Ski
Par Etienne-H- le 31.07.18
Accueil > Topo Guide > Sommets > Colombie-Britanique > Squamish area > BCBR2018 stage 7: Squamish > Sortie du 04 aout 2018
 Topo validé par la modération

10 m Squamish area : BCBR2018 stage 7: Squamish

Données techniques

Région : Colombie-Britanique
Longueur [?] : 57 km.
Denivelé (+/-) [?] : 1700 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 0 m.
Portage Oblig. [?] : 0 m.
SPR [?] : (70/20/10)

Nb de jours : ½, 1
Cartographie [?] : ?

Dif. montée [?] : 3
Dif. descente [?] : 3
Dif. max : T4 ponctuellement
Exposition [?] : 2

Interêt [?] (10/10)

Départ/Accès

Départ : Squamish (10 m) - <1h de Vancouver par la Sea to Sky

Itinéraire

Combinaison de tops sentiers sur Squamish, utilisant les 3 principaux secteurs. 1 exemple parmi tant d'autres, infinité de combinaison possibles.

Remarques/Variantes

Infinité de combinaisons, utiliser Traiforks

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Terrain granitique , racine, rocher, sentiers classiques, sentiers shapés, half Neslon taillé à la machine (relevés, simples, doubles)...

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par Etienne-H-, le mardi 31 juillet 2018 à 10:35 (10/10)

Squamish un endroit où fait bon rouler grimper se balader se baigner et tout simplement vivre


» Notez/Commentez l'itinéraire

BC#2, la course: BC Bike Race 2018 : Sortie du samedi 04 aout 2018 par Etienne-H-

Participants : etienned, pour les 3,5 premières étapes

Remarques terrain

Selon les journées, de souple à sec à poussiéreux.

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : cf traces jours/ jours

14 juillet 2017 21h00, planté devant ma tablette sur une île de méditerranée, attendant l'ouverture des inscriptions d'une course 1 an plus tard à l'autre bout du monde qui partent comme des petits pains, une idée qui me trotte depuis 1 an ou 2, faut dire que les Canadiens savent la vendre cette BCBR. En quelques clics pressés c'est fait: inscription validée, il s'agira de remettre un dossard 22 ans après avoir épinglé le dernier. On sera 2 Etienne à partir ensemble puisque Mr D s'est laissé embarquer dans l'aventure.

Cerise sur le gâteau le voyage permettra de vivre dans un pays non contaminé par la folie du foot pendant la partie finale de la coupe de monde, ce qui s'est avéré judicieux vue la tournure des évènements pour l'équipe représentant la France.



6 juillet 2018, J0
C'est la journée de préparation, de prise de contact et de transfert sur l'Ile de Vancouver. Comme attendue l'organisation est huilée, millimétrée et sympathique. La présentation de la semaine à venir relève du show. Un petit tour en bus/ferry/bus et nous voilà sur l'île de Vancouver. Installation au camp (encore une fois on est bluffé par l'organisation) qui sera itinérant pour la semaine à venir, repas au top, petit show de la communauté Amérindienne du secteur et premier dodo sous tente.


7 juillet 2018, J1, Cowichan Valley
Mise en ligne avec une inconnue concernant le placement attendu dans la course, même si la Transvésubienne et le Raid Vauban en guise de reprise du rythme ont permis de se tester au printemps.
Les 625 heureux participants de 40 nationalités arrivent avec un niveau hétérogène: on retrouve à côtés des pros/ex-pros/multiples coureurs olympiques/champions nationaux, des coureurs venus avec de moindre ambitions et mêmes quelques uns dont le courage de finir ne sera égal qu'au surpoids.
Ca part assez fort d'emblée, le rythme est soutenu et en se plaçant à l'avant ca file bien dans les singles qui sur cette étape sont vraiment excellents (comme ceux qui suivront d'ailleurs). Très bonne ambiance sur les bords du sentiers, les spectateurs font le show, Brett Tippie également depuis des passages clefs, on est encouragé à bien engager et être démonstratif dans les parties spectaculaires: bref un gros plaisir à rouler. Le format de cette étape est un peu particulier puisque la course est neutralisée au milieu car elle se déroule sur 2 réseaux de sentiers reliés par piste et route. C'est bien sympa, ça permet un regroupement en tête et de rouler un moment détendu, discuter un peu avant de remettre la sauce dans le pétard suivant.
A l'arrivée le résultat de course est plutôt satisfaisant avec un top 10 scratch/première place 40+: il s'agira désormais de tenir la distance sur la semaine et d'éviter les pépins.
Un peu plus tard EtienneD arrivera avec la banane et s'est bien fait plaisir également.

