Ski
Par Phil'Ô le 21.07.08
Accueil > Topo Guide > Sommets > Alpes Ligures > Traversée Col de Tende > Menton > par les crêtes frontalières > Sortie du 27 juillet 2008
 Topo validé par la modération

1871 m Traversée Col de Tende > Menton : par les crêtes frontalières

Cet itinéraire n'est pas à mettre sous n'importe quelles roues. Mais quelle traversée ! Rejoindre la mer en partant du col de Tende. Et le tout en 3 jours. Autant dire qu'il ne faut pas trainer.
Mais quel voyage, qui vous descend des forts du col de Tende à la mer en traversant le Massif karstique du Marguareïs. Il emprunte les sentiers balcons de Peïravieille et du Torrage et s'achève en beauté par la descente du col du Berceau. Cet itinéraire suit une logique implacable : Rester au plus prés de la frontière Franco-italienne.

Données techniques

Département : Alpes-Maritimes
Massif : Alpes Ligures
Longueur [?] : 100 km.
Denivelé (+) [?] : 4300 m.
Denivelé (-) : 6100 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 600 m.
Portage Oblig. [?] : 1100 m.
SPR [?] : (74/25/1)

Nb de jours : 2, 3
Cartographie [?] : TOP 25 3841 OT Vallée de la Roya

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 4
Dif. max : T5 ponctuellement
Exposition [?] : 4

Interêt [?] (9/10)

Départ/Accès

Départ : Col de Tende (1890 m) - En voiture : De Nice, se rendre dans la vallée de la Roya, la remonter jusqu'au village de Tende. Continuer en direction du Tunnel de Tende, le traverser et tout de suite après sa sortie, prendre à gauche la direction de Limonetto 1400.
Si on vient de l'Italie, prendre à droite juste avant le tunnel.
A la station de ski, continuer sur la route qui s'élève en lacets jusqu'au Col de Tende.

En transports en communs :
Tende (ou mieux l'arrêt suivant de Viévola) ou Limone sont desservies par une ligne SNCF.

A noter qu'aucune solution de remplacement n'a été trouvé au centre VTT de Tende qui proposait des déposes au col jusqu'en 2010. Se renseigner par ici

Itinéraire

Jour 1 (D+ : 1450 m - T4 - Portage : 100 m) :


Col de Tende > Col des Seigneurs :
De la balise 340, suivre la piste qui contourne le fort central par le Nord. Continuer sur la piste vers l'Est. Après quelques lacets elle passe un col sans nom. A ce col, la quitter pour gagner par le Sud-Ouest le parcours de la GTA par la ligne de crêtes. Suivre la GTA vers l'Est en contournant la Cime de Pépin par le Nord puis la Cime du Bec par le Sud. Rejoindre ainsi la piste quittée peu avant, au col de la Perle (b326a).
Continuer sur la GTA qui remonte à la Cime du Coin. Recouper la piste au col de la Boïra (b326) et continuer toujours sur la GTA qui surplombe la piste du Marguareïs.
Continuer à flanc jusque sous le Pas de Scarrason. Au croisement des sentiers, prendre la descente pour rejoindre et suivre la piste qui conduit au col des Seigneurs (b327).

Col des Seigneurs > Baisse de Sanson :
Du col, suivre le sentier qui part au Sud et conduit au Col de la Celle Vieille (b 327a), en contournant la Cime de Pertègue par l'Ouest. Continuer sur le sentier de crêtes jusqu'à la Cime de l'Evèque (b327b) via le col de l'Evèque. Suivre le sentier qui s'élève en crête via la Cime de Vélègue jusque sous le Mont Bertrand. Contourner le Mont Bertrand par l'Est par le sentier qui rejoint Colla Rossa (b293) et qui part juste avant le sommet à la borne frontière 259.
A Colla Rossa, toujours sur le sentier des crêtes, passer à la Cime Missoun, pointe de Farrenga, sous la Cime Ventose pour rejoindre le Pas de Tanarel (balise 277).
Rejoindre la piste grimpant au Mont Saccarel par le sentier qui suit la crête. Rejoindre le Pas de Saccarel (balise 277a) en empruntant la piste. Du Pas de Saccarel, plonger Sud-Ouest sur le sentier très exposé et technique sur le haut (T5) puis plus roulant à mesure qu'il descend pour retrouver la piste à la balise 270a (Pas de Colle Ardente). Continuer au Sud et rejoindre la Baisse de Sanson par le sentier qui quitte la piste entre les balises 271 et 272 en contournant le Mont de Colle Ardente par l'Ubac.

