Ski
Par pivpiv le 03.11.19
Accueil > Topo Guide > Sommets > Georgie > Atsunta Pass > Tour du Caucase oriental Géorgien > Sortie du 25 aout 2019
 Topo validé par la modération

3500 m Atsunta Pass : Tour du Caucase oriental Géorgien

Un tour de vtt sauvage au coeur du Caucase Géorgien et pour cause, pas un centimètre de goudron sur tout l'itinéraire. Les descentes sur sentiers se méritent par de longs portages. Une belle aventure BUL!

Données techniques

Région : Georgie
Longueur [?] : 200 km.
Denivelé (+/-) [?] : 7000 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 1500 m.
Portage Oblig. [?] : 2500 m.
SPR [?] : (50/50/0)

Nb de jours : 6, 7, +7
Cartographie [?] : Geoland

Dif. montée [?] : 4
Dif. descente [?] : 3
Dif. max : T4 ponctuellement
Exposition [?] : 2

Interêt [?] (9/10)

Départ/Accès

Départ : Omalo (2080 m) - Mini bus Tbilissi - Telavi puis taxi 4x4

Itinéraire

Accès à Omalo :
De la capitale Tbilissi il est possible de prendre un minibus jusqu'à Telavi, il faut compter 10 Laris par personne plus 10 Laris pour le vélo. A noter qu'il semble impossible de caser plus de deux vélos dans le coffre. Ensuite il est possible de prendre un taxi 4x4 pour effectuer les 70km et 2400m de d+ de piste pour se rendre à Omalo. Il est aussi possible de faire cette partie en vélo (uniquement de la piste en montée et descente) pour une immersion progressive dans le Caucase.

Omalo - Pharsma :
Depuis Omalo on attaque direcement par une courte descente sur single puis une remontée roulante jusqu'à un col. Ensuite un long parcours de crête (Pirikita range) où on alterne roulage, poussage et portage. Une fois arrivé au pied de Sakkhevi ça roule sur des magnifiques sentiers en balcon. Le haut de la crête se trouve à 3000m puis s'en suit une magnifique descente jusqu'à 1900m sur un sentier aux nombreuses épingles. Une fois dans la vallée il faut traverser un pont au niveau de Pharsma. Attention en Août 2019 le pont était en très mauvais état (à moitié emporté par la crue), traversable avec un vtt sous le coude avec précaution.

Pharsma - Pied D'Atsunta Pass:
Longue montée en montagne russe sur sentier où ça roule, ça pousse, ça porte avec quelques gués. Il faut bien récupérer son permis au poste militaire à Girevi (c'est gratuit mais obligatoire car l'itinéraire est très proche de la frontière russe). Vers 2400m après une descente et un passage en rive droite grâce à un pont se trouve un espace de bivouac où l'on peut acheter quelques snacks. Un autre spot de bivouac se trouve à 2650m plus sauvage. Entre ces deux camps on traverse deux fois la rivière principale à gué. Le premier gué peut être problématique en début de saison ou après un orage.

Pied d'Atsunta Pass - Shatili:
Le reste du col se fait en portage. Du col on commence par une descente assez raide dans les schistes puis une traversée ascendante nous amène sur une large crête avec un single très rapide jusqu'à un poste militaire où il faut présenter passeport et le permis récupéré à Girevi. De là une descente raide dans la forêt permet de rejoindre le fond de la vallée. Ensuite il suffit de suivre la piste jusqu'à Shatili.

Shatili - Roshka
Journée de transition sur piste sans difficultés avec l’ascension du Datvisjvari pass.

Roshka - Juta
De Roshka on suit la piste raide jusqu'à 2380m puis un sentier roulant jusqu'à 2450m. Ensuite portage jusqu'à Sadzele Pass (3025m) De l'autre côté, descente facile sur single puis piste jusqu'à Juta.

Juta - Bakurkhevi
De la vallé vers 1850m d'altitude on suit une vieille piste sous une ligne électrique en direction de Gudamakari pass. Par moment la piste bien raide demande de pousser le vélo. Si le temps est dégagé on peut apercevoir dans le dos le mont Kazbeg (5040m). Du col ne pas louper un sentier qui part sur la gauche (ne pas suivre la piste qui monte au dessus du col) ce sentier en balcon descendant rejoint la piste plus tard. Une fois la piste retrouvée, il suffit de descendre jusqu'en bas de la vallée pour retrouver une piste en meilleure état. On se laisse descendre pour remonter ensuite vers Bakurkhevi.

Bakurkhvei - Korsha
Du village on se dirige vers le col Pkhituri d'abord par une piste puis par un sentier peu marqué qui nécessite un portage. De l'autre côté le sentier est parfois peu marqué mais reste joueur et plaisant. A 1850m on retrouve une piste que l'on suit jusqu'à la vallée principale. Là on retrouve le goudron pour la première fois. De Korsha il existe des mini bus pour rentrer à Tbilissi.

