Ski
Par enezvtt le 16.10.21
Accueil > Topo Guide > Sommets > Haute-Garonne > Pic de l'Entecade > Entecade depuis Bossost > Sortie du 15 octobre 2021
 Topo validé par la modération

2266 m Pic de l'Entecade : Entecade depuis Bossost

Un sommet panoramique pour enchaîner sur la descente de l'Entecade, très belle et de plus en plus parcurue qui mène à Bossost. 1300 m de dénivelé, très variés, jusqu'à trouver la piste. Et tout ça, sans portage obligatoire.

Données techniques

Département : Haute-Garonne
Longueur [?] : 41 km.
Denivelé (+/-) [?] : 1750 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 350 m.
Portage Oblig. [?] : 0 m.
SPR [?] : (30/35/35)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : IGN 1848 OT Bagnères de Luchon

Dif. montée [?] : 3
Dif. descente [?] : 3
Dif. max : T4 ponctuellement
Exposition [?] : 3

Interêt [?] (8.5/10)

Départ/Accès

Départ : Bossost (720 m) - Montréjeau / St Beat /Bossost

Itinéraire

Depuis Bossost, prendre la route du Col de Portillon. 8.2 km, 630 m de D+. Enchaîner par la piste qui monte au Col de Barèges. Du col, viser le fond du thalweg pour trouver le sentier balisé (T2, T3) qui mène au chemin Louise (rester sur le chemin à flanc pour éviter 50 m de poussage à proximité du ruisseau de l'Artigue).

On rejoint la piste du Campsaure, magnifique face au Luchonnais et à la Maladetta. Au point 1747, prendre à gauche une piste avec des passages raides jusqu'à proximité de la cabane de Poilaner.
De là, ça devient raide.
Plusieurs options possibles en fonction de la forme et de la hauteur de l'herbe. Soit tout droit, soit prendre le chemin en écharpe à droite qui mène à un vallon très ouvert (trace gps). Ca roule hors sentier au fond du thalweg jusqu'à rejoindre le sentier raide qui permet d'atteindre le Col de Poilaner.
Du col, un vieux chemin large mais peu fréquenté (donc enherbé) permet de monter en épingle, avec de longs passages sur la selle jusqu'au replat 2140. Attention, ce chemin enherbé est peu visible au départ. Après il faut pousser porter le vélo jusqu'au sommet panoramique sur Couserans Encantats, Aneto, Luchonnais, Néouvielle, etc...

Descente sur Es Bordes par la désormais balisée descente "Entecada", de plus en plus fréquentée. En bas, nous avons raté une partie sur chemin sur la dernière épingle.

Retour par la route à Bossot (6.5 km).


Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Entécade-Bordes

Remarques/Variantes

Variante 1 : montée par l'itinéraire balisé VTT noir qui depuis la route du Portillon alt. 1028m emprunte une piste qui part vers le Nord. C'est long est en forêt mais évite la route.

Variante 2 : retour par le secteur de Arro pour prendre la descente qui arrive à Bossost (à préciser)


Commentaires Terrain/Points d'eau :
La descente du Col de Poilaner sur Es Bordes est très empruntée (navette depuis le pla sous le col de Bareges) Les passages raides dans la prairie commencent à raviner. Sinon dans la forêt, ça ne souffre pas.

Sortie(s) GPS associée(s) : 15.10.21

Photos

Montée au sommet
Montée au sommet [par enezvtt]

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par francois, le mercredi 08 juin 2022 à 15:36 (9/10)

Magnifique descente, bien marquée maintenant (et même balisée dans la forêt).
L'Entécade est un magnifique belvédère eça vaut le coup d'y monter le vélo, la descente du sommet est très belle aussi.


» Notez/Commentez l'itinéraire

Entecade automnal : paysage, panorama et plaisir du vélo : Sortie du vendredi 15 octobre 2021 par enezvtt

Participants : Caro

Remarques terrain

Sec et coloré.

Sentiers associés

4 Entécade-Bordes : Beaucoup mieux tracé sur les premières traversées, mais dans la partir raide, ça ravine, ornière en cours de formation. Très bon dans la forêt.