Baisse de Sanson > Refuge Allavena :
De la Baisse de Sanson, continuer sur la piste qui s'élève au Sud vers le col Bertrand via les balises 255b et 255c. Contourner le Mont Grai par le sentier à l'Ouest puis descendre sur le refuge Allavena par la piste ou le sentier.

Jour 2 (D+ : 1800 m - T5) :


Refuge Allavena > Libre :
Remonter par la piste, et rejoindre la borne 170c sur la ligne de crêtes. Attention le sentier qui contourne le Mont Peirevieille par l’Ubac est peu visible (en contrebas). L'emprunter pour rejoindre le pas de l’Incise. Contourner le Mt Torrage par le N et rejoindre le Col du Corbeau, puis celui de Muraton en restant toujours sur l’Ubac du Mt Lega. Continuer sur la longue piste en montagnes russes qui longe la frontière (Sud Ouest puis Ouest) et passer sous tête d'Alpe par un sentier qui part dans la première épingle. Continuer sur un sentier Sud-Ouest qui conduit jusque sous Roche Fourquin. Ne pas suivre l'itinéraire VTT 1T qui rejoint la piste située en contrebas au Sud Est, mais continuer à descendre vers Roche du Tron par un sentier peu fréquenté dans le T5 continu après la Roche du Tron. Rejoindre ainsi le quartier de Giastèvé puis le village de Libre par un sentier en crêtes.

Libre > Sospel :
De libre emprunter le sentier valléen (au sud du village) et rejoindre le village de Fanghetto par la rive gauche de la Roya. A Fanghetto, rejoindre la Nationale SS 20 et descendre 1 km jusqu'à l'embranchement desservant Olivetta San Michele. Suivre alors la route montant à ce village. Rejoindre alors Sospel pour y passer la nuit par le GR 510 que l'on trouve à la balise 443.


Jour 3 (D+ : 1100 m - T5 - Portage : 1000 m) :


De Sospel redescendre à Olivetta par le GR 510. Du village d'Olivetta, redescendre pour franchir la Bévéra par un pont. Suivre alors le sentier (sale) qui monte plein sud vers le Refuge Gambino. Juste au dessus du refuge démarre une mauvaise piste (très raide et empierrée) qui monte jusqu'au dessus d'anciens baraquements militaires où elle se transforme en sentier. Monter jusqu'au point culminant de ce sentier (virage à droite très marqué) et faire un rapide A/R au sommet par la crête.

Grammondo > Menton :
Du sommet redescendre (courtes portions en T5) sur le point culminant du sentier laissé précédemment. Rejoindre alors le Pas de la Corne (sentier très cassant sur cette portion). Monter au Pas de la Corne. Derrière le pylône électrique (côté français) part un vieux sentier masqué qui rejoint un peu plus loin la ligne de crêtes (cairns et anciennes marques de peinture). Suivre au mieux ce sentier en portage jusqu'au col du Berceau.
Descendre du col du Berceau par le GR 52 (plein sud) jusqu'au plan de Lion. Continuer toujours plein sud jusqu'au Plan de Leuze et toujours sur le GR 52 descendre jusqu'à la plage de Menton (quelques parties ultra cassantes sous le Plan de Leuze).

