Ski
Accueil > Topo Guide > Sentiers > Queyras / Alpes Cottiennes > Border Line - 2 jours sur la frontière (sortie du 31 juillet 2019)

Border Line - 2 jours sur la frontière : Sortie du mercredi 31 juillet 2019 par Mika

Participants : Sylvie

Remarques terrain


Sentiers associés

4 Tête des Toilies - col de la Noire : 1ère partie, magnifique point de vue et bien roulant ; 2de partie en traversée : étroit avec des blocs

4 Pic Caramatran > Col de St-Véran : Top vue sur les Toillies.

4 sentier des lacs Blanchet (point 2881 au sud du col de St Véran au lac Blanchet inf) : faut aimer trialiser un peu, mais paysages fabuleux

4 Col de la Noire (versant Nord) : Un peu fuyant mais très propre dans l'ensemble ; pas de difficultés majeures

4 Col de Chamoussière > Refuge Agnel : Toujours très bon

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Col Agnel - Caramantran - Lacs et col Blanchet - Laghi Bes - Cime du Loup - Bivacco Enrico Olivero

Au parking sous le col Agnel, on se décide à mettre 3 bricoles de plus dans le sac pour assurer une nuit dans la nouvelle cabane italienne des lacs Bes... si jamais il y a encore de la place pour 2...

Descente du Caramantran sur le col de St Véran : belle vue sur le programme qui suit. Les difficultés sont vites avalées.
Après le col de St Véran, on opte pour la visite des lacs Blanchet : magnifico, roulage technique dans les blocs, mais on aime ça...

La descente côté italien du col Blanchet offre des vues tout aussi splendide ; en revanche, le sentier, un peu orniéré, est sympa mais sans plus.

Courte remontée aux lacs Bes. On file de suite au bivvaco voir s'il reste des places. Dans le cas contraire, la journée risque d'être un peu longue. Ouf, il reste 2 places, les 4 autres étant occupées par une sympathique famille franco-italienne.

Dans la foulée, je grimpe au col del Lupo par le vallon du loup italien : la sente se roulerait en bonne partie à la descente, mais elle est étroite et parsemée de blocailles, donc pas topissime (nombreux passages en T5 dans la partie amont du vallon, gros éboulis, itinéraire cairné et marques peintes ; la partie basse est plus roulante).

Je grimpe à la Cima di Pienasea (bouquetins) mais sente vraiment pas roulable... Je passe au col del Lupo en espérant voir se préciser la sente vue sur Opentopomap qui est censée relier le col à la Cime du Loup. En fin de compte, de sente, il n'y en a pas (d'ailleurs, utilisant ce fond topo qui donnent davantage de sentes que le fond ign, j'apprends progressivement à m'en méfier, car régulièrement les sentes marquées n'existent en réalité pas...). Pas étonnant d'ailleurs, c'est ultra raide. Je contourne vélo sur le dos les difficultés par le versant nord en traversant dans des éboulis raidasses, en me maintenant à la base de la zone franchement escarpée dans laquelle je n'ose m'engager (je sens bien que je pourrais terminer bloqué dans ce mur instable) et finit par me retrouver sur des pentes moins escarpées par lesquelles j'atteids la Cime du Loup.

J'avais hésité sur le sens de rotation de ma boucle : c'est certain, celui choisi est le bon. Les pentes ouest de la Cime du Loup, en schistes, se descendant sur le bike jusqu'au lac sous le Mont de Salsa.
La suite est top sur une large échine de calcaires marbrés qui forment des dalles surlequelles et entre lesquelles on se glisse, en rive droite de l'Ubaye, vers le bas : parcours très ludique pour trouver les points de faiblesse de ce dos de reptile, mais ça passe, tout sur le bike...

(Je ferai un topo sur les 2 sentiers col del Lupo et Cime du Loup ces prochains jours)

Après une nuit passée au bivacco, départ pour le lac de Longet et montée vers la Tête des Toillies, d'abord par la crête sud puis dans un petit vallon connexe (portage tout le long). Mais quelle récompense quand on est là haut, vue magnifique, couleurs hallucinantes, et descente, d'abord vers le col de la Noire puis le lac de la Blanche, top !!

Remontée au col de Chamoussière et bascule vers le col Agnel...

