Ski
Accueil > Topo Guide > Sentiers > Sainte Baume / Calanques / Monts Toulonnais > Exploration méthodique vers Toulon (sortie du 26 avril 2014)

Exploration méthodique vers Toulon : Sortie du samedi 26 avril 2014 par SpatMan

Participants : seul(e)

Remarques terrain

Sec partout! Et cassant, partout aussi!
Végétation abrasive sur les sentiers étroits!

Sentiers associés

3 Le Croupatier (GR51) : Pris à la montée intégralement et en partie à la descente. GR bien tracé. Globalement peu roulant en montant hormis quelques zones lisses agréables. Vue splendide sur la rade depuis le plateau.

NR Rouvière Plane, vallon Sud partie haute : Bonne pioche sur le haut, ce vallon! Malheureusement, quand la pente s'accentue, dommage, ça ne roule plus!

NR Mont Caume (versant Sud) : Tentative... Terrain qui glisse beaucoup, j'ai fini plusieurs fois dans les buissons qui piquent! Bref, je le recommande pas! Il y a peut-être une branche qui part un peu plus vers l'Ouest (tracé vert?)

3 Col du Corps de Garde (versant Est - GR51) : A la montée, pousse ou porte! Agréable en sous bois. Doit être sympa à la descente.

4 Mont Caume (Ouest) > Col du Corps de Garde : Pas la meilleure descente du coin: trop creusé, glissant et peu roulant sur une bonne première partie. La seconde partie est plus accessible en vélo. Manque juste de continuité avec 2-3 franchissements de barres rocheuses (T6?)

5 Mont Caume (versant Est) : Pas prévu au programme au départ, finalement, c'est une bonne option pour enchaîner sur le Vallon de Pardiguier ([url]http://www.singletrack.fr/sentiers/sentiers-topos.php?sentiers_id=1520[/url]). Le haut est vraiment technique puis on arrive sur du T3/T4 très sympa!

NR Accès falaise du Baou de Quatre Ouro : Pris dans le sens Est -> Ouest. A part le début qui roule bien (T2), jusqu'à l'aplomb des voies d'escalade, il faut porter ou pousser quasi tout le long. La descente de la crête sud sur Hautes Pavègnes est aussi relativement roulante mais plutôt T4/T5 avec quelques passages NR.

3 Le Croupatier > Cuves du Déstel : Bien bon, même si très creusé sur le haut.

NR Vallon de Glaizes > Le Broussan : Suis allé voir vite fait si ça roulait après le premier passage NR. Faudrait investiguer plus loin mais j'étais déjà naze, plus d'eau, plus très lucide...

1 Le Croupatier > Vallon de Glaizes : A la montée, ça roule pas mal, même un peu crevé.

4 Barre de Taillan : Il faut être léger sur les freins, en tout cas quand c'est très sec: ça glisse! Il doit y avoir pas mal de passage sur cette trace. Dommage que ce soit devenu un peu trop raide. Il devait y avoir des épingles fut un temps mais maintenant, c'est quasi tout droit!

2 Gorges d'Ollioules (partie basse) : Sympa au bord de l'eau avec 2 traversées du ruisseau (à pied).

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Aubagne -> gare d'Ollioules en TER puis cf trace GPS

Exploration vers Toulon


Altitude de départ : 20 m.
Distance : 51 km.
D+ : 2100 m.
D- : 2100 m.
Roul.dif./Poussage : 600 m.
Portage Obligatoire : 100 m.
SPR : 8888|888|888 (40/30/30)
Dif.montée :
Dif.descente :
Exposition :
5h30 de roulage.

J'avais prévu depuis quelques mois d'aller rouler dans ce coin qui manque d'informations pour le VTT... Avis aux locaux, svp!
Le secteur semble avoir un gros potentiel (cf cette trace, trouvée après coup, mais me suis pas encore renseigné pour savoir si c'est un projet ou si ça a été réalisé: Gros Cerveau, mont Caume)

Grâce à ma "carte Zou", 50% de réduc, un petit coup de TER (bon, 25 minutes de retard à l'aller :evil: mais je vais pas trop me plaindre...).

Grand beau, légèrement voilé puis vent d'Ouest assez chaud qui se lève en cours d'après-midi.

J'attaque par la raide montée de l'Oratoire au-dessus d'Ollioules. C'est le GR, goudronné, mais ça doit friser les 25% moyens: bon échauffement, voir un peu plus, le palpitant s'emballe!!! 8O

Beaucoup de poussage jusqu'au Croupatier d'où la vue est simplement magnifique!

