Ski
Par JBF le 24.09.07
Accueil > Topo Guide > Sommets > Ubaye / Orrenaye / Alpes Cozie > Brec de Chambeyron > Tour par la Tête de Viraysse et la Tête de la Fréma > Sortie du 10 aout 2022
 Topo validé par la modération

3389 m Brec de Chambeyron : Tour par la Tête de Viraysse et la Tête de la Fréma

La descente de la Tête de la Fréma est une des plus belles que l’on puisse imaginer. Elle a tout pour elle : Du très dur, du XC de montagne, du sentier en balcon à "mach 12", du single ludique pour finir ces 1600 m de D-.

Données techniques

Département : Alpes-de-Haute-Provence
Massif : Ubaye / Orrenaye / Alpes Cozie
Longueur [?] : 60 km.
Denivelé (+/-) [?] : 3700 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 0 m.
Portage Oblig. [?] : 1800 m.
SPR [?] : (70/20/10)

Nb de jours : 2
Cartographie [?] : IGN 3538 ET + IGC 111

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 3
Dif. max : T4 ponctuellement
Exposition [?] : 2

Interêt [?] (9/10)

Départ/Accès

Départ : St-Paul-sur-Ubaye (1470 m) - Soit par Guillestre et le col de Vars, soit par Barcelonnette et la Vallée de l'Ubaye.

Itinéraire

JOUR 1 :
(D+ = 2050 m / Portage = 700 m)


St Paul-sur-Ubaye (1486 m) > Tête de Viraysse (2772 m) :
Remonter la D25 jusqu’à la bifurcation (1602 m) à droite (SE) pour Fouillouse.
Monter jusqu’à Fouillouse en passant sur le splendide pont du Châtelet qui enjambe l’Ubaye.
Poursuivre SE en amont du village, rive droite du Riou de Fouillouse, par une piste puis au-delà de l’ancien Fort de Plate Lombarde par un sentier roulant jusqu’au pied de la pente terminale du Col du Vallonnet (2524 m) : 100 m de D+ de portage pour accéder au col.
Descendre facilement jusqu’à ~ 2380 m (T2-T3 / E2).
Prendre à gauche (SE) un sentier en traverse qui permet de rejoindre un ancien chemin militaire, faux plat moyennement roulant.
Monter aux Baraquements de Viraysse, impressionnante place forte à 2503 m.
Par une piste dégradée, monter au Col de Mallemort (2558 m) puis à la Tête de Viraysse par un single assez lisse. On peut visiter la batterie qui domine Larche, 1000 m plus bas.

Tête de Viraysse > Col de Sautron (2685 m) :
Revenir par le même itinéraire au Col de Mallemort.
Descendre le versant SW du Col de Mallemort par un sentier déversant au départ puis excellent et facile (T2-T3 / E2).
Au point 2114 m, quitter le sentier principal descendant sur Larche pour prendre à gauche (E) un sentier rejoignant le Vallon du Riou de Rouchouse vers 2080 m.
Monter au col par un portage facile de 600 m de D+.

Col de Sautron > Rifugio di Campo Base (1640 m) :
Suivre le sentier qui descend dans une combe aux magnifiques parois jaunes. Facile, parfois cassant (T2-T3 / E2).
Vers 2100 m, on atteint un ancien chemin militaire dont on coupe tous les lacets avant de le quitter à 1848 m pour un sentier facile.
A 1600 m, prendre à gauche (NW) un sentier en traverse. Il rejoint rapidement le goudron puis remonter par la route jusqu’au refuge.

JOUR 2 :
D+ = 1650 m / Portage = 1100 m


Rifugio di Campo Base > Colle del Infernetto (2783 m) :
Redescendre sur 300 m linéaires la route de la veille pour prendre à gauche (N) une piste en rive gauche de la vallée.
N.B. : Eviter la piste montant en rive droite, plus directe mais très raide et caillouteuse.
Vers 1950 m, quitter la piste pour un sentier à gauche (NW), balisé T15.
A 2620 m, obliquer à gauche (SW) dans un pierrier raide puis sur une vire exposée partiellement câblée jusqu’au col. Portage à partir de 1950 m, délicat dans la partie terminale (les 2 mains peuvent être utiles…)

Colle del Infernetto > Tête de la Fréma (3151 m) :
Du col, prendre le sentier montant en oblique jusqu'à un collet à ~ 2880 m, portage car très déversant.
Descendre sur le Lago della Finestra qui tire sur nom d’une roche percée le surmontant.
Le site, petit vallon suspendu est magnifique, à la fois sauvage et reposant.
Poursuivre Sud jusqu’à l’extrémité de ce vallon pour prendre pied dans le grand Vallon de Stroppia, dominé par la face Est du Brec du Chambeyron, belle verticale de 500 m.
Descendre NW sur ~ 100 m de D- dans des schistes déversants (T4 / E3).
Remonter sur un petit épaulement (10 m de D+).
Laisser le sentier qui part à droite (N) en direction du Refuge Barenghi. Descendre au contraire plein W en free-ride, sur un petit lac non noté sur la carte. Le contourner par l’W et rejoindre le plus directement possible le sentier du thalweg principal de Stroppia.
Le suivre jusqu’au Col de la Gypière : Roulage-poussage, portage sur les 100 derniers mètres de D+.
Obliquer à droite (E) et monter au sommet de la Tête de la Fréma (Portage).

Tête de la Fréma > St Paul-sur-Ubaye :
Par le même itinéraire jusqu’au Col de la Gypière. Les 150 m supérieurs sont T5 / E3 (très dur). A partir de 3000 m, bel enchaînement d’épingles (T3-T4 / E2).
Du col, descendre sur le Lac des Neuf Couleurs (T3 / E3 au départ).
Suivre W le sentier jusqu’au Refuge du Chambeyron (2626 m), magnifique section de XC.
Descendre jusqu’à la piste empruntée la veille. Extraordinaire sentier en balcon sans difficulté dominant Fouillouse.
Remonter (SE) cette piste sur 200 m linéaires pour franchir à gué le Riou de Fouillouse.
On rejoint ainsi une piste herbeuse très roulante. Vers 1850 m, elle donne suite à un sentier que l’on suit jusqu’à l’Ubaye, très ludique (T3-T4).
Par une piste puis la D25 rejoindre le point de départ.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Col des Monges > Source de la Maïra   Col de la Gypière > Refuge du Chambeyron   Refuge de Chambeyron > Borne 2056 m   Col du Vallonnet (versant Sud)   Tête de Viraysse > Col de Mallemort   Col de Mallemort > Larche   Les Vistes > Fouillouse   Borne 2056 m > Les Vistes   Ruines de la Meire   Sentier 1669 m > Usine électrique   Tête de La Fréma   Pas de la Souvagea > Refuge du Chambeyron   Pointe d'Aval (ou de Chauvet) > Pas de la Souvagea   Col du Vallonnet (versant NO) : rive droite   Col du Vallonnet (versant NO) : rive gauche   Col de Sautron (versant Sud)   Phil'Ô's peak - Terres Jaunes > Col de la Gypière   Passo della Cavalla (versant Nord)   Col des Monges <> Passo della Cavalla   Lac du Vallonnet Inférieur <> Baraquements de Viraysse   Col de la Gypière (Versant Sud) > Vallonasso di Stroppia

Remarques/Variantes

Parcours très abordable physiquement et techniquement si on exclu les 150 mètres supérieurs de la Tête de la Fréma dont la cotation globale ne tient pas compte.

Variante 1 :
Une fois rejoint le Vallon de Rouchouse, ne pas monter au col de Sautron mais prendre la direction du col des Monges en suivant le sentier (roulant sur presque toute sa longueur) plein Est.
Passer le col des Monges et descendre sur Saretto sur gravette T4. Rejoindre Campo Base par la route (1 km).


Variante 1 bis :
Rejoindre le Col des Monges et traverser Nord puis en arc de cercle à flanc vers le Passo della Cavalla (sentier absent des cartes ASF). Du Passo de la Cavalla descente T3 dans le vallon de Sautron pour rejoindre l'itinéraire principal en aval du Bivouac Danilo Sartore.

Variante 2 :
Monter le 2e jour directement par le Vallon de Stroppia. Compter 700 m de D+ de portage et env 500 m de poussage, mais cela évite le délicat col de l'Infernetto et ses passages peu commodes. Itinéraire plus direct à privilégier par météo incertaine.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Globalement assez lisse, schistes prédominants.
Eau des torrents, source dans le versant E du Col de Sautron vers 2100 m.
Pour la variante 1 : Gravettes sur le Lago d'Apsoi jusqu'à Saretto.
Hébergements associés : Trattoria La Tavernetta da Diego (Saretto - Val Varaïta)   Refuge-Camping de Campo Base (Chiappera - Val Maïra)   Gîte d'étape - Le Refuge (Larche)   Bivouac Barenghi   Bivouac Danilo Sartore   Gîte Les Granges (Fouillouse)

Sortie(s) GPS associée(s) : 10.08.22 14.07.22 16.07.17 14.07.15 30.08.09

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par roro, le samedi 13 aout 2022 à 09:41 (6/10)

Fait le topo avec la variante Vyraisse + Monges + Stroppia mais sans la Frema, en 1 jour (ma note en tient compte).
Toute la partie jusqu'à Chappiera (hors liaison route), j'ai pris du plaisir, du beaux sentiers + un cadre somptueux.

Et puis commença le portage sous Stroppia : faut se le dire, c'est infâme, raide et physique. Et ce n'est pas en arrivant sur le vallon de Stroppia qu'on pourra pédaler pour autant. Les portions roulables sont rares jusqu'au col de Gypière. 7 kms qui prennent une plombe et avec un plaisir vtt plus que limité !

» Par toz, le vendredi 17 juillet 2015 à 08:17 (9/10)

fait le topo par la variante 1 bis. Du vrai VdM !! paysages somptueux mais portages rudes et physiques. les descentes fabulueuses sont à ce prix...
Surement un des plus beaux coins des Alpes à rouler avec le passage improbable du colle Infernetto !

» Par bioman83, le dimanche 07 aout 2011 à 18:22 (10/10)

1er j : une tuerie comme ça roule
2eme jour : une tuerie comme ça porte :-)

» 6 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Brec de Chambeyron, Tour par la Tête de Viraysse, Chiappera et le Col de Gypière : Sortie du mercredi 10 aout 2022 par roro

Participants : seul(e)

Remarques terrain

vu la chaleur ambiante et malgré les orages, c'est sec !

Sentiers associés

3 Col de la Gypière > Refuge du Chambeyron : Sec, trace ravinée par endroits

3 Col des Monges <> Passo della Cavalla : Moyen, saccadé au début.

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Fouillouse > Col de Mirandol > Col de Mallemort > Col de Gypière de l'Orrenaye > Col des Monges > Chiappera > Vallon de Stroppia > Col de Gypière > Fouillouse

Sortie basée sur le topo original et la sortie de Phil'O de juillet.

Parti pour une longue virée franco-italienne depuis Fouillouse.
Les passages des cols de Mirandol et Mallemort, sont toujours aussi sympas et le cadre est top.
Direction le col des Monges, en passant par le col de Gypière de l'Orrenaye. Idem, toujours aussi beau et calme. C'est sec cette année !
Je voulais aller voir la tête d'Alp, mais les 2 groupes de randonneurs avec guide en file indienne m'y feront renoncer.
Direction le Passo delle Cavalha: un début bien glissant, et puis plus cool, mais la nebbia gâchera le pnaorama.
La suite, après le croisement pour Sautron est mi-figue/mi-raisin : un début sentier à vaches et puis du sentier caillouteux qui coupe la piste, mais qui reste sympa sans être difficile. On est bien côté italien, le sentier est parfois piégeux à se demander la logique.

Arrivée à Chiappera, pour le ravito à la fontaine : beau village, les gens font leurs pique-niques, les randonneurs se croisent : belle ambiance, cadre idyllique.
Jusqu'ici, tout va bien, la sortie est top.

Et puis débuta le portage sous Stroppia. Même si j'avais qq kms et D+ dans les pattes mais habitué de ce type de sorties longues, cette partie est infâme : un sentier dans le raide, parfois dégueu, qui donne l'impression d'être fait à l'arrache et avec de l'expo. à certains moments. Looooonnnnngggg.
Et comme un c*n, j'ai suivi le tracé original qui passe par l'ancien sentier en flanc de montagne, côté de la cascade, et plus vraiment visible. Beurk.
Sur le plateau sous Stroppia et Rocca Bianca, l'espoir de se remettre sur le vélo fut un rêve bien éphémère : portage ou poussage même sur ce faux plat montant...épuisant.
Ces 7 kms me sont apparus interminables et exigeants physiquement. Un plaisir VTT proche de 0, à en faire oublier le cadre.
L'échange avec un petit groupe de randonneurs qui en avait plein les bottes ne fera que confirmer ma pensée sur la vision italienne des sentiers de montagne. Bref, j'en avais ras la cahuète.

Heureusement, la partie française sous Gypière, connue, me redonna la banane jusqu'à Fouillouse et du plaisir sur mon vélo.

Avis donc aux amateurs, la section des 7 kms sous Stroppia pèsent pour beaucoup en durée ...


Distance réelle parcourue : 52 km
Denivelé réel effectué : 3235 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Phil'Ô, le lundi 15 aout 2022 à 11:03

C'est clair que pour passer par Stroppia, il faut avoir gardé du jus... Passer par l'infernetto pourrait être moins pénible, mais le taux de roulage ne doit pas être très supérieur :ill:

Le topo est conçu pour être réalisé en 2 jours... C'est sur que se taper le plus dur à la fin c'est rédhibitoire, mais promis en 2 jours, ça passe nettement mieux.

» Par Le ded, le lundi 15 aout 2022 à 11:50

Pour l'Infernetto, si le sentier raide dans le cône de déjection est bien tracé, ça passe. Et puis le vallon pour y arriver roule, parfois, un peu. :wink:

» Par roro, le mercredi 17 aout 2022 à 21:12

@Phil'Ô : pas de soucis, ton topo est clairement défini en 2 jours, et je te remercie de l'avoir publié.
Mais, pour ma part, en 1 ou 2 j. la partie côté Stroppia restera la même : infâme et très peu roulable. Alors avec 1 nuit de repos, tu pourras t'arracher sur qq portions pour les passer sur la selle, mais ça se comptera en quelques dizaines de mètres. :lol:

L'Infernetto, j'y avais pensé mais en lisant les retours, ça donnait encore moins envie :lol:
J'avais même regardé le col Mary, mais la jonction pour retourner à Fouillouse est loooongue.

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.