Ski
Par Phil'Ô le 02.08.10
Accueil > Topo Guide > Sommets > Mercantour / Argentera > Cime des Blanches > Tour et sommet par les cols de Panieris; du Fer et de Pouriac > Sortie du 05 juillet 2019
 Topo validé par la modération

2762 m Cime des Blanches : Tour et sommet par les cols de Panieris; du Fer et de Pouriac

Superbe itinéraire de VDM au départ du Haut Val Stura, permettant de fleurter avec les limites du Parc National du Mercantour.
La traversée des crêtes du Sommet des Blanches jusqu'au Pas homonyme est un moment d'exception avec un panorama sur les Lacs de Vens à couper le souffle.
Mais l'avantage premier de ce tour est de cumuler deux superbes descentes.

Données techniques

Département : Alpes-Maritimes
Massif : Mercantour / Argentera
Longueur [?] : 38 km.
Denivelé (+/-) [?] : 2200 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 350 m.
Portage Oblig. [?] : 800 m.
SPR [?] : (70/10/20)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : TOP 25 Haute Tinée n° 2 ou ASF n° 6

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 4
Dif. max : T5 ponctuellement
Exposition [?] : 3

Interêt [?] (9/10)

Départ/Accès

Départ : Pontebernardo (1280 m) - Pontebernardo se trouve sur la SS 21 (route nationale reliant Cunéo au Col de Larche (Colle della Maddalena en italien). Il se trouve en venant de Larche après le tunel permettant le franchissement des gorges Les Barricate. Parkings en contrebas à la sortie du village.

Itinéraire

Pontebernardo > Refuge Tallarico > Passo Paniéris > Cime des Blanches > Col de Fer :
De Pontebernardo remonter la petite route jusqu'au refuge Tallarico. Prendre la piste (raide) qui lui fait suite. Prendre à droite à la première intersection pour toujours continuer sur la piste qui monte au Colle de Stau et qui se rétrécit un peu à présent.
Attention ne surtout pas rater la bifurcation vers le Colle de Paniéris dans un renfoncement (Indications peintes sur un rocher avec une flèche rouge).
Le départ du sentier est très raide et glissant dans le fond d'un ravinement puis il redevient "humain" environ 30 m plus haut.
Il monte par de larges zig-zags jusqu'à un premier replat situé vers les 2300 m.
Éviter la cascade par la gauche et un nouveau replat à 2400 m (dernier répit).
La suite se déroule dans un cirque où le sentier grimpe en rive gauche pour franchir un dernier verrou (ne pas se diriger vers les anciens baraquements militaires situés au fond du cirque). Le Colle Paniéris est enfin à portée (attention le sentier redevient roulant mais présence de très nombreux fils de fer barbelés rouillés qui jonchent le sol... reliquats d'une époque guerrière révolue).
Le col atteint, monter "à vue" jusqu'à la Cime des Blanches qui le domine immédiatement. Descendre sur les crêtes frontalières en free-ride jusqu'à rejoindre le sentier traversant qui vient du Colle Paniéris.
Suivre ce sentier parfois exposé jusqu'au Pas des Blanches.
Du Pas des Blanches entamer une traversée exposée et rejoindre le Collet Tortisse puis le col de Fer. Attention vous pénétrez dans le Parc National du Mercantour où le VTT est INTERDIT. La portion qui va du Pas des Blanches au Col du Fer devra impérativement être faite à côté du vélo ou prendre la variante par les crêtes jusqu'à la Cime du Fer.

