Ski
Par Etienne-H- le 27.10.08
Accueil > Topo Guide > Sommets > Grandes Rousses / Pays d'Arves > Col Lombard > Par le Lac du Goléon > Sortie du 25 juin 2011
 Topo validé par la modération

3092 m Col Lombard : Par le Lac du Goléon

Itinéraire grandiose au pays de la Meije.

Données techniques

Département : Hautes-Alpes
Massif : Grandes Rousses / Pays d'Arves
Longueur [?] : 30 km.
Denivelé (+/-) [?] : 1700 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 0 m.
Portage Oblig. [?] : 900 m.
SPR [?] : (85/5/10)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : 3435ET Valloire

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 5
Exposition [?] : 3

Interêt [?] (8.2/10)

Départ/Accès

Départ : La Grave (1480 m) - N91 Grenoble- Briançon

Itinéraire

Montée :
De la Grave, rejoindre les Hières par la route puis Valfroide. Poursuivre jusqu'au Lac du Goléon (portage à partir de 2050 m).
Contourner le lac rive droite puis le remonter par le plat Vallon de Maurian (bien roulant). La pente se redresse à partir de 2500 m.
A 2800 m, laisser la trace qui monte au Goléon pour filer à droite sur le col Lombard entre les Aiguilles d'Arves et celles de la Saussaz (pas de trace évidente dans le gros pierrier).

Descente :
Par le même itinéraire jusqu'à Valfroide, prendre alors rive gauche pour descendre à la Grave par le Puy Golèfre.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Entraigues > Oratoire St Joseph

Remarques/Variantes

* Départ possible des Hières ou de Valfroide.

* A la descente, une section de blocs entre 2575 m et 2525 m n'est pas envisageable sur le vélo, de même que les traversées de torrent à 2800 et à 2000 m ainsi que des passages brefs.

* A 3000 m sous le col Lombard, suivre la sente (peu marquée) à la montée et à la descente préférer une trace directe dans les schistes.

* Attention, du monde en été jusqu'au lac

Variante :
En boucle par le Signal de La Grave :
Au niveau, de la Cabane Carraud, prendre à droite pour rejoindre une sente qui permet de passer la crête de Rubans.
Rejoindre au mieux le Cruq des Aiguilles à l'azimut car aucune sente n'est présente !!
Rejoindre la sente peu évidente à pieds en contre-bas car le terrain est très accidenté.
La sente devient de plus en plus propre jusqu'au Signal de La Grave.
Plonger le long de la crête et rejoindre le téléski des Plagnes.
Prendre le sentier herbeux SE pour retrouver La Grave via Ventelon.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Buvette au nouveau refuge du Goléon...

Sortie(s) GPS associée(s) : 14.07.09

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par Geux, le dimanche 26 juin 2011 à 21:48 (8/10)

Pas fait jusqu'au col, mais à partir de l'intersection de la saussaz.
Beau mélange de cassant et d'épingles, même si ce n'est pas très propre.
Pas propre et cassant en dessous du refuge, mais de très belles épingles, difficiles.

» Par yvon, le lundi 30 aout 2010 à 10:41 (7/10)

On ne peut pas dire que le secteur soit très adapté au VTT.
Beaucoup de portage pour des descentes plutôt moyennes.
Le paysage est en revanche assez grandiose.

» Par JBF, le jeudi 29 juillet 2010 à 16:02 (8/10)

Magnifique itinéraire de montagne. Dommage qu'un bouclage soit peu envisageable.

» 3 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Aiguille Occidentale de la Saussaz, en boucle par l'arête W et le glacier Lombard : Sortie du samedi 25 juin 2011 par Geux

Participants : JBF

Remarques terrain

Itinéraire atypique en (haute) montagne.

Sentiers associés

3 Crêtes de la Buffe : En montée. Un vent à décorner des boeufs, mais quelques moments de roulage malgré tout. Totalement hors-sentier, mais l'itinéraire est évident : il suffit de suivre la ligne de crête !

3 Aiguille Occidentale de la Saussaz (arête) : Descente atypique, hors sentier dans de beaux schistes

3 Glacier Lombard : Moment magique. Un poil trop mou vers 14h, suite à une nuit très froide, et une matinée ventée.

4 Accès au Glacier Lombard : Gros blocs et pierriers fins. Bonne sente, mais par endroit la sente disparaît. Préférer le névé au hors-sentier "bourrin".

4 Col Lombard (partie basse) > Refuge du Goléon : Un peu sale et de gros blocs par endroits, un billard par d'autres...

4 Refuge du Goléon > Valfroide : Un peu trop sale et cassant par endroits. Ceci dit, de belles épingles techniques, et un final roulant dans l'alpage, face à la Meije.

Récit de la sortie

Un tour atypique, conçu et mûrit par JBF.

Tout d'abord, ce tour commence par un départ matinal.
Camping à l'arrache pour moi, départ de nuit pour JBF.
RDV 5h au Chazellet pour un départ tôt, sans frontale.

Départ cool sur la piste, face à la Meije qui rougit petit à petit.
Premier moment magique de la journée.

Ensuite, montée "portante", dré dans le pentu dans les alpages, direction les crêtes de la Buffe.
L'alpage se dore au fur et à mesure de notre progression silencieuse.
Quelques moments de roulage mais pas plus que ça.

Passé le sommet de la petite Buffe, on arrive sur cette belle crête.
Problème majeur, un vent majeur se lève.
Plus on progresse, plus ça devient violent.
Mëme avec un coupe-vent, on peine à progresser. Ambiance expédition intense... un peu trop à mon gout !

Un germe de but née petit à petit, surtout quand l'on découvre l'arête W de montée enneigée sur le haut.
Mais la ténacité de JBF, et notre envie commune de braver l'inconnu et de gravir ce sommet fut plus forte.

