Ski
Accueil > Tous les forums > Cartographie & GPS > La dictature du GPS

Sujet La dictature du GPS

Aller à la page : 1 2 3 4 ... 6 Suivante

Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives

La dictature du GPS

 
Auteur : Grenache Profil°°°° [76 posts] 88.181.140.---
Date: 12/07/2015 10:06

Plusieurs (presque toutes ) mes tentatives pour décrire un itinéraire nouveau sur le site ont été bloquées par le modérateur parce que je n'avais pas donné de trace GPS. Hors, je n'ai pas de GPS … j'ai donc dû (ou le modérateur l'a fait pour moi) inventer une trace GPS à l'aide d'éditGPX. Et, bien sûr, ces traces sont fausses et elles constituent, non pas un plus à aux descriptions, mais un risque d'erreur ; c'est le cas pour 2459 où la trace créée par le modérateur n'est surement pas le bon passage, pour la partie d'orientation délicate où il n'y a pas de chemin. Un jour probablement prochain, une trace sera établie in situ et corrigera la trace actuelle.
C'est le cas aussi pour 2462 où la partie "sentier des coteaux de Bruny" (très intéressante) où la trace gps est entièrement "au pif" alors que les indications sont tout à fait fiables et suffisantes (le sentier est très bien tracé et balisé).
Je n'ai pas d'a priori idéologique contre le GPS, je n'en ai pas actuellement, c'est un choix personnel ; je pense que c'est un instrument fantastique, mais, moi, j'aime les cartes qui indiquent bien plus que le simple itinéraire … et, que se passera-t-il si le bidule électronique tombe en panne ? (je pense que de plus en plus de vttistes n'utilisent plus que ça ; impression confirmée sur d'autre sites (utawaga par ex.) où la description textuelle devient quasi inexistante.
Je pense que VTTour, site de tradition montagnarde que j'apprécie beaucoup, un réflexion pourrait se faire sur ce sujet ...

 

Re: La dictature du GPS

 
Auteur : jjbi Profil ••°°° [240 posts] 83.201.74.---
Date: 12/07/2015 16:23 [Edité: 12/07/2015 16:24]

Pareil pour moi, à vtt comme à skis.
au moins, sans gps, je m'oriente, je trace, je réfléchis, je m'assume sans avoir les yeux rivés sur un écran de m.... ce qui m'évite des sorties de piste ....
comment a t on fait pendant des décennies ?
je me refuse à utiliser cette engin, en plus bouffeur de piles ...

 

Re: La dictature du GPS

 
Auteur : nicom Profil ••••° [664 posts] 92.129.112.---
Date: 12/07/2015 17:06

jjbi a dit :comment a t on fait pendant des décennies ?
ouai c'est vrai on devrait revenir aux chevaux comme en 1800... :happy:


jjbi a dit :au moins, sans gps, je m'oriente, je trace, je réfléchis, je m'assume sans avoir les yeux rivés sur un écran de m
Par temps de brouillard ça peut être bien utile si tu maitrises pas trop la carto... et en général si tu as préparé ta sortie tu as pas trop à l'utiliser donc contrairement à ce que tu dis tu es pas tout le temps rivé sur l'écran, c'est aussi un moyen de faire partager aux autres une trace tout comme une description carte. Perso je l'utilise pour avoir mon parcours et au cas où et dans les endroit que je connais pas du tout.
De toute façon faut jamais partir sans carte car un gps ça peut buger ou autre....

Je suis d'accord sur le principe que l'on devrait pouvoir mettre un sentier ou topo sans trace GPS, on doit pouvoir être libre d'en avoir ou pas..., j'ai trouvé ça bizarre aussi quand j'en avais pas et c'est clair que faire une trace sur l'ordi c'est pas forcément très fidèle à la réalité du terrain.

 

Re: La dictature du GPS

 
Auteur : squal Profil ••••• [1265 posts] 78.251.166.---
Date: 12/07/2015 20:00

Certes demander une trace est pas forcément toujours très "logique". Mais il est spécifié dans le topo que celle-ci a été prise avec un GPS ou alors créée sur éditGPX.

Le but est globalement de permettre de visualiser rapidement sur une carte le tour que l'on va faire. Car souvent un long texte même bien décrit devient indigeste. Un coup d'oeil global permet de repérer rapidement le tour et son profil. Ensuite le texte s'il est bien fait mettra l'accent principalement sur les points clés ou délicats du parcours.

Donc l'idée de la trace "obligatoire" n'est pas là pour enquiquiner le rédacteur tout comme elle n'est pas là pour être suivie "bêtement" si créée sur editGPX. Et j'espère que le gars ne suivra pas sa trace GPS au millimètre, mais plutôt la trace du chemin sur le terrain en cas de doute :lol: . Sinon faut arrêter de suite les sports en milieu naturel :wink:

Après on n'oblige personne à avoir un GPS, ni à s'en servir... Heureusement :) . Donc ceux qui ne veulent pas s'en servir, parfait. Par contre pas besoin de critiquer cette technologie si on ne l'aime pas. On est encore libre de ses choix dans la vie :wink: .