Col de Fer > Ferrière > Bassa di Colombart > Colle Pouriac > retour sur Pontebernardo :
Du col de Fer descendre dans le vallon homonyme sur un sentier en gravette peu adhérente.
Avant d'arriver sur le Gias del Bal (abri métallique privé) le sentier devient cassant et il faut traverser un gros pierrier.
Après le Gias le sentier devient plus roulant.
Laisser le sentier pour le Becchi Rossi (qui traverse le vallon) et attaquer une légère remontée jusqu'à une croix.
Le magnifique sentier rejoint Ferrière. Traverser Ferrière, remonter sur la piste et juste avant son point culminant prendre à gauche une piste secondaire conduisant au Passo di Colombart (les derniers 100 m sont en poussage/portage).
Au Passo, traverser sur un beau sentier jusque sous le Col de Pouriac.
Faire l'A/R au col pour admirer le Salso Moreno.
Attaquer la longue descente du Vallon de Pouriac et rejoindre la nationale SS 21 dans le premier lacet montant au Col de Larche. Attention, en 2017, vers l'altitude 2.100 m une sente mieux marquée que le sentier principal incite à continuer en rive droite à flanc alors que c'est un cul de sac à la cabane de Tuiscia ! Bien prendre le sentier qui franchit le verrou sur la gauche
Ceux qui auront choisit de parcourir ce topo avec navette s'arrêteront là.
Descendre la nationale jusqu'à Preinardo et traverser un pont permettant de trouver la piste grimpant jusqu'à Murenz. Après plusieurs coups de reins prendre à droite au pré herbeux et rejoindre une piste horizontale (maison).
Ne pas suivre le balisage VTT à gauche mais rejoindre le village de Murenz par le second sentier (GTA).
Du village, prendre le sentier GTA descendant à Pontebernardo (épingles T5).

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Colle di Stau (versant NW)   Colle di Stau (versant SE)   Colleto di Panieris > Pas des Blanches   Col du Fer (Versant Nord)   Pied du col du Fer > Ferriere   Vallon de Pouriac   Col de Pouriac > Baisse di Colombart   Becchi Rossi > Murenz   Becchi Rossi (Versant Est)   Sentier P32 Col de Stau <> Col de Panieris Via Tête de la Garbe   Sentier P40 - Col dell'Andelplan > Rif Andelplan (ruines)   Cima delle Lose   Sentier P40 - Col dell'Andelplan > Bassa di Colombart   Sentier P39 - Gias de Colombart > Ferrere

Remarques/Variantes

Variantes :
- Pour éviter de pénétrer dans le Parc et d'être tenté de rouler sur les magnifiques sentiers lisses qui s'y trouvent, du Pas des Blanches suivre les crêtes jusqu'à la Cime de Fer.
Rejoindre le Col de Fer par une courte descente exposée et soutenue (T5).

- Par le Colle di Stau (Variante majeure T4, retirer 100 m de D+ au topo) :
Au-dessus du refuge Tallarico, rester sur l'ancienne piste militaire qui grimpe fort jusqu'au Colle di Stau.
Plonger ensuite sur le Rio Ferrière et remonter env. 150 m de D+ pour récupérer le sentier du topo principal.

- Montée de Ferrière au Passo de Colombart par le sentier plutôt que la piste (50 % roulage/ 50 % poussage).

- Par le Col de Becchi Rossi : Dans le haut du vallon de Ferriere suivre le sentier (100 % portage) et franchir le Col. La descente sur Murenz est directe et assez facile T3. Cela permet d'enchainer avec le GTA sans coupure. Le D+ global passe à 2000 m et la distance est moindre car c'est plus direct. Par contre le portage est augmenté de 450 m.

- Par le baraquement militaire de la Tête de Garbe (ajouter env 100 m de D+, mais montée plus roulante) : Remonter en direction du Col de Stau. Continuer tout droit lorsque le sentier se sépare en deux. Laisser la montée au Col de Stau sur sa droite et pénétrer en face dans la combe qui abrite un baraquement militaire en ruine. Le sentier suit l'ancienne piste qui le desservait. De nombreuses portions se roulent. Passer devant le baraquement et par un court portage mal commode (env 50 m D+) rejoindre l'arrivée d'un ancien téléférique. De la plateforme, on voit le Col de Paniéris et le sentier qu'il faut suivre pour le rejoindre en légère descente.

Remarques :
- Pour éviter la portion de route, ce topo peut s'envisager avec une navette au départ du refuge Talarico et une arrivée à Argentera.


