Ski
Par Le ded le 15.09.10
Accueil > Topo Guide > Sommets > Trentin Haut-Adige > Chiesetta del Pralongia > Des Tre Cime di Lavaredo à la Marmolada > Sortie du 12 septembre 2010
 Topo validé par la modération

2142 m Chiesetta del Pralongia : Des Tre Cime di Lavaredo à la Marmolada

7 jours de Raid VTT dans les Dolomites en itinérant, c'est géant.

Données techniques

Région : Trentin Haut-Adige
Longueur [?] : 270 km.
Denivelé (+/-) [?] : 12234 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 1000 m.
Portage Oblig. [?] : 700 m.
SPR [?] : (40/40/20)

Nb de jours : 7
Cartographie [?] : Tobacco 07

Dif. montée [?] : 3
Dif. descente [?] : 3
Exposition [?] : 3

Interêt [?] (9/10)

Départ/Accès

Départ : Fiames (1320 m) - Venise, Treviso, Belluno, Cortina d'Ampezzo

Itinéraire

J1 : Fiames > Cortina d'Ampezzo (1320 m) via 208 > Podestagno (1510 m) via 208 > Carbonin (1440 m) via 37 > Pratto Plazza (1991 m) via 18 > Val di Chenoppe (1661 m) Bifurq. Via 18 > sentier SSW > Piste Militaire (1668 m) via 8 > Col Forca Lerosa (2020 m) via 8 gauche après col > Refuge Ra Stua (1668 m) via 6 puis via 64 > Ucia de Sènes (2116 m)
Carte : Tabacco 03
Hôtel à Fiames
Tél. : +3904362366
www.albergofiames.it
Refuge Sènes
Mobile : +393287945579
Tél. : +390474501092
www.sennes.com

J2 : Ucia de Sènes (2116 m) via 24 et 23b > Forcella Riciogogn (2331 m) via 23 > Grunwaldalm (1595 m) via 19 > Lago di Braies/Braies (1490 m) via 1 > Neuprags (1324 m) SS47 > Ferrara (1210 m) SS80 > Bagni Braies Vecchia (1346 m) > Bifurq. 1382 m via 14 > Bifurq. 1783 m via 14 > Passo Serla (2099 m) via 33 > Flodige Sattel (2163 m) via 3 > Forcella di Chiesa (2443 m) via 3 puis 34 > Point 1980 m > Point 2280 m > Refuge Vallandro (2040 m)
Carte Tabacco 31
Refuge Vallandro
Tél/Fax : +390474972505
www.vallandro.it/eng/index.html

J3 : Rifugio Vallandro (2040 m) via 34 > Val di Landro/Hôtel (1406 m) via 10-102 > Bifurq. Jagdhutte (1600 m) via 108 > Ristorante Malga Rinbianco (1834 m) route goudronnée > Rifugio Auronzo (2320 m) via 101 > Refuge Lavaredo (2344 m) via 101 > Forcella Lavaredo (2454 m) via 101> Refuge Locatelli (2405 m) via 101 > Forcella Lavaredo (2454 m) via 101 puis 104 > Refuge Pian di Cengia (2528 m) via 101 puis 107 > Bifurq. point 2247 m via 1107 > Val Marzon (1300 m) route goudronnée (coupes) > Cason de la Crosera (1198 m) via 121 > Forcella Maraia (2101 m) > Refuge Citta di Carpi (2130 m) via 120
Carte Tabacco 10 & 03
Rifugio Città di Carpi
Tél. : +39043539139
www.caicarpi.it

J4 : Rifugio Citta di Carpi (2130 m) via 120 puis 1120 > Alb. Cristallo (1368 m) via 217 puis 209 (S48) > Passo Tre Croci (1808 m) > via 203 > Passo Son Forcia (2047 m) via 203 > Bifurq. 1720 m via 202 > Podestagno (1513 m) via 10 (401) > Utia de Grande Fanes (2102 m) via 11 > Bifurq. 2117 m via 11 > Capanna Alpina (1720 m) via 11 > Sciaré (1661m) route goudronnée (piste cyclable) > Valparol (1630 m) via II > Utia Pralongia (2157 m)
Carte Tabacco 03 & 07
Refuge Pralongia
Tél. : +390471836072
pralongia.it/willkommen

