Ski
Accueil > Topo Guide > Sentiers > Diois > En rond sur et sous les crêtes de Couspeau (sortie du 02 janvier 2020)

En rond sur et sous les crêtes de Couspeau : Sortie du jeudi 02 janvier 2020 par homdesbois

Participants : seul(e)

Remarques terrain

Du grip malgré l'humidité, des pins couchés surtout au pied du Delmas mais le passage est établi. Eviter le court single de Côte chaude avec ses marnes noires très collantes ..
http://www.singletrack.fr/sentiers/,1914.html
Patous : secteur à risque P4
(mais absents ce jour là)

Sentiers associés

3 Serre Delègue (versant Nord) : Agréable , un poil végétatif , du grip

2 Les Pradaux (versant Est) : Typique du secteur, ludique bien que raviné, avec un final en épingles faciles

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : La Chaudière > Col dela Chaudière > Fontaine de la Sourde > Le Grand Delmas > Le Pré du Boeuf > La Grande Plaine > Col Puzaou > La Violette > Col 1427m > Les Pradaux > Serre La Croix > Les Boutarys > Rochefourchat > Col Jeannin > Serre Musat > Fontaine du Corps > Col de La Chaudière > Côte Chaude > La Chaudière

Une excellente année 2020 pour tous les Ouriennes et Ouriens !
Santé, Bonheur , et rides endiablés .. !!

Bon on ne change pas les bonnes habitudes ni une équipe qui gagne , je décide de regagner mes pénates diois, il fait a priori beau sur Saillans et aux alentours , donc je file rouler une petite hivernale sous le doux soleil local, mais c’était sans compter ce jeudi 2 sur une météo (très) capricieuse .
Je l’avoue j’aime bien rouler (..) ces crêtes de Couspeau (Gd Delmas) même si elles ne sont pas très très roulantes , la vue (en principe) est sympa sur les 3 Becs .
Pas tout à fait le topo standard ci-dessous, car je suis parti depuis la Chaudière , au soleil , et aux Boutarys je ne suis pas descendu sur St Nazaire le Désert sans intérêt dans ce cas.
http://www.vttour.fr/topos/le-grand-delmas-montagne-de-couspeau,1468.html
C’est parti sous un très beau soleil et un jour presque sans chasseur ni patou , cela change…
Merdum le zef se lève violemment durant l’ascension du Delmas, le temps se couvre et moi aussi par la même occasion. Au-dessus les 3 pèpères me dominent et je devine précisément le tracé du Pas de Siara fait l'an dernier …
Juste à la limite du plafond de nuages , quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle comme dirait Charles .., j'aperçois éclairés au loin le Vercors (Glandasse) et le Dévoluy (l’Obiou et Gd Ferrand).
Je croise quelques randonneurs qui redescendent bien vite, frigorifiés, j'en termine avec le court mais raide portage, il passe bien malgré le zef qui se renforce , je sens que les crêtes vont être pénibles à rouler …
Je finalise l’ascension finale et son petit sommet (1532 m tout de même ... ;-))) et le premier de l’année, j’ai encore un peu de visu dans la partie rocailleuse puis le grand blanc m’avale en un seul morceau , je me laisse enveloppé, le zef se renforce, je serais presque mieux au Monteynard , je pense que je ne suis jamais allé aussi vite sur les crêtes du Couspeau ( pas une photo à prendre , le vent dans le dos, et la caillante mordante) , les 2 ou 3 poussages/portages se font sans réflexion en mode mécanique.
Après les crêtes, c’est parti jusqu’en bas aux Boutarys via les Pradaux et Serre la Croix , vue à 5 m à partir et zef à 80… , pas moisir , pas moisir, jusqu’au soleil qui m’accueille enfin en bas les bras ouverts après quelques épingles faciles. Je remonte depuis Boutarys par la petite route jusqu‘à Rocheforcat , avec un poussage roulage intermédiaire pour éviter un bout de route/ Je saisis les classiques photos du hameau de 2 électeurs et sa plaque traditionnellement photographiée du Middle of Nowhere. Longue longue remontée sur la piste roulante (2 cols tout de même) pour revenir à mon point de départ , le sol est toujours gelé , pas bcp de soleil dans certaines combes..
Final par le raccourci de la Fontaine du Corps pour descendre le sentier emprunté le matin , beaucoup d’arbres figés au sol , je slalome. Après j’ai eu la mauvaise idée d’emprunter le single des terres Noires de Côte Chaude entre le Col de Chaudière et La Chaudière , la terre noire dégelée a bloqué mes 2 roues au bout de 3 secondes et constitué 2 belles plateformes type "queen" de 10 cm sous mes chaussures , pas efficace pour envoyer du lourd.., donc plan galère pour terminer cette belle balade, mais le bilan est toujours >0.
Retour à la voiture et la Chaudière, au soleil et sans vent. Le Diois est toujours au top, mais je prêche des convaincus..
A la prochaine
HDB


Distance réelle parcourue : 29 km
Denivelé réel effectué : 1200 m



 
 
 
 

Commentaires

(pas de commentaires) » Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.