Ski
Accueil > Topo Guide > Sentiers > Queyras / Alpes Cottiennes > Cabane du Bois Durat, tentatives de noses (sortie du 30 septembre 2010)

Cabane du Bois Durat, tentatives de noses : Sortie du jeudi 30 septembre 2010 par L-Ric

Participants : seul(e)

Remarques terrain

ciel gris

Sentiers associés

3 Bois Durat : terrain frais mais pas humide

Récit de la sortie

départ du Serre des Hodouls et montée sur-raide par la piste de débardage démarrant à la cabane du Guillermin (première fois que je monte là, c'est un bon raccourci, mais c'est raide et j'ai poussé 2 passages)
pour la descente le but était d'essayer d'apprendre un peu les noses, mais les épingles sont désespérément trop large, mais je tente, même pas je lève la roue arrière :(

Distance réelle parcourue : 6.5 km
Denivelé réel effectué : 500 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Florent, le vendredi 01 octobre 2010 à 01:08

:~
Ca viendra :D

» Par Geux, le vendredi 01 octobre 2010 à 08:22

Du poids sur l'avant :lol: :lol:

» Par Galaad, le vendredi 01 octobre 2010 à 09:23

Qui va nous faire un petit exposé sur la technique ?

» Par L-Ric, le vendredi 01 octobre 2010 à 09:40

@Galaad : ils me disent aussi le pied intérieur à l'arrière :( mais pour moi c'est TOUJOURS mon pied d'appui à l'avant donc le gauche, conclusion je devrai réussir les noses à droite :D et c'est le coté où je le sens le moins :~ cf la photo 2 la roue est levée mais les pieds sont pas dans le bon sens 8O
menfin, il faut que je me dise "bouge ton bike" :cool: et comme dit Florent ça va venir

» Par Geux, le vendredi 01 octobre 2010 à 09:43

Clair qu'au début t'en chie plus pour faire des noses, alors que les épingles passent sans (Coiro N :lol:)

» Par Phil'Ô, le vendredi 01 octobre 2010 à 10:19

Geux a dit :Clair qu'au début t'en chie plus pour faire des noses, alors que les épingles passent sans
Ca me rappelle une certaine descente cet été :wink: :lol: :P

» Par le ded, le vendredi 01 octobre 2010 à 16:23

je ne suis pas un expert mais voilà ce que j'en sais:
le nose turn est la prise de virage (épingle) sur la roue AV ce qui n'est pas le cas du déhanchement (c'est ce que tu essayes de faire et ce que la plupart font et appelle un nose turn...)
- sur terrain plat, sans pédales auto, en ligne droite, il faut s'entrainer à bloquer la roue AV et soulever la roue arrière avec transfert de masse vers l'arrière et lachage du frein AV si on part en OTB (ça c'est le plus dure car on a tendance à plus freiner du frein AV). On cherchera à faire toucher les fesses sur le pneu AR!
- en situation en épingle, il faut que le cintre soit déjà dans l'alignement de la sortie du virage, un basculement de la tête (il faut arriver à trouver le point d'équilibre!) et des épaules vers l'AV et vers l'extérieur (trés dur aussi MENTALEMENT quand il y a du gaz!)doit permettre de soulever la roue AR. Le transfert de masse joue son rôle ici, le frein AV aussi. La roue AR pivote et doit permettre de passer l'épingle.
Le nose est la continuité de cette manoeuvre mais avec la fluidité qui va bien :P

» Par JBF, le vendredi 01 octobre 2010 à 17:06

Clair qu'il y a un ENORME fossé technique entre le nose "statique" et le nose "dynamique".
--> Le 1er se fait par transfert de masse vers l'avant surtout par blocage de la roue AV, le pilote restant relativement sur l'ARR du vélo ou ne prenant un appui AV franc qu'un court instant.
--> Le 2ème se fait par une vraie et prolongée prise d'appui AV maintenue durant tout le virage, sans blocage de la roue AV qui peut donc continuer à tourner.

La 1ère technique est bcp plus facile et permet de négocier la plupart des épingles mm très serrées. Mais elle donne un pilotage hâché car impose un sur place court à chaque virage.
Ce n'est pas le cas de la 2ème technique.

Perso je commence à travailler la 2ème technique sur des épingles pas trop dures (mais assez serrées tout de même) pas expo. Mais c'est dur, dur , dur :lost:
Content quand ma roue AV fait 1/4 de tour 8O

Mais ça vaudrait un thread tout ça

» Par Geux, le vendredi 01 octobre 2010 à 17:15

@JBF : Merci Maîiiitre pour vos précieux conseils ! :lol: :lol: :lol:

» Par JBF, le vendredi 01 octobre 2010 à 17:33

Gaffe Geux si tu continues je te modère :x :wink: :lol:

» Par L-Ric, le vendredi 01 octobre 2010 à 17:53

ce que je vois c'est que je suis très passif sur mon vélo, il descend, je le dirige en trajectoire et en vitesse, je commence à déplacer mon point d'équilibre entre la roue avant et la roue arrière, mais tout ça c'est de la conduite pas du pilotage :~
maintenant il faut que je franchise une étape et que je bouge mon vélo comme je le fait avec ma voiture ou mes ski :cool: que j'exploite l'aspect dynamique de la chose. Pour ça sentier pas expo et que je connais assez bien et recommencer plein de fois les mêmes passages ... "bouge ton bike" :lol:

» Par JBF, le vendredi 01 octobre 2010 à 18:02

@ L-Ric : Pas sûr que tu aies intérêt à travailler le dynamique de suite. Je vois plutôt au début un travail de transfert d'appui vers l'AV, sur une épingle avec pas mal de pente (c'est + facile) mais avec une réception pas trop aggressive, pour aller chercher la limite de l'OTB.
Il faut aussi travailler la flexion des membres inférieurs qui va régler la hauteur de montée de la roue ARR.
Pour le pivottement qui est contemporain du soulèvement de la roue c'est une question de regard vers la sortie de virage, qui entraîne une rotation du plan des épaules. Mais ça , c'est pas spécifique au "nose". Si tu es skieur tu transferas vite ce réflexe de regarder vers la sortie de virage

» Par Le ded, le vendredi 01 octobre 2010 à 18:53

Un point important qu'il faut préciser: sur une action de freinage AV, essayer de soulever l'AR du vélo sans l'aide des cales auto mais juste avec le transfert du haut du corps (tete et épaules) :) (L'entrainement étant de faire des bunny up de plus en plus haut sans cales auto, un peu comme les skateurs qui envoient des sauts).
Ensuite, une fois la technique assimilée, on peut remettre les cales... :P

» Par L-Ric, le vendredi 01 octobre 2010 à 19:30

sur route lisse en descente j'arrive à lever la roue arrière mais c'est, sans aller vite, sur une action de freinage un peu marquée, sur sentier en approche d'une épingle je vais plus lentement, donc il me faut plus de transfert de poids vers l'avant (vive l'OTB)
et quid du pied devant : lequel ?

» Par JBF, le vendredi 01 octobre 2010 à 19:51

Pied extérieur virage devant vivement conseillé.
Donc pas comme sur la photo 2 :oops:

» Par Le ded, le vendredi 01 octobre 2010 à 20:19

Pour souligner la remarque de JBF, genou intérieur sorti vers l'intérieur du virage (donc difficile si pied devant)

» Par squal, le vendredi 01 octobre 2010 à 20:46

Pour tourner une fois en l'air un petit truc qui aide bien au niveau des bras. Il suffit de tendre un peu le coude qui est à l'intérieur de l'épingle et garder l'autre fléchit. Le cintre étant fixe, cet appui va aider au pivotement de l'arrière du vélo autour de la douille de direction :wink:

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.