Ski
Par francois le 16.09.08
Accueil > Topo Guide > Sommets > Cerces > Mont Chaberton > En boucle par le col du Chaberton > Sortie du 25 juillet 2020
 Topo validé par la modération

3131 m Mont Chaberton : En boucle par le col du Chaberton

Un grand sommet de plus de 3000 m accessible en vtt avec :
Assez peu de portage/poussage grâce à une ancienne piste militaire. Une arrivée au sommet sur le vélo et
une longue descente parfois technique.
Au final, un sommet incontournable du VDM.

Données techniques

Département : Hautes-Alpes
Massif : Cerces
Longueur [?] : 35 km.
Denivelé (+/-) [?] : 1900 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 200 m.
Portage Oblig. [?] : 200 m.
SPR [?] : (25/50/25)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : IGN ASF 10 ou IGN Briançon

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 4
Dif. max : T5 ponctuellement
Exposition [?] : 2

Interêt [?] (8.3/10)

Départ/Accès

Départ : Col de Montgenèvre (1860 m) - Depuis Briançon, direction l'Italie > Col de Montgenèvre

Itinéraire

Col de Montgenèvre > Fenils :
Du col, descendre en Italie par la route jusqu'à Cesana-Torinese (1350 m).
3 km plus bas, prendre à gauche une petite route qui traverse la Doire Ripaire (1250 m) et qui mène au petit village de Fenils.

Fenils > Mt Chaberton :
Suivre la petite route goudronnée qui traverse le village puis qui se transforme en piste. Ca grimpe fort dès le début (M2). On passe au hameau de Pra Claud vers 1590 m.
Poursuivre par la piste (parfois raide et délicate, une courte section non roulante au passage d'un thalweg vers 1900 m) jusqu'à 2099 m.
Ne pas prendre la piste qui part en traversée à gauche mais à droite : ça devient très raide, gravillonneux, technique et physique et vous devrez parfois pousser le vélo (M3/M4). Après une zone plus calme en traversée vers 2400 m, la piste se raidit à nouveau et entre 2450 et 2600 m, la piste est trop raide et dégradée pour être qualifiée de cyclable : un peu de poussage s'impose.
La piste, toujours raide, redevient roulante aux abords du col du Chaberton (2674 m) et le reste jusqu'au sommet (à part quelques très courtes zones un peu trop gravillonneuses).
L'arrivée en vélo sur la vaste plate-forme sommitale à 3131 m ne manque pas de grandeur ni d'originalité !

Mt Chaberton > Col de Montgenèvre :
Descendre par le même itinéraire et sans difficultés particulières jusqu'au col du Chaberton (2674 m).
Au col, basculer sur le sentier versant français (à gauche). La descente devient vite très technique (T3/T4, sol instable avec graviers et grosses pierres avec une zone non roulante entre 2600 m et 2550 m).
Rester concentré jusqu'en bas de la partie raide, vers 2200 m. De là, en quelques minutes de bonne piste jusqu'au col du Montgenèvre.

Remarque : on doit cette piste qui monte au Chaberton à l'armée italienne. Le but était, pendant la seconde guerre mondiale, d'installer une batterie de canons à l'abri des regards français qui aurait permis de bombarder Briançon.
On ne peut s'empêcher de penser en remontant cette piste aux efforts acharnés qu'a du coûter sa construction. Et tout ça pour rien ! A peine installée là-haut, la batterie a été immédiatement détruite en quelques coups de canon par l'artillerie française.

Remarques/Variantes

Possibilité de poursuite de la balade :
Col du Chaberton > Col de La Lauze > Col de Dormillouse > Chalet des Acles > Palmpinet (ou descente directe mais caillouteuse sur Val des Près) > Montgenèvre (par la route ou par une bonne piste sur le versant Nord du Janus ( 900 m de D+ / 15 km).

Autre variante :
En boucle par le col Désertes

Montgenèvre > Col de La Lauze > Col de Dormillouse > Chalet des Acles > Col Desertes > Piste militaire > Col du Chaberton > Sommet du Chaberton > Montgenèvre : bel itinéraire sauvage mais moins roulant pour le col Desertes.

Variante par les sentiers entre la bergerie du Rio Secco et Clavière :
Traverser le Rio Secco juste sous la bergerie puis suivre le superbe sentier de la rive gauche. Terminer par le sentier à gauche qui passe à la Madonina puis redescend à Clavière (vers la fin, trouver une jolie trace non balisée).

Variante pour éviter la route entre Clavière et Cesana :
A la sortie de Clavière (rond point au débouché du tunnel), prendre le sentier technique qui rejoint puis suit les gorges de la Piccola Dora (passerelles en bois très ludiques).
On débouche sur la route SS24 qu'on emprunte sur 500 m avant de prendre une piste à droite. A un replat au niveau de remontées mécaniques, descendre à gauche par un sentier.

