Ski
Accueil > Topo Guide > Sentiers > Vercors > Col de l'Arc, option loose (sortie du 11 septembre 2010)

Col de l'Arc, option loose : Sortie du samedi 11 septembre 2010 par blindman

Participants : billyboy

Remarques terrain


Sentiers associés

1 Vallon du Furon > Auberge des Allières > Collet du Furon : Nombreux obstacles bovins.

3 Col de l'Arc (versant Ouest) : A quelques gouttes de sueur près, c'est sec.

4 Col de l'Arc (versant Est) : Sec sur le haut, légèrement humide à tendance glissant sur racines et pierres une fois dans le bois.

5 La Pissarde : J'imagine que c'était sec.

Récit de la sortie

De part sa réputation (tout du moins locale) la descente du col de l'Arc attire les convoitises VTTistes, en particulier celles de Will, qui après une première épreuve du feu il y a quelques semaines voulait absolument y revenir, et qui réussi en ce jour à m'y trainer à mon tour, et ce malgré quelques a priori de ma part sur la difficulté de la chose, que je pensais au dessus d'un Moucherotte, la dernière sortie là haut ayant laissée quelques traces psychologiques. C'est bon vous pouvez respirer, la première phrase est terminée.

Bon bref, tout ça pour dire, que finalement, c'était pas si terrible...pas facile, mais pas autant que je me l'étais imaginé (je me voyais bien tout redescendre à pied tiens!). Pour commencer, les 300m de portage se sont révélés beaucoup moins pénibles qu'attendu (pour moi -- vous aurez d'ailleurs compris que vous avez affaire à un CR de mégalomane racontant sa vie à qui veut bien la lire, le fameux Will ne servant que d'introduction à cette tirade lyrique -- ça ne veut rien dire? C'est tout à fait normal ) grâce au test d'une nouvelle technique de portage sur le dos over-méga-buzz kipcool, qui me change de l'horrible portage à l'épaule :ill:. J'y ai même pris plaisir, un comble! Pour ce qui est de Will, je vous laisserait découvrir par vous même :D

Nous voilà donc arrivés au fameux et convoité col, les vélos sur le dos. Et voilà t'y pas qu'on nous matte comme des extra-terrestres (j'embaume un peu l'histoire, histoire de). Z'ont jamais vu des VTTs?! Bande de plouc va! :P Blague mise à part (je précise, on sait jamais), on a la chance de voir le Mont Blanc surplomber l'écoulement de gaz d'échappements de la vallée aujourd'hui. C'est après quelques photos, un coup de téléphone et 3 roulades pétaradantes d'un charmant bambin qu'on attaque la descente. Et là que dire...plus le temps ou l'envie de prendre des photos comme Will le voulait lorsqu'on est parti de Grenoble: on oublie tout ça, on se concentre sur la descente, les marches, les rochers et autres graviers, les racines, les dévers, et on prend notre pied! Ca passe pas à mach 2, c'est juste technique comme je vouais en faire depuis que je suis revenu du Jura, faut se concentrer, rester agile. Tout ne passe pas, loin s'en faut, mais quel plaisir cette descente, je ne l'oublierai pas, je ne suis pas un ingrat!

Mais avant d'en atteindre la fin, on quitte la trace descendant jusqu'à Saint-Paul, et on se tape une superbe remontée à tendance poussage. Une autre trace est à l'ordre du jour: la Pissarde! Un tracé sur lequel nous avons flashé, et qu'il nous tardait d'essayer (et ceux d'autant plus que la fin de la descente du col est selon Will "nulle" (restons poli), une espèce de grosse pistasse à caillasses).

