Ski
Par JDV le 16.07.12
Accueil > Topo Guide > Sommets > Vanoise > Aiguille du Fruit > Tour de l'Aiguille du Fruit > Sortie du 15 juillet 2012
 Topo validé par la modération

3048 m Aiguille du Fruit : Tour de l'Aiguille du Fruit

Cette boucle logique permet de faire le tour de l'Aiguille du Fruit (3048 m), excroissance du Parc National de La Vanoise, en visitant 3 cols et 2 très beaux et sauvages vallons, dans un coin injustement délaissé de la Vanoise.
Si l'on arrive à faire abstraction de quelques pylônes côté Courchevel et à se faire violence dans les portages, on sera récompensé par 3 belles descentes typées VDM, sans grosses difficultés techniques.

Données techniques

Département : Savoie
Massif : Vanoise
Longueur [?] : 27 km.
Denivelé (+/-) [?] : 1650 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 500 m.
Portage Oblig. [?] : 700 m.
SPR [?] : (75/25/0)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : IGN 3534

Dif. montée [?] : 4
Dif. descente [?] : 3
Dif. max : T4 ponctuellement
Exposition [?] : 3

Interêt [?] (8.2/10)

Départ/Accès

Départ : Méribel-Mottaret (1681 m) - Moûtiers puis vallée de Bozel et Méribel

Itinéraire

Du parking du Lac de Tueda, suivre la piste en direction du refuge du Saut (2 portions très raides, poussage quasi-inévitable).
Au refuge, franchir le Doron des Allues par la passerelle et monter en direction du col de Chanrouge.
Les 400 m de D+ de cette montée se font dans le coeur du PNV, le portage y est donc obligatoire.

Au col, descendre dans la vallée des Avals sur un single en passant par le plan et le lac du Pêtre (ne pas passer par le refuge des lacs Merlet, situé dans le PNV).
Sous le lac du Pêtre, le single se transforme en piste pour quelques centaines de mètres.

A la bifurcation avec la piste montant des Chalets de la Grande Val, prendre la piste montante en direction du refuge du Grand Plan.
Juste au-dessus du refuge, prendre en direction du col de la Platta et de Courchevel.
La première partie, en traversée montante, se fait sur un sentier déversant et en mauvais état. En arrivant dans la combe du ruisseau de la Planche, le sentier devient très roulant, mis à part un court passage en portage obligatoire.
Arrivé au sommet des téléskis de la Pyramide, prendre à gauche la piste lisse et efficace remontant au col de Chanrossa.

Au col (au niveau du plan des pistes), prendre à main gauche un sentier non balisé partant vers le Sud-Ouest.
D'abord bien tracé, il se fait vite très abîmé par le ravinement. Pour ne pas le perdre, il faut obliquer à nouveau au Sud-Ouest au niveau de la bifurcation piste rouge/piste noire (facile à trouver).

Au bas du sentier, bien suivre le sentier plein Ouest (en direction du Plan du Lac) qui remonte en serpentant entre les bosses et les trous (poussage/roulage, puis portage).
A la bifurcation (env. 2275 m) prendre à gauche vers le col du Fruit.
Quelques portions éventuellement roulantes entre 2300 et 2350 m, ainsi qu'entre 2400 et 2450 m.

Au col, descendre le sentier évident en versant sud, atterrissant au verrou du vallon du Fruit.
Rester alors en rive droite, et moyennant une courte remontée (env.30 m) rejoindre le lieu dit la Ramée.
Prendre alors le single en balcon qui part à gauche en pénétrant dans un beau bois de sapins.
Quelques relances/remontées plus loin, le sentier se fait purement descendant. Aux ruines de la Cave du Fruit, bien prendre la direction Mottaret. Aux premiers immeubles, rejoindre le parking par les rues de la station (petit single bonus partant dans l'épingle au-dessus du parking).

Trace GPS


Centrer : Oui | | QRcode | Plus | IGN | VTTrack

Remarques/Variantes

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Piste propre jusqu'au refuge du Saut, sentier lisse et large pour monter au col de Chanrouge. Sentier terreux et pierreux jusqu'au lac du Pêtre.
Piste terreuse et caillouteuse pour remonter au refuge du Grand Plan, sentier terreux, abîmé et déversant puis lisse et roulant, puis single lisse et roulant et enfin piste raide et lisse jusqu'au col.
En versant Ouest, single terreux dans l'herbe, quelques pierres, et plus pierreux sur le bas.