Variante pour éviter la route entre Cesana et Fenils :
En face du centre de Cesana, traverser la Piccola Dora puis suivre l'itinéraire balisé (chemins et sentiers) vers Fenils.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Piste bien roulante jusqu'à 2100 m après, c'est un peu la bagarre pour rester sur le vélo à cause des gravillons et des pierres en travers.
Sentier de descente coté français parfois bien technique, terrain caillouteux et fuyant (avec une 50 m non roulants).

Sortie(s) GPS associée(s) : 25.07.20 15.07.11 05.08.09 29.07.09

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par Thibchaber, le mardi 01 octobre 2019 à 17:56 (10/10)

Super, quel chance de pouvoir cocher un 3000m en VTT, absolument à faire

» Par thib-05, le samedi 21 septembre 2013 à 19:55 (7/10)

Une belle boucle à faire! Surtout pour les paysages car l'interet VTTistique n'est pas transcendant.

» Par Claudius, le dimanche 21 octobre 2012 à 17:28 (8/10)

un sommet à faire au moins une fois ! bella vista , leçon d'histoire et de géologie à la fois ...descente sympa malgré le terrain fuyant .

» 7 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Crête des Rochers Charniers, depuis Plampinet : Sortie du samedi 25 juillet 2020 par Freddy06

Participants : seul(e)

Remarques terrain

Sec

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Plampinet, chalets des Acles, vallon de l'Opon, Rochers Charniers, Clôt des Morts, Cols Chaberton, Lauze, Dormillouse, Chalets des Acles, Forêt sous Pécé, Plampinet

J'avais vu cette crête et la combe du Clôt des Morts en faisant le Chaberton, de loin c'était attirant, ça pourrai être roulable...?

Après avoir vu une sortie sur AltitudeRando, j'opte pour un départ de Plampinet, avec probable portage exigeant.

Piste jusqu'aux Chalets des Acles qui passe bien, un peu raidassse par moment au dessus, et je rentre dans le vallon sous le Pas de l' Âne et les Grand Becs. De loin ça a l'air un peu raide...

Trois Italiens montent également, ils sont un peu étonnés de me voir "con una bici, maaaaaaaaa". Un gros névé m'a épargné pas mal de caillasses, mais la fin est bien raide, et un passage d'une quinzaine de mètre très raide et instable.

Mais ça y est, je suis au dessus du Val de Suse et vais vite voir comment c'est de l'autre côté. Ça s'annonce pas trop mal, un point de faiblesse dans la petite barre sous le sommet permet un passage assez tranquille.

Je reste un peu sur la crête et profite du panorama, des Écrins au Viso.

Descente. Ça roule sous le sommet jusqu'à la barre, puis passage dans les rochers et traversée vers la gauche : 30m de D- NR, pas trop mal.
La crête qui suit est intégralement roulable, pas expo mais faire gaffe à gauche quand même. Magique ce passage ! Arrivé au rognon rocheux qui barre la crête, ça plonge à droite vers les ruines du Clôt des Morts, une dénomination bien accueillante ! Ça roule bien dans les schistes, un peu plus pénible dans l'herbe jusqu'au "sentier".

Et oui sur la carte y'a un beau sentier... mais dans la vraie vie il est en train de se faire manger par la caillasse. Ça se descend quand même, mais bon... C'est un peu mieux dans la deuxième moitié.

La suite est plus classique, et je passe du sauvage à l'ultra fréquenté en une seconde. La descente du col du Chaberton n'est pas si mal (retracée ? voir gpx), malgré la présence de la moitié de la population de Clavière.

Remontée à la Lauze, col de Dormillouse et descente linéaire mais bien agréable jusqu'à l' intersection pt 2070. Le GR ne semble plus entretenu ? Pas envie de faire le bûcheron, dans le doute je reste sur la piste.

Repos aux Acles, et je remonte sous la pointe de Pécé pour finir sur un magnifique single, je vais quand même pas redescendre par la piste. Un passage d'éboulis pénible dans la montée, un autre dans la descente, et pas mal d'arbres en travers... mais ce sentier est génial !

La qualité de vélo est elle à la hauteur des efforts consentis ? Clairement non. Et pourtant, cette journée je m'en souviendrai, une bien belle journée de bicyclette !!

Distance réelle parcourue : 34 km
Denivelé réel effectué : 2500 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Phil'Ô, le dimanche 26 juillet 2020 à 22:07

Ah ouaip, quand même... ça dénivelle sec :cool:

» Par Bruno_W, le lundi 27 juillet 2020 à 09:36

Beau ce secteur ! Dommage que ça ne roule pas un peu mieux... :oops:
Merci pour le défrichage/partage en tout cas !! :cool: :wink:

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.