Ski
Par Phil'Ô le 04.07.08
Accueil > Topo Guide > Sommets > Préalpes de Nice-Menton > Grammondo > Plongeon sur la mer par le versant italien de la crête frontalière > Sortie du 17 décembre 2017
 Topo validé par la modération

1380 m Grammondo : Plongeon sur la mer par le versant italien de la crête frontalière

Un des rares parcours côtier qui propose 1500 m de descente d'une traite sur de merveilleux sentiers avec comme point final, un magnifique plongeon sur la mer Méditerranée. Le panorama du sommet du Grammondo est époustouflant. Sentiment de voyage assuré.

Données techniques

Département : Alpes-Maritimes
Massif : Préalpes de Nice-Menton
Longueur [?] : 33 km.
Denivelé (+/-) [?] : 1500 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 400 m.
Portage Oblig. [?] : 100 m.
SPR [?] : (55/40/5)

Nb de jours : ½, 1
Cartographie [?] : ASF n° 1 - Côte d'Azur Riviera dei fiori

Dif. montée [?] : 4
Dif. descente [?] : 4
Dif. max : T5 ponctuellement
Exposition [?] : 3

Interêt [?] (9.1/10)

Départ/Accès

Départ : Balzi Rossi (2 m) - De Menton, longer le bord de mer direction l'Italie. Passer l'ancien poste frontière de St Ludovic et s’enfiler à droite, juste avant que la route n'entre dans le tunnel (parking sous une pinède).
Accessible depuis la gare SNCF de Menton-Garavan par 5 minutes à plat.

Itinéraire

Montée :
Prendre la direction de l'Italie par la route du bord de Mer pour pénétrer dans le 1er tunnel après l'ancien poste frontière et continuer jusqu'à Latte. De Latte, prendre la direction de Villatella, par la petite route. Juste avant le village de Villatella, bifurquer à droite pour prendre la route en descente qui se transforme rapidement en piste pour franchir le Rio Villatella.
Suivre cette piste montante (très raide jusqu'à la jonction avec celle montant de Calvo). Après le replat (situé après le Monte Cogorda), l'adhérence devient précaire dans les nombreux passages empierrés. Rejoindre ainsi en alternant roