Ski
Par olivercors le 15.10.12
Accueil > Topo Guide > Sommets > Colombie-Britanique > Spruce Lake > En boucle par Windy Pass > Sortie du 09 aout 2018
 Topo validé par la modération

1700 m Spruce Lake : En boucle par Windy Pass

Boucle permettant de découvrir les contrées incontournables des South Chilcotin Mountains, du singletrack, du singletrack et encore du singletrack en majorité très roulant dans des paysages magnifiques. Superbe passage par Spruce Lake et Wind Pass.

Données techniques

Région : Colombie-Britanique
Longueur [?] : 50 km.
Denivelé (+/-) [?] : 1600 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 300 m.
Portage Oblig. [?] : 200 m.
SPR [?] : (90/10/0)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : Southern Chilcotin

Dif. montée [?] : 3
Dif. descente [?] : 3
Dif. max : T3 ponctuellement
Exposition [?] : 2

Interêt [?] (10/10)

Départ/Accès

Départ : Gun Creek Road (900 m) - Prendre Gun Creek Road au S de Tyaughton Lake Road.

Itinéraire

Départ du bout de la piste de Gun Creek.
Remonter Gun Creek par 20 km de singletrack jusqu'à Spruce Lake (Gun Creek Trail puis Gun Meadows Trail).
Passer par Spruce Lake puis monter à Wind Pass (passage lunaire magnifique).
Descente par le High Trail jusqu'à Eldorado Cabin.
Monter à Lick Pass puis descendre Lick Creek Trail et rejoindre le point de départ.

Remarques/Variantes

Peu aussi se faire dans l'autre sens en partant de Tyaugthon Lake, remontée de Taylor creek sur Eldorado Bassin, remontée à Wind pass et descente sur spruce Lake et Gun Creek.

Trails

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Sentier sablonneux mais roulant en général. Superbe descente toute en glisse.

Photos

Spruce Lake
Spruce Lake [par olivercors]
South Chilcotin
South Chilcotin [par olivercors]

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par Etienne-H-, le jeudi 09 aout 2018 à 16:43 (10/10)

Excellent du début à la fin

» Par olivercors, le lundi 15 octobre 2012 à 22:04 (10/10)

Première journée dans les south chilcotin. Superbes paysages et superbes sentiers. Longueur à ne pas sous estimée car c'est quasiment que du single souvent sablonneux.


» Notez/Commentez l'itinéraire

BC#4: à travers les Chilcotins : Sortie du jeudi 09 aout 2018 par Etienne-H-

Participants : Sev

Remarques terrain

Terrain majoritairement sableux, mouillé quand il pleur, pas de boue que colle. Très vite sec et poussiéreux voire pulvérulent.
Agressif pour les transmissions et roulements.

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : 4 jours, cf traces quotidiennes Strava

Il était difficilement envisageable d'aller rouler au Canada sans prendre le temps de s'immerger dans l'espace. Les Chilcotins répondaient à ce besoin.
De précédentes infos trouvées sur VTTour (merci Olivercor et Bens), les films de Tito ou des reportages sur Pinkbike en faisaient le massif idéal: reculé, vaste, assez sec, montagneux et proposant des solutions d'hébergement en immersion.
Cette fois les sacs étaient plus lourds que sur les sorties à la journée voire que sur les itinérances alpines car l'isolement est synonyme d'engagement. La présence d'ours (ours noirs mais surtout les redoutés grizzly) n'était pas ultra rassurante, obligeant à s'équiper de dispositifs de défense, mais cela rajoutait un vrai goût d'aventure sauvage.

L'accès au massif est presque déjà une mini aventure, depuis Pemberton l'option la plus courte consiste à prendre la Hurley Road qui est une piste utilisée par les engins forestiers et qui jouit d'une réputation de difficulté mettant à l'épreuve les véhicules. Avec le petit SUV c'est passé nickel, mais il ne faut pas d'attendre à une grosse moyenne. Finalement j'ai trouvé la route considérée comme sûre (HW40 via Lilloet) plus piégeuse avec de nombreuses pierres jonchant la route, et des sections non goudronnées. La boucle est très belle.


J1, 20 juillet: Gun Creek Trailhead - Spruce Lake
https://www.strava.com/activities/1723480250
Etape d'introduction essentiellement montante. Le départ se fait au soleil, puis la pluie et la grêle nous accompagnent avec un baisse spectaculaire de la température. Les sentiers sont excellents, faciles à suivre, peu ou pas d'intersection. L'ambiance rappelle les secteurs d'altitude de l'UTAH ou du Colorado.
Nous arriverons humide et refroidis au camp Tyax de Spruce Lake, bien accueilli par Niels qui nous propose café et snacks à côté du poële, bien utile pour sécher nos vêtements. Nous partagerons la soirée avec 2 couples de Pemberton, la pluie s'est bien calmée et permet de profiter du feu de camp. Bières en série et herbe pour les canadiens, nous resterons sobres bien que la récents législation ait récemment légalisé l'usage.

J2, 21 juillet: Spruce Lake- Bear Paw camp- Elbow Pass
https://www.strava.com/activities/1723480156
L'itinéraire relie les 2 camps par la haute vallée de Thyaughton, avec la sensation de s'enfoncer loin dans la montagne, une belle ambiance de western avec un petite pluie nous maintenant au frais.
Plusieurs gués à traverser, l'eau bien froide jusqu'aux genoux qui poussent les vélos dans le courant donnent un petit côté épique à l'aventure. Nous relieront Bear Paw sans avoir croiser d'ours, et nous nous installons dans nos tente de camps rustiques mais confortables.