Récit de la sortie

Belle sortie du vendredi, avec Caro. Notre dernière sortie en binôme c'était au Mont Froid. Aujourd'hui, changement de décor, montagne sauvage à l'état brut, non polluée ni survendue. Les Pyrénées quoi !
;)

Le col du Portillon étant fermé à la frontière, le trafic est quasi - nul sur la montée. On fait un détour à Artiga d'Aubars car ça fait 10 foix que je prends cette piste et que ce panneau de balisage m'intrigue. Au bout, c'est une artigue, avec une belle vue sur la vallée et les antennes téléphone... le mystère est levé.
La sortie de la forêt au col de Barèges est toujours aussi belle. Tous les 3000 m du Luchonnais nous font face, avec les forêts colorés juste à leur pied.
On enchaîne sans encombre par le sentier menant au plateau du Campsaure. Puis la piste, avec des troupeaux mais sans patous. La montée après le point 1747 se corse, mais aujourd'hui, tout passera sur la selle en prenant le chemin à flanc. L'herbe est rase, ça aide.
Au col, nous rattrapons des espagnols "navetteurs" qui se sont garés sous le col de Barèges. Fainéants...
Nous les surprenons quand nous leur disons que nous allons au sommet.
En plus, ça passe souvent à la pédale sur le vieux chemin peu utilisé. Ce chemin ressemble presque à un chemin de mine, peu incliné, large, taillé et par endroit remblayé. Mais les piétons préfèrent couper donc il est assez énergivore.
Petit poussage portage pour finir au sommet toujours aussi beau et ouvert sur le Luchonnais. Belle pause ensoleillé puis c'est l'heure de descendre.
Descente jusqu'au col sur un bon sentier, agréable. Puis la suite, c'est bon à extra, et déjà très bien décrit. Certains la classent dans le top 5 des Pyrénées.
On rate un passage sur sentier sur le bas.

Devant rentrer tôt, on file sur le 6 km de route jusqu'à Bossost au lieu du réseau de piste qui longe la Garonne comme prévu.




 
 
 
 

Commentaires

» Par brunobf, le samedi 16 octobre 2021 à 17:08

""Aujourd'hui, changement de décor, montagne sauvage à l'état brut, non polluée ni survendue.""
Tu as passé 3 semaines dans les Alpes à te régaler et tu oses tenir des propos pareils.....quelle ingratitude.

Est-ce que nous, quand on va dans les Pyrénées, on dit qu'on va dans un pays sous-développé ? Non ! on apprécie ses beaux paysages !

» Par Le ded, le samedi 16 octobre 2021 à 19:16

La Maurienne survendue ?
Ah, ah doit être masqué le gars. Nonobstant que les Pyrénées soient très belles et roulantes mais du côté Espagnole. :P
Du coup on comprend mieux la frustration, Bruno :P

» Par mougello, le samedi 16 octobre 2021 à 22:38

Sympa aussi comme terrain de jeu, ça change en effet des autoroutes à touristes des Alpes :wink:

» Par enezvtt, le samedi 16 octobre 2021 à 22:47

Héhé.


Je suis tellement ingrat que j aurai plaisir a retourner en Haute Maurienne.
Le problème avec les Pyrénées Espagnoles c est que c est trop aménagé, ca finit par ressembler aux Alpes. :P

» Par brunobf, le dimanche 17 octobre 2021 à 08:37

on le sait tous, quand le vtt sera interdit dans les Alpes à cause de la surfréquentation, on ira se réfugier dans les Pyrénées.
On se fera traiter d'immigrés, mais c'est pas grave !

» Par enezvtt, le dimanche 17 octobre 2021 à 08:57

:lol: :lol: :lol:

C'est vrai que moi, quand je vais rouler en Haute Maurienne, j'ai l'impression d'être invité. De bons conseils, des sorties en bonne compagnie, des échanges sur la vie dans la vallée. Et là je suis sérieux. :cool:

» Par Le ded, le dimanche 17 octobre 2021 à 09:10

Je trouve que la Maurienne s'est bonifiée.
Pour l'avoir parcouru maintes et maintes fois, de haut en bas, au siècle dernier dans mon activité professionnelle, de Grenoble à Modane, cela me prenait la journée en voiture (pas d'autoroute, petits tronçons de voie express dans le Grésivaudan).
Quand on "entrait" dans la vallée à Aiguebelle, on pouvait éteindre la radio car aucunes ondes ne passaient, tout était brouillé. Le bled quoi!
Quelques dizaines d'années plus tard, l'austérité de la vallée a disparu (la vallée a été "nettoyé") grâce à la société d'autoroute et aux communes environnantes pour donner dorénavant le charme qu'on lui connait. Parce qu'avant de goûter à la joie des sommets, il faut subir le fond de vallée et parfois, cela permet de se faire une fausse idée de la région. :wink:

» Par brunobf, le dimanche 17 octobre 2021 à 09:20

elle s'est bonifiée....pile au moment où j'y arrivais.
Tu crois qu'il y a un rapport ? :D

» Par Le ded, le dimanche 17 octobre 2021 à 09:24

Je ne sais pas mais tu as bien choisi l'endroit. Le petit bonheur est souvent là où l'on se pose :wink:

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.