Ski
Accueil > Topo Guide > Sentiers > Grandes Rousses / Pays d'Arves > Bleu glacial-parcours minéral-Meije royale-Oisans magistral ! {vttae} (sortie du 12 octobre 2021)

Bleu glacial-parcours minéral-Meije royale-Oisans magistral ! {vttae} : Sortie du mardi 12 octobre 2021 par Le ded

Participants : seul(e)

Remarques terrain

Tout est pratiquement sec sauf les courts bourbiers dans le vallon de la Valette (vaches) après la Combe des Mouttes jusqu'à la passerelle 1891m

Sentiers associés

3 Puy le Bas (Oratoire du Follet) : Sentier roulé, propre et entretenu, voire repioché.

4 Oratoire du Follet : Sentier roulé, propre et entretenu mais attention à l'expo. Fait en A/R avec descente directe sur le Freney d'Oisans

3 Le Ferrand : Portion abimée (2480m) jusqu'à 2350m, sentier creusé (pluie diluvienne), nettement mieux en dessous et plus après la Pierre de l'Oiseau. Une belle ravine (1m de haut) à négocier à pieds vers 1900m.

4 Col de Sarenne > Clavans par la combe de Bardène : Pas mal de blocs qui roulent sous les pneus rendant le grip précaire

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Le Freney d'Oisans>Puy le Haut>Oratoire du Follet>Besse en Oisans>Oratoire Saint Sébastien>Vallon de la Valette>les Amassas>Sous chalet de la Valette>le Fond du Ferrand>Route du col de Sarenne>Combe Bardène>Clavans le Bas>Oratoire du Follet>Côtes Riches>Le Freney d'Oisans

Du soleil, je ne tiens pas en place.
Du frais (froid car vent de nord établi), j'enfile le jambe-longue, un thermo manche-longues, un bandana pour la tête et hop, je file sur le Freney d'Oisans bien que la chappe de nuage plombe le sud grenoblois.
La webcam de la Fée me conforte dans mon choix.
Départ en direction de Puy le haut par la petite route plein sud qui chauffe bien au soleil (8°C) déjà haut. Mais je garde ma veste Endura qui protège du léger vent. Le sentier balcon est un régal (encore plus en assisté car tout passe en selle), Oratoire du Follet, gaffos à droite dans les 2 passages T4 puis arrive la forêt avec ses portions trialisantes et ses rochers bien arrondis mais heureusement, bien secs. Le must après ce balcon.
Un bout de route puis piste pour rejoindre l'Oratoire de Saint Sébastien. Un très beau Kangal est assis à côté du quad de son maître qui est en train de bricoler ses filets à parc. Le chien me regarde sans me calculer, il est calme. (lui cool moi content) Je suis heureux donc et je continue la piste du vallon de la Valette. Au loin des tâches blanches qui ne bougent pas et bien dispersées dans l'alpage. Ce sont des vaches. Bon ok c'est mieux que des moutons mais en contrepartie, le sentier va être labouré. Pas grave c'est leur sentier, il faut faire avec. Ou dedans. Les passages de ravines ou de sources sont synonymes de bourbier. Ça passe bien à pieds et parfois en vélo, tout dépend comme ça colle :)
Allez, je traverse la passerelle 1891m, range la veste (la combe à remonter est à l'abri du vent) et attaque la remontée sur le sentier large ou creusé ou creusé large pour partir gauche, après le 8ème virage, en direction des Amassas. Pédalage et poussage pour sortir à 2323m sous le chalet de la Valette. Je check la remontée sur le versant Est de la crête des Sauvages (je connais très bien le sentier pour l'avoir maintes fois parcouru) et comme il est à l'ombre et que des langues de neige affleurent, je me dis qu'il va falloir être vigilant si des portions de sol sont gelées. Le vent est toujours présent et au soleil, le GPS donne 8°C. En regardant les stats T° de RWGPS, la sortie de la crête (Fond du Ferrand) donne 1°C + le vent. Bon mais tout s'est bien passé et le grip a même permis de rouler un peu du raide.
Pause au soleil à 2480m face aux sommets du coin. La T° est fraîche mais je baigne dans mon jus et enquille la descente. Beau sentier sur 600m puis la trace se creuse pour devenir inroulable - on dirait la faille de San Andreas à l'échelle majorette :). Je peux affirmer que cela n'est pas du au sur-passage des vtt (faut déjà y venir !), les pluies torrentielles accélèrent l'érosion apparemment.
Bon ça descend bien quand même si on reste à gauche, d'ailleurs l'herbe est couchée et on sent un peu de passage de randonnée. La trace redevient bien roulante et technique vers 2350m , voire même excellente sous la Pierre de l'Oiseau, après la traversée des 3 ou 4 passerelles.
Superbe jusqu'au pont du Ferrand (1 ravine à pied car trop creusée) avec les belles épingles du Pontanet.
Remontée sur le col routier de Sarenne par la piste puis route pour redescendre, à l'ombre depuis longtemps (3°C) la Combe Bardène puis la Combe du Planuel (court passage NR). Un peu de route et de GR54 pour récupérer vers 1255m le sentier de l'Oratoire du Follet, descendu à l'aller. Passages des 2 portions techniques en montée à pied car il ne s'agit pas de partir en arrière sur un blocage quelconque. La chute serait fatale car minérale et verticale.
A la bifurcation 1252, la trace de gauche me ramène par un beau sentier (technique) sur le Freney d'Oisans.
Il est 18h11. Belle journée au soleil, avec un bleu azur, une fraîcheur gérable, un vent pas toujours constant et un panorama alpin avec ce saupoudrage des sommets.
Croisé personne si ce n'est mon ami le chien du matin.