Je profite de belles éclaircies de l'après-midi pour rouler Elbow Pass, quelques km au dessus du camp.
https://www.strava.com/activities/1723437421
Belle ambiance de pelouse alpine avec de nombreuse marmottes puis plus haut le mineral coloré reprend le dessus et quelques galciers ponctuent le tableau. Descente toute en flow excellente.
Le bon repas sera partagé avec 6 riders de Vancouver bien entamés par une longue journée (et ponctuée d'une rencontre flippante avec un grizzly).


J3, 22 juillet: Bear Paw - Spruce Lake par Deer Pass
https://www.strava.com/activities/1723480473
Retour à un ciel clair (quelle Voie Lactée!) pendant la nuit très fraiche (0°C dans la tente), des biches énormes se promènent près du camp (plus tranquille que les ours ou les loups familiers du secteur). Le soleil est de la partie pour passer Deer Pass et il a fait fait fondre la neige tombée l'avant veille sur les hauteurs. L'ascension est assez physique et technique mais l'environnement enchanteur fait facilement passer la pilule, la panorama est splendide, à perte de vue. La descente sur Gun creek vaut des points, la partie basse assez raide est déjà très poussiéreuse malgré les 2 jours de pluie précédents. Nous retrouvons le fond du vallon, et le sentiers bien ludiques frôlent 2 grands lacs turquoise et les méandres de la rivière avant de remonter entres les bosquet d'aspen tree , et retrouver le camp de spruce quitté la veille.
Nous retrouvons nos quartiers, Niels a une bonne play list au chalet, le camp pourvoit le matos pour le lavage et l'entretien des vélos. Une balade au lac où 2-3 barques de pêcheurs partagent les prises avec un aigle criard, puis je profite d'être alléger pour un joli run au dessus du camp, avec des points de vue plongeants sur le lac.
https://www.strava.com/activities/1723437450.
La descente magique est vite avalée, et nous passerons une excellente soirée autour du repas puis du feu de camp à palabrer avec un trio australien/belge/canadien.

J4, 23 juillet: Spruce Lake- Gun Creek par Windy Pass
https://www.strava.com/activities/1723480367
Encore une étape à cols (ça tombe bien il fait beau) : d'abord Windy Pass atteint par un montée assez rude par endroit (un peu de poussage) puis le col au dessus de Eldorado. Entre les 2 le bassin d'Eldorado alterne prairies fleuries, forêts et parcourus par le sentier bien moelleux comme la plupart des chemins chemins roulés ici. Nous ne croiserons personne (1 rencontre/j les étapes précédentes) ce qui amplifie la sensation d'isolement.
La descente de Lick Creek (1100 de D- jusqu'à la voiture) nous a été conseillée comme étant la meilleure option pour le retour et en effet cette longue partie est superbe à rouler du début à la fin. A la fraîcheur des cols succède une forte chaleur sur le bas et un sol à nouveau très poussiéreux pour conclure ces 120km de single sans croiser une route ni même une piste. Le VTT y trouve un lieu d'évolution parfait en bonne entente avec les cavaliers qui sont les usagers ancestraux de ces sentiers. Les camps de Tyax rendent le voyage plus facile, et l'on peut aussi y accéder en hydravion selon les routes envisagées.

La route du retour par Lilloet et Caoyosh Pass est superbe: forêts sèches ressemblant un peu à celle de la basse Ubaye, zones semi-arides, lacs immenses, vallées encaissées en quasi canyon, sommets glaciaires.




Distance réelle parcourue : 120 km
Denivelé réel effectué : 5000 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par bens, le jeudi 09 aout 2018 à 17:42

Raah... Je veux y retourner !
Merci pour le CR et les photos.

» Par pascalH, le jeudi 09 aout 2018 à 19:27

Séjour magnifique, merci pour les CR de ton trip Canadien.
Destination cochée et bien plus fraîche que les spots américains.

» Par fontra, le jeudi 09 aout 2018 à 19:36

Grandiose :)
Encore un beau CR et des photos inspirées, merci :)

» Par Aousse, le jeudi 09 aout 2018 à 20:01

Merci pour ces #4 CR de haut vol ! :cool: To bear or not to bear :lol:

» Par bens, le vendredi 10 aout 2018 à 00:01

Encore un truc : la cloche ça ne marche pas contre les ours d'après tous les avis que j'avais pu prendre. Du coup on s'était contraint à crier des pow pow toutes les 2mn à tour de rôle (très chiant quand on a juste envie de profiter du silence de la nature, mais l'idée de tomber nez à nez avec un Grizzly en pleine descente, ça motive...)

» Par brunobf, le vendredi 10 aout 2018 à 08:04

"je veux aller à Vancouver" que je vais chanter maintenant.... Mais aura-t-on assez d'une vie pour tout faire ce qui est coché ?

» Par TiBougnat, le vendredi 10 aout 2018 à 18:03

Merci Etienne pour toutes ces infos. Je vais me laisser inspirer... qui sait ? :)

» Par Phil'Ô, le vendredi 10 aout 2018 à 21:29

Moi je veux y aller !!!! :roll: :cool:

» Par Etienne-H-, le samedi 11 aout 2018 à 16:28

@Bens: pour les clochettes on en a aussi discuter aux camps, et il ressortirait des études que la voix humaine fonctionne mieux mais c'est assez ch... de crier ou chanter tout le temps. Je le faisais régulièrement dans les zones avec peu de visibilité. La clochette gardait son utilité pour estimer les distances entrz nous sans se retourner et pour avertir les cavaliers potentiels.

» Par patch, le samedi 11 aout 2018 à 18:56

Ben.......... j'irai bien chanter la-bas !!! :happy:

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.