Ski
Accueil > Topo Guide > Sentiers > Ubaye / Orrenaye / Alpes Cozie > 3 jours de raid en mode light sur les 3000 de la frontière / J1 (sortie du 22 aout 2018)

3 jours de raid en mode light sur les 3000 de la frontière / J1 : Sortie du mercredi 22 aout 2018 par Mika

Participants : Sylvie

Remarques terrain


Sentiers associés

4 Monte Maniglia > Col du Roure : Descente par le sentier de montée, facile dans l’ensemble (T3), seul un court passage un peu plus raide sous 2900 est en T4.

3 Colle di Bellino > Granges de Turre Supérieur : sentier remonté (portage)

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Maljasset - Vallon Mary - Lacs et col du Roure - Mont de Maniglia - Bassa di Terrarossa - Colle di Bellino - la Coletta

Départ pas vraiment matinal, on remonte le vallon de Mary et on commence à porter en quittant le sentier principal pour rejoindre les différents lacs du Roure (magnifique vallon sauvage). On rejoint l’emplacement d’un lac temporaire à l’alt 2710 m et continuons par de larges pentes vers le col de Roure. Belles couleurs ocres au niveau du col du Roure.

La traversée qui suit vers le pied de la crête qui mène au Mont de Maniglia n'est roulante que sur les 150 premiers m linéaires. Après
la traversée (sente invisible, peu de cairns) est up and down dans des éboulis de quartzite parfois raides (NR)
On rejoint le sentier de montée au Mont de Maniglia vers la cote 2900. Portage encore pour atteindre le sommet sud de Maniglia (3174, sentier bon et facile, présence de bouquetins ; un mâle à 15 m de moi siffle et claque du sabot !! ). Le sommmet nord s’atteint à pied (3177). Magnifique vue, notamment sur enchaînement de crêtes de la Pointe du Fond du Roure, des Dents de Maniglia et de la Pointe Haute de Mary.

Descente par le sentier de montée, facile dans l’ensemble (T3), seul un court passage un peu plus raide sous 2900 est en T4.
Au col de Bassa de Terrarossa, on remonte d'env 30 m de D+ vers le SSE, puis on prend le sentier qui coupe plein sud un éboulis de quartzite (NR). Le sentier attaque la descente d’abord sur une crête (un très court passage NR), puis plonge en bifurquant franchement à droite (une grosse marche raide vers 2680), puis repart plein sud. Puis c'est une succession de passages couts dans des pentes de quartzite raides ou très cassant (NR ou T5). Passage plus tranquille vers 2550 m, avant de replonger dans une combe raide par une sente technique (enchainement en T4+).
Oon rejoint le fond du vallon vers 2430 m d'alt et on repart à la montée (T16) sur le versant sud du col de Bellino. Portage jusqu’au col (sources vers la côte 2600).
On bascule versant nord du Colle di Bellino et 50 m linéaire plus loin, on remonte par une sente étroite (cairns) qui coupe les éboulis de schistes en une traversée ascendante progressive, puis légèrement descendante (très étroit) à la fin pour rejoindre la Colletta (2850 m).

Un peu en amont, on arrive à l’ancien bivouac de Carmagnola, aujourd’hui désaffecté. On peut toujours s’y mettre à l’abri par mauvais temps, mais c'est bien glauque. Il fait beau, on bivouac sur le replat à côté du baraquement.


Jour 2
Jour 3

Distance réelle parcourue : 18.5 km
Denivelé réel effectué : 1970 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Phil'Ô, le lundi 03 septembre 2018 à 08:52

Bien joli. :cool:

» Par Mika, le lundi 03 septembre 2018 à 10:42

Merci

» Par jeanluc, le mardi 04 septembre 2018 à 19:38

Salut, magnifique coin...
Quel sacs de couchage utilisez-vous ? :wink:

» Par Mika, le mardi 04 septembre 2018 à 20:37

Salut Jean-Luc, on a le Xero 550 de Mountain Equipment, env 1 kg (1.1 kg pour le mien ; un poil lourd pour une utilisation exclusive à l'été, mais fonctionne très bien en 3 saisons). Ce sac ne se fait plus mais le ???600 chez ME est quasi pareil...

» Par jeanluc, le mercredi 05 septembre 2018 à 12:41

Ok merci !

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.