J5 : Utia Pralongia (2157 m) via 23 > Utia La Brancia (2030 m) via 4 > Utia Piz la Ila (2077 m) via 4a > La Villa (1420 m) piste cyclable > Corvara (1545 m) > Colfosco (1650 m) via 4 > Utia Edelweiss (1832 m) sentier en balcon > Utia Forcelles (2101 m) > Passo Gardena (2121 m) via 650 puis 645 > Corvara Sud (1545 m) piste et route > Passo Campolongo (1875 m) via 638 > Arabba (1600 m)
Carte Tabacco 07
Hôtel Olympia
Tél. : +39043679135
olympia@arabba.com

J6 : Arabba (1600 m) route SS48 > Passo Pordoi (2239 m) via 601 > Col de Cuch (2370 m) via 601 > Refuge L. Gorza (2478 m sentier géologique > Passo Padon (2369 m) via 699 > Bifurq. point 2241 m via 634 > Col d'Ormella (1551 m) via 634 > Ruaz (1342 m) route SS48 > Arabba
Carte Tabacco 07

J7 : Arabba (1600 m) route SS48 > Renaz (1400 m) route SS244 > Cherz (1651 m) via SI > Utia la Vizza (1758 m) via 1022 > Utia Inzija (1925 m) Pas d'Incize > Utia La Marmotta (1920 m) piste E > Utia Pralongia (2157 m) via 23 puis via 24 > Passo di Valparolla (2168 m) route SS244 > Passo Falzarego (2105 m) via SI-402 > Forcella Travenanzes (2507 m) via 401-402 > Col dei Bos (2331 m) via 402 > Rozes (2183 m) via 412-403 > Refuge Dibona (2037 m) via 421-420 > Rifugio Duca d'Aosta (2098 m) via 405 > Ristorante Pie tofana (1675 m) via 410 puis 409 > Passo Posporcora (1711 m) via 408 > Fiames
Carte Tabacco 07 & 03

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Val Chenoppe   Iciadis Forcella Lerosa   Sennesertal   Forcella di Chiesa   Val Chiara

Remarques/Variantes

Les Dolomites sont un massif des Préalpes orientales méridionales (Trentin-Haut-Adige et Vénétie). Depuis le 26 juin 2009, les Dolomites sont inscrites au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.
Au sens large, elles sont également un ensemble des Alpes composé des Alpes de Fiemme et des Préalpes Vicentines.
Elles tirent leur nom de la dolomite, roche calcaire d'origine marine nommée ainsi par Nicolas Théodore de Saussure en hommage à Déodat Gratet de Dolomieu, le géologue français du XVIIIe siècle qui fut le premier à l'étudier. Avant cette appellation somme toute récente, elles étaient couramment appelées Monti Pallidi, les montagnes pâles.
Avec ses 3343 m d'altitude, la Marmolada est le point culminant du massif.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Pistes bien roulantes parfois raides, pistes cyclables sur Cortina, Corvarra. Tous types de revêtement sur sentiers souvent propres et bien entretenus. Qq passages T4 et NR. Nombreux panneautages et balises d'itinéraires.

Fontaines fréquentes et eau aux refuges.

Sortie(s) GPS associée(s) : 08.09.12 12.09.10

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par Xstof38, le vendredi 17 septembre 2010 à 09:51 (9/10)

En plus des paysages et chemins somptueux, les rifugios indiques dans ce topo sont tous d'une qualite irreprochable que ce soit sur la partie couchage comme sur la partie restauration .. ca aide enormement a recuperer !!

» Par Le ded, le jeudi 16 septembre 2010 à 00:11 (9/10)

Un Raid est toujours excitant pour les surprises qu'il réserve. Celui ci, dans les Dolomites, nous a étonné par ses paysages de folie. Il en pleuvait des cartes postales...


» Notez/Commentez l'itinéraire

Chiesetta del Pralongia, Des Tre Cime di Lavaredo à la Marmolada : Sortie du dimanche 12 septembre 2010 par Le ded

Participants : Xstof38, Doudou, Jacques, Bebert, Pascal, Yann, Gilles, Gérard, Lionel, Patou, Diaf

Remarques terrain

Récit de la sortie

Prévu initialement pour 14 personnes, les 2 désistements de dernières minutes nous obligent à recomposer les véhicules et les quotas de réservation des hébergements. Florent, remplaçant éventuel du 13ème homme, très intéressé par ce périple, déposera les armes pour cause de brasse trop compliquée.

