Ski
Accueil > Topo Guide > Sentiers > Beaufortain > Du Mont Coin à la Pointe de Combe Bénite (sortie du 16 juillet 2016)

Du Mont Coin à la Pointe de Combe Bénite : Sortie du samedi 16 juillet 2016 par tinou74

Participants : Pïerre, totoff

Remarques terrain

Un peu de neige fraiche rendant le sentier glissant sous le Mont Coin. Quelques névés résiduels.

Sentiers associés

3 Combe Bénite > Le Verraret : Bonnes conditions

2 Les Raiches > Tessens : Nickel jusqu'à 1200 m. Le bas n'est pas entretenu

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : La Thuile > Granier > Refuge de la Coire > Mont Coin > Cormet d'Arêches > Col de Corne noire < Pointe de Combe bénite > Pra Spa > La Thuile

Totoff ayant décidé de contraindre Pïerre à réviser ses impressions du Beaufortain, nous voilà ce samedi matin embarqué dans un long tour sur le versant soleil du Beaufortain (déjà l’appellation « versant soleil » c’est alléchant) à la découverte de deux des plus beaux belvédères du Beaufortain : Le Mont Coin et la Pointe de Combe bénite.

Départ de La Thuile en dessous de Granier et montée par une route tranquille (un tant soit peu raide par endroits quand même) puis par la bonne piste du Cormet d’Arêches jusqu’au refuge de la Coire. La montée se poursuit sur piste jusqu’à 2276 m sous le col du Coin. Reste à porter sur environ 250 m de dénivelé pour rejoindre le sommet
Une petite traversée hors piste nous permet de récupérer rapidement un bon chemin montant au sommet. La neige fraîche de l’avant veille persiste par plaques et rend le parcours glissant par endroits. Panorama splendide du sommet sur l’ensemble du Beaufortain dont son emblème tout proche : la Pierra Menta, sur les massifs du Mont Blanc, de la Vanoise, Ecrins, , Aiguilles d’Arves, Belledone.

Début de descente prudente du fait du terrain très glissant. On choisit dans un premier temps d’éviter le chemin pour prendre plus en free ride sur l’arête pour trouver des conditions de terrain plus sèches. La suite de la descente se poursuit ensuite sans encombres sur un chemin sympathique avec deux, trois verrous rocheux non cyclables. Belle descente très panoramique avec une très belle ambiance au niveau de la Croix du Berger.

Interlude au niveau du passage du Cormet d’Arêches avant de repartir par une bonne piste en direction du petit col 2313 m au pied du Crêt du rey.
La montée à la Pointe de Combe bénite nécessite à nouveau environ 350 m de portage. La première partie de la montée en direction du col de Corne Noire emprunte un sympathique chemin tracé entre la crête de la Reisse et le Crêt du rey. Deux passages un peu plus raides rythment une progression plutôt facile durant laquelle il est même possible de rouler un peu.
Au col il reste 160 m de D+ . Si le début est tranquille, le final est plutôt raide t un peu indigeste après 1900 m de dénivelé cumulé. Quoi qu’il en soit, la montée par l’arête si on veut traverser la Pointe de Combe bénite est l’itinéraire à privilégier aux montées directes dans la face depuis le chalet des Veaux et Totoff devrait modifier rapidement son topo en conséquence.http://www.vttour.fr/topos/,2498.html
Nouveau panorama **** mais on rajoute maintenant Mont Rose, Breithorn ..
Le début de la descente sur le fil de l’arête est toujours aussi jouissif, le lac de Guio toujours aussi tranquille et le sentier descendant sur Pra Spa n’a pas trop souffert de l’hiver

C’est arrivé là que Totoff nous vend une descente qu’il avait repéré sur cette sortie http://www.vttour.fr/sorties/,13318.html#sortie et ce malgré le commentaire : « on a bien jardiné a la Mial.. les sentiers se perdent par endroit du coup c'est au feeling "gps"... »
Bon nous, avec les prés non fauchés, on a pas vu de départ de sentier. Pïerre avec sa méfiance née d'une longue fréquentation des sentiers « foireux » du Beaufortain arrive à convaincre Totoff que tout cela ne lui semble guère raisonnable. Du coup, bon intermède sur piste pour récupérer ce sentier : http://www.singletrack.fr/sentiers/,3839.html. Un vrai sentier dont le début n’est pas vraiment entretenu mais bien mieux après la traversée de la piste. Après un court intermède de piste herbeuse, le sentier reprend, peu technique mais rapide et agréable en forêt.
Après Plan Cheney et le croisement de la route goudronnée de l’Arboretum, le sentier qui descend sur Tessens n’est à nouveau ni fauché ni entretenu et nous préférons rejoindre la voiture directement nous évitant ainsi la remontée finale, prévue, depuis Tessens.

Au total, je trouve que ce tour est un des plus beaux que l’on puisse faire dans le Beaufortain. Pour le final, l’option Pra Spa > Thiabor > Nant du gargot > Le Verraret > Sentier balcon (en passant bien au dessus de La Chavonne > Final de notre descente me paraît la meilleure solution. Possibilité d’extension vers le Nant de Tessens ou même le Nant Agot pour les furieux.


Distance réelle parcourue : 32 km
Denivelé réel effectué : 2000 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par maya, le dimanche 17 juillet 2016 à 10:51

"Pïerre aux prises avec le Beaufortain!"..mythique ça! :P :wink: sinon superbes photos avec cette récente neige :cool:

» Par totoff, le dimanche 17 juillet 2016 à 13:44

J'ai modifié le topo :wink: .

» Par Pïerre, le lundi 18 juillet 2016 à 11:14

Belles photos. Pour la lecture du CR pas eu le temps, mais de quoi occuper mes soirées :P

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.