Remontée au col du Fruit sur un single d'abord très peu roulant au milieu des blocs et des rhodos, puis quelques portions terreuses lisses.

En versant Sud du col du Fruit, épingles pas trop étroites sur un sentier terreux et recouvert de gravette par endroits. Balcon lisse et propre dans un bois de sapin, puis final sur un sentier large et herbeux.

Nombreux ruisseaux le long du parcours, dont un, appréciable, vers le Plan du Lac. Buvettes aux deux refuges rencontrés.

Sortie(s) GPS associée(s) : 18.07.14 06.10.12 15.08.12

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par Pïerre, le vendredi 18 juillet 2014 à 22:22 (9/10)

9 pour le topo vraiment excellent -0.5 pour les pylônes franchement peu dérangeants et ça vaut vraiment la peine moyennant 600 m de D+ supplémentaires d'aller faire un tour au Pt Mt Blanc

» Par toz, le dimanche 07 octobre 2012 à 12:09 (8/10)

jolie boucle dans un coin peu fréquenté. les portages passent plutot bien. la descente du Plan du Pêtre est bien sympa à part les 2 courts passages pierreux qui coupent la continuité.
point de vue imprenable sur les Domes de la Vanoise, Grande Casse et Portetta.
mention speciale pour la sublime descente du col du Fruit.
attention à la traversée du Bois de la Ramée qui peut etre bien abimée par les vaches en fin de saison.

» Par siglle, le dimanche 19 aout 2012 à 07:55 (8/10)

belle boucle,la descente sur méribel est la cerise sur le gateau!!!!

» 2 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Aiguille du Fruit, Tour de l'Aiguille du Fruit : Sortie du dimanche 15 juillet 2012 par JDV

Participants : Geux

Remarques terrain

Sec dans l'ensemble. Quelques passages un peu gras le long du ruisseau des Avals, ainsiqu'à la fin du single de descente sur Méribel.

Sentiers associés

13 sentiers associés [Afficher]

Récit de la sortie

Sentiers Off
Cela faisait plus d'un an que ce plan me trottait en tête, et plusieurs fois que je reportais sa mise à exécution. Je tenais d'ici que l'enchaînement versant sud du Col du Fruit - Bois de la Ramée était digne d'intérêt, et de ce topo que la traversée du Col de Chanrouge était non seulement faisable, mais en plus autorisée (ce qui ne gâche rien). Ayant en plus ouï dire qu'un topo de Vtopo passait par la descente ouest de Chanrossa, je me lance, en entraînant Geux dans mon plan potentiellement débile.

Départ à 9h30 du parking à Méribel Mottaret sous une météo incertaine (mais on a la foi), et par une température digne d'un mois d'octobre.
Après avoir rapidement contourné le lac de Tueda par une piste toute plate, on attaque la montée du verrou du Vallon du Fruit. La piste est bonne, mais extrêmement raide, et si Guillaume en passera une majorité sur le vélo, je n'en passerai que très peu, histoire de ne pas me cramer d'entrée de jeu. Le magnifique vallon qui s'offre alors à nous se pédale très facilement (quasi-tout plat), et donne vraiment l'impression d'être à des années-lumières de la moindre remontée mécanique. Au bout, un second verrou - beaucoup plus court, celui-ci - nous permet d'atteindre rapidement le refuge du Saut. On ingurgite un bon coup de glucides, on franchit la passerelle et on met le vélo sur le dos pour attaquer le portage (PNV oblige) qui nous mènera au col de Chanrouge .
On ne perd pas grand chose en ne pouvant pas rouler, malgré quelques courts passages potentiellement sympas; en revanche, on pleure en admirant les magnifiques épingles du versant nord du col Rouge, elles aussi hors de portée...
Le portage est facile, mais un peu longuet pour "juste" 400m, et j'accuse un petit coup de mou en arrivant au col. Nous n'y resterons d'ailleurs pas longtemps, entre le vent glacial et la proximité de la neige (plâtrage au dessus de 2800 cette nuit).