Départ Samedi 4/9, 7h45 de Montbonnot.
Les 770kms de Grenoble à Cortina se passe sans encombres (mise à part la conduite débile d'un chauffard Roumain) avec 95% du parcours sur Autoroute via le tunnel du Fréjus. Plus on avance sur Cortina et le cœur des Dolomites orientales et plus le temps est à l'orage. Qq gouttes de pluie plus tard, un soleil radieux nous accueille à Cortina d'Ampezzo avec un éclairage dément sur le Gruppo Del Sorrapiss. On devine déjà tout le potentiel des Dolomites: escalade, via ferrata, vtt, route, canyoning, parapente, trail, ski, rando, ... 16h30, on investi les chambres de l'hôtel de Fiames, dépôt des VTT dans le garage privatif et 15' plus tard on flâne dans les rues de Cortina afin de s'imprégner du lieu. Magique. Un défilé de voitures anciennes de sport et tout le clinquant bling-bling qui va avec finira de nous étonner et les Ferrari ou Maserati croisées à tous les coins de rue n'arriveront même plus à nous surprendre. Le tumulte de la rue est dense. Vivement la délivrance vers les sommets et cols alentours.



Jour 1: Hôtel Fiames (Cortina) 1320m -> Utia de Sènes (2138m) - 42km - 1800m D+
Alt. max: 2161 m - mini: 1314 m


Beau temps. Frais
Après un petit déj copieux, nous prenons la route la fleur au fusil et après un petit portage 'formateur' pour cause de cafouillage, on récupère la piste bien cyclable qui, après avoir traversé un magnifique pont en bois aérien franchissant les gorges du Ru Felizon, nous remonte sur Carbonin. Joli hameau de 3 bâtisses en bord de route dont un hôtel à la sauce Tyrolienne de toute beauté. La piste militaire qui nous dépose sur Passo Pratopiazza est exposée plein sud et les faces Nord du Monte Cristallo se découvrent au fil de la progression et de la chaleur. Petite pause de regroupement au pied du Refugio Valandro (Hébergement du Jour 2) et c'est reparti pour le plateau herbeux façon 'practice de golf' de Pratopiazza coincé entre le Picco di Vallendro et le Croca Rossa. Ensuite place à un large chemin descendant roulant où chacun envoi le pâté et c'est enfin le premier sentier technique du Val Dei Chenope qui se présente à nous. Épingles fermées, racines, marches, rondins, gaz, gravette. Tout est réuni pour nous mettre au diapason des 7 jours à rouler. Rupture de chaîne dans une relance pour Christophe qui en profite pour se mettre un bon pain au genou. Pause déjeuner en aval au bord d'un ruisseau et c'est reparti pour une piste avec des portions bien raides qui débouche au Forcella Lerosa. Regroupement obligatoire avant d'attaquer la descente finale sur un sentier large mais joueur avec des portions en espalier de toute beauté. S'ensuit une remontée avec un bon poussage sur une piste permettant d'arriver à l'Utia de Sènes. La joie se lit sur les visages même avec cette fraîcheur ambiante. Douche, apéro bières, menus à la carte, grappa et chambres douillettes. Ah la bonne nuit que voilà! (sans les ronfleurs que nous sommes). Le boulet du jour: Jacques pour son oubli de casque à Grenoble!


Jour 2: Utia de Sènes (2138m) -> Refugio Vallandro (2048m) - 29km - 1514m D+
Alt. max: 2349 m - mini: 1228 m


