Ski
Accueil > Topo Guide > Sentiers > Lure > Deux jours à Lure : Peyruis > Jas des Bailles (sortie du 25 aout 2014)

Deux jours à Lure : Peyruis > Jas des Bailles : Sortie du lundi 25 aout 2014 par pluc

Participants : Adri

Remarques terrain

Conditions de rêve : terrain peu sec, températures fraîches, de l'herbe verte partout, et des lavandes encore en fleurs sur les crêtes !

Sentiers associés

2 Piouzin 1 : Superbe ! Balisage FFCT.

2 Chapelle d'Augès <> Sigalette : Remarquablement tracé. Peu physique à la montée, à part quelques courts passages difficiles.

2 Tourdeaux < Chapelle d'Augès : Se remonte parfaitement (avec des petites descentes pour s'amuser ! ), mais est plus physique que la montée à la Chapelle d'Augès.

2 Tourdeaux > route des Martrons : Finalement, c'est un très beau sentier, bien ludique, à part le morceau de piste. Mais il peut souffrir de la comparaison avec l'extraordinaire montée qui le précède. Un bon saut pour Adrien.

2 La Meunière : Encore un beau sentier.

1 Jas Neuf : Excellente surprise, car il n'est pas marqué sur IGN (mais il est balisé GRP). Très joli sentier, bien ombragé, qui se remonte mieux que la piste encagnardée et graveteuse à côté.

2 Sommet de Lure > Pas de la Graille : Trop large pour être vraiment intéressant, mais la vue est superbe. Et le tintement particulier des lauzes est un régal pour les oreilles (c'est ce que je ressens en tout cas ! )

1 Pas de la Graille > Pas de Jean Richaud : Pour le cadre ! Petit détour intéressant au Cairn 2000.

3 Pas de Jean Richaud : Seul le début bien étroit, avec quelques épingles plus techniques, est vraiment très beau. La suite est un peu trop élargie.

3 Ravin du Grand Vallon : Seulement la partie E aujourd'hui, jusqu'au Jas des Bailles. Un joli bout de descente, avec des marches (un passage T4), puis petite montée pas trop dure pour finir la journée.

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : voir carte VTTrack

Il y a 11 ans de cela, j'avais effectué, sur une journée, un tour grossièrement semblable : départ de Peipin ; un peu de piste, puis rapidement de jolis sentiers jusqu'à Châteauneuf (avec une ou deux sorties précédentes sur Lure, c'étaient mes premières découvertes de ce beau secteur, alors que je ne connaissais pas encore la Jarlandine, qui existait pourtant depuis 2001) ; une longue section monotone, sur des pistes, pour rejoindre Cruis ; la montée au sommet par la Combe de la Sapée ; les crêtes jusqu'au Pas de Jean Richaud (il me semble que, à partir du Pas de la Graille, il y avait un sentier, à la place de la piste pour 4X4) ; descente en versant N ; GR6 jusqu'à la Graille ; Pas des Portes et descente jusqu'à Valbelle ; retour à Peipin par la route.
Ce circuit comportait malheureusement trop de piste et surtout beaucoup trop de goudron. Mais, à l'époque, sans les traces postées sur la Toile (et sans VTTrack pour les rechercher), il n'était pas du tout évident de faire mieux. Je fais remarquer, à cette occasion, à l'attention des derniers partisans des topotages et de l'orientation à l'ancienne (topos papier ou topos textuels sur la Toile, carte papier, pas de GPS), que, en plus du confort et du plaisir accru que les nouvelles technologies apportent (on prépare sa sortie, puis on peut rouler, sans devoir s'arrêter pour faire le point), celles-ci permettent aussi de concevoir des itinéraires bien plus intéressants que ce qu'on faisait avant.

Le parcours de ce premier jour comportait deux parties très différentes :
- De Peipin à Mallefougasse, nous avons suivi le réseau des superbes sentiers tracés spécialement pour le vélo par la base VTT FFCT du Val de Durance.
- La suite était plus "classique". Elle valait également le coup, surtout pour le cadre, même s'il y avait encore quelques parties intéressantes pour le pilotage.
A noter que l'ascension au sommet depuis Cruis (1100 m de dénivelé, 10% de moyenne), en grande partie sur piste "graveteuse", est largement plus mortelle que toutes les montées sur sentier de la première partie. En plus, dans le bas, nous avons volontairement joué les puristes, en suivant intégralement le GRP, plus raide que la piste qu'il coupe. Un des rares répits est par contre offert par le morceau de sentier étroit. Presque arrivé à la route, j'ai calé (cané ! ) sur 100 mètres de distance, dans de grosses pavasses, inroulables pour moi (mais pas pour Adrien bien sûr).

Endroit agréable pour casser la croûte devant la chapelle N.D. de Lumière, à l'E de Cruis. Table au soleil, mais il y a de l'ombre sur l'herbe à côté.
Eau potable à Cruis, au lavoir au départ de la montée.

Nuit au Jas des Bailles : gîte d'étape, ancienne ferme en pleine forêt domaniale, calme garanti, confortable... et nous avons très bien mangé. C'est d'ailleurs, quand nous y sommes passés l'an dernier, au cours d'une sortie de la journée, que nous avons eu envie d'y faire étape un jour.


J2


Dénivelé négatif : 1650 m

Distance réelle parcourue : 49 km
Denivelé réel effectué : 2100 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Florent, le mercredi 27 aout 2014 à 23:05

Infatiguables :D

» Par Florent, le mercredi 27 aout 2014 à 23:18

Je parie pour un retour vers St-Auban !

» Par pluc, le jeudi 28 aout 2014 à 05:09

Perdu ! :P :lol:

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.