Ski
Par Jip le 02.08.09
Accueil > Topo Guide > Sommets > Grand-Paradis > Aiguille de la Grande Sassière > Arête Ouest depuis le barrage du Saut > Sortie du 02 septembre 2016
 Topo validé par la modération

3747 m Aiguille de la Grande Sassière : Arête Ouest depuis le barrage du Saut

Un topo de VDHM (Vélo de Haute Montagne) à n'entreprendre que par bonnes conditions et à réserver aux adeptes du portage.
L'ambiance est extraordinaire tout le long de l'arête et le panorama fantastique.
Néanmoins la descente se mérite et l'exposition n'est pas à négliger.

Données techniques

Département : Savoie
Massif : Grand-Paradis
Longueur [?] : 15 km.
Denivelé (+/-) [?] : 1500 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 100 m.
Portage Oblig. [?] : 1400 m.
SPR [?] : (100/0/0)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : 3532 ET

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 5
Dif. max : NR ponctuellement
Exposition [?] : 4

Interêt [?] (8.1/10)

Départ/Accès

Départ : Le Saut (barrage) (2280 m) - Albertville > Bourg St Maurice > direction Val d'Isère : Laisser le barrage à droite et longer le Lac du Chevril puis prendre une petite route à gauche (pas évidente) qui mène au Villaret du Nial puis terminus au Barrage du Saut.

Itinéraire

Du barrage du Saut, prendre le sentier raide et direct qui part au NO puis rejoint le Plan de la Cassette.
Obliquer ensuite vers le Nord puis vers le NE pour rejoindre la crête que l'on suit jusqu'au sommet.
Une première barre rocheuse très courte vers 2700 m peut nécessiter l'usage des mains.
Le ressaut vers 3000 m se contourne facilement par un sentier sur le flanc Nord de l'arête.
Le ressaut vers 3150 m s'évite par une traversée sur la gauche (cairns) qui rejoint la crête plus bas que le chemin principal.
La pente terminale est très raide mais le sentier est bien marqué (attention le terrain peut-être gelé).

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Piste de la Sassière

Remarques/Variantes

Cette itinéraire nécessite :
- de bonnes conditions climatiques : arête entièrement déneigée, bon dégel de la pente terminale
- de bonnes conditions physiques : portage quasi intégral sur l'ensemble de l'itinéraire de montée
- une bonne expérience du Vélo de Montagne : passages nécessitant l'usage des mains, présence possible de névés.
On évolue en haute montagne.

Note : entre 2500 et 2600 m, on se trouve dans une excroissance de la réserve naturelle de la Grande Sassière. Le vélo est peut-être censé être sur votre dos dans cette section...

Pour rejoindre la vallée depuis le Barrage du Saut, on peut suivre ce topo

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Sentier très raide et exposé dans du schiste de 3750 à 3500 m : T5/E3 (attention cette portion peut être gelée)..
Sentier moins raide mais ponctuellement inroulable entre 3500 et 3000 m toujours dans du schiste : T4/E3.
Sentier plus "classique" en terre dans les alpages entre 3000 m et 2280 m : T3/E2.

Roulage pour un VTTiste confirmé : 60% entre 3750 et 3000 m, 95% entre 3000 et 2280 m.

Sortie(s) GPS associée(s) : 30.08.19 24.08.19 04.08.19 25.07.19 29.08.17 03.09.16 02.09.16 29.08.15 06.08.15 22.08.12 02.10.11 20.08.11 11.08.11

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par kaisermanu, le mercredi 12 aout 2020 à 21:09 (5/10)

J'adore le VDM et j'ai plutôt la forme mais la c'est stupide de prendre le VTT !
Les qq passages sympas à la descente n'effacent pas une montée avec 95% de portage et les passages très expo où il est plus sage de passer à pieds.
A faire car la vue est magique, mais sans le VTT !!

» Par Biblio, le samedi 31 aout 2019 à 11:34 (8/10)

Excellent pour l'ambiance et le concept, un peu moins intéressant pour le VTT pur. Descente discontinue mais qui réserve de beau passages et challenges techniques pour les meilleurs d'entre nous.

» Par dvorak, le lundi 26 aout 2019 à 08:14 (9/10)

Topo hors du commun. Descente hachée mais au final il s'en descend pas mal sur le vélo

» 26 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

La tournée des 3000 de Savoie # 1: La Grande Sassière : Sortie du vendredi 02 septembre 2016 par Etienne-H-

Participants : seul(e)

Remarques terrain

Sec jusque vers 3300, poussiéreux sous 3000.
Bon regel de la pente finale à la montée, décaillage pour la descente, presque un peu trop même. Un peu de glace vive.