Temps couvert. Frais
Petit déj. copieux, séance de mécanique/graissage.
Les autochtones hallucinent en regardant nos vélos et c'est avec le sourire que l'on échange qq mots. On repart par une belle piste en direction du Forcella de Riciogogn sous les regards médusés/amusés des randonneurs Italiens. Arrivederci tutti! Très belle session de sentier d'alpage (élevage de Yack 'moulin') jusqu'au pied du col puis petit poussage final. Le pierrier immaculé de blanc du Sennesertal s'offre à nous avec une nebia qui fait le yoyo, laissant apparaître, au fil de la descente laborieuse pour certains, les parois verticales oppressantes du Seneser. Ambiance garantie. De plus, comme le sentier n'est pas à jeter même s'il faut poser le pied de temps en temps, ce sera un grand moment du Raid. Une belle portion de blocs à négocier plus tard et c'est un sentier trialisant qui s'offre à nous. Plutôt que les marches, pif-pafs, racines, blocs, une partie de l'équipe choisira le tout droit dans le pierrier joueur. Tant qu'à faire, chacun son plaisir. Le groupe se reforme dans la partie finale du sentier devenu cassant avec un passage médian bien chaud et technique. Gilles s'envoi un bel OTB dû à une déconcentration passagère (y'avait pas de cavalière pourtant!). Sympathique séance de ride dans la prairie vallonée et bosselée du Grunwaldalm puis par un bout de piste, on arrive au Lago di Braies où Pascal, comme à son habitude, est déjà à l'eau avant que le dernier de la bande n'arrive. Par contre, il sera réchauffé par les encouragements des Autrichiennes (du 3ème age...) Séance photo et applaudissements pour lui. Il est temps de repartir par la piste W du bord du lac, d'éviter une zone de tournage de cinéma et c'est par une belle piste puis un bout de route que l'on rejoint Bagni Braies Vecchia (Ferrara) pour la pause déjeuner à l'ombre de grands pins. Le groupe se sépare car le portage à venir ne plait pas à tout le monde et c'est par la route qu’ils rejoindront le Refugio Vallandro. Pour nous autres, c'est petite route bien raide puis piste roulante mais usante jusqu'à 1783m puis long portage avec 2 ressauts jusqu'à 2099m. Récupération au Passo Sarla et on redescend un chouia pour mieux reporter jusqu'au Flodige Sattel (magnifique face N et pierrier du Picco di Vallandro) . S'ensuit une belle traversée de pierrier peu roulante et expo avec un portage final sanguin sur le Forcella di Chiesa. La descente sur Pratopiazza est trop peu roulante et trop cassante pour y trouver un quelconque plaisir. Dommage mais dans un raid itinérant, il faut parfois jeter du sentier ;(
Un bon coup de rigolade avec un Roumain Sètois qui a gouté la tourbe locale ;)
Douche, apéro bières, chips, dîner 5*, grappa et dodo sous les couvertures.


Jour 3: Refugio Vallandro (2048m) -> Refugio Citta di Carpi (2135m) - 37km - 2380m D+
Alt. max: 2467 m - mini: 1422 m


Temps couvert. Humide et froid
Petit déj. copieux (on s'habitue) et ça traine pour la mécanique.
La fraicheur ambiante ne va pas trop gêner ce début de parcours puisque l'on démarre par un portage de 200m afin d'atteindre la Sella di M. Specie. On se couvre pour la descente de 800m qui arrive. Pas trop d'humidité et c'est tant mieux pour le sentier qui nous attend mais les racines sont bien traites quand même. Le passage Via Ferrata après la cluse de Val Chiara nous a tous surpris et le câble a été caressé par plus d'1. La suite du sentier, bien que technique, est presque totalement roulante mais gaffe aux racines glissouillantes. Plusieurs en feront les frais avec un bon vol pour Yann. Arrêt au pied d'une falaise d'escalade pour un groupir et on repart en direction des Tre Cime. On emprunte tout d'abord une belle piste roulante en fond de Valle Della Rienza puis un portage rapide nous amène sur une belle portion roulante du Val de Rinbianco débouchant sur la route montant au Refugio Auronzo. Spaghetti/Coca au refuge. Départ de Pascal qui retourne sur Grenoble par le rail. C'est dans une humidité relative (et dans la douleur...) que l'on atteint le pied des Tre Cime et le Forcella Lavaredo. Le plafond bas et l'horizon bouché n'entame pas le moral de la troupe mais je suis obligé de leur dévoiler qu'après les 1250m de D-, il faudra remonter 930m D+ pour arriver au Refugio Città di Carpi. Je sens instantanément une certaine crispation sur les visages mais je leur vends que c'est la plus belle descente du raid. Ha là là. Engagement au début, du T4, du bloc, qq pieds par terre puis après une remontée de 50m, ça repart de plus belle jusqu'à la fin. Épingles, marches, racines, cassant, roulant, rapide. Tout y est pour se faire plaisir. Gilles (comme à son habitude) nous offre un bel OTB à mi parcours. La portion de route rejoignant la piste de remontée sur le refuge est évitée par des sentiers de coupe. Pas facile cette remontée quand même mais tout le monde arrive à bon port. Il faudra négocier pour la douche chaude (jeton à 4€) et pour avoir droit de faire sécher qq affaires devant le poêle à bois. Apéro bières, bon dîner, bon vin, grappa et bonne nuit sous la couette (sans ronflette). Le boulet du jour: Le ded pour son fourvoyage dans l'itinéraire!



Jour 4: Refugio Citta di Carpi (2135m) -> Utia Pralongia (2120m) - 53km - 2460m D+
Alt. max: 2160 m - mini: 1380 m


Temps mi-couvert. Frais
Petit déj. copieux, chaussures humides et mécanique au ralenti.
Qq rayons de soleil percent subrepticement le plafond gris pour incendier les parois vertigineuses du Jof Fuart. Mais le temps se couvre par l'Ouest et c'est dans cette direction que nous allons aujourd'hui. Pas spécialement de bons sentiers pour redescendre dans la vallée et au final, ce sera un bel et douloureux OTB pour Doudou. Aie les genoux! On coupe la route 48 au niveau de l'auberge Cristallo et une belle piste puis un bout de route nous permettent avec la pluie d'atteindre le Passo Tre Croci. On suit la piste qui remonte sur le Passo Son Forcia avec un final au portage bien rugueux pour les mollets (piste de ski). On reprend des vitamines et le moral est bon. La descente de 600m sur piste jusqu'à Podestagno est rapide et sécurit même si le final est bien raide avec des renvois d'eau en forme de tremplins. On retrouve un joli sentier en sous bois après une petite portion déjà roulée le 1er jour mais en sens inverse. On débouche dans un magnifique champ verdoyant entourant un chalet typique du coin et les autochtones nous voyant, nous proposent de venir boire un verre. Ni une, ni deux, je lâche les freins et nous dévalons la pente pour valider l'offre. Ils fêtent un anniversaire et c'est le verre à la main que nous entamons 'Happy birthday to you...'. On échange qq mots de sympathie et on repart tout guilleret retrouver un sentier redescendant sur le Pont du Ru de Fanes. Qq boîtes de pâté et barres plus tard, on reprend la piste longue, roulante (qq portions raides aussi) qui serpente allégrement dans le Val di Fanes et les 1ers trouveront à l'arrivée l'Utia de Gran Fanes fermé... Il fait frais, humide et la fatigue se fait sentir. Chacun prend sur soi le fait d'attendre les derniers et c'est bien normal. Je leur explique la suite (on est obligé d'avancer, il n'y a pas d'alternative) et on repart sous une pluie fine digne d'un crachin Breton sur une bien jolie piste. On traverse le pont enjambant le ru di Fanes et depuis le col de Locia on apperçoit notre Refuge di Pralongia. Seulement il faut descendre 400m pour ensuite en remonter 500! Ouille! Surtout que cette descente (passages T4) n'est pas facile car technique, cassante, humide, rocailleuse avec du rondins bien zippant pour couronner le tout. Quel plaisir ce morceau d'anthologie où chacun négocie cette portion à sa convenance. On rejoint rapidement par une piste cyclable le village de San Cassiano et on décide de prendre le télécabine pour rejoindre notre hébergement si on veut arriver à l'heure du dîner, propres, douchés et tout sourires ;) Bière, ships, bière, ships. On se met à table où chacun compose son menu avec vin et grappa comme il se doit. L' Utia Pralongia, c'est du 5***** avec chaufferie et atelier/garage à vélos couvert. Un must pour le prix. En prime, la couette douillette mais sans la clache techniche ;)


Jour 5: Utia Pralongia (2120m) -> Hôtel Olympia (1620m) - 39km - 1180m D+
Alt. max: 2138 m - mini: 1398 m