Commentaires Terrain/Points d'eau :
Terrain :
- Crêtes entre Cime des Blanches et Pas des Blanches : Sente étroite et déversante.
- Amont de la partie Pas des Blanches et le collet de Tortisse sente très étroite, déversante et instable, qui en plus est très exposée. A faire à pieds exclusivement ! Le sentier semble avoir été retaillé.
La suite jusqu'au Col du Fer est un beau sentier large et roulant, mais qui se trouve dans le Parc ! Donc roulage interdit... Dommage.
- Vallon du Fer : Sur le haut gravette bien zippante, puis quelques passages cassants et enfin sentier lisse sous le Gias del Bal.
- Descente sur Ferrière : Sublime sentier lisse très ludique
- Passo Colombart > Colle Puriac : Traversée parfois étroite et glissante mais globalement très agréable.
- Vallon de Puriac : Sentier d'alpage puis section cassante et à nouveau sentier herbeux d'alpage.


Eau :
- Au refuge Talarico
- Au Gias di Stau
- Au Gias del Bal
- Devant le refuge Becchi Rossi à Ferrere

Voir aussi : www.cicloalpinismo.com/2007/09/anello-dei-becchi-rossi.html et www.cicloalpinismo.com/2009/10/passo-di-scolettas-e-colle-di-stau.html

Hébergement possible : Gite/Hotel La Pace à Sambuco (vivement recommandé) 39 017 196 628 (demander à dormir en gite) 37 € en 1/2 pension en 2010
Hébergements associés : Osteria della Pace à Sambuco (Val Stura)   Rifugio Becchi Rossi (Ferriere)   Rifugio Talarico (Fermé)   Posto Tappa GTA Le Barricate - Pietraporzio   Rifugio Prati del Vallone

Sortie(s) GPS associée(s) : 05.07.19 17.07.17 10.07.11

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par MarcMC, le mardi 18 juillet 2017 à 10:56 (9/10)

Magnifique virée dans le Haut Val Stura avec des moments d'anthologie comme la traversée entre la Cime des Blanches et le Pas des Blanches ou encore la portion Gias del Bal / Ferrière...
Cela dit, l'ensemble se mérite même si la montée au Col de Panieris sous le Mont Peiron permet de limiter le portage.

» Par Bobuzzo, le samedi 21 septembre 2013 à 16:40

http://www.cicloalpinismo.com/2013/08/testa-del-ferro-2769-m-e-vallone-di.html

» Par Geux, le lundi 02 aout 2010 à 14:32 (9/10)

Tour physique, mais dont les descentes d'exception font largement oublier les montées. Dommage pour la descente vraiment ravagée de Murenz ...

» 1 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Cima delle Lose, Tour et sommet en 3 jours par les cols de Panieris; du Fer; de Pouriac et de Stau : Sortie du vendredi 05 juillet 2019 par Phil'Ô

Participants : Tim-O

Remarques terrain

Mercredi 3 : Humide et orageux
Jeudi 4 : Sec et chaud
Vendredi 5 : Sec et chaud

Sentiers associés

3 Colleto di Panieris > Pas des Blanches : Encore de la neige par endroits... Sinon ride toujours aussi magique

3 Sentier P32 Col de Stau <> Col de Panieris Via Tête de la Garbe : Pris à la montée. De nombreuses sections se roulent. Portage entre les casernes effectivement tendu. Excellente alternative à la montée directe à Panieris depuis le Prati del Vallone

4 Col du Fer (Versant Nord) : Très bon et bon grip aujourd'hui avec la pluie de la veille

3 Pied du col du Fer > Ferriere : Top ! Pris dans les deux sens. Se roule très bien à la montée aussi

2 Col de Pouriac > Baisse di Colombart : Excellent. Juste une partie un peu abimée

3 Vallon de Pouriac : Miam ! Bien que plus "sâle" que dans mon souvenir, cela reste pour moi une descente fabuleuse, ne serait-ce que par le panorama qu'elle offre

3 Sentier P39 - Gias de Colombart > Ferrere : Excellent ! Gaffe quand même car la végétation cache souvent le sentier

4 Sentier P40 - Col dell'Andelplan > Rif Andelplan (ruines) : Quel dommage de l'avoir remonté !

4 Sentier P40 - Col dell'Andelplan > Rif Andelplan (ruines) : Quel dommage ces deux portions NR dans les deux barres

5+ Cima delle Lose : Tendu mais se roule à 80 % ! Quelle vue du sommet !