Direction donc le pied de cette arrête W de la Saussaz, par une poursuite des crêtes de la Buffe.
On recommence donc le portage, pour cette partie finale qui s'annonce physique.
On stoppe vers 3000m, en se disant que même si cela avait été raaiiide, cela n'était pas si mal.

Mais le pire était à venir...
...
mélange de pierriers schisteux et de calcaire, de plus en plus raide.
Le genre de pierriers ou l'en s'enfonce, et qui nous pompe beaucoup plus d'énergie que nécessaire.
Et puis cette pente !
Dernier stop 100m sous le sommet.
On va (enfin !) en finir avec un peu d'alpinisme.
Final sur une arrête rocheuse d'ardoise, ou il fallut (très) souvent mettre les deux mains pour progresser.
Tester les appuis et avoir un système de portage impeccable fut obligatoire.
JBF me concéda que cette montée fait parti maintenant de son "TOP 5 des portages HORRIBLES", et que l'on pouvait même coter le final en I (alpi).

Ceci dit, arrivé au sommet, moment(s) magique.
Vue sur la Meije, les Aiguilles d'Arves, le Mt Blanc, le Goleon ...
...
et ce glacier lombard qui s'offre à nous.

Petite pause avant d'attaquer la petite descente du sommet puis le glacier.
Instant rare et magique, dans une neige un peu trop transfo.
Mais en allégeant un peu l'avant et sortant les pieds, cela s'est bien passé.

On rejoint ensuite la sente, qui permet de rejoindre le refuge.
Descente fuyante dans des gros blocs, dans cette ambiance haute-montagne.
Quelques passages non-roulants, notamment dans un chaos, mais le paysage compense largement.
Pour le reste, une technique fine et de la confiance et ça passe pas si mal.

Petite pause au refuge pour faire le plein, avant d'attaquer le dernier morceau : la descente épinglue - cassante jusq'aux Hieres.
Pas déçu, mais un peu sale par endroit, ce qui nuit un peu à la qualité du sentier.

Arrivé aux Hieres, débinage pour la descente sur la Grave, du coup retour peinard sur le Chazellet, pour achever cette belle et grosse journée en montagne (5h45 -> 17h45).
Très atypique, et pas très adapté au vélo (dixit JBF), mais à faire au moins une fois pour la descente sur le glacier, vraiment atypique et plaisante.



En somme, une journée qui restera longtemps dans ma mémoire...


Vidéo ici : » Afficher/Masquer la vidéo ou Lien direct (si vous ne lisez pas la vidéo)


Denivelé réel effectué : 2000 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Geux, le dimanche 26 juin 2011 à 23:07

Ma galerie photo sur Flickr

» Par friz, le lundi 27 juin 2011 à 06:58

J'aurais plutôt dit Renoncule pour la 12.
Belle motivation les gars!

» Par Phil'Ô, le lundi 27 juin 2011 à 08:42

Ouaou, les mecs... Ca c'est du tour hors-norme ! Bravo pour l'abnégation...

Des images magnifiques :cool:

» Par shama, le lundi 27 juin 2011 à 09:13

:lol: Je like :wink:

» Par SpatMan, le lundi 27 juin 2011 à 10:03

Très bon! Belle motiv!
Pas de gamelle sur le névé? :P

» Par JBF, le lundi 27 juin 2011 à 11:57

Impression mitigée, pour ce "vieux" projet que l'on avait avec Geux.
Ambiance "Haute Montagne" splendide.
Mais le pierrier final est très physique, il manquait une paire de cannes :~ et la descente un peu décevante , trop cassante.
Une bien belle journée tout de même, pour ce bouclage exigeant.

» Par Etienne-H-, le lundi 27 juin 2011 à 12:41

Alors c'est fait!
Pas trouvé l'info sur la roulabilité de la partie haute au dessus du glacier: ça passe pas trop mal ou bien?
Edit: j'avais pas vu la partie "sentier".
Merci!

» Par Geux, le lundi 27 juin 2011 à 13:24

Avec un peu de recul, pas si mitigé que JBF.
Certes, la montée par l'arête W est un peu trop "alpine" pour y amener un vélo, mais la descente est sympa :
. Roulage sur glacier au top, on y était vers 14h, un peu trop mou à notre goût, mais tout est passé sur le vélo sans difficulté.
. la suite cassante et fuyante, manque juste un vrai sentier sur tout le parcours pour que ce soit majeur.

Le seul "hic", notre état pour la descente en dessous du refuge, bien physique et technique quand même...

Sinon, pour les paysages, les photos parles d'elles - mêmes :happy: :roll:

@Friz : sur pour la renoncule ? Pour moi une renoncule n'a pas les "pétales" blanches :~

» Par Raph, le lundi 27 juin 2011 à 15:04

Avec le recul, je suis qd même bien content d'avoir eu à passer des rattrapages aujourd'hui à Nevers.
Vous m'auriez dégoûté du portage avec les 300 derniers mètres de montée, ou plutôt d'escalade.
Je vais devoir me méfier lors des prochaines sorties organisées avec JBF :happy: .

» Par Florent, le lundi 27 juin 2011 à 15:06

Bravo pour cet accouchement :cool: ... le portage dans le pierrier bien mou ça a du être bien physique... la prochaine fois je m'y prends un peu mieux :oops:

» Par riri, le lundi 27 juin 2011 à 20:03

Pour la renoncule,sur que c'est la renoncule des Glaciers.
Il y a du boulot pour améliorer le sentier.
Si un jour, je suis au chomage en été, je suis motivé pour améliorer la sente, peut être en retraite :cool:

» Par Pedro, le jeudi 30 juin 2011 à 22:13

Quelle ambiance, ces paysages sur la photo 3 !!

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.