Organisation au top à l'arrivée comme les jours qui suivront: restauration, douches, lavage des vélo par les bénévoles, puis ne plus s'occuper du vélo jusqu'au lendemain matin: tranquille!

Comme la partie course a un format raisonnable, on a le temps de faire des connaissances, bavarder, se reposer. Côté français on fait vite le tour puisque nous sommes une dizaine répartis en quelques groupes: 3 bretons, 5 Francs-Comtois dont FBM, nous 2 Etienne alpins (enfin mi-comtois pour ma pomme ;)) et un individuel qui a eut la bonne idée d'associer Mme en tant que bénévole.

Le camp du soir est dressé à Cumberland, plus au nord sur l'ile de Vancouver et nos amis haut-doubistes nous invitent à prendre part à la fondue arrosée de l'apéro Ponti: on ne déclinera pas.

https://www.bcbikerace.com/bc-bike-race-2018-day-1-cowichan-valley/
https://vimeo.com/278875604
https://www.bcbikeracephotos.com/p316841641

8 juillet, J2:Cumberland
Une étape sympa qui part fort et permet de rapidement étaler le peloton sur la première montée de 10km. Le groupe des 10 de tête monte avec un gros rythme pas loin de 1500m/h, qu'il est difficile de suivre longtemps. S'en suivent des très belles descentes, assez rapide sur du sentier avec de beaux relevés, dans une clairière mais aussi des choses plus racineuses en forêt, avec quelques modules en bois ou des troncs à descendre dans le sens de la longueur.
Pendant cette étape je vais m'habitué à rouler comme pour l'essentiel du reste de la semaine avec David, sympathique coureur catalan avec qui le courant passe bien. La fin de l'étape a un relief moins prononcé, mais reste très exigeante, toute en relance, très sinueuse, il va falloir s'habituer à passer fin entre les arbre avec le cintre de 780mm...
Quelques bières au Rocky Moutain lounge, discussions avec des Québécquois sympathiques, puis un tour en ferry à ravers le détroit de Georgia pour quitter l'île de Vancouver et rejoindre la Sunshine Coast.
Certains verront des baleines pendant le voyage, pas nous, mais tout le monde aura droit à un superbe couché de soleil, les pieds dans l'eau et une détente aquatique avec nage dans le Pacifique.

https://www.bcbikerace.com/bc-bike-race-2018-day-2-cumberland/
https://www.bcbikeracephotos.com/p492488869

9 juillet, J3 Powell River
Réveil au bord des flots, avec des phoques qui pointent leurs têtes hors de l'eau. Les premiers km sont très roulants, essentiellement sur des chemins blancs, avec des pierres qui volent dans les roues, et la nécessité de bien prendre des roues ou de se protéger dans le groupe pour de pas se faire distancer. Comme sur les étapes qui suivront, je suis bluffé de voir les meilleures féminines garder le contact en tête sur la première partie de course, faut que le niveau des premières filles est remarquable (Katerina Nash qui gagnera toutes les étapes à fait plusieurs JO été ET hiver!)
Nous évoluons dans les forêts émeraudes, peu de longues ou raides ascensions mais de nombreux changements de rythme nécessitant tonus et relances permanentes, ainsi que l'art de se faufiler dans les racines et les singles tortueux. Finish au sprint à bloc pour une course complète, les écarts se resserrent sur le classement de catégorie alors que les tous premiers chaque jour nous prennent des minutes.

Ce soir là pas de mouvement de camp donc, mais le coucher du soleil contrarié par quelques averses ne vaudra pas celui de la veille. On se regalera encore de l'excellente restauration, servie ici à dans une ancienne salle quasiment historique (1929, la préhistoire pour ce pays jeune!) qui jouxtent une usine de transformation du bois diffusant une puissante odeur de térébenthine.

https://www.bcbikerace.com/bc-bike-race-2018-day-3-powell-river/
https://www.bcbikeracephotos.com/p266824695

10 juillet, Earl Cove to Sechelt

Une fois n'est pas coutume le transfert se fait le matin, et donc le départ est plus tardif. Les plus chanceux prendront l'hydravion, les autres le ferry ou la navette maritime.
Cette étape est la plus longue (62km), avec un peu de dénivelé (1700) mais aussi à mon goût la moins intéressante en terme de sentier, avec pas mal de piste au début. le dernier tiers rattrape la donne avec un beau final à la fois physique et technique. Cependant la course reste intéressante, ça roule en costaud, alternant des bosses toniques et des descentes rapides, de petits groupes se constituent et se défont au gré du chemin.
Encore fois je passe la toute l'étape avec David, c'est bien stimulant de se tenir de si près.