Arrive alors le début de la Pissarde avec ses escaliers, tout le tintoin...On attendait quelque chose de grandiose encore une fois, des marches, du cassant à gogo, de quoi donner le sourire à nos montures. Mais rien dans un premier temps, à peine une piste en caillasse longeant la rivière. Bon, ok, soit, p'têt bin qu'on s'est planté quelque part, p'têt bin qu'non, peu importe c'est fait. On retrouve la route et décide de la remontée sur une bonne centaine de mètres (sur les conseils de Jeuneucépluki trainant plutôt sur Singletrack me semble-t-il). Un premier départ à gauche est en vue, on plonge dedans sans se poser plus de questions, on a les dents, on veut rapidement effacer la petite déception d'il y a quelques minutes. Ca descend sec, quelques virolos, racines, pas dégueux en somme...mais pas de pierriers comme on s'y attendait. Bizarre, mais admettons, on devait se faire des plans sur la comète. Petite éclaircie, on sort du bois, et c'est là que le drame arriva: rejoignant la piste que nous emprentions, se présente sur ma droite une majestueuse dalle qui n'attendait sans doute que nous...Aïe, le doute m'assaille: se serait-on précipité pour louper le vrai départ du grandiose? Pendant ce temps, Will reçoit un appel de sa douce, on est retard, va falloir tracer sur le retour. Et au moment de redémarrer, un choix s'impose: continuer sur la large piste initiale, ou partir à gauche sur le frêle single? La décision est vite prise, trop vite sans doute, le stress du dernier appel précipite les choix. On continue tout droit... Epic Fail du jour si j'ose dire, on redémarre sur une piste caillasseuse à souhait qui ne s'achèvera qu'une fois arrivé au village. Autant vous le dire sans détour mais, aujourd'hui, avec la Pissarde, on a grave chier dans la colle. En adoptant la positive attitude, on se dit que ce sera l'occasion de revenir...mais quand même, c'est repoussé à la prochaine fois ce qu'on aurait pu/dû faire aujourd'hui, pour peut-être une plus grosse déception encore qui sait (pessimiste avez-vous dit?).

Et le meilleur pour la fin bien entendu :) faut rentrer les pépères, huuummm le bon cours Jean Jaurès qui se profile à l'horizon, attendu toute la journée celui là.


En somme c'était pas si mal, la descente du col est vraiment terrible, technique comme il faut. Donc en deux mots comme en cent: à refaire! Et pas question de louper la Pissarde cette fois!


Et pour ceux qui se demandent, non, je ne suis pas payé à la page, pas payé du tout en fait.



Distance réelle parcourue : 30 km
Denivelé réel effectué : 800 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Ricil, le dimanche 12 septembre 2010 à 02:29

Sympa ce p'tit CR !!! :)

» Par SamyTerje, le dimanche 12 septembre 2010 à 07:35

Pfff, quelle verve! :P

Juste un p'tit détail pour la fin du col de l'arc, il existe une dérivation singlesque... Il faut mieux scruter les sorties sur VTTour :cool:

» Par Yann de Claix, le dimanche 12 septembre 2010 à 19:44

Je me permet 2 ou 3 petits conseils:
Le(s) Pissarde(s) ne valent pas la partie Basse Col de l'arc (cote env. 1280)=> saint Paul de Varces bien que cette année le sentier soit plus ravagé (racines et blocs) que l'année dernière.
Pour la Pissarde
- De Pré du four à saint à saint Imbert : Sans beaucoup d'intérêt piste ou sentier droit dans la pente
- De saint Imbert à Chardeyre: Départ amusant puis Pas beaucoup d'intérêt T2-3 droit dans la pente
A Chardeyre, 2 options:
1-Pissarde Rive droite: en direction de Chabloz. la moitiée du haut est interressante T3 en single puis le bas aprés la partie horizontale est une piste cassante.
2- Pissarde rive gauche : Le haut un single RD puis traverser la Pissarde après 300m, puis single puis piste T2 on atteint la route juste au dessus d'une épingle (suivre la route env 100m) puis après l'épingle à droite un sentier T5 descend jusqu'au départ de la cascade de Claix.
Rq un sentier assez embroussaillé permet de passer de la partie horizontale de la RD au départ de partie en T5 de la RG....
J'espère avoir été clair :)

» Par blindman, le dimanche 12 septembre 2010 à 20:16

Bah voilà, vous savez comment occuper un samedi soir maintenant :oops: A vos cray...claviers :D

Merci pour les supers conseils sur la Pissarde Yann :wink: on tachera de pas se planter la prochaine fois (en enchainement d'un rocher Chatelard plutôt si la suite de l'Arc est plus intéressante, et puis ça fait moins loin aussi :P ).

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.