Ski
Par fberu le 22.04.11
Accueil > Topo Guide > Sommets > Haute-Savoie > Montagne de la Mandallaz > En boucle par le hameau de la Mandallaz > Sortie du 08 janvier 2018
 Topo validé par la modération

899 m Montagne de la Mandallaz : En boucle par le hameau de la Mandallaz

Superbe itinéraire sans grosse difficulté hormis la montée au sommet de la Mandallaz mais qui peut-être évité.

Données techniques

Département : Haute-Savoie
Longueur [?] : 32 km.
Denivelé (+/-) [?] : 800 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 150 m.
Portage Oblig. [?] : 50 m.
SPR [?] : (40/55/5)

Nb de jours : ½
Cartographie [?] : 3430 OT

Dif. montée [?] : 3
Dif. descente [?] : 3
Exposition [?] : 1

Interêt [?] (6.7/10)

Départ/Accès

Départ : Pringy (Cimetière) (491 m) - D'Annecy, prendre la direction de Cruseilles/Genève par la N201. Traverser Pringy et 100 m avant la sortie de Pringy, à la sortie d'un virage à droite, prendre à gauche direction Proméry et se garer 50 m plus loin sur le parking du cimetière

Itinéraire

Pringy > hameau de la Mandallaz :
Du cimetière, partir Nord-Ouest par la D172, passer sous l'autoroute et au rond point 30 m plus loin, prendre une piste qui part à droite, direction Nord-Est. Suivre cette piste qui longe rive gauche (à l'Est) le ruisseau le Viéran.
Lorsque la pente est trop forte, des petits singles permettent de couper cette pente en 2 ou 3 lacets.
Au sommet d'une montée vers 560 m, alors que la piste part plein Est, prendre un petit single assez raide qui part à droite direction Sud-Est et sort de la forêt aux abords de la N201 au dessus des Fourches. Suivre le sentier qui longe la route et juste avant le pont qui passe au dessus de l'autoroute A41, prendre une piste qui part à gauche, direction plein Nord. Suivre cette piste le long de l'autoroute jusqu'à une route goudronnée et une zone industrielle.
Prendre alors la première route à gauche et au bout de la route continuer plein Ouest afin de trouver un petit single (attention, pente très raide au départ) qui longe la forêt et permet de rattraper le ruisseau du Viéran.
Longer ce ruisseau jusqu'à retrouver la D172 vers 630 m, au niveau d'un pont qui traverse l'A41.
Prendre la D172 direction Nord et après les premiers bâtiments de la ZA des Croisegniers, trouver une piste qui part à gauche direction Ouest et monte à Pouilly.
Traverser Pouilly, puis au croisement en T, prendre à gauche puis à droite 10 m plus loin afin de partir plein Ouest sur les Crêts et descendre sur le hameau de la Mandallaz.

hameau de la Mandallaz > sommet de la Mandallaz :
Traverser la D272 au point 734 m, passer au Nord d'un réservoir et lorsque la route goudronnée devient chemin, continuer plein Nord afin de retrouver la D272 au niveau d'une croix. Partir alors à l'Ouest sur cette D272 et 200m plus loin, prendre à gauche une piste qui longe la forêt (panneau indiquant "Chemins faisants").
Suivre cette piste en lizière de forêt qui monte gentillement jusqu'au point 788 m puis descend jusqu'à Bovagne.
A Bovagne, au niveau de la première ferme, prendre un sentier qui part à gauche direction Sud-Est, peu visible et clôturé. Suivre ce sentier, d'abord marqué sur IGN puis non marqué sur IGN lorsqu'il longe les champs de Malapierre en lizière de forêt.
Ce sentier permet d'atteindre le Sentier de découverte, marqué par une route carrossable.
Monter par cette route jusqu'à la Pesse puis par une piste au Rocher du Maquis. Continuer alors Sud-Est vers un autre croisement où il faudra continuer Sud-Est direction "La Mandallaz".
Le croisement 400 m plus loin (vers 730 m) marque le début de la grosse montée vers la Mandallaz. Continuer plein Sud par une pente très raide sur 100m de dénivelée qui impose le poussage et à de rares endroits le portage. Passé le départ de parapente, la pente s'adoucit et après un dernier portage on atteint le sommet de la Mandallaz (899 m).