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Petite variante par un crochet à droite au départ. Bonus au final en direction du Villaret et remontée au Saut.

Petit retour sur un itinéraire visité il y a déjà 7ans sous l'impulsion des Jipika... pas forcément le topo à sortir tous les ans , quoique... finalement...
Belles conditions aujourd'hui, minicanicule de fin d'été, ciel stable, chemins secs.
Il y a quand même 400m roulables à la montée, sans doute plus avec des grandes roues, donc le portage se réduit à moins de 1100 :) et pas finalement pas si long car il faut à peine plus de 2H30 pour monter au sommet. Comme la pente terminale est encore béton, et que c'est beau là-haut, et qu'on y vient pas tous les jours, et qu'il faut faire du globule j'en profite pour un sieston au soleil.
Les randonneurs (sans doute pas loin de 25 au total) sont bien sympas, et comme l'itinéraire est devenu une classique internationale, je croise à la descente 2 sudistes qui finissent l'ascension puis discute un peu plus avec un Néo Zélandais qui monte son vélo là haut, sa miss lâchant l'éponge vers 3300m. Bref on vient de loin pour cette Sassière.
J'ai eut quelques doutes au début de la descente mais finalement ça enfile comme la première fois, et les zones NR sont finalement bien vécues (l'ambiance compte) et rapidement négociées (peut-être 100/150m de D-, mais haché ?). C'est très bon jusqu'en bas, y compris l'alpage, ne justifiant pas de prendre le tracé freeride de chapi chapo. C'est juste un peu dommage d'avoir sorti le mulet plus vraiment à jour mécaniquement (pas de freins, suspat pas au top, géométrie datée), mais bon...
Un petit bonus en direction du Villaret dans une ambiance plus fleurie et c'est avec la banane que se termine cette sortie pas dégeu, jouable à la demi-journée ;)

Tracé (bugué sur une partie de la montée): www.strava.com/activities/697799738

Distance réelle parcourue : 19 km
Denivelé réel effectué : 1700 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Aousse, le vendredi 02 septembre 2016 à 22:59

Joli Étienne ! Belle surprise de découvrir ton récit sachant que j'y vais demain... mais à la journée pour bien profiter :wink: Bon allez dodo :cool:

» Par Etienne-H-, le samedi 03 septembre 2016 à 06:51

Profite bien la journée s'annonce belle!

» Par friz, le samedi 03 septembre 2016 à 08:30

400m de roulable, enfin pour Etienne....

» Par BDS, le samedi 03 septembre 2016 à 19:01

2h30 pour la montée :D
Effectivement, on peut faire ce topo le matin et être de retour à midi pour l'apéro...

» Par Phil'Ô, le dimanche 04 septembre 2016 à 16:08

Vraiment splendide cette Sassière. Pour la pause EPO, vu tes stats', j'pense que t'en a pas besoin :P :lol:

» Par Aousse, le dimanche 04 septembre 2016 à 16:25

Moi j'en ai bien eu besoin des pauses EPO... On a bien mis facile 1h de plus pour la montée :roll: (bon OK on avait tout notre temps !!).
Bien d'accord avec toi, la fin dans l'alpage était très bon !
Très classe tes photos :wink:

» Par jeanluc, le dimanche 04 septembre 2016 à 19:30

Superbes photos ! :wink:

» Par MisterE, le jeudi 08 septembre 2016 à 20:53

bien tout çà !
du coup tjs avec tes minion II en 2.3 ? DHR ou DHF ? flanc renforcés ou pas ? TR je présume...
sinon avec ton petit sac tu te pètes pas le dos en portage ?

» Par Etienne-H-, le vendredi 09 septembre 2016 à 00:23

A l'avant Minion DHF TR exo et à l'arrière un Schwalbe Rock razor.

Le sac c'est le gros ( 10l je crois) habituellement c'est plutôt une petite banane.

» Par Etienne-H-, le samedi 10 septembre 2016 à 08:22

Fendu mon rock razor hier à la montée sur une lame de schiste...
Reparations pas glop du pneu couvert de bouse...

» Par MisterE, le samedi 10 septembre 2016 à 12:48

J'ai remarqué que les schwalbe sont pas les mieux à mettre à l'arrière, mon nobby nic qui a fait une courte saison (25000m/500km) est percé en au moins 10 endroits (suintements)
Je pense sérieusement à mettre soit un mini on II DHR (profil rond plus progressif pour l'arrière même si un poil moins accrocheur) ou le Michelin de Marcus
Ton razor m'a interpellé car il avait un profil intéressant mais les flancs renforcés des schwalbe ne sont pas bien costauds...

Pour réparer sur le terrain j'ai trouvé de la glue qui permet de conserver de la souplesse, ça marche pas trop mal, mais sur une grosse déchirure à mon avis faut un bout de pneu ou de chambre + la colle souple

» Par Etienne-H-, le samedi 10 septembre 2016 à 14:36

Il s'est fendu pas vraiment sur le flanc mais sur l'angle, au pied d'un crampon. J'ai réparé à la glue mais ensuite impossible de remettre la pression à la minipompe, donc chambre. Le profil du Rock Razor est vraiment pas mal, il a un gros ballon. Il semble s'user plus vite que mes Ardent.

» Par MisterE, le samedi 10 septembre 2016 à 14:51

faudrait voir s'il existe en carcasse renforcée (pas le snakeskin, une vrai carcasse costaude comme en DH)
après chez schwalbe il y a 3 types de gommes, vertstar, trailstar et pacestar (du plus tendre au plus dur), perso mon nobby nic est en pacestar et je l'ai défoncé en qq sorties, mais peut êter que le tien est un peu plus tendre et ceci expliquerai cela

» Par Seb-L, le vendredi 05 mai 2017 à 12:12

Dans la version actuelle du topo, il est mentionné qu'un petit bout de l'itinéraire passe dans la réserve. OK. Par contre, à ma connaissance il n'y avait pas de réglementation spécifique au VTT/Vélo dans cette réserve. Vous avez des infos complémentaires ? En tous cas, la piste qui va au barrage me semble assez pratiquée à vélo ...

» Par Le ded, le vendredi 05 mai 2017 à 13:18

C'est marrant car le sentier référencé chez singletrack.fr ne fait aucun état de cette traversée (rapide) de la réserve naturelle. 8O
Quoiqu'il en soit, le VTT n'existait pas à l'époque où le Plan de Gestion de la RNN de la Grande Sassière a été créé.

3 points sont relevés:
° Le VTT : cette pratique s'est développée depuis quelques années et n'est pas prévue dans la réglementation actuelle de la réserve. En règle générale, grâce à la signalétique et à la présence d'agents, les pratiquants ne s'éloignent pas de la piste (chargeur <> barrage).

° VTT :
Cette pratique n’existait pas lors de la création de la réserve et n’est donc pas prévue dans l’arrêté de création de 1973.
La pratique du VTT est préjudiciable pour les raisons suivantes :
- érosion accélérée des sentiers,
- nombreux débordements hors sentier entraînant une dégradation rapide du tapis végétal,
- conflit d’usage avec les piétons sur les sentiers.

° La gestion des aménagements hydroélectriques représente l'activité la plus contraignante pour la gestion de la réserve naturelle. De plus, la fréquentation touristique, mal maîtrisée, pourrait être source de problèmes.
Certaines pratiques autorisées (VTT, bivouac, randonnée avec chiens tenus en laisse, etc.) peuvent aussi être à
l'origine du dérangement de la faune, d'une dégradation de la flore et des habitats, etc.
:wink:

» Par Seb-L, le vendredi 05 mai 2017 à 14:10

Et donc ? La remarque du topo est-elle toujours pertinente ?
Ici la réglementation est quand même significativement différente de celle du coeur d'un PN.
En effet, j'avais déjà parcouru le plan de gestion et c'est notamment sur cette base que je disais que le VTT ne me semblait pas être interdit (même si comme dans tout site protégé, sa pratique doit être la plus discrète possible). De toute façon le plan de gestion ne doit pas avoir de portée juridique (?).

» Par Le ded, le samedi 06 mai 2017 à 09:46

"Vous avez des infos complémentaires ?"
"Et donc ?"
:(
"Cette pratique n’existait pas lors de la création de la réserve et n’est donc pas prévue dans l’arrêté de création de 1973."
tu as la réponse, non ?
"La remarque du topo est-elle toujours pertinente ?"
ben oui > "Le vélo est peut-être censé être sur votre dos dans cette section..."

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.