Froid mais le temps s'améliore au fil de la journée
Petit déj. hyper copieux, chaussures sèches et chaudes. Mécanique.
2° dehors et il a neigé vers 2400m.
Le groupe se sépare dont une partie rejoint directement le prochain refuge par qq bons sentiers et pistes pour 500m D-. Outre le risotto et la pizza de midi, le seul effort de la journée sera de résister à l'état de glandeur ;)
Les autres continuent le parcours prévu. On refait à l'inverse l'excellente piste des crêtes jusqu'à l'arrivée du télécabine et on trouve un bon sentier puis un bout de piste raide et enfin la piste cyclable jusqu'au village de La Villa. Le tour du village est obligatoire tellement les bâtisses sont belles, typiques et fleuries. Pause café et courses pour le repas de midi et on repart sur Corvara par la belle piste cyclable. Prosciutto, fromage local, banane et chocolat composent le menu du jour et nous repartons en direction du Passo Gardena qui sera atteint par la route. Yann à qq problèmes de passage de vitesse rapidement résolus. On redescend sur Corvara par un joli sentier bien joueur puis un final sur piste où la cavalerie se déchaîne... Remontée par la route sur le Passo Campolongo (il mérite bien son nom, ce col) et c'est par un sentier directissime que l'on rejoindra notre hébergement pour 2 jours: l'Hôtel Olympia *** à Arabba.
Lavage et mécanique/graissage des vélos. Douche, bière, bière, dîner et grappa. Le lit couette est sans appel vers 22h30.


Jour 6: Hôtel Olympia (1620m) Boucle depuis Arraba - 30km - 1100m D+
Alt. max: 2350 m - mini: 1320 m


Beau et Ensoleillé.
Petit déj. copieux. On a le temps aujourd'hui car on fait une boucle entre 2100m et 2300m (le Bindelweg face à la Marmolada) après un passage au télécabine. On alourdit les sacs par le repas de midi et on s'allège de 8€ à la caisse du télécabine qui nous dépose 15' plus tard au Porta Vescovo (2478m). Il fait frais et comme le temps est radieux, je décide de faire le grand tour. On redescend sous le télécabine pour récupérer une piste roulante puis un portage raide mais efficace nous permet de passer le Passo Padon. On se met à l'abri du vent pour admirer le glacier de la Marmolada et les cimes alentours. Après avoir chevauché une belle pièce d'artillerie, on attaque doucement le sentier du Bindelweg tout en courbe de niveau. Qq courts passages raides et poussages permettent de passer des colus mais c'est en grande partie bien roulant. Un portage plus loin et on revient sur la gare d'arrivée du télécabine d'où repart le sentier en balcon avec cette fois en contre bas le barrage de Fédaia. La Marmolada est omniprésente et les cimes se découvrent enfin laissant apparaître les cordées qui progressent sur les langues du glacier. On croise moult randonneurs très gentils et on a même droit à la haie (pas Brigitte, hein! quoique j'en connais un qui l'aurait bien claquée ...) d'honneur par un groupe de Français. On a eu droit à 1 ou 2 ronchons (des Suisses Allemands?). La pause déjeuner face à la Marmolada est obligatoire. Un bon Merlot Italien fait office de nectar pour fêter cette balade aux paysages dantesques et aux sentiers de folie. On remonte sur les vélos et certains sont déchaînés comme Yann qui fait presque l'intégrale de la pente raide sous le refugio Viel Dal Pan. Pause café et pause rigolade. Bizarre comme une ambiance ensoleillée et harmonieuse peut détendre les zygomatiques. C'est vrai que le lieu est magique et c'est certainement la carte postale la plus représentative de ce Raid. Belle portion cassante avant le Passo Pordoi. Quel contraste entre le tumulte effervescent de ce col routier et la sérénité apaisante des cimes parcourues. On trouve facilement (je l'avais roulé l'année dernière ;) l'excellent sentier en balcon qui nous ramène sur la piste en dessous du télécabine. Petite séparation du groupe et on repart pour 200m d+ où il s'avére que la 1ère partie du sentier que j'ai prévu n'est pas assez roulant (T4+) et trop expo. La suite est mieux et le final sur la piste raide de ski fait chauffer les rotors. Dommage, il manque une belle descente (sentier aboutissant sur Alfauro?) .
Bière, douche, bière, dîner, grappa et au lit car demain Samedi c'est le retour sur Fiames et va falloir des piles neuves. Le boulet du jour: Patou pour son montage/démontage/remontage de plaquettes qui freinent trop pas même sans se servir du levier de frein!