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Col du Berceau (versant Sud)   Grammondo > Pas de la corne   Pas de la Corne > Passo Sette Camini   Fort Pépin > Col de la Perle   Col de la Perle > Col de la Boaïra   Colla Plana > Plan Ambreuge   Contournement Cime de Pertègue   Monte Grai > Refuge Alavena   Contournement de la Cime de Peïrevieille (ou Petravecchia)   Contournement du Mt Torrage (Ubac)   Col du Corbeau <> Col de Muraton (ubac du Monte Lega)   Pas de Sausson   Rocher Fourquin > Roche du Tron > Balise 419   Libre > Airole (Sentier Valléen)   Col du Razet > Sospel (GR52)   Colle Abellio > Casa Sorvan par la Croce della Sapelea (Airole)   Sentiero Balcone Colla Bassa > Torri Inf.   Baisse de Scuvion > Col de Roulabre Par la pierre pointue   Baisse de Scuvion > Col de Roulabre Sentier sur l'Ubac   Colla Bassa > Col du Razet par le GR 52   Plan du Lion > Castellar par le GR51   Plan du Lion > Menton par le GR 52   Castellar > Poney Club Menton   Colla Bassa > Olivetta   Olivetta > Sospel (Sentier botanique)   Roche Fourquin > Fontaine Povere   Piste de Muratone   Monte Grai   Adret du Monte Lega   Borne frontière 259 > Cime Missoun > Pas du Tanarel   Pas du Tanarel <> Pas de Basera (sous le Mt Saccarel)   Mont Saccarel <> Pas de Colle Ardente   Piste de la Tête de la Nava   Borne Frontière 332 <> Baisse de Sanson

Remarques/Variantes

Variantes du jour 2 :
Rejoindre Olivetta - San Michele par Airole :
A la Roche Fourquin, descendre au Sud-Est jusqu'à la Fontaine Rovère. Suivre alors la piste jusqu'à la Baisse Abellio. Prendre alors à droite le sentier marqué rouge et blanc qui descend via la Fontaine de Saviglioni puis la Croce di Sapelea et rejoint Airole (Sud-Ouest). A la petite église, prendre le sentier valléen (petite route qui devient sentier après la conduite forcée) en direction de Fanghetto. A Fanghetto, retrouver l'itinéraire principal : sur cette variante, la partie très technique est plus courte qu'en passant par Libre, mais la fin de la descente se fait sur route !

Variantes du jour 3 :
Du Grammondo, rejoindre Menton par le flanc italien :
Au Pas de la Corne, continuer plein Sud. A l'intersection suivante toujours plein Sud puis à la seconde, plonger à l'Est vers le Monte Fuga. A la première maison, rejoindre la Passo Sette Cammini par une courte piste. Prendre la piste qui descend au Sud vers la Mortola Sup. Dans le premier lacet de cette piste, prendre le sentier en face qui conduit à la place du village de la Mortolla Sup (eau sur la place). Reprendre la petite route descendant vers le Nord-Ouest et suivre peu après la dernière maison sur la gauche le sentier (marquage rouge et blanc) qui descend en lacets pavés rejoindre une nouvelle intersection située dans des ruines. Continuer à gauche (sentier à flanc qui surplombe l'autoroute) et descendre à Grimaldi supérieur (fin en escaliers T5). Trouver un peu plus loin vers l'Est dans le village la suite toujours sur le sentier balisé rouge et blanc (en escaliers). Se rapprocher de la mer au milieu des propriétés. Traverser la route pour suivre sur le sentier qui part à côté d'une cabine téléphonique. Continuer la descente et passer une passerelle en bordure d’un vallon. Longer la voie ferrée avant de la traverser par un ouvrage qui conduit à proximité du bord de mer. Longer le littoral vers l’Ouest et rejoindre Menton par la route du bord de mer.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Jour 1 :
Col de Tende > Col des Seigneurs : Piste, sentiers d'alpages (montant, traversant et descendant), quelques pierriers délicats en traversée et de la caillasse dans le Marguareïs.

Col des Seigneurs > Baisse de Sanson : Sentiers balcons empierrés ou d'alpage. Très exposés et T5 sous le Mt Saccarel

Baisse de Sanson > Refuge : ancienne piste herbeuse, piste et sentier hyper cassant (T4/T5).

Eau au refuge sous le col des Seigneurs, à la Baisse de Sanson W, prendre la piste à droite qui descend vers ND des fontaines sur env. 100 m (Fontaine).