Le GPS n'est pas le problème dans cette affaire. Là on pense tous après discussion entre modos qu'une trace même "approximative" associée à un texte concis est le compromis idéal pour décrire un maximum d'itinéraires. Ensuite plus on a de retours de trace relevées sur le terrain pas la suite, mieux c'est bien évidemment pour la précision de l'info donnée.

PS : Grenache sais-tu qui est le modo qui refuse tes traces et si oui, as-tu pris le temps d'en parler en MP avec lui. Ce serait la démarche normal dans ton affaire.

 

Re: La dictature du GPS

 
Auteur : jjbi Profil ••°°° [240 posts] 83.201.74.---
Date: 13/07/2015 00:26 [Edité: 14/07/2015 13:26]

nicom a dit :jjbi a dit :comment a t on fait pendant des décennies ?
ouai c'est vrai on devrait revenir aux chevaux comme en 1800... :happy:


Allez, ne tombes pas dans l’extrême ...
99% de la planète, montagnes incluses, ont été explorées, parcourues, gravies ... sans l'aide du gps ...
Je modère mon opinion, je valide la fonction "track back ", qui - grâce au miraculeux appareil du copain, merci à lui ! - m'a permis un certain nombre de fois de revenir sain et sauf sur mes traces à skis, ce qu'on aurait beaucoup de mal à faire sans ...

 

Re: La dictature du GPS

 
Auteur : Pïerre Profil °°°°° [ post] 94.66.102.---
Date: 13/07/2015 09:13

jjbi a dit :comment a t on fait pendant des décennies
On s'est paluché des descriptions souvent incompréhensibles d'itinéraires avec le fameux arbre caractéristique, le sentier évident, on s'est planté, on a fait demi-tour.

A la fin on a toujours fini par y arriver mais c'est quand même tellement plus simple avec un GPS. C'est comme le VTT on peut très bien presque tout faire avec un tout rigide à 15 kg mais c'est tellement plus agréable avec un tout suspendu à 12.

 

Re: La dictature du GPS

 
Auteur : jjbi Profil ••°°° [240 posts] 83.201.74.---
Date: 14/07/2015 00:33

bôf bôf

 

Re: La dictature du GPS

 
Auteur : dido [invité] 86.68.60.---
Date: 14/07/2015 07:41

Bientôt le correcteur de trajectoire, l'ABS et l'anti patinage sur nos vélos?!...

 

Re: La dictature du GPS

 
Auteur : YannP Profil °°°°° [9 posts] 88.183.85.---
Date: 14/07/2015 07:43

Le GPS c'est obsolète. L'avenir c'est le MAP : www.youtube.com/watch?v=7lHFLdu7zOs

 

Re: La dictature du GPS

 
Auteur : Grenache Profil°°°° [76 posts] 88.181.140.---
Date: 14/07/2015 12:09

Je posais plusieurs problèmes :

1 la quasi impossibilité de n'être pas un adepte du GPS mais de l'ensemble traditionnel carte, boussole, altimètre … ce qui se traduit, entre autres, par de grosses difficultés pour définir un itinéraire nouveau sur VTTour.

2 le fait que cet obligation de définir un f gps implique la création de trace bidon (bien signalées comme telles), il suffit d'un instant d'inattention et … le bidon sera pris comme parole d'évangile. Sur les crêtes du Montdenier (2459), avec un peu de brouillard, la trace GPS actuelle risque de provoquer quelques aventures ….

3 les problème de fiabilité et les risque liés à l'utilisation exclusive du GPS : celui-ci peut être extrêmement utile par brouillard mais dangereux en cas de panne. Et les trace erronées (sans être bidon), ça existe aussi ...

Et aussi une proposition de faire plus systématiquement appel à la description par sentier, les topos faisant systématiquement référence à ces sentiers avec pour chacun, bien sûr, une description complète, précise et fiable.

 

Re: La dictature du GPS

 
Auteur : Chris224 Profil°°°° [122 posts] 82.236.150.---
Date: 14/07/2015 16:18 [Edité: 14/07/2015 18:25]

[erreur de fil]Oui sur Geoportail on peut afficher les deux couches, photo aériennes et parcelles cadastrales, et jouer sur la transparence.[/erreur]

Je trouve pratique d'avoir une trace, même imprécise, pour se rendre compte de l'allure général d'une rando.
Les topos papiers fournissent systématiquement un tracé, pour cette raison.

Après, que l'on suive une description textuelle ou une trace gps, il y a toujours des endroits délicats où il faut se concentrer sur le cheminement.
Il m'arrive de commettre des erreurs en suivant ce que je crois être la direction du gps, mais il m'est arrivé bcp plus souvent de me planter en suivant une description textuelle d'itinéraire.
L'avantage que je trouve au gps, c'est que l'on se rend compte très rapidement de son erreur.