Avant d'aller vers le mont Caume, petite exploration côté sud de Rouvière Plane, "bonne pioche" sur le haut mais un peu déçu sur le bas, c'est peut-être pour ça que j'ai pas vu de traces sur VTTrack! :roll:

Je remonte par la piste, la roue avant qui reste un peu bloquée... On verra si ça passe...

Descente sur le col du Corps de Garde: ça couine de plus en plus même sans freiner et ça freine tout seul! :D Je m'arrête donc au col pour changer les plaquettes: effectivement, la lamelle ressort a sauté et j'ai commencé à attaquer le métal... :wink: La prochaine descente fera un très bon rodage!

C'est parti pour le mont Caume, torse nu. Quelques chèvres s'affairent à entretenir les buissons sous la crête. Du sommet, panorama 360°, chouette!

J'avais déjà repéré, lors d'une sortie route précédente, l'entrée d'une sorte de sentier droit dans la pente sous le déco de parapente... Je m'étais déjà dit: "ça doit pas rouler..." mais il faut toujours vérifier ses pressentiments! :D
... confirmé!

Le vallon de Pardiguier, ultra cassant sur le haut, me laissera le meilleur souvenir sur ce versant.

Je remonte au col par le GR, ce qui n'est pas forcément la meilleure option car ça ne roule pas: la route est préférable et relativement peu empruntée...
Remontée au mont Caume Ouest mais en passant, je vois le tracé vert et me dis qu'il faut le tester (j'avais pas lu toutes les infos sur SingleTrack...)! C'est un peu une cartographie méthodique des sentiers du coin que je fais là! :D
Bon, c'était bien sympa! 2 épingles et je peux enfin redescendre sous le sommet ouest. Un peu moins appétissant... mais ça reste correct. Juste un peu souffert au niveau des bras à cause des chênes, argelas et autres plantes très crochues!
En parlant d'appétit, il faudrait que je mange un peu!

Je continue à descendre vers Toulon et prend l'option sous le Baou de Quatre Ouro (voies d'escalade). Je me ravitaille vite fait au bord du sentier, à l'ombre avec une belle vue sur la rade. :cool:

La traversée sous les falaises pour rejoindre la piste déjà empruntée le matin fut un peu un calvaire! Je m'attendais à pouvoir rouler un peu... que d’ale! :(

Je retrouve la piste et là, début d'une longue souffrance mentale: j'avance plus! Trop chaud dans ce versant plein sud et l'eau commence à se faire rare dans le sac... Je vais peut-être revoir mes plans à la baisse pour la suite!!! :lost:
Arrivé en haut, le vent commence à rafraîchir un peu, trop peu...

Bon, aller! Tranquilou, ça descend mais gaffe, t'es pas trop lucide!
Encore un peu d'exploration direction le Broussan en franchissant le vallon de Glaizes... où, après quelques minutes de portage, je découvre la descente dans le vallon: ça roule pas! :)
Bref, je laisse mon vélo en haut et vais voir à pied lorsque je croise des randonneurs dans l'autre sens. Je leur demande si ça semble rouler plus loin, ils me disent que c'est le même genre de terrain pendant un bon moment...
Bon, OK! Étant donné mon état et mes réserves d'eau, je lâche l'affaire pour cette fois!
Ils me dépannent d'un peu d'eau, ça suffira pour rejoindre la civilisation et boire une bonne bière avant de prendre un train! :)

Quelques blagues du genre "moi, j'ai un principe: le vélo, c'est lui qui me porte!",
à quoi je réponds: "Il m'a dit qu'il avait un peu mal aux pneus, alors, sur quelques mètres, je le soulage[i/]" :D
Puis un autre: "Heureusement que vous êtes pas à cheval!" :lol: :lol: :lol:

Une fois sur la portion de sentier plus roulante, je quitte ce joyeux groupe en les remerciant une dernière fois!
La dernière descente me redonne du tonus (ou bien c'est l'idée de la bière qui se précise...?) et je me prends bien du plaisir jusqu'à Ollioules!

Une belle journée éprouvante mais qui donne beaucoup d'idées pour d'autres sorties dans le coin... :)

Distance réelle parcourue : 51 km
Denivelé réel effectué : 2100 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Florent, le jeudi 01 mai 2014 à 10:05

Merci Nico pour cette exploration, à refaire à plusieurs la prochaine fois, surtout que jeanseb06 connait bien le coin aussi :wink:

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.