Peu après l'arrivée, EtienneD m'informe que la course est finie pour lui: il est tombé au premier tiers et s'est blessé au poignet avec au bilan une fracture du radius, justifiant un plâtre :( et l'amertume de terminer ainsi.

Le camp comme d'habitude est planté ultra confort sur une pelouse impeccable et confortable, on profite de l'après midi au soleil selon les petites routines quotidiennes.

https://www.bcbikerace.com/bc-bike-race-2018-day-4-earls-cove-to-sechelt/
https://www.bcbikeracephotos.com/p440440307



11 juillet, Sechelt to Langsdale

Dernière journée sur la bien nommée Sunshine Coast pour en atteindre l'extrémité Est.
L'étape du jour est encore assez longue, et la course suit grosso modo le même déroulement que les jours précédents: départ groupé, rythme qui est appuyé sur le début roulant, avec un groupe devant de 20->15 qui se détache puis s'étire dans les premiers single, laissant la bagarre de tête entre les 4-5 puis 7-8 meilleurs franchement au dessus du lot, un petit groupe flottant intermédiaire autour de la dix-douzième place où se joue ma course, Adrien de l'équipe franc(comtoise des Fourgs entre les 2, et juste derrière beaucoup de monde qui s'accroche avec des écarts resserrés.
Le tracé est plus sympa que la veille, alternant des portions roulantes avec des secteurs de single de toute beauté., la descente finale remporte l'adhésion de tous, vraiment sympa, avec des relevés, des sauts quelques modules, il faut resté concentré car les roues partent vite en glissade sur ce terrain dur et sec.
La victoire d'étape au général est enfin française avec une belle réussite de François BM et 4 frenchies dans le top 15.
La ligne d'arrivée se situe sur l'embarcadère pour Horse Shoe bay, et un dernier ferry nous ramène à Vancouver.

https://www.bcbikerace.com/bc-bike-race-2018-day-5-sechelt-to-langdale/
https://www.bcbikeracephotos.com/p245969924


12 juillet, J6: North Vancouver

l'étape sur le North Score, très courte (20km/1000m), attendue par certains, redoutée par d'autres... Le format annonce une course explosive et en effet après quelques minutes de chauffe, c'est à fond tout le long ensuite, sur des montées toniques et des descentes techniques, le top! Une branche mal placée dans la roue arrière et coup de main rapide à Adrien qui essuie une crevaison coûtera 2 places car les écarts sont serrés.
Il fait toujours aussi beau et chaud, mais la proximité du Pacifique tempère le fond de l'air.
Etienne D quitte la caravane de la BCBR et ne verra donc pas Squamish, bientôt le retour en France pour le compère.
Transfert justement à Squamish le long de la Sea to Sky Highway, magnifiquement coincée entre le Pacifique et les montagnes du North Shore. Du camp nous avons une vue extra sur les sommets encore enneigés en particulier les glaciers du mont Garibaldi. L'ambiance est encore plus détendue avant la dernière étape, ludique entre lancer de hache, farniente sous les arbres, bières fraîches au Rocky Mountain lounge (pour certains c'est moins tranquille comme en témoignent des bras sous perfusion...)

https://www.bcbikeracephotos.com/p82892630
https://www.bcbikerace.com/bc-bike-race-2018-day-6-north-vancouver/