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Voir Descriptif dans le texte

Les filles sont en week-end prolongé entre copines, alors Tim et moi allons prendre l'air frais en attendant les résultats de son Bac. Direction le Haut Val Stura où nous allons tourner autour de la Cime delle Lose en 3 jours. Peut-être une des dernières fois que je partage un trip à VTT avec Tim... Mais celui-ci sera mémorable pour tout un tas de raisons...

Mercredi 3 juillet : Prati del Vallone > Testa di Garbe > Colle di Panieris > Col du Fer > Ferrere : D+ 1150 m

Après une nuit au frais et au calme à Prati del Vallone, direction le Col de Stau. Durant la montée qui passe bien pour Timothée je lui propose mon itinéraire principal, passer par la Testa di Garbe pour rouler les crêtes frontalières. Par contre j'ai un peu peur des névés résiduels sur la crête et je lui annonce qu'on risque de remonter au col de Stau si je juge le parcours des crêtes trop risqué. La montée jusqu'au barraquement militaire passe assez bien. Le portage entre le baraquement et l'arrivée de l'ancien téléférique est immonde mais court et arrivés sur la plateforme on observe les crêtes de la Blanche... Il reste pas mal de neige... J'avoue mes doutes à Timothée, mais il insiste et ne souhaite pas redescendre pour remonter ensuite à Stau. Bon on y va, d'autant qu'il commence à gouter... mais je doute. Déjà on ne peut pas rejoindre la Tête de la Blanche... Et à son pied un gros névé nous barre le passage. Mais au final, la neige est molle et ça passe plutôt bien.

Rouler sur ces crêtes est magique, même si aujourd'hui les nuages noirs de l'orage assombrissent l'horizon et ternissent les couleurs. On arrive au Col de Fer et on attaque la descente. Comme il a plut la veille, le grip est excellent et on va se régaler même si il reste un sacré stock de grosses pierres qui roulent sur le chemin. Arrivés au court passage NR au dessus de Gias del Bal, l'orage éclate... Je presse le loustic et on ouvre les gaz dans cette descente fabuleuse. On arrive au refuge de Ferrere bien mouillés mais nos affaires n'ont pas été atteintes... ouf ! On va pouvoir se doucher et profiter de la fin d'après-midi.

Jeudi 4 juillet : Ferrere > Bassa di Colombart > Col de Puriac > Vallon de Puriac > Piste RD au dessus d'Argentera > Colletto Incianao (par la piste de ski) > Altiplano del Andelplan > Col de l'Andelplan > Cima delle Lose > Bassa di Colombart > Ferrere : D+ 1700 m

