on a du temps devant nous :P :wink:
Demi-tour à pied dans une pente infâme, heureusement on est que 2 à être monté à ce col...
Sur la carte, mis à part les 300 m premiers mètres non-tracé sous le Col de Ménouve, il y a un sentier de dessiné... Ma vague impression au "mauvais col" se confirme, de visu c'est champ de bataille et désolation sous nos pieds ou "Free-ride de l'extrême". L'hiver, c'est une piste d'alpin, type Pic Blanc de l'Alpe d'Huez avec son téléphérique et son tunnel pour rejoindre une autre piste... sur le sol, traine des palissades abandonnées, à moitié explosées par des éboulements... Pas le choix, faut se jeter là-dedans et descendre à vélo devient "très joueur". Pris dans une glissade incontrôlée, je vais percuter une de ces palissades et me prendre un coup de selle dans les flottantes tout en me rattrapant par miracle... C'est bon, j'ai compris on va faire le reste à pied alors que Seb et Ricil tente le coup par moment, non sans mal !!
Mais la galère n'est pas terminée puisque le dit-single dessiné sur la carte a disparu dans la végétation et il faut maintenant après la caillasse, se frayer un passage dans les buissons, heureusement sans épinés, il manquerait plus que ça et un orage pour parachevé cette "divine" descente.
Arrivé au Tunnel du Grand-St Bernard, nous n'avons plus qu'à nous laisser glisser sur une piste plutôt (trop) roulante mais aucun single en vu, histoire de finir le tour sur une bonne note !! :evil:

Seulement, 1h après notre arrivée aux voitures, Pïerre réussissait son tour de force de boucler son TDC avant la nuit...

ÉPILOGUE :
Promis Pïerre, on ne t'en veut pas mais la liaison via le canal était vraiment trop longue pour que ça soit jouable en 2 jours avec la troupe au complet... On aura fait un bon gros défrichage pour les futurs courageux sur ce TDC :wink:
COL de MÉNOUVE = A FAIRE L'HIVER... PAS L'ÉTÉ... :ill:

Commentaires

» Par pierrot, le jeudi 13 Septembre 2007 à 11:18

Ben alors là !!!
Quand est ce que vous m'emmener pour le tour du tout petit, petit Combin ou celui de l'île d'Amour à Meylan? Maintenant que j'ai un vélo.
Bravo à vous, ça me laisse perplexe votre discipline, sans déc.

» Par denis, le jeudi 13 Septembre 2007 à 11:31

attention mon sanfroc, rappelle toi la discussion sur le forum modo. Le titre du blog ne me parait pas approprié

» Par marika, le jeudi 13 Septembre 2007 à 12:00

ah, enfin un CR détaillé, cool! :wink:
pour le débinage, je m'auto-dénonce...:roll: honnêtement l'enchaînement sur 2 jours me paraissait trop ambitieux pour moi...
Il faut à la fois le physique, le mental et la motive, et puis ne pas trainer pour que ça passe! :wink:
Et d'ailleurs ça passe, puisque Pïerre l'a fait!
En tous cas les paysages sont superbes, mais je crois que je ferais plutôt la version en 3 ou 4 jours histoire de profiter du panorama sans stress :wink:

» Par seb, le jeudi 13 Septembre 2007 à 12:00

DTC le TDC!!
aux chiottes la suisse!

» Par henyan, le jeudi 13 Septembre 2007 à 15:38

Pas mal ton diapo

» Par nat, le jeudi 13 Septembre 2007 à 16:50

C'est boooooon çaaaa !
Z'aviez pris les piolets ? :cool:

» Par COURTOIS, le jeudi 13 Septembre 2007 à 17:32

C'est joli en photo

Sympa ton diapo

» Par seb, le vendredi 14 Septembre 2007 à 20:54

HumouuuuuUUUUUUUUUURRRRRRRR

;-p

(c'est vrai quoi les Suisses ils sont sympas...)

Faites pas la gueule... :-))

» Par fontra, le vendredi 14 Septembre 2007 à 21:01

Excellents le diaporama et le compte rendu :)

» Par Ricil, le vendredi 14 Septembre 2007 à 21:21

"Seulement, 1h après notre arrivée aux voitures, Pïerre réussissait son tour de force de boucher son TDC avant la nuit..."

8O

:D

Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.



Ce billet a été lu 2543 fois


En avant l'aventure... by Sanfroic est propulsé par VTTour