Jour 2 :
Refuge Allavena > Libre : Les piste et sentiers sur les ubacs sont tous très exposés et empierrés, longue piste carrossable en montagnes russes, sentiers cassant, route.
Eau uniquement aux villages traversés (Libre et olivetta).

Jour 3 :
Descente du Berceau sur gravettes, bien technique, puis après le plan de Leuze parties trialisantes sur dalle à réaliser éventuellement (sauf pour la dernière partie : certainement) en portage. Enfin, après avoir croisé la piste, sentier raide se terminant en escaliers.
Eau au refuge Gambino (source 50 m en amont).

Voir aussi : http://www.atacamag.com/numero4

Hébergement possible : Refuge Allavena : +39 0184 241155 / +39 347 4986490 - Sospel Gite d'étape la Frighiera : 04 93 04 12 33
Hébergements associés : Rifugio Allavena (Colla Melosa - Pigna)   Rifugio Don Barbera (Col des Seigneurs - Marguareïs)   Gîte La Frighiera (Sospel)   Gîte et Chambres d'hôtes Roya Mercantour   Rifugio Muratone

Sortie(s) GPS associée(s) : 25.05.15 24.05.15 27.07.08

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par pedro06, le mercredi 25 juillet 2012 à 14:57 (9/10)

Fait ce WE avec bioman, enfin en partie, on a pris l'orage samedi au pas de Saccarel et on a fini par les pistes (et c'est encore long!). Dimanche on s'est échappés au col de Muraton par une belle descente sur Saorge.
C'est vraiment un iti à éviter par temps orageux, on s'est fait piéger par la météo qui n'annonçait les orages que dimanche et par le brouillard qui nous a caché l'arrivée de l'orage. On était pas trop fiers sur les crêtes quand ça a commencé à péter !
qq conseils par rapport à la trace GPS:
- passer par le fort central plutôt que la piste au Nord
- passer au Nord de la cime de Pépin (la trace passe au sud)
- En été le télésiège de Limone prend les VTT ! On peut donc prendre le train jq Limone et faire 400 de D+ jusqu'a la station
- on a pris le sentier à l'Est de la piste juste avant le col des Seigneurs, pas très roulant, mais ça le fait
- on a hésité à prendre le sentier par b325 et b324, ça descend et ça monte mais pas dit que ça soit plus fatigant que le tour du plateau par le nord via le GTA
=> un topo majeur, à refaire par beau temps !

» Par bioman83, le mardi 17 juillet 2012 à 09:11

Salut,

bon ben , pas encore fait cette traversé mais ça ne saurait tardé.

une info complementaire qui merite correction :
"le centre VTT de Tende pourra vous conduite au col par un système de navettes (env. 10 €) - Contactez Patrick AURIGNAC" n'est plus valable. il n assure plus cette navette.

» Par sandrullo, le mercredi 01 juin 2011 à 08:15

je suis un peau off topic mais.. tu ais fait une tres belle article sur atacamag.. et atacamag est une tres belle magazine.. :)

» 2 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Col de Tende, Traversée Col de Tende > Vintimille par les crêtes frontalières : Sortie du dimanche 27 juillet 2008 par Phil'Ô

Participants : felix

Remarques terrain

La montée au Marguareïs est très bucolique. Quelques traversées sont "chaudes" mais globalement ça paaaasse ! Sa traversée est très cassante. Col des Seigneurs > Selle Vieille : Sentier balcon empierré.
Selle Vieille > Baisse de Sanson : Piste roulante (mais très empruntée). Baisse de Sanson > Refuge : Piste herbeuse humide puis piste mouillée puis sentier très cassant.
Refuge > Col du Corbeau : Sentier balcon très exposé empierré, puis sentier alpestre rapide mais piégeux.
Col du corbeau > Passo Muraton (par l'Ubac) : sentier mal entretenu très exposé et étroit. La fin est beaucoup plus roulante.
Passo Muraton > Tête d'Alpe : Longue piste en montagnes russes.
Tête d'Alpe > Airole : sentier cassant, piste, et sentier hyper cassant.
Airole > Torri inf. : Route et sentier balcon étroit et empierré.
Torri > Vintimille : Route.