La première descente commence par une traversée puis quelques épingles faciles sur un sentier terreux, encombré de quelques pierres par-ci par-là. Puis, c'est longue la descente de la haute vallée des Avals, globalement roulante et sympa, malgré un passage encombré de pierres, obligeant à mettre quelques pieds à terre, et en l'occurrence, légèrement gras.
Pause casse-dalle au niveau du plan et du lac du Pêtre, à l'abri du vent. Mauvaise surprise, peu après le lac, le sentier se fait piste jusqu'à la bifurcation qui marque le début de la remontée vers le col de Chanrossa. Cela ne représente heureusement qu'une cinquantaine de mètres de D-.

La courte piste qui remonte au refuge du Grand Plan se pédale bien, malgré la pente, mais le single qui suit, après le refuge, manque très cruellement d'entretient (déversant, raviné, etc.). Par bonheur, à l'entrée dans le vallon du ruisseau de la Planche, le sentier devient propre et lisse, et on peut rejoindre le sommet des téléskis des Pyramides sur le vélo (à un court verrou près). La montée au col de Chanrossa se termine par la très propre mais bien raide piste à 4x4 qui remonte sous le télésiège du Roc Merlet, sur la quelle Guillaume en bave un peu, faut dire que c'est l'heure de la sieste :P.

Au col, on est frappé par la nature duale de la Vanoise; d'un côté, Portetta, PMB, Glaciers de la Vanoise, Grande Casse, Grand Bec, etc. C'est d'une beauté sauvage, rude, immaculée et hostile. De l'autre, le Sommet de la Sauluire, défigurée par les bulldozers et le très dense parc de remontées des 3 Vallées. Tout ça pour nous pondre des pistes de ski aseptisées, lisses comme des billards, et sans saveur technique. Est-ce bien raisonnable...

Non sans avoir très symboliquement pissé sur le plan des pistes, nous nous lançons donc dans la deuxième descente du jour: le début est hélas bien abîmé par le ravinement, et il est parfois même difficile de distinguer là où la trace reprend. Heureusement, cette partie ne dure qu'un temps, et on retrouve vite une sente plus marquée, même si elle manque clairement de passage. De belles épingles, pas toutes données sur une sente d'abord terreuse, puis caillouteuse et joueuse sur le bas.

La traversée du fond du vallon - pour aller attraper la montée au dernier col du jour - est très esthétique, à défaut d'être terriblement roulante. On serpente entre les blocs recouverts d'herbe, les trous façon mini-dolines et les rhodos en fleurs.
Après avoir rempli le camleback dans un ruisseau salutaire, on attaque la dernière bavante du jour: la remontée au col du Fruit.
Départ entre les blocs d'un énorme (mais fort ancien) éboulis, le sentier terreux, herbeux et caillouteux ne manque pas de gueule, et mériterait presque d'être tenté dans l'autre sens (à réserver aux amateurs de technique cassant et sinueux, bon niveau T4/5 requis). Vu l'état des troupes, ce sera pour une autre fois...
A la sortie dudit éboulis, certaines traversées se font roulantes, et les plus gros cuissots en monteront une partie sur le vélo.

Nous sommes accueillis au col par une magnifique lumière de fin d'après-midi sur l'Aiguille du Fruit et ses satellites (décoiffés pour l'occasion), ses falaises et ses pierriers pseudo-dolomitiques, qui contrastent spectaculairement avec le vert fluo des pentes herbeuses qui les jouxtent. Dans ces dernières, un interminable épinglu serpente jusqu'à aller toucher le vert tendre du fond de vallon, tranché par l'eau d'un blanc crayeux du Doron des Allues et parsemé de vaches bien zen, qui ont trouvé là leur petit paradis terrestre. En face, le Glacier de Gébroulaz fait grise mine, dépassant à peine sous l'épaisse couche de crasse qui s'accroche au groupe des Péclet/Polset et leurs copines.
C'est tellement beau que tout ça ne rentre pas dans une seule photo...

On s'équipe, et c'est parti pour un gavage d'épingles dans le cadre grandiose sus-décrit, leur facilité n'enlevant rien à l'intérêt du sentier. Ca déroule pendant longtemps jusqu'en bas, et, au prix d'une courte remontée, nous rejoignons la cerise sur le gâteau du jour: l'ultra ludique (mais non moins physique) sentier du Bois de la Ramée. D'abord un balcon plein de relances et de petites remontées qui font grimper le cardio, il se fait ensuite descendant et fameusement bon jusqu'aux ruines de la Cave du fruit; on ne touche pratiquement pas aux freins, et rien ne vient entraver notre plaisir intense.
De là, la fin sur Méribel se fait à Mach 12 sur un sentier large et herbeux, récemment fauché, avec une explosion de boue à chaque traversée de ruissellement. Nous arrivons à la voiture à 18h30, constellés de boue et complètement vidés, mais avec sur les lèvres un sourire qui en dit long sur la journée qui vient de s'écouler.