Jour 7: Hôtel Olympia (1620m) -> Hôtel Fiames (1320m) - 40km - 1800m D+
Alt. max: 2350 m - mini: 1320 m


Beau et Ensoleillé.
Petit déj. copieux. Un peu d'attente pour régler la note car la mamie fait de la résistance (au pieu). Un groupe prend l'option route+sentier/chemin pour remonter les 500m sur Pralongia. Les autres ne dérogent pas à la règle 'le chef à toujours raison' et c'est par un sentier bien cassant que nous commencerons notre 'balade'. On retrouve une petite route jusqu'à Cherz qui se transforme en piste (qq portions raides) jusqu'à Pralongia via Utia la Vizza et Utia la Marmotta. Pause café et regroupement à Utia Pralongia où Doudou subit la ruade du Yéti ... L'excellent sentier de crêtes (Pralongia Stores) se roule bien puis portage jusqu'au pied de La Pizade. Pause casse croûte et sourires de groupies sexagénaires Allemandes. Classe, elles nous cadrent même dans l'objectif. On a droit aussi à la Pub photo de Lapierre (ou B'Twin, au choix) sur fond de Piz Dles Conturines. La suite n'est pas agréable pour tout le monde. Beaucoup de poussages pour certains, de portages pour d'autres. C'est vrai que ce n'est pas vraiment roulant dans ce sens jusqu'au Passo di Valparola (col routier). En prime, Yann se fait une entorse dans le sentier le plus galère du Raid. Comme le groupe est organisé, l'un garde le matos et les sacs avec le téléphone à portée pendant que les autres remontent porter secours. Gilles, notre 'médecin' attitré lui a déjà administré la posologie qui va bien pour surmonter la douleur. Tout le monde se rejoint au Passo Falzarégo (col routier) et Yann rentre sur Cortina d'Ampezzo par la route. On reprend du service car il reste encore du chemin pour finir ce Raid. On pinaille un peu pour trouver le bon sentier qui nous permet d'atteindre la piste montant sur Rozes. Ensuite un superbe sentier en balcon avec de bons passages T3+ rejoint le Refugio A.Dibona et on ne loupe pas les coupes rapides croisant la route tout en restant vigilant car à 1800m, il nous faut obligatoirement prendre la piste partant sur Pie Tofana. Impeccable, un logo VTT nous indique la direction et donc on roule au taquet. Tellement fort, que dans une descente boueuse, le Doudou national se couche sur le côté avec la glissade qui va bien...LOL MDR
On enquille la piste, rapide dans un 1er temps, avant d'aborder une petite remontée en épingles et re-faux plat descendant jusqu'au Passo Posporcora. Baissage des selles, sanglage des casques, libération des amortos car c'est la dernière DH et 500m plus bas, c'est l'écurie. On sent une effervescence de groupe car je leur ai vendu ce must de sentier comme on aimerait en rider même dans nos rêves. Épingles d'école, marches, troncs, racines, ponts, vélodromes. Tous les ingrédients sont réunis pour le plaisir du pilotage. D'ailleurs, ça se lisait sur tous les visages, à l'arrivée. Whaou!
Douche, bière, dîner....
Le boulet du jour: Le ded pour le changement inopiné des plaquettes AV avec seulement son opinel ;(

Mama mia! Quelles journées!
Crédits photos (Doudou, Gilles, Gerard, Jacques)©
Budget total (trajets, covoiturage, 1/2 pension, repas de midi, apéro, grappa) <600€/personne.

Plus de photos Ici



 
 
 
 

Commentaires

» Par Phil'Ô, le jeudi 16 septembre 2010 à 21:33

Arh quelle chance :cool:

» Par squal, le jeudi 16 septembre 2010 à 22:18

Bon ça avait pas l'air tant pire ! Même pas mal :(

» Par Xstof38, le vendredi 17 septembre 2010 à 09:47

Il faut dire que le Ded a atteint le niveau d'excellence ds l'organisation de raids... ca fait pour beaucoup dans la reussite de celui ci ..c'etait juste du bonheur ss aucune galere !!