Récit de la sortie

Itinéraire réalisé en 2 jours
Quelle bambée. 110 km de vélo comment résumer cela ?
Ça commence par une montée de la Vallée de la Roya en train. Puis s'ensuit une nuit à la Brigue au refuge de spéléo (merci Luc et Hélène).

Jour 1
Itinéraire : Col de Tende > Fort pépin > Col des seigneurs > Selle Vieille (sentiers) > Pas de Tanarel (piste) > Baisse Sanson (piste secondaire) > Balcon de Marta (piste secondaire) > Refuge Allavena (piste puis sentier cassant) D+ 1450 m , 55 km, P 100 m

Montée au col de Tende historique se fait en taxi-stop (route trop dangereuse). La montée nous réchauffe bien mais les premiers 4x4 viennent gâcher notre bonheur. Vivement que l'on arrive au premier col pour quitter cette autoroute à 4x4 et autres motos.
C'est enfin chose faite, quand nous sommes accueillis par des patous pas très coopératifs. Enfin on peut rouler sans craintes des morsures. C'est alors que l'on découvre le Fort Pépin (ils sont fous ces militaires d'avoir construit un truc aussi gigantesque ici).
Puis la traversée à flanc qui n'est pas si facile au début nous conduit au col de la Perle. Il faut remonter pour éviter la piste à 4x4 et continuer cette approche du Marguareïs par les crêtes.
Le col de Boaïra atteint, on suit le GTA qui remonte dans les herbes. Hélas, elles vont alterner avec des passages rocailleux où il faudra appuyer sur les pédales, voir pousser pour passer les difficultés.
On fini la traversée par une descente technique au début pour rejoindre la piste poussiéreuse et caillouteuse et ainsi déjeuner au col des Seigneurs.

Le temps de manger, le temps se couvre. On continue pour l'instant par les crêtes jusqu'à Selle vieille mais le Mt Bertrand est dans la purée noire et les premières gouttes font leur apparition. On reste prudent et on prend la piste pour éviter l'orage qui arrive. On a bien fait car malgré la circulation sur la piste, il était bien plus sage de ne pas suivre les crêtes alors que l'orage se déchainait... éclairs, brouillard, rincées... bref c'est trempés que nous dévalons cette longue piste. Mais pour rejoindre le Pas de Tannarel, il faut remonter... Un vrai déluge nous attend : l'orage redouble de violence alors que l'on monte vers la crête pour basculer côté français. Le pas de Tannarel passé, la pluie cesse. On entrevoit même un bout de ciel bleu. Mais ce n'était qu'un répit car rebelote en arrivant à la Baisse de Sanson.
On emprunte la piste/sentier côté français qui conduit au balcon de Marta, car la piste principale est malgré la pluie, parcourue de nombreux véhicules tout-terrains.
Cela commence à être long et on est trempé. Vivement que l'on arrive au refuge. C'est bientôt chose faite, lorsque le balcon de Marta est atteint.
On continue un moment sur la piste principale avant de plonger par le sentier hyper cassant sur le refuge (tiens, il n'a pas plu par ici).

Arrivé au refuge, c'est la grosse déception. Le gérant nous annonce qu'il n'y a pas d'eau... On est plein de boue et on est trempés. Adieu la douche chaude !!! Après réflection, nous pensons qu'il s'agit d'un stratagème pour nous faire payer l'eau lors du repas, car il y a les W.C qui fonctionnent et surtout un robinet délivre de l'eau fraiche en grande quantité. On va ainsi pouvoir se laver malgré la pseudo-pénurie d'eau !
Le repas est frugal (déçus car on est en Italie !) tout comme le sera le petit déj'. Bref, ce refuge est à oublier !!!