La météo, pourtant très incertaine, nous aura épargnés, et nous aura même accordé de très belles éclaircies sur des paysages fabuleux, et pourtant à portée de main. Une belle découverte; un tour qui a ses défauts, mais très hautement digne d'intérêt. Allez donc rouler en Vanoise!

Ambiance Japonaise
Ambiance Japonaise
Notre étoile polaire du ...
Vallon du Fruit
Vallon du Fruit
c'est par là que ça se ...
Vallon du Fruit
Vallon du Fruit
bucolique et en partie au ...
Vers le refuge du Saut
Vers le refuge du Saut
c'est par là que ça se ...
Col du Fruit versant sud
Col du Fruit versant sud
théâtre de la dernière et ...
Les petits de l'année
Les petits de l'année
mignons tout plein et pas ...
Le vallon du fruit
Le vallon du fruit
vu du deuxième verrou
Crête S de l'aiguille du Fruit
Crête S de l'aiguille du Fruit
témoin du plâtrage de la ...
Vallon du Fruit
Vallon du Fruit
le sentier pas dégueu qui ...
Le Doron des Allues
Le Doron des Allues
et ses bords limoneux aux ...
Col de Chanrouge
Col de Chanrouge
vue sur la montée ...
Col Rouge versant nord
Col Rouge versant nord
et ses ...
Arrivée au col
Arrivée au col
ambiance un poil rude
Col de Chanrouge
Col de Chanrouge
vue sur le début de la ...
Vallée supérieure des Avals
Vallée supérieure des Avals
et la loooongue ...
Bike, Booze 'N' PNV
Bike, Booze 'N' PNV
s'il ne fallait ...
Lac du Pêtre
Lac du Pêtre
avec en fond le Rocher de ...
Vallée des Avals
Vallée des Avals
Plassa, PMB, Roc du Mône ...
Col du Fruit
Col du Fruit
depuis le col de ...
Col de Chanrossa versant ouest
Col de Chanrossa versant ouest
on devine le sentier de ...
Aiguille du Fruit
Aiguille du Fruit
et la Pointe Emilienne, ...
Fin du portage
Fin du portage
et arrivée au col
Vue sud du col
Vue sud du col
le vallon du Fruit, et au ...
Le Doron des Allues
Le Doron des Allues
tranche le vallon en deux
En direction de la Sauluire
En direction de la Sauluire
alléchant sur ...
Notre fil directeur du jour
Notre fil directeur du jour
plus un atout qu'un ...
Votre serviteur
Votre serviteur
dans la seconde épingle ...
Un beau caillou
Un beau caillou
sans nom ...
Guillaume au dessus du vide
Guillaume au dessus du vide
si tu rates ton nose, ...
Suite de la descente
Suite de la descente
ça dure loooooongtemps. ...


Commentaires

» Par Le ded, le mardi 17 juillet 2012 à 08:12

Bien vu cette balade dans le Tuéda (excroissance du PNV).
Il serait inhumain de dire qu'elle n'est pas cochée. :cool: D'ailleurs, je suis sûr qu'il va y avoir foule d'ici qq dans les jours qui viennent :P Merci a vous deux pour ce bel itinéraire.
Quand aux stations de ski (qui ont le mérite d'exister à mon avis), les pistes à 4x4 nous permettent souvent d'atteindre des cols ou des sommets qui nous délivrent, en pleine nature sauvage, les sentiers sinueux tant convoités (par ex: le topo de l'aiguille grive) :cool:

» Par JDV, le mardi 17 juillet 2012 à 08:31

Je suis entièrement d'accord avec ça, et je rajouterai même que les stations permettent parfois d'aller garer la voiture et de commencer haut en altitude (presque 1700, dans le cas présent).
Et attendez un peu que je mette les photos en ligne, z'allez baver :lol: :wink: .

» Par SamyTerje, le mardi 17 juillet 2012 à 10:59

Magnifique flirtage avec les limites du PNV :P Qui ne semble rien enlever à l'intérêt de la ballade. Belle idée!