A l'attention des éventuels répéteurs en électrique :
la portion entre la Combe des Moutes (point 1866 IGN) et le Fond du Ferrand (2480m) demande pas mal de pieds à terre, du poussage (sentier encombré, ornières, patates de terre, tronçons raides) et va donc taper dans le physique :lol:
Par contre, l'arrivée au plateau en dessous du chalet de la Valette (2323m) vaut largement l'effort d'y monter et de s'y prélasser avant l'assaut final :lol:

Ayvri 3D scene


Distance réelle parcourue : 46 km
Denivelé réel effectué : 2300 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Phil'Ô, le mercredi 13 octobre 2021 à 08:17

Majestueux !!!! :cool:

» Par henyan, le mercredi 13 octobre 2021 à 10:16

Bien Andre c est ce que j ai prevu dimanche mais en version allegee :wink:
Avec ta sortie j ai des infos precises en photos :)

» Par jeanluc, le mercredi 13 octobre 2021 à 13:20

C'est beau en ce moment... :cool:

» Par psig38, le mercredi 13 octobre 2021 à 14:29

Parfait !
Tous les rouleurs y prévoient puis mais cet iti pour ces prochains jours !
André, as-tu vu le troupeau de moutons et ses chiens sur l'échine de Praouat ? J'ai pensé aller rouler là-haut le retour, bien que sa descente sur le ruisseau soit de moins en moins bonne...

» Par Le ded, le mercredi 13 octobre 2021 à 14:45

Non pas vu de moutons, ni entendu quoi que ce soit et crois moi j'étais à l'écoute :P
Un peu seul au monde à partir de la Valette donc tous mes sens sont en éveil. Comme tout le monde en fait, dans ces cas là :wink:

» Par Aousse, le mercredi 13 octobre 2021 à 16:14

Superbe ces étendues sauvages, ça m'avait marqué lors de mon passage là bas avec l'ami Luc !
Belle journée en montagne, près des cimes loin du stratus :lol:

» Par Le ded, le mercredi 13 octobre 2021 à 16:40

Oui ce n'est pas du T5 chamoniard mais le prix de la liberté se paye aussi avec ces étendues et vallons bien sauvages (à cette époque) :wink:

» Par homdesbois, le vendredi 15 octobre 2021 à 00:23

Bleu glacial-parcours minéral-Meije royale-Oisans magistral et ...Le ded pastoral et anti-viral..
Une belle boucle que j'affectionne aussi mais les vaches qui sabotent (..) le sentier puis les moutons sans vraiment de génie (..) car plutôt mal accompagnés , finissent par contrarier ma recherche de solitude.
Toujours tenté qd je passe par là de m'aventurer sur l'échine centrale de Praouat :roll:

» Par Le ded, le vendredi 15 octobre 2021 à 09:10

Je me répète en disant que beaucoup de sentiers d'alpage sont nés grâce aux passages des estives et il faut faire avec. On est seulement des "profiteurs emprunteurs" et ils faut accepter le deal. Parfois bien roulant, souvent non (en automne).
L'échine aussi me fait de l'œil depuis bien longtemps et je bouclerais bien avec Malvorget depuis le col des Trentes Combes (pour la beauté sauvage, pas pour le %tage de roulage :P ) :wink:

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.