Jour 2
Itinéraire : Refuge > Col Bertrand (piste) > Pas de l'Incise (Sentier balcon) > Col du corbeau (sentier) > Col de Muraton (sentier sale et expo au début) > Tête d'Alpe (longue piste) > Airole (sentier, piste, re-sentier cassant, route > Collabassa (route) > Torri Inf. (sentier balcon) > Vintimille (route). D+ 1450 m, 55 km, P 100m

La nuit passée, on remonte les 450 m de D+ qui nous séparent de la ligne de crêtes.
Le voyage continue par le sentier qui contourne Petravechia et le Mt Torrage sur l'ubac. Ils sont divins et la forte exposition ne gâche pas le plaisir de rouler dans cette ambiance austère et minérale.
Puis on dévale l'adret du Mt Torrage pour rejoindre le Col du Corbeau. Celui-ci atteint, on suit le sentier qui part sur l'Ubac. Il est mal entretenu et reste très cassant alors que l'exposition reste très élevée malgré la végétation. Enfin il s'assagit et nous le dévalons à Mach 12. S'ensuit une loooogue piste en montagnes russes qui va bien nous entamer (d'ailleurs il fait de + en + chaud). La tête de l'Alpe rejointe, le sentier qui descend sur Libre est peu engageant (pas assez parcouru et très exposé), et surtout on en voit que la partie à flanc, qu'est-ce que peut nous réserver sa partie descendante dré dans l'pentu ?
On choisi de rester sage et on continue sur le sentier qui rejoint la piste italienne, pour finalement retrouver Airole par un sentier peu roulant et ultra technique. La remontée au Grammondo s'envole car il est déjà tard (14h30) et nous devons prendre le train.
Donc pour ne pas finir par la route nationale, on remonte à Collabassa par la petite route, avant de suivre le sentier balcon qui longe la rive gauche de la Bévéra jusqu'à Torri Inf. Il fait très chaud et on a plus assez de temps ni d'énergie pour remonter jusqu'au Passo Sette Cammini. On rejoint donc Vintimille et sa plage par la petite départementale desservant le village de Bévéra.


Distance réelle parcourue : 110 km
Denivelé réel effectué : 2900 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Mic'hel, le dimanche 27 juillet 2008 à 21:31

aaaaah les traversées, c'est quand même ce qu'il y a de mieux, non?
Avec cette sortie vous pouvez participer au concours "changer d'approche"! :wink:

» Par Phil'Ô, le dimanche 27 juillet 2008 à 21:40

Non, mic'hel, car on est arrivé en Italie et le concours stipule qu'il faut partir et arriver en France ! :evil:

» Par Mic'hel, le dimanche 27 juillet 2008 à 21:45

ben une fois a ventimille, z'avez pas continué sur vos velos pour rejoindre menton et la France?

» Par Phil'Ô, le dimanche 27 juillet 2008 à 22:01

Non, pas sur la route nationale !
Et puis le train qui remonte vers Tende part de Vintimille ! :oops:
Moi j'ai pris le TER pour rentrer sur mon lieu de départ (Monaco) alors que félix remontait vers la Brigue :wink:

Mais on ne sait jamais :oops: . Je présente quand même la sortie au concours... quitte à se faire recaler :oops:

» Par squal, le lundi 28 juillet 2008 à 08:24

Les paysages ont l'ait bien jolis, mais la nature hostile :roll:. Z'en avez pas marre de la pluie :oops:
Les passages expos c'est trop easy avec le soleil... Alors que dans l'orage là cela aurait été joueur :ill:

bon WE quand même pour vous. Et dommage pour l'accueil italien, c'était mieux la semaine dernière, mais z'aviez pas pris votre Pedro c'est pour ça :P

» Par Phil'Ô, le lundi 28 juillet 2008 à 08:54

@ Squal : Si, si, la pluie YAM (Y'en A Marre !) :ill: :lol: .
Quand au refuge, leur accueil est vraiment nul :evil: :
Je ne vais pas m'étendre sur le pseudo problème d'eau (on est quasi sûr que c'était du flanc :evil:) : le mec a quand même osé nous proposer de l'eau minérale pour laver les vélos 8O :evil: :lol: )
Quand au repas, cela contrastait du W.E précédent : 2 biscottes pour le petit déj' :evil: 2 tranches de roti fines comme du jambon :ill: , le dessert = un morceau de pastèque épais comme du papier à cigarette :evil: :evil: . Bref du vrai foutage de gueule :evil: à 42 € :ill:
Le pire c'est qu'il est en bordure de route :evil:
Sinon, je confirme excellent W.E, bien essorant, car même si le D+ est raisonable, le kilométrage et la chaleur du 2nd jour prennent le relais pour pomper l'énergie du vénérable cycliste :roll: :P :lol:

Je pense que sur 3 jours, cela doit mieux passer.
En suivant les 2 premiers jours le topo intégral du J1 l'Altitrail puis après Breil en remontant par le col de Brouis pour passer la nuit sur Sospel. Et enfin le dernier jour le col du berceau :cool: par la piste et le col du Razet :cool: :roll:

» Par denis, le lundi 28 juillet 2008 à 10:35

a ce massif du Marguareïs que de bon souvenir. vivement que j'y retourne le 14 septembre :D

» Par zigual, le lundi 28 juillet 2008 à 22:03

Ca yest, tes projets sont bouclés :cool:

Bon week-end pour toi !

» Par Phil'Ô, le lundi 28 juillet 2008 à 22:24

@ Zigual : Et oui mes projets sont bouclés :cool: (en attendant les prochains, parceque j'ai une telle propension à en établir sans cesse de nouveaux, que s'en est presque maladif... :P :lol: )

Demain je récupère la petite famille, et ce sera au tour de ma chère et tendre de prendre un peu de bon temps le W.E qui vient :cool: :roll: . Et puis il fait trop chaud pour rouler en ce moment :ill:
Bon d'accord, c'est une excuse en bois, j'ai qu'à aller rouler dans le Queyras :oops: It's the place to be :roll:

» Par felix, le lundi 28 juillet 2008 à 23:17

Tout d'abord merci à Phil'Ô pour la balade :roll:

J1 :
Je le qualifierais de bucolique, des crêtes, des traversées sur des sentiers souvent propres et roulables. Malheureusement il a fallu composer avec les aléas climatiques et à choisir entre descendre sur pitasses ou se faire descendre par la foudre, il y a des choix qu'on ne regrette pas ...
En final du baume au cœur après un épisode hiver nucléaire dan le "Jura" de la haute vallée de la Roya :wink: , avec descente bien aride et rayons de soleil.
En parlant d'aridité, la douche au gite fut mémorable :lol: et il y a encore trop de pétrole vu le nombre de 4fois4 et motos sur les pistes 8O

J2 :
Après avoir deviné la mer au loin, les choses sérieuses commencent , des traversées, des descentes caillouteuses vertigineuses, du tout bon jusqu'à la liaison pistasse avant de plonger sur Libre.
Là Phil'Ô voit la forme des gambettes décroitre au fur et à mesure que la piste s'allonge :wink: , il faut dire que dans son enthousiasme, il a évalué du bout du doigt (pratique pour suivre les sentiers sur la carte :P ) les distances et dénivelés de l'excellent topo concocté :lol:
Nous préférons donc rouler libre sans voir Libre (potentionnellement très tentant), puis les contraintes horaires, la chaleur auront raison du plongeon sur la mer via le berceau sur Menton, sans pour autant oublier de déguster du sentier puissance 06. :roll:

La fin n'est que désillusion :wink:
Vintimille : nature préservée, plage de sable fin, coquillages et crustacés :cool: :lol:

Je reviendrais !!! :D

» Par Phil'Ô, le mardi 29 juillet 2008 à 10:48

Toutes les photos du W.E par ici :wink:
Merci félix de m'avoir accompagné sur ce voyage :cool: .

» Par fontra, le lundi 04 aout 2008 à 23:34

Je viens de lire ton CR....je n'ai pas de connexion à Fontrabiouse :roll:
Je vois que tu nous a sorti de belles bambées, vivement les suivantes :wink:

» Par Phil'Ô, le mardi 05 aout 2008 à 06:56

@ fontra : J'ai profité au maximum, des 2 W.E de liberté que j'avais à ma disposition :wink: .

le W.E précédent était pas mal aussi :wink: :cool:

Des vacances sans le net :( , c'est aussi ça la vrai vie nan ? :P :lol:

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.