» Par totoff, le mardi 17 juillet 2012 à 11:11

Belles photos! Merci pour la trouvaille: un beau topo qui donnent pas mal d'autres idées :cool: :wink:

» Par Geux, le mardi 17 juillet 2012 à 11:24

Oui bon j'avoue un reflex c'est quand même bien mieux qu'un téléphone portable pour les photos :lol:

» Par le ded, le mardi 17 juillet 2012 à 11:35

:wink: qu'en plus dans le Tuéda, on peut cotoyer les bouquetins comme au Grand Paradis :roll: :wink:

» Par tinou74, le mardi 17 juillet 2012 à 12:02

Je me rappelle avoir fait ce tour avant que n'existent les VTTour, rack.... et m'être fait remonter très sévèrement les bretelles au col du fruit que je venais d'atteindre en portage, par une charmante garde du PNV. Lui affirmant que j'étais à la limite du parc elle me disait que oui mais que la réserve de la Tueda était interdite elle aussi aux VTT. Du coup j'avais été obligé de descendre penaud à pied vélo sur le dos les premiers lacets !!! sous son oeil attentif avant de remonter quand même sur le vélo dès que j'avais été hors de vue.
Une discussion sur single track lue plusieurs années après, m'a conforté dans mon bon droit de l'époque : http://www.singletrack.fr/sortie/Col-du-Fruit,20090822180100.html
La réserve n'est pas interdite aux VTT.

Ceci dit le tour est sympa sauf la montée au col de Chanrossa sous le télécabine pas top mais pas très long non plus.

» Par JDV, le mardi 17 juillet 2012 à 12:11

@ Geux: ben vu le poids que pèse l'engin et la place qu'il prend dans le sac, encore heureux que je me sois pas emm**dé à le trimballer pour rien :lol: :lol:
@ le ded: j'aurais bien aimé, mais aujourd'hui, on n'en a pas vu :( . Par contre, de la marmotte dans tous les sens :wink:
@ tinou74: va falloir y retourner pour venger l'affront :lol: :wink: .
Sinon, je suis d'accord, le seul moment où on souffre des pylônes, c'est entre le col de la Platta et celui de Chanrossa, soit guère plus d'un quart d'heure. Et puis de l'autre côté du col, il suffit de plonger tout de suite dans la descente, et on ne voit presque rien :lol: .

» Par tinou74, le mardi 17 juillet 2012 à 13:04

Dans la série, j'aime porter mon VTT dans le PNV, du col de Chanrouge on peut aussi traverser sur le Col rouge. La descente sur la vallée de Pralognan est en bordure du Parc mais là, il faut aimer les "rolling stones" sous les pneus. :D Nettement moins ludique que la descente du petit Mont Blanc !!!

A noter aussi un topo VTTour bouclant plus au large sans le magnifique col du fruit
http://www.vttour.fr/topos/col-de-chanrouge,715.html

» Par JDV, le mardi 17 juillet 2012 à 13:34

Je l'avais bien vu, celui-là, c'est d'ailleurs lui qui m'a inspiré pour venir rouler ici. Par contre, le SPR ne me revenait pas :lol: , donc j'ai bidouillé un peu.

Pour le col Rouge versant SE, je l'avais repéré également, mais pas moyen de boucler depuis Pralo sans gâcher du D- sur piste et en portant dans le PNV :ill: .
Par contre, je me verrais bien le tester en A-R, les photos de cette sortie pédestre sont assez engageantes.
Faut dire qu'à force de trainer avec des fans de rolling stones, je commence à avoir des goûts un peu bizarres :P :P .
Tu aurais des photos de la descente en question?

» Par Geux, le mardi 17 juillet 2012 à 13:55

@Tinou : okay, dommage pour la garde a l'époque, car tu as vraiment raté quelque chose.
En plus aujourd'hui, le VTT n'est clairement pas spécifié dans le panneau d'interdiction :cool:

Sinon oui le topo de fanoitbeny est un peu bouzette quand même avec pas mal de D- sur piste :ill: :ill:

@JDV : Bah pour boucler faudrait le faire par le Col du Mône, le Col des Sauces, puis remonter à Chamrossa et boucler comme nous.
Ça ferait un beau gros tour en perspective :wink:

» Par tinou74, le mardi 17 juillet 2012 à 14:01

Pas de photo à te passer. Je suis descendu par là à pied il y a quelques années. Toute la partie haute est en pierrier. Il y a sans doute des portions éventuellement roulantes en "gravette" mais aussi des parties en "gros blocs". Dans la partie basse on trouve de bonnes parties de sentier.En AR, pas sûr que l'effort en vaille la peine. J'aurais plutôt imaginé un long tour : Courchevel 1650 - Vallon de la Rosière - col de Chanrouge - Traversée vers 2400 m pour passer sous l'éboulis descendant de l'aiguille des Corneillets et ne pas perdre trop de dénivelé en portage descente - Col rouge - Pralognan- la Montagne - col de la dent ou de la Chal - Courchevel.
On doit tourner autour des 2000 m de D+

» Par siglle, le mardi 17 juillet 2012 à 14:32

bien vu le topo,un prétexte pour faire du vélo :wink: !!encore !!! :lol:

» Par Geux, le mardi 17 juillet 2012 à 14:34

@Siggle : non cf pix 16. C'est plutôt le vélo qui sert de prétexte :lol: :lol:

» Par SamyTerje, le mardi 17 juillet 2012 à 14:40

C'est d'ailleurs pas interdit les bouteilles en verre pleines de céréales en limite de PNV ? :lol:

» Par JDV, le mardi 17 juillet 2012 à 14:50

@Geux: ouais, ça évite le portage en descente, et on accroche la descente du col du Fruit au passage, mais on évite toujours pas le D- sur piste sous le PMB :ill: .

@Tinou: Ah ouais ça fait déjà du bon tour là; 2000m, c'est même un peu optimiste...
Par contre, d'après ce qu'on a pu voir hier, la traversée du pierrier en diagonale, ça sent le plan débile à des kilomètres :lol: :lol: .

» Par Geux, le mardi 17 juillet 2012 à 14:55

mais on évite toujours pas le D- sur piste sous le PMB
Sauf si on redescend par le sentier jusqu'au plan des Tincavets

ça sent le plan débile à des kilomètres
Ou pas :wink:

» Par JDV, le mardi 17 juillet 2012 à 15:05

Bien vu la descente sur le Plan des Tincavets, j'y avais pas pensé, sauf que... à voir ça , ça fait pas rêver :ill: .
Quant à la traversée de pierrier, je te mailerai une photo non redimensionnée, tu vas peut-être changer d'avis...ou pas :P .

» Par Geux, le mardi 17 juillet 2012 à 15:07

Ben ça peut être hardos ET sympa, comme par exemple la sortie de samedi :wink:

» Par JDV, le mardi 17 juillet 2012 à 15:16

C'est pas le hardos qui me fait peur. C'est la piste qui me fait fuir! :lol: :lol:

» Par Geux, le mardi 17 juillet 2012 à 15:21

Ben si on prend ça, ça, puis ça, c'est ok non ?

» Par JDV, le mardi 17 juillet 2012 à 15:26

Va voir la description du deuxième ça, et tu vas comprendre :wink: .

» Par Geux, le mardi 17 juillet 2012 à 15:28

Ben oui vu mais bon, c'est la Vanoise aussi faut bien se frapper un peu de pistasse
(ou pas)

» Par Le ded, le mardi 17 juillet 2012 à 18:32

Pour le 2ème ça, on est dans un environnement de vallon suspendu aux pieds de la brêche de la Portetta et juste (c'est juste :P ) pour cela, ça vaut la peine d'y rouler :wink:


» Par totoff, le mardi 17 juillet 2012 à 19:32

Je validerais bien une des options demain :wink: , des partants?

» Par tinou74, le mardi 17 juillet 2012 à 19:43

La descente sur le Plan des Tincavets !!

Du col de la Saulce au pied du col de la grande Pierre cela passe sans problème, il y a même une piste au début :D :D . Par contre en dessous c'est sentier étroit à très étroit, défoncé, caillouteux dans les aulnes ... pas très top.

mais bon si vous avez choisi un plan intégriste !!! Sinon le tour que j'avais mentionné au départ de Courchevel me semblait plus "raisonnable, d'autant que le col Rouge c'est pas du tout cuit aussi bien en montée qu'en descente.

» Par Le ded, le mardi 17 juillet 2012 à 20:14

les puristes éviteront le sentier du Plan des Tincavets pour un itinéraire col des Saulces>Col de la Grande Pierre>Crête Charvet>colde la Dent> vallon des Avals

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.