sommet de la Mandallaz > Bois des Machurettes :
Descendre par un single hyper roulant jusqu'à un premier croisement de chemins vers 800 m.
Prendre à gauche direction Nord jusqu'à un autre croisement alors que l'on atteint un plat. Continuer plein Nord jusqu'à trouver un autre croisement. Prendre alors à droite direction Est jusqu'à un nouveau croisement. Le chemin qui part à droite mène à un parking au dessus de Chez Favre. Ne pas prendre ce chemin, prendre celui de gauche qui part plein Ouest et 200 m plus loin prendre un chemin qui part à droite direction Nord, mène au Passage à la Biche puis monte à un croisement sur la courbe de niveau 780 m.
On peut alors soit prendre à droite et descendre direction la Ramesse.
Soit faire du rabe de montée en prenant d'abord à gauche puis 300 m plus loin à droite puis à gauche afin de monter plein Nord vers le point 827 m.
Descendre alors plein Sud pour atteindre la Ramesse.
A 770 m, soit prendre la route pour aller aux Burnets, soit prendre un sentier qui part à droite mais dont l'entrée est barrée par un passage à piéton. Ce sentier (barré à 2 autres reprises par un passage à piétons) amène à la route à la sortie des Burnets. Remonter alors au Nord pour trouver une piste qui part à droite direction Est.
Prendre la piste puis le sentier qui mène à Chez les Blancs. Prendre alors la route qui descend direction Est jusqu'au Bois des Machurettes au point 695 m.

Bois des Machurettes > Pringy :
Entrer dans le bois par un sentier balisé mais non marqué sur IGN.
Ce sentier contourne par le Sud le point 714 m puis descend vers l'Est pour rattraper sur la courbe de niveau 610 m le sentier marqué sur IGN et qui mène à Champ Pontay. Cette descente tout en single est tout bonnement excellente !
Arrivé à la route, descendre sur Epagny en laissant Chez Levet à sa droite au point 503m, puis en traversant Sur les Nants. Arrivé au croisement avec la D908b, faire un droite gauche pour aller vers le Sud vers le centre d'Epagny. Arrivé à un croisement en T, prendre à gauche puis à droite pour prendre une piste cyclable. 300 m plus loin, trouver une piste qui part à gauche direction Est, traverse les champs de Bon Temps et amène à la commune de Metz-Tessy.
Arrivé au croisement avec la D908b, continuer vers le centre de Metz-Tessy. Au niveau de l'école, prendre l'impasse qui part à droite mais qui débouche sur un chemin que l'on suit jusqu'au terrain de foot. Prendre alors à droite, traverser le pont, puis prendre l'impasse à gauche qui mène à un chemin. Suivre ce chemin qui longe le Viéran jusqu'à Pringy et permet de retrouver l'itinéraire pris au départ. Rejoindre alors le parking dans le sens inverse pris à l'aller

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Remarques/Variantes

on peut si on le souhaite éviter la montée à la Mandallaz en partant à gauche direction Sud au Rocher du Maquis

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Chemins et single raisonnable larges, roulants et donc agréables (hormis la montée à au sommet de la Mandallaz).
Points d'eau dispo aux cimetières des villages traversés

Sortie(s) GPS associée(s) : 08.05.13 24.09.11 03.07.11

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par jeanluc, le samedi 07 mai 2011 à 21:28 (8/10)

La Mandallaz, quand c'est sec, c'est très sympa, nombreux sentiers dans tous les sens !


» Notez/Commentez l'itinéraire

Du gras à la Mandallaz, pour décrasser le moteur : Sortie du lundi 08 janvier 2018 par Cabron83

Participants : Quentin

Remarques terrain

Passablement GRAS, tapis de feuilles, ruissellement constant

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : similaire à 70%, on a coupé par l'intérieur au site d'escalade (chemin de dessous les bois)

J'avais demandé à Yvan74 un exemple de sortie "caillouteuse" (entendons par là qui aurait pu "drainer" les abondantes précipitations de ces derniers jours), mais ce dernier manquant peut être d'imagination me proposa un petit Salève dont je suis très (trop certainement) familier. Plutôt fan de ce type de terrain de jeu (moult singles, à s'y perdre!), je me suis orienté vers le "petit salève" de la Balme de Sillingy, savoir la montagne de la Mandallaz. Sans jeu de mots, une montagne que n'aurait pas renié Nelson...Cependant, en plein hiver, le lieu était évidemment mal choisi: de la boue, du ruissellement, des ornières et des mares à la pelle, bref, du gras.

Le départ par les pistes 4x4 du bois des Machurettes annonçait la couleur: ça sera une mission, celle de perdre les calories des fêtes. Les efforts sont plus violents sur un terrain aussi spongieux, et le positionnement sur le vélo encore plus déterminant.
Le Taipan en fin de vie de mon train arrière n'y a que moyennement goûté. Mais bon, Quentin a envie, il est en RTT aujourd'hui, et il pleut pas (par le haut tout au moins). Arrivé au point 730 (parking), l'ascension par piste 4x4 se fait quasiment tout sur le vélo, hormis quelques rares passages "raides comme la justice" que nos moteurs encore encrassés ne braveront pas.

