Ski
Accueil > Topo Guide > Sentiers > Chablais / Faucigny > Empilage de sentiers au Môle (sortie du 18 mai 2019)

Empilage de sentiers au Môle : Sortie du samedi 18 mai 2019 par JB74

Participants : seul(e)

Remarques terrain

Humide sans plus. Glissant par endroit mais bon grip dans l'ensemble.

Sentiers associés

3 Fin Froide > La Tour : Fait dans les 2 sens. Humide mais pas gênant

3 Le Môle (versant Sud) : Brouillard à couper au couteau mais cela reste rapide et joueur en haut puis technique au fur et à mesure de la descente. 3 gros arbres en travers au Pertus nécessite de mettre pied à terre.

3 Broisin : Technique surtout la partie cassante humide et glissante sur les cailloux

2 Sentier botanique de Bonneville : Beaucoup de racines alors la prudence est de mise avec ce temps humide. Mais vraiment au top. -1 pour les 2 coups de culs au milieu.

2 Col du Réray > Chez Jeandet : Fait à la montée. Raide par endroit mais presque tout passe sur le vélo

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Voir GPS

Vendredi soir, les beaux parents sont à la maison quand je rentre du boulot. On mange ensemble et pendant le repas, ma belle mère me propose de rester avec son petit fils demain matin. Et hop, un bon de sortie gratuit !

Samedi matin, le temps n'est pas au beau mais il ne pleut pas alors en route. Je démarre du cimetière de La Tour en direction du sommet du Môle. La remontée de Fin Froide passe bien et le terrain, bien qu'humide n'est pas glissant ni boueux. Déjà, je suis sur la piste en haut de ce magnifique sentier qu'il faudra descendre en fin de parcours.
Bonne portion de roulage avant de prendre la direction de L'Ecutieux. Bon, j'avoue, j'avais sorti l'électrique sinon jamais je ne serais passé par là. Déjà qu'avec ce vélo c'est difficile de rester sur la selle, je n'ose même pas imaginer en musculaire. La technique est simple, mordre la potence et appuyer sur les pédales tout en évitant de glisser sur les cailloux. Tout un programme.
C'est moins raide après les chalet de l'Ecutieux et permet de reprendre son souffle pour le monstre coup de cul de plan Meulet. Même assisté, je fais une partie à pied. Petite traversée merdique pour rejoindre la voie normale du Môle (dévers, branches trempées basses, racines...) puis roulage tranquille jusqu'au sommet. Là haut, c'est gros brouillard, depuis le départ d'ailleurs, on y voit pas à 20m.

Barre céréale, banane (et oui même avant la descente) une couche en plus et hop, c'est partie pour un bon bout de descente. Départ prudent pour tester le grip et parce qu'on y voit vraiment pas grand chose. Avant le p'tit Môle ça déroule même en aveugle, ambiance de dingue !
Je coupe la piste depuis le petit Môle. C'est très raviné et m'a forcé à mettre le pied à terre pour sauter une belle marche.
La suite est plus en racine et cailloux, donc toujours prudent mais tout passe bien.
A Broisin, je me couche dans la partie tout en cailloux mais pas de mal, juste un mauvais choix de trajectoire.

Ben voilà, c'est déjà fini. Mais non, une belle traversée me dépose au départ du sentier botanique de Bonneville. J'adore ce sentier, c'est varier, joueur avec un soupçon de technique (un peu plus aujourd'hui avec l'humidité du sol) qui va bien. Un régal ! Faut juste faire gaffe de pas mettre un coup de casque dans le panneau en arrivant au parking... C'est pas passé loin...

Alors qui dit électrique, dit gestion de la batterie. Zut, j'avais presque oublié. Il reste moins de 20% d'autonomie pour remonter Réray et le petit bout de route avant Fin Froide. Pas le choix, faut sortir les vrais muscles pour pas finir sans assistance avec un vélo de 22kg.
Heureusement, Réray n'est pas trop raide et je suis vite en haut. Moins de 10%...
Sur la route, la batterie montre des signes évident de faiblesse. Moi aussi. C'est bien beau d'aller vite mais il faut tenir le rythme.

Le final est devant moi. Et quel final, la descente de Fin Froide. C'est les montagnes russes sur le vélo. Juste faire bien attention à la partie tout en cailloux au milieu qui en plus d'être glissante est ravinée. Et plus bas, il y a un passage un peu expo que je n'ai pas tenté car trop glissant à mon gout.

Retour à la voiture. Il est midi, je suis parti il y a 3h30. Wahou, c'est vraiment une autre dimension ces vélos électriques ! Faut juste réussir à les suivres ;-)

Distance réelle parcourue : 30 km
Denivelé réel effectué : 1850 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Kaillasse, le samedi 18 mai 2019 à 21:13

"La technique est simple, mordre la potence et appuyer sur les pédales tout en évitant de glisser sur les cailloux"
Ça donne envie :ill:

Mais la banane était là c'est le principal :)

Sinon je constate qu'il faisait pas meilleur par chez toi :roll: :wink:

» Par Pierqiroul, le dimanche 19 mai 2019 à 01:17

Ah ouais, en 3:30, c’est fameux!

» Par JB74, le dimanche 19 mai 2019 à 09:24

@Kaillasse, La piste pour rejoindre les chalets de l'Ecutieux est vraiment horrible. L'avantage en vélo élec c'est que c'est vite derrière nous !

Et l'ambiance était très humide aussi par chez moi mais pas de pluie :cool:

@Pierqiroul, en prenant un peu plus de temps et en modifiant l'itinéraire à la montée ou en portant, il est possible de faire la même boucle en musculaire :wink:

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.