13 juillet, J7: Squamish

7ème et dernier jour de course, une semaine semble être pile poil la bonne durée, ni trop ni trop peu.
L'étape est réputée il faut dire qu'elle se déroule sur les 3 principaux secteurs de Squamish dont la renommée n'est plus à faire.
Dernier jour à suivre le rituel lever/petit déj /récup vélo / échauffement /mise en ligne/ start! La course elle aussi suit le même rituel: premier quart d'heure à frotter dans le peloton des 20/25 premier(e)s, puis la file s'allonge dans les sentiers et on retrouve grosso modo les mêmes coureurs pendant le coeur de l'étape.
Le parcours est varié enchaînant singles techniques, sections roulantes, chemins taillés comme en Park (hall Nelson) et souvent dans un bel environnement forestier très verdoyant. C'est encore avec David que se passe le ride, sauf incident nos 2 places sont respectivement assurées, donc finalement on s'endort un peu, et là dessus Samuel chaque jour plus en forme auquel est collé Tim Johnson nous reviennent dessus à 30 minutes de l'arrivée. S'ensuit un final épique à 4 à donc, ce qui Clôt parfaitement cette semaine également épique. Sam chopé l'étape dans la catégorie et comme lui tout le monde a une grosse banane dans l'aire d'arrivée, conscient d'avoir vécu une semaine exceptionnelle sur le vélo et plus.
L'après-midi est festif on se repasse le film de la semaine au soleil entre grignotage et binômes fraîches. CertainS quittent déjà l'événement mais la plupart des coureurs et du staff s'apprête pour la soirée où nous banquetterons comme des rois entrés les photos les vidéos et les pitreries de Bret Toupie!


Question résultats le général est remporté par les talentueux Geoffroy Kabuki chez les hommes et Katarina Nash pour les filles. François Bailly-Maitre monte sur la seconde marche du podium, et ouvre la voie pour 4 français dont 4 natifs de Franche-Comté dans le top 15 ;)
Pour ma pomme je suis content de partager le podium +40 avec 2 super coureurs: David le Catalan souriant fair-play et costaud (on a roulé ensemble sur >80% du parcours) eet Samuel arrivé au Canada comme un cheveu sur la soupe, meilleur de jour en jour et qui comme ses amis comtois m'aura fait partager de bons moments d'après course.
Et heureux de cette semaine d'exception comme de voir arriver Mme pour la suite de l'aventure canadienne.

https://www.bcbikerace.com/bc-bike-race-2018-day-7-squamish/
https://www.bcbikeracephotos.com/p468496875
http://racedaytiming.ca/bc-bike-race-series/2018#individual-standings





La suite rapidement...

Distance réelle parcourue : 300 km
Denivelé réel effectué : 10000 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par santa, le samedi 04 aout 2018 à 16:40

Belle aventure :wink:

ça donne envie

» Par nicom, le samedi 04 aout 2018 à 17:07

Surement magnifique pour rouler et découvrir mais les tentes rangées en rang d'oignons.... 8O

» Par Etienne-H-, le samedi 04 aout 2018 à 19:36

@nicom: l'intérêt de l'épreuve tient à deux parts:
- d'un côté la course sur les tops sentiers (pas la plus longue, pas la plus dure, mais la plus belle à rouler)
- de l'autre l'après-course qui permet de vivre l'expérience à fond grâce à une organisation remarquable et la vie au camp justement. Ça resserre les liens, l'ambiance est excellente. Un truc de dingue quand on voit qu'il faut monter/déplacer/démonter 6 fois le camp (en gros 600 coureurs+ 200 organisation, c'est le staff qui s'en occupe), tu quittes la tente le matin, tu la retrouves le soir montée, toujours sur un gazon moelleux impeccable, boules quiès à volonté si besoin.
Accessoirement sur un plan esthétique je trouve ça pas mal du tout, ça se prête à la photo et je trouve ça plus joli qu'un camping de style manouche ;)

» Par Le ded, le samedi 04 aout 2018 à 20:50

Où as-tu posé ton sac à vélo pour le voyage en soute ?

» Par Etienne-H-, le samedi 04 aout 2018 à 22:22

@André :
- pour le sac, laissé à l'organisation qui te le remet le dernier jour
- pour l'autre question : yep (https://racedaytiming.ca/bc-bike-race-series/2018#individual-standings et la pix 56), j'en ai profité pour refaire ma garde-robe ;)

» Par Phil'Ô, le vendredi 10 aout 2018 à 21:18

Merci Etienne pour le récit. Ce doit être une magnifique aventure à vivre !
Dommage pour ED. Espérons qu'il retourne rapidement aux affaires. :cool:

» Par Etienne-H-, le dimanche 12 aout 2018 à 21:25

Oui ça semble bien se passer pour la recup', déjà sur un vélo !

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.