Arrivé à la tête de la Mandallaz, beau point de vue...sur le brouillard. Décidément, une sortie pourrie. Fort heureusement, la descente sur la crête que Quentin entame (en mode bourrin, mais avec une belle réussite!) par la petite partie trialisante du haut vaut le coup. Toboggan de boue et de feuilles, arbres renversés (on dirait qu'Eleanor est passée par là !) pimentent celle-ci, jusqu'à la piste 4x4 qu'on rejoint (trop) vite au dessus de la Grotte du Curé.

S'en suit une longue et pénible remontée dans un pierrier humide et ruisselant par le "chemin rural de dessous les bois", comme le suggérait Quentin, on aurait du rester sur la partie haute et aller chercher ces singles dont Utagawa parlait. Mais je voulais suivre la trace jusqu'au bout...malgré la bêtise de plus en plus évidente de la chose: rester sur les hauteurs eut été moins humide que sur les flancs du massif. Mais bon, j'ai décidé d'en faire baver à Quentin pour cette première de l'année. La coupe par le sentier du point 796 menant au site d'escalade nous amène sur un autre sempiternel sentier 4x4 qui nous transfère de l'autre côté de la montagne sans joie ni liesse.

Après tout, pour sauver la petite ballade, il nous reste le "single des machurettes" que le topo annonçait comme "joueur". Joueur il l'est en effet ! sales comme nous étions, c'est donc sans scrupules que nous nous sommes jetés dans les compressions et appuis boueux de ce merveilleux single qui nous redonne le sourire, dans la morosité ambiante.

Heureusement qu'il y a de quoi laver les bikes à Epagny.

Distance réelle parcourue : 23 km
Denivelé réel effectué : 900 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Aousse, le lundi 08 janvier 2018 à 18:56

En lisant ton CR, je lis juste plus haut le commentaire de Jean Luc qui dit "La Mandadallaz, quand c'est sec, c'est très sympa..." :lol: :lol: Au moins les spads auront été chouchoutés au lavage :) 900 de D+ quand même bravo ! Si ça pleut pas d'ici quelques jours je te conseille vivement ma sortie de samedi

» Par Cabron83, le lundi 08 janvier 2018 à 19:07

hummm ça m'a l'air délicieux les balcons du môle! merci Aousse ! on ira y faire un tour demain j'espère.

» Par Yvan74, le lundi 08 janvier 2018 à 19:19

Vu les conditions du moment, difficile de trouver des topos à peu près drainants en dehors des massifs habituels. Le petit Salève est pour moi le mieux à faire en période très humide.
Sur Annecy, on a beau chercher, quand il pleut on se retrouve tous un moment ou un autre dans le Semnoz. Ailleurs c'est trop gras, ou trop casse-gueule. D'ailleurs on évite tous la Mandallaz :P

J'ai bien 2-3 options, mais ce sont des micro-sorties (Musièges, Usillon, Morette, Dingy principalement).

L'option bas du Môle est une autre option intéressante, et je ferai sans doute moi aussi le parcours bientôt si la météo ne change pas.
Mercredi on va sur Chambé avec Thomas, parce qu'on a vite fait le tour dans notre coin ! En plus on ne connaît pas bien, ça tombe bien.

De toute façon tous ceux qui me connaissent bien savent que je n'aime pô l'humide :evil: Je ne peux donc que mal te conseiller :wink:

PS : pas de "grand Yvan" stp, faut être réaliste :oops:

» Par Cabron83, le lundi 08 janvier 2018 à 19:29

Merci de tes conseils !! "l'humidité précède la gloire" :D

» Par Biblio, le lundi 08 janvier 2018 à 19:49

la mandallaz passe bien quand c'est humide mais faut vraiment rester sur le sentier le plus au nord en traversée...j ai ma trace fétiche la dedans qui permet de rentrer sans trop de boue :D

» Par Aousse, le lundi 08 janvier 2018 à 21:20

@Yvan74 : hé faut assumer ton statut de star (cf les Bretons)
Partout ou y'a des vignes, c'est toujours bien expo pour rouler de toute façon, et à Chambé c'est déjà presque le sud non ? :D :wink:

» Par Cabron83, le lundi 08 janvier 2018 à 21:56

Si mercredi vous roulez vers Chambéry, ça me tente!

» Par Yvan74, le lundi 08 janvier 2018 à 22:13

Oui à Chambé on entend presque les cigales ! Ah non, ce sont les pyrales :evil:
Ok David, je te tiendrai au courant.

» Par Le ded, le mardi 09 janvier 2018 à 10:22

"Après tout, pour sauver la petite ballade,"
tu roules en musique ?? :lol:

» Par Cabron83, le mardi 09 janvier 2018 à 10:41

Une ballade irlandaise alors ! ???? ...avec le couinement de nos freins ça faisait une belle symphonie...!

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.