Par contre c'est vrai que tout le monde n'est pas équipé, pour diverses raisons respectables. Il faut donc que les topos gardent une description suffisamment détaillée pour être suivis sans gps.

 

Re: La dictature du GPS

 
Auteur : le ded Profil ••••• [4617 posts] 90.52.36.---
Date: 14/07/2015 22:16

En tous cas, je vous défie de me présenter toutes les cartes papier dans tous les lieux où vous roulez. France, Navarre et étranger ..
:wink:

 

Re: La dictature du GPS

 
Auteur : jjbi Profil ••°°° [240 posts] 86.203.124.---
Date: 15/07/2015 00:04

je peux

 

Re: La dictature du GPS

 
Auteur : squal Profil ••••• [1265 posts] 79.85.235.---
Date: 15/07/2015 00:05

Moi j'ai André. Car je suis fan du papier et j'ai toujours la carte d'où je roule quand j'y suis. Je sais déformation du ski de rando où le papier est plus "sûr" (quoique en plein blizzard...). Mais surtout je trouve qu'avec une carte papier la vue d'ensemble est plus claire et organiser un tour est plus simple.
Mais j''ai un gps que j'utilise principalement pour le trackback, ou pour secours sur un raid (avec les traces du parcours dedans chargées et surtout les traces de secours (les plus courtes et les plus sûres en cas de conditions climatiques rudes ou dangereuses? Mais pour le ski. En VTT je le prendrai pour des coins paumatoires avec un sentier tous les 5m.

Après un tel portable avec gps et iphigénie c'est pas mal aussi :wink:


Mais ce n'est pas la question du papier versus gps dans le sujet présent. On veut juste avoir ici un support le plus simplifié pour préparer une course. Et je dis bien préparer.

Donc trace GPS plus ou moins fiable, mais qui donne une vue d'ensemble et ensuite le descriptif plus précis du topo écrit pour JUSTEMENT indiquer les points clés.

Partir avec juste une trace gps chargée à la va vite... Ben faut assumer les conséquences ! C'est partir à l'aventure.
Ou alors oui faut prendre une bible avec !

 

Re: La dictature du GPS

 
Auteur : Phil'Ô Profil ••••• [3819 posts] 88.173.44.---
Date: 15/07/2015 06:05

Bon, puisque on étale ça sur le forum public, je vais répondre puisque c'est moi qui ai demandé à Grenache de fournir un GPX pour que je puisse valider un de ses topos.

En effet, le descriptif texte de son topo n'était pas assez clair pour que je puisse retracer le parcours sur une carte, donc j'ai demandé, comme je le fais habituellement avec les petits nouveaux, à l'auteur de me fournir une trace GPX pour que je puisse reprendre (réécrire) le descriptif et qu'il puisse voir ce qu'on attend comme forme dans la rédaction d'un topo.

Maintenant, je n'ai jamais imposé (dictature) la présence d'un GPX pour valider un topo... :roll:

Mais attention, s'il n'y a pas de trace GPS attaché à un topo, le descriptif doit alors être irréprochable !

A présent, il est clair que sur un parcours en montagne où le nombre de sentiers est limité, un descriptif est largement suffisant... par contre en moyenne montagne ou en terrain vallonné où il y a une bifurcation tous les 100 m, là le GPX devient vite indispensable... :wink:

Pour ce qui est des traces "dessinées" sur EditGPX, il est clair qu'il est préférable d'avoir un relevé terrain (et encore parfois avec certains GPS, la trace peut être incohérente en raison de tout un tas de paramètres comme la perte de signal par ex), elles sont utiles, comme ça a déjà été dit plus haut, pour se faire une idée du parcours, pour imaginer d'éventuelles variantes, pour référencer le parcours décrit sur le super agrégateur de traces qu'est VTTrack, etc...

Mais si une trace GPS qui est fournie sur un topo est plus ou moins fausse, c'est au répétiteur sur le terrain de faire fonctionner son cerveau. Une trace GPS n'est qu'une aide supplémentaire, ce n'a jamais été une assurance tout risques :wink:, moi quand mon GPS de voiture m'envoie dans un sens interdit (si si, ça m'est déjà arrivé), et bien je reprends les bons vieux réflexes, je lis les panneaux... :P :lol:

 
Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives

Aller à la page : 1 2 3 4 ... 6 Suivante

Sujets connexes

Répondre à ce message
En tant qu'invité vous pouvez poster mais vous ne pourrez pas éditer vos messages. Rejoignez-nous et découvrez les autres fonctions réservées aux membres, ça prend 2 minutes !
biggrin smile sad eek
confused cool mad razz
lol ill evil rolleyes
wink redface happy lost
Votre Nom
Votre email [anti-spam]
Sujet [Soyez précis]



Consultez les règles du forum. Pour ajouter un lien encadrez l'URL par < > ou utilisez les BBtags. HTML désactivé.


Oui, c'est ça ! (cliquez dans le carré)

Recevoir les réponses par mail