» Par Ruth, le vendredi 17 septembre 2010 à 11:58

Chouette voyage, ça donne sacrément envie !
Un grand Bravo :wink:

» Par jeanluc, le vendredi 17 septembre 2010 à 18:10

Oui, bien joli ce tour...

» Par Anne-Cé, le vendredi 17 septembre 2010 à 22:59

Et puis les photos sont bien sympas et variées :cool:.
Vous en avez d'autres en réserve?

» Par Le ded, le samedi 18 septembre 2010 à 00:18

@Anne-Cé: Oui plein, il suffit juste de prendre le temps de les poser sur le web. je mettrais l'url ici
Merci pour vos commentaires... :P

» Par Raymond, le samedi 18 septembre 2010 à 17:38

Bien joué les gars et merci de nous faire partager ce moment bien sympa. Bravo pour les photos également qui sont très belles et je ne parle pas des modèles!!!
Bravo LE Ded, tu as encore frappé fort et mis la barre très haute côté organisation, comme d'hab!!!

» Par fontra, le samedi 18 septembre 2010 à 21:56

Merci pour le plein de photos, c'est vraiment superbe ces Dolos :)

» Par Zorba, le lundi 20 septembre 2010 à 10:39

Magnifiques paysages, Superbe rganisation à la Ded.
Sympa de partager avec un féneant à petit mollet!
Respect :wink:

» Par Etienne-H-, le mardi 21 septembre 2010 à 11:05

Rhhaa, c'est bien beau, mais trop de récit tue le récit, trop de photos tue l'iconographie, j'ai dû m'arrêter après 3 clics et 5 lignes... :oops:

(Sinon la roche c'est la dolomie. :wink:)

» Par Le ded, le mardi 21 septembre 2010 à 13:04

Ah ah quel taquin ce EH :) C'est sûr que ce n'est pas un after taf en Chartreuse :P
Mais j'avais quand même droit à 215 photos pour la vignettographie et je me suis astreint au minimum consendable :lol: Quand au récit, j'ai zappé les afters grappa :lol:

» Par Etienne-H-, le mardi 21 septembre 2010 à 13:57

C'était pas méchant, juste le retour sur le façon dont j'ai lu la sortie et les éceuils de lecture: c'est ta sortie , c'est toi qui voit :) !
(Mais bon, 30 photos + un lien vers une gallerie perso pour ceux qui accrochent serait selon moi au top)

» Par Le ded, le mardi 21 septembre 2010 à 20:25

Comme quoi il manque une partition spécifique pour les Raids sur Vttour. :cool:

» Par Patou, le mardi 21 septembre 2010 à 21:57

Grazie mille à notre gentil organisateur qui s'est fendu en plus d'un résumé complet et en images ! Chapeau bas le Ded :)
Quant à la longueur des commentaires et au nombre de photos, je pense que cela dépend de l'intérêt que chacun y porte. Perso, ayant participé, je trouve le tout parfait :wink:

» Par Le ded, le jeudi 23 septembre 2010 à 08:20

@Etienne-H, à la limite, on s'en fout du contenu de la sortie. C'est très personnel en fait!
Ce qui importe c'est que le topo soit précis, détaillé et 'attractif' dans sa description :cool:

» Par Etienne-H-, le jeudi 23 septembre 2010 à 09:25

Bien sûr qu'on s'en fout, tout le monde lit le topo dans les moindres détails et zappe le CR sans regarder les photos, c'est sûr... :roll:

» Par sanfroic, le vendredi 01 octobre 2010 à 19:20

Pas curiosité, combien de temps pour rentrer les X photos 8O

» Par Le ded, le vendredi 01 octobre 2010 à 20:16

Un peu moins qu'il en a fallu pour faire ce Raid :P
Mais bon, collaboratif ne veut pas dire expéditif, non plus :lost:

» Par toz, le samedi 23 octobre 2010 à 11:55

j'avais raté ça. un bien beau voyage :roll: :cool:
le CR et les photos sont au top :cool: :wink:

» Par Le ded, le samedi 23 octobre 2010 à 12:19

Merci toz. :roll:

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.