Denivelé réel effectué : 2300 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Yann, le mercredi 31 juillet 2019 à 23:31

Très très belles photos, magnifique :cool: :cool:

» Par Le ded, le jeudi 01 aout 2019 à 07:21

Bon, ben y'a plus qu'à acheter :-)

» Par Mika, le jeudi 01 aout 2019 à 14:26

Merci Yann !
Yes Le Ded, mais le terrain n'est pas donné :wink:

» Par Steph, le jeudi 01 aout 2019 à 22:23

Super photos merci

» Par SpatMan, le jeudi 01 aout 2019 à 22:34

Salut Mika!
Joli tour avec de beaux passages!
J'ai rentré pas mal de sentiers du côté du colle del Lupo et Cima di Pienasea suite à ma sortie du 26 juillet
Au passage, merci pour les infos sur le Bric de Rubren. :wink:

» Par SpatMan, le jeudi 01 aout 2019 à 23:07

Au sujet des sentiers marqués sur OpenTopoMap, en fait, il faut bien faire gaffe entre:
- les pointillés réguliers: ...........
- les points de suspensions très fins. ... ... ... ... ...

Tu as l'exemple autour du colle del Lupo: le sentier qui passe le col Nord-Sud est en pointillés réguliers et se voit généralement bien sur le terrain. Il est balisé (cairns et peinture).
Alors que les sentiers de crête qui montent à la Cima di Pienasea ou la Cima del Lupo depuis le col sont en "points de suspensions". Idem pour le sentier à l'Ouest de la Cime du Loup. Pour ces derniers, ça t'indique juste que qu'il y a possibilité de passer à pied, a priori, sans équipements d'alpinisme. Il peut y avoir quelques cairns.

Bon topotage! :wink:

» Par Mika, le vendredi 02 aout 2019 à 01:31

Merci Steph et Spatman pour vos commentaires :-)
Spatman : je n'avais pas vu ta sortie dans le secteur. Belle boucle aussi avec ces deux "3000 bon poids" ;-)
Oui, tu as raison de rappeler la distinction entre les 2 figurés utilisés sur OpenTopoMap pour les sentes et itinéraires. Et effectivement, dans le cas de la Cime du Loup, comme tu le dis, il y a bien une sente dans la combe du versant nord du colle del Lupo ; tandis qu'il n'y a rien de visible sur le terrain pour monter du colle del Lupo à la Cime du Loup (d'ailleurs, pour le coup, je ne suis même pas sûr qu'il y ait des cairns car au-dessus de la casemate, l'éperon orienté est qui mène à la Cime du Loup semble vraiment casse-gueule : un pan vraiment raide , amas de blocs branlants qui semble se terminer par une fine arête tout en blocs suspendus, longue d'une dizaine de mètres avant de s'évaser à nouveau et devenir plus débonnaire... Pour le coup, même pas sûr que les bouquetins empruntent ce passage tant ça sent le chateau de cartes prêt à partir en grosses miettes sous les sabots... :D

Autre élément trompeur dans le secteur sur le fond OpenTopoMap, l'itinéraire qui mène à la Cime du Loup par le vallon nord-ouest, marqué en points de suspensions, est quand même dénommé "Sentiero per Cima del Lupo". Or je n'ai pas vu l'ombre d'une sente à part dans la partie la plus basse du vallon ; pas vu de cairns non plus (mais peut-être suis-je passé un poil plus à l'est que l'itinéraire figuré sur le fond OTM...). Ceci dit, cet itinéraire est plus roulant que la sente qui descend le versant nord du colle del Lupo...

» Par roro, le vendredi 02 aout 2019 à 21:54

Bravo, belles photos !! on entend parler du Lupo ces derniers temps, mais ça n'a pas l'air si roulable que cela : j'avais prévu d'y aller, mais ça me met le doute.
Sinon, il faisait si froid que ça ? pour avoir les cuissards longs et pulls ?

» Par Mika, le samedi 03 aout 2019 à 08:37

Merci Roro.
Comme dit dans le CR, et même si pas de sentes dans le vallon côté français qui mène à la Cime du Loup, la nature du terrain fait que tout se roule bien à la descente : grandes pentes schisteuses sur la partie la plus haute, puis système de dalles de marbres blancs peu inclinées dans l'ensemble entre lesquelles il est marrant de se faufiler. C'est pas un trail d'anthologie mais pour du "freeride" c'est plutôt très sympa.

Sylvie est toujours en cuissard long, qu'il fasse 0 ou 40 degrés ;-) Mais oui, par moment on supporte une petite laine sur les crêtes à 3000 :D

» Par Roro, le samedi 03 aout 2019 à 19:20

Ok merci Mika

Je vais voir en fonction de la météo. Le milieu de semaine s'annonce moyen.

» Par silvi, le samedi 03 aout 2019 à 19:58

C'est le port de protège-tibia qui donne cette impression de cuissard long. :D

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.