Ski
Par shostag le 26.10.09
Accueil > Topo Guide > Sommets > Asse - Verdon > Cadières de Brandis > Les Balcons du Verdon > Sortie du 28 décembre 2015
 Topo validé par la modération

1545 m Cadières de Brandis : Les Balcons du Verdon

Boucle panoramique au-dessus des splendides Gorges du Verdon : découverte des Cadières de Brandis et longues traversées aux senteurs Provençales sur sentiers en balcon ponctuées par 3 descentes d'école.

Données techniques

Département : Alpes-de-Haute-Provence
Massif : Asse - Verdon
Longueur [?] : 48 km.
Denivelé (+/-) [?] : 2050 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 200 m.
Portage Oblig. [?] : 200 m.
SPR [?] : (55/30/15)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : 3542OT

Dif. montée [?] : 4
Dif. descente [?] : 3
Dif. max : T5 ponctuellement
Exposition [?] : 4

Interêt [?] (8.5/10)

Départ/Accès

Départ : Castellane (721 m) - Depuis Digne : Barrême, Senez par la Route Napoléon (N85)

Depuis Nice : Grasse puis Saint-Vallier de Thiey, Escragnolles par la Route Napoléon (N 85)

Sur la Route Napoléon (N 85), depuis Digne ou Grasse.

Itinéraire

Castellane > Cadières de Brandis :
D 952 (O). Puis bifurquer (N) au Camping de Notre Dame pour rejoindre le sentier balisé des Coulets (O). Piste des Combes jusqu'aux pylônes. Sentier balisé (O), portage pour atteindre le plateau. Aller retour en vélo puis à pieds aux Cadières.

Cadières de Brandis > Villars-Brandis :
Revenir (SE) à la Crête de Colle Bernaiche par le même chemin qu'à la montée. Prendre le sentier balisé (S) qui descend sur Villars-Brandis via les Reversets. Plus on descend plus la gravette apparait et devient profonde.

Villars-Brandis > Rougon :
Piste balisée (O) jusqu'à Brandis puis sentier balisé (S) qui retombe sur le GR 4. Suivre le GR 4 jusqu'à Rougon (tout d'abord sur une piste facile puis à partir de 1100 m d'alt. défoncée et obligeant au poussage quasiment jusqu'à Suech). Traverser le plateau du Suech toujours sur le GR 4 (piste) et lorsqu'il bascule sur Rougon, dans la première véritable épingle de la piste (située après un court pif paf) prendre un sentier gravillonneux non balisé qui la coupe à plusieurs reprises et évite la majorité du D- sur piste.

Rougon > Pont de Carajuan :
Courte montée sur piste lisse (E) jusqu'à la Barre de l'Aigle (vautours). Du collet, suivre le sentier rapide et ludique (SE), embranchement indiqué "Camping de Carajuan" sur un petit panneau.

Pont de Carajuan > La Colle :
D952 (NE) > Pont de Soleils > D955 (S) > Piste de Soleils qui monte le long du Ravin de la Doux (E) jusqu'à un large embranchement situé dans un large lacet vers 960 m d'altitude.
Prendre celle filant NO et la quitter 30 m après pour une 3e piste de débardage (NE) tracée "dré dans le pentu".
Court portage (10 m de D+) pour rejoindre le sentier balisé en jaune qui traverse la piste perpendiculairement. Suivre ce sentier jusqu'à La Colle (NE).

La Colle > Castellane :
Rester sur le sentier étroit et parfois bien exposé balisé jusqu'à Chamateuil. Traverser le ruisseau, remonter sur la D102 et rejoindre Castellane par la route.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Le Coulet   Piste du Castel   Cadières de Brandis   les Reversets (Crête de Colle Bernaiche > Villars-Brandis)   Villars-Brandis > Brandis   Brandis > Chasteuil   GR 4 - Chasteuil > Ruines du plateau de Suech   Plateau du Suech > Rougon   Rougon > Barre de l'Aigle   Barre de l'Aigle   Piste de Soleils   Fontpuge > la Colle   la Colle > Chamateuil   Colle Basse (versant NO)   Colle Basse (versant SE)   Colle Blieux (versant SO)   Colle Blieux (versant Nord)   Montagne de Robion > Chamateuil

Remarques/Variantes

Remarque : La cotation globale en descente (T3) ne tient pas compte de la brève portion du sentier des Cadières de Brandis (T5).

Variantes :

1- Navette de véhicules (enlève 650 m D+) :

Il est possible d'aller en voiture (4x4 non nécessaire jusqu'à 1250 m d'alt.) jusqu'à la Crête de Colle Bernaiche, un petit parking est aménagé à cet effet : Castellane > Col des Lèques > Piste Forestière du Castel (très propre, pas de caillou, quelques petites ornières).

2- Par Blieux (ajoute 800 m D+) : Cette variante n'a pas été effectuée, elle reste à tester/valider.
Avant Chasteuil, prendre le sentier balisé (N) jusqu'à Colle Basse puis Plan d'Asse. Suivre la piste balisée (SO) jusqu'à Thon puis le sentier balisé (S) qui aboutit à un col et une bergerie entre le Mourre du Chanier et la Crête des Traversières.
Poursuivre sur ce sentier jusqu'aux Ruines de Peicard et rejoindre le parcours originel (GR4) à Suech.

Permet d'éviter la désagréable montée sur piste de Chasteuil à Suech et de bénéficier pour un temps d'une ambiance plus montagne (alpages, absence de végétation). Montées supplémentaires principalement en portage/poussage/roulage difficile.

3- Shunter le retour par La Colle (enlève 500 m D+) :
Le retour par la route des Gorges du Verdon est sublime, l'arrivée sur Castellane est très photogénique pour tous ceux et celles qui veulent éviter le travers gazeux de la Colle et ses 500 m D+ !

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Terrain : Parcours plutôt roulant et typé XC avec descentes rapides. Certaines parties de la première et dernière descente sont en gravette.

Eau : Fontaines à Castellane, Chasteuil et Rougon.


Sortie(s) GPS associée(s) : 28.12.15 25.05.13 25.10.09

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par dvorak, le jeudi 06 septembre 2018 à 12:28 (8/10)

Montées pas désagréables, descentes sympa malgré la végétation envahissante et très joli cadre.

» Par Yann, le mercredi 04 avril 2018 à 19:11 (7/10)

Topo à faire pour la variété des paysages et le cheminement logique. Quel beau secteur ! Physique à cause de la longueur mais c'est très roulant en montée. Déception par contre sur les descentes principalement à cause de la végétation (Brandis et la Colle) ou la piste (descente du Suech sur Rougon). à l'inverse, les descentes de Rougon et de Villard Brandis sont top

» Par Hellzed, le mardi 19 avril 2016 à 19:43 (8/10)

Une belle boucle logique dans son cheminement et belle dans ses paysages, c'est bien le plus important !
Deux bémols néanmoins malgré le correctif de Phil'Ô pour shunter la pistasse de Rougon:
- j'ai trouvé peu d'intérêt à monter jusqu'aux Cadières de Brandis. Soit j'ai pas regardé au bon endroit, soit il y a pas grand chose à voir, dans tous les cas monter jusqu'à l'antenne me semble largement suffisant pour la vue.
- la descente depuis Brandis vers Chasteuil et celle de la Colle manque de continuité en grande partie à cause de la végétation/ des gros cailloux qui les ont envahies. Dommage, les deux pourraient vraiment gagner des points si elles étaient plus propres.

Merci pour le partage en tout cas !

» 8 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Cadières de Brandis, Les Balcons du Verdon : Sortie du lundi 28 décembre 2015 par Phil'Ô

Participants : Tim-O

Remarques terrain

Les adrets sont bien secs, mais les ubacs sont très humides, voir recouvert d'une épaisse couche de gelée blanche.

Sentiers associés

3 les Reversets (Crête de Colle Bernaiche > Villars-Brandis) : Superbe et assez facile, mais gaffe, c'est le royaume de la gravette... Faut juste savoir rouler dessus.

1 Villars-Brandis > Brandis : Piste assez facile mis à part deux courts raidillons

2 Brandis > Chasteuil : Sentier excellent et très facile.

3 GR 4 - Chasteuil > Ruines du plateau de Suech : Piste excellent et facile. 100 % roulable à la montée jusqu'à 1100 m d'altitude. Ensuite il faut pousser sur une piste défoncée jusqu'aux ruines.

3 Plateau du Suech > Rougon : Piste facile puis empierrée. Ne surtout pas rater le sentier qui coupe la piste, ça permet de bien rentabiliser le D- en pilotage (attention grosse gravette)

1 Rougon > Barre de l'Aigle : Belle piste facile

3 Barre de l'Aigle : Sentier taillé pour l'arsouille. Une tuerie !

1 Piste de Soleils : Pris à la montée, c'est lisse et à l'inclinaison idéale

2 Fontpuge > la Colle : Pris à la montée. Ca roule au début, mais rapidement il faut se rendre à l'évidence et pousser !

3 la Colle > Chamateuil : Un poil linéaire, très exposé et étroit par endroits, mais quasiment tout se roule, même la courte section de remontée ! Incroyable et au final on arrive à Castellane avec une banane d'enfer !

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Exactement le topo sans le sommet, avec manip pour réduire le D+ à un niveau raisonnable avec un jeune ado et les courtes journées de décembre

Dernier bon de sortie de l'année avec le Tim, alors on ne va pas chipoter et on va rouler du topo annoncé comme superbe. On décide de filer sur Castellane pour se délecter de ce tour qui va se révéler vraiment génial.

Bon vu qu'il y a de la distance et du D+ au topo, on va réduire un peu avec une manip' pour zapper la première grosse montée.

La route depuis Draguignan est assez rapide mais avec un -6°C à Canjuers, il faut rester prudent, surtout que de longues portions de route recouvertes de gelée blanche rendent l'approche délicate.

Arrivé à 8h00 à Castellane, on remplit nos sacs à la seule boulangerie d'ouverte en cette période hivernale et on file au bar pour s'envoyer un Café histoire de se réchauffer un peu (-2°C).

Une fois la manip' effectuée, on attaque direct par la descente sur Villars Brandis... On est tout de suite dans l'ambiance de la journée... Un sentier facile mais qui reste technique sous un ciel limpide et dans un cadre majestueux. Bref, descente vraiment super où tim va rapidement capter la technique à adopter dans de la gravette et on arrive sur le Hameau où deux patous vont nous courser :ill:.

J'emploie la technique qui jusque là a toujours très bien fonctionné, à savoir que je m'arrête et je gueule sur le patou. Ca les arrête net et en général ils se tiennent à distance même si souvent ils recommencent à aboyer et à courir dès que je reprends le roulage. Souvent plusieurs arrêts et coups de gueule suffisent à me tirer d'affaire. Là ça a bien fonctionné mais arrivé au bas de la descente, la bergère m'interpelle. Je vais la voir et elle me dit que je n'aurai pas du leur crier dessus, qu'ils sont gentils, et qu'on a pris un sentier interdit aux VTT. Grand étonnement de ma part, je lui demande avec courtoisie de me montrer l'affichage et elle me montre sur un panneau un logo avec un marcheur... Je lui indique qu'il ne s'agit que d'une signalétique indiquant qu'on est sur un sentier de randonnée et nullement qu'il est réservé aux piétons... Ensuite je lui explique qu'en présence de mon fils, je ne prends aucun risque et que j'applique la seule méthode qui jusqu'à aujourd'hui m'a évité les soucis avec les patous. Bref, deux mondes se rencontrent et ne se comprennent pas forcément.

On continue et la traversée est juste super. Ça alterne montées (parfois physique) et descentes ludiques. On fait une visite à la chapelle St Jean où le sentier en ubac est croustillant avec la gelée blanche. Tim repart devant et au bout de quelques mètres sa manivelle gauche se détache... Plus de peur que de mal, on remonte tout ça on serre bien et hop c'est reparti. Le Chateuil est vite atteint et on attaque la montée. Parfois un peu raide il faut appuyer fort sur les pédales... ON va installer l'élastique mais à 1100 m il faut se résoudre à pousser car la piste est défoncée.

On arrive sur le haut du plateau du Suech (magnifique) et il est déjà temps d'avaler les bonnes fougasses achetées ce matin au soleil en T shirt :roll: (on est fin décembre quand même :ill:). Descente rapide sur Rougon plus agréable qu'attendue et on file sur la Barre des Aigles après avoir refait le plein d'eau. Tim a un coup de mou dans la montée (d'autant que je ne lui ai pas beaucoup mis l'élastique pour l'instant) mais c'est court. On attaque la descente et vu que le sentier est ombragé on ne va pas pouvoir prendre beaucoup de photos... De plus l'horaire commence un peu à me stresser alors on va attaquer la descente en mode arsouille :D... et c'est un monde ... je ne vais pas réussir à semer Timothée qui a même osé me demander d’accélérer en sortie d'épingle :roll: ! Le bougre... :cool:

On file sur La Colle par la piste (élastique addict). S'en suit le poussage qui va bien entamer le loustic, mais vue la distance qu'il nous reste à parcourir et la durée des journées, je préfère lui mettre un peu la pression et ne pas trop céder à ses demandes de pauses :oops:. On sera en haut de La Colle à 15h15 pour un top départ à 15h20 ! Le sentier était annoncé cassant et exposé... il l'est (enfin c'est pas du gros cassant quand même) ... Mais en plus, à cette époque il est détrempé et couvert de gelée blanche car en ubac. La grosse surprise (très agréable) c'est que quasiment tout se roule, même la courte remontée au milieu... C'est juste de la boucherie... On arrive à Castellane à 16h00 fourbus mais absolument ravis par cette ultime descente.

Excellente fin d'année 2015 et à l'an che vin :wink:
Pourvu que 2016 nous réserve encore plein de belles sorties comme celle là :cool:

Distance réelle parcourue : 38.5 km
Denivelé réel effectué : 1400 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Le ded, le lundi 28 décembre 2015 à 20:59

Il y a bien longtemps, lors d'un raid VTT, on n'avait pas pu prendre le sentier qui descends sur Carajuan car interdit aux VTT. Par contre, on n'avait pas raté le charnier pour le ravitaillement des vautours de Rougon. On avait pris la piste via Craboulet et on s'était fait brasser par des bobos fumeurs d'herbe naturelle :evil: qui habitaient dans la zone "des Elfes et des Lutins". Tout un programme. Y'a vraiment des spéciaux dans cette région.
Bon encore une sortie qu'il ne fallait pas faire. :P :lol:

» Par Phil'Ô, le lundi 28 décembre 2015 à 21:17

Quel dommage que le sentier ait été interdit à l'époque... C'est de la tuerie :cool:

» Par siglle, le mardi 29 décembre 2015 à 15:20

encore du beau vtt philo :wink:
je la coche pour une autre fois :cool:
et bravo en tous cas ,rouler le 28 12 ,c inespéré :P

» Par Phil'Ô, le mardi 29 décembre 2015 à 16:30

Yep, complètement inespéré et apprécié à sa juste valeur mon gillou... Tim et moi étions vraiment ravis de rouler autant de si jolis sentiers un 28 décembre ! :cool:

T'as vu le joli cadeau de noël qu'il a sur la tête ? ...

» Par ninizone, le mardi 29 décembre 2015 à 19:06

il a bien grandi le loustic, le canyon lui va désormais plutôt bien...
jolie sortie a cocher...

» Par Phil'Ô, le mardi 29 décembre 2015 à 19:21

Et oui, il a drôlement poussé cette année le zigoto.
La taille du canyon est parfaite et il le manie à la perfection. :D
D'ailleurs son poids est désormais suffisant pour utiliser ma vieille tige de selle télescopique qu'il a bien apprécié sur la première traversée typée XC :wink:

» Par squal, le mercredi 30 décembre 2015 à 00:59

Jolie boucle pour la saison. Bien joué.
Pour la manivelle baladeuse, c'est un truvativ stylo son pédalier à Tim ?

» Par Phil'Ô, le mercredi 30 décembre 2015 à 06:27

Salut Squal, merki :) Le Tim a hérité sur son Canyon de mon ancien pédalier Shimano XT que j'avais sur mon Orange 5.

Avec toutes ces normes :ill: l'axe est 3/4 mm trop court mais ça tient bien quand même sur le reste de l'axe qui sort du boitier de bien plus de 1,5 cm. :roll: :wink: C'est juste que j'avais pas mis de freinfilet sur les deux vis qui serrent la manivelle sur l'axe. :oops:

» Par MarcMC, le mercredi 30 décembre 2015 à 09:40

Tout est bon dans ce topo !
Et avec son fiston un 28 décembre, c'est encore meilleur ! :wink:

» Par Phil'Ô, le mercredi 30 décembre 2015 à 10:07

Ouaip, Marc... Je suis 100 % d'accord. Je profite de chaque sortie avec Tim comme si c'était la dernière... On ne sait jamais en quoi l'adolescence (qui a commencé :ill: ) va nous le transformer :lost: :oops:

» Par LesMiaz, le mercredi 30 décembre 2015 à 19:17

Salut Phil'Ô
Vous avez fait une grosse sortie, c'est sympa de pouvoir faire de VTT avec le fiston. J'espère que vous continuerez en 2016. :wink:

» Par Phil'Ô, le mercredi 30 décembre 2015 à 20:07

Salut Laurent... Oui une grosse et belle sortie avec le fiston et j'espère qu'en 2016 on en aura plein d'autres aussi belles et longues :cool: . Tout comme toi avec ton fils :wink:

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.