Attention : Du fait des nombreux portages et de l'autonomie en nourriture, il faut réduire le poids du sac au maximum pour profiter du voyage. De plus en cas de casse le magasin de vélo le plus proche est sûrement à Tbilissi. Même si on n'est jamais trop loin d'habitations, en cas de blessure, le trajet jusqu'à un hôpital peut être bien plus long qu'en France. Il faut donc un minimum de préparation et d'expérience sur ce type de voyage BUL.
Enfin garder un oeil sur les patous et autre chiens errants si on roule proche de la capitale. Généralement les bergers ne sont jamais trop loin des patous et ils savent les maîtriser, par contre dans le cas des chien errants dans la plaine...

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Remarques/Variantes

Une fois à Juta il est intéressant de faire un crochet par Kazbegi (Stephantsminda) seule ville sur le parcours permettant un ravito plus complet. Il est aussi possible de rouler quelques sentiers en direction du Kazbeg.

Pour se ravitailler il y a des mini supérettes à Omalo le bas où on peut trouver des pâtes du riz des conserves et quelques gâteaux. Il y a aussi un petit magasin à Shatili où on peut trouver quelques bricoles mais ne pas trop compter dessus. Il y a des guest house à Omalo, Pharsma, Girevi, Shatili, Roshka, Juta. Il est possible d'y dormir ou juste y manger. Il est possible d'acheter le picnic du lendemain à emporter.
De Omalo à Juta il s'agit d'une région un peu touristique d'où les nombreuses guest house. Après Juta par contre on ne croise plus de touristes et donc pas de guest house.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
De l'eau partout qui semble être potable sans traitement ni filtrage. On trouve de nombreuses fontaines au bord des pistes.
Le terrain est herbeux jusqu'à 3000m puis schisteux, ce qui rend les sentiers globalement lisses. Les épingles ne sont jamais trop serrées car les sentiers sont utilisés à cheval.

Voir aussi : https://bikepacking.com/plog/the-trail-to-kazbegi/ https://bikepacking.com/plog/the-trail-to-kazbegi/ https://www.caucasus-trekking.com/

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

(pas de commentaires)
» Notez/Commentez l'itinéraire

Atsunta Pass, Tour du Caucase oriental Géorgien : Sortie du dimanche 25 aout 2019 par pivpiv

Participants : seul(e)

Remarques terrain

Récit de la sortie

Un magnifique tour dans le Caucase Géorgien sur 2 semaines en vtt bul. Par rapport au topo nous sommes partis de Telavi et avons effectué l’ascension de Abano pass en vtt. On a fait un crochet par Kazbegi pour se ravitailler + un tour à la chapelle qui surplombe la ville. Enfin de Korsha nous sommes revenus à Tbilissi en vélo.
La fin de l'été semble la bonne période. Nous n'avons pas eu de pluie et les rivières sont suffisamment basses pour faciliter les passage à gué.



 
 
 
 

Commentaires

» Par MisterE, le dimanche 03 novembre 2019 à 19:49

dépaysant
et sinon tu dirais quoi par rapport à la roulabilité des sentiers ? très adaptés au vélo ? merci

» Par pivpiv, le dimanche 03 novembre 2019 à 19:55

En descente aucun problème ça roule à 99%. Le terrain est herbeux et schisteux donc les sentiers sont lisses. Comme en plus ils sont tracés pour être empruntés à cheval les épingles sont jamais trop fermées. En termes de difficulté on est sur du T2 ou T3 quand la pente est plus forte avec de rares passages T4.

» Par Le ded, le dimanche 03 novembre 2019 à 20:51

Ah c'est beau.
Le retour à la vie citadine ne doit pas être facile.
15 jours en immersion dans ces steppes lointaines et sauvages. Comment ne pas être admiratif !
Merci pour le partage.

» Par Aousse, le dimanche 03 novembre 2019 à 21:06

Vraiment cool :cool: De la neige, un passage a plus de 3000m, des paysages sauvages...
Bravo, un beau voyage dans ce secteur pas commun... Merci pour le partage !
C'est quoi ces "maisons tour" ? Le pont ne ressemble vraiment plus à un pont :lol:

» Par henyan, le lundi 04 novembre 2019 à 12:17

Belle ouverture Bul sur une région que l'on découvre, belle initiative au voyage :)

» Par mougello, le lundi 04 novembre 2019 à 21:32

Belle aventure !

» Par Seb-L, le mardi 05 novembre 2019 à 13:11

Un des plus beaux coins de Géorgie. Région moins fréquentée que la Svanétie et ses remarquables tours. La traversée entre le Kazbeg et la Svanétie est d'ailleurs tentante mais nettement plus compliquée...
Dans le coin, et même si c'est moins alpin, il y a aussi de belles traversées à faire en VTT-Bul dans le petit Caucase géorgien et en Arménie.
Même si c'est nettement plus engagée géopolitiquement, les montagnes des anciennes républiques soviétiques du Nord Caucase sont également un très beau terrain de jeu :wink:

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.