On remonte tranquille la piste qui conduit à la Baisse de Colombart. C'est farci de marmottes, alors on fait plein de pauses photos... S'en suit la traversée jusqu'à Puriac et la descente du Vallon peut commencer. Timothée va ronchonner dans cette descente... Il craint la remontée derrière. C'est vrai que j'ai connu le haut plus propre, mais ça reste visuellement parlant une descente d'enfer ! Arrivé au captage d'eau, on attrape la piste discrète qui lézarde l'Ubac de la Cima Incianao. Quasiment de niveau, elle nous permet de dérouler. On arrive à une intersection avec une piste de ski. Je propose à Timothée de nous épargner 100 m de D+ en grimpant directement par cette piste, mais ça va être raide et nettement moins roulant. Il valide car son postérieur est sensible et 100 m de D+ de gagné, c'est toujours ça ! Effectivement, c'est raide, mais au final ça passe plutôt bien et nous permet de rejoindre la piste 4x4 qui grimpe (quasiment aussi raide). On arrive au Colletto Incianao (arrivée de télésiège) et on file pas une piste très discrète (quasiment disparue par endroit sous la végétation) aux ruines du refuge militaire Andelplan. Cette conque sauvage est fabuleuse ! Seul quelques pylônes rouillés d'un vieux téléski nous rappellent que la civilisation n'est pas très loin. Au terminus de la piste (fin du téléski et ruine du refuge) une combe pierreuse ferme cet altiplano. Un magnifique sentier la remonte par sa rive droite et débouche à un collet sous la Cime delle Lose. Vu que les orages annoncés ne pointent toujours pas le bout de leur nez, je laisse Tim au collet et monte au sommet... La pente est soutenue et le sentier étroit et fuyant ! Sur qu'il n'y a pas grand monde qui aura monté son VTT par là... Seul bobo et ses comparses auraient pu avoir la même idée saugrenue de monter un VTT là haut...
J'arrive au sommet d'où le panorama est merveilleux et bim, un autocollant des cicloalpinisti ! Le plus fou c'est que j'en étais sûr ! :lol:
La descente est délicate un bon T5/T5+ avec un passage NR, mais au final c'est extra de descendre sur ce sentier délicat. Une fois Tim rejoint, on file sur le sentier P40 qui est mal dessiné... En fait il rejoint la Bassa di Colombart, mais franchit 2 barres par des passages délicats et exposés... Autant dire NR pour nous ! Quel dommage ! Le reste est régalade ! Arrivés à Colombart on file prendre le sentier GTA qui rejoint Ferrere entre les herbes hautes, les vaches et les virolos amusants. Superbe deuxième jour et une nouvelle nuit dans le refuge de Ferrere où nous y serons seuls cette fois !

Vendredi 5 juillet : Ferrere > Colle di Stau > Prati del Vallone: D+ 850 m

Aujourd'hui, on rentre à la voiture en espérant avoir un peu de réseau pour consulter les résultats du Bac.
On remonte le Vallon du Fer puis après une courte descente amusante pour traverser le ruisseau, on attaque la montée soutenue jusqu'au Col. A 95 % en poussage/portage, on va prendre notre temps. On en profite pour admirer les rhododendrons en fleurs, le ciel azur, l'eau des ruisseaux qui chante, bref la montée est détendue et agréable. Arrivés au Col, il est 10h20 et les résultats sont publiés depuis 20 min. Je sors le téléphone... J'ai du réseau... bon pas de la 4G, mais ça passe quand même ! Alors on tapote sur l'écran pour savoir... Après un temps de latence le résultat est affiché ! Ça y est, il a son bac Scientifique (mention Bien) ! Bravo Tim !
J'avoue une certaine fierté, non seulement pour son résultat, mais aussi pour avoir contribué au fait qu'il apprenne les résultats de son examen en pleine montagne ! C'est peu commun et je suis sûr que ça lui restera gravé à vie dans sa mémoire !!!
Il passe plein de coups de fils, consulte les résultats de ses copains... mais le bonheur se lit sur son visage (et le mien). Alors on grimpe sur la tête où se trouve le bunker qui domine le Col, on visite, on profite... Et puis on redescend sur Prati del Vallone sur ce sentier absolument divin ! On ne compte plus les épingles, toutes accessibles, toutes dans un cadre enchanteur ! Quelle journée !!!

Journée parfaite !


Distance réelle parcourue : 53 km
Denivelé réel effectué : 3700 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par manu, le samedi 06 juillet 2019 à 20:26

Chouette :)
Bon l'an prochain on se cale un gros week-end autour du 14/07 comme au bon vieux temps ? :D

» Par Phil'Ô, le dimanche 07 juillet 2019 à 17:54

@ Manu : Plus que volontiers ! J'avoue que cette année, j'ai pas eu le temps d'organiser quoi que ce soit et ce bon de sortie est tombé à point nommé même pas 10 jours avant !

» Par fontra, le dimanche 07 juillet 2019 à 21:38

Au top les gars :cool:
Et Tim devant la Moretti ..... excellent :wink:

» Par Aousse, le mardi 09 juillet 2019 à 07:19

Superbe et félicitations à Tim-Ô !

» Par nono, le mardi 09 juillet 2019 à 17:47

Bien joué, mais on avait déjà décelé une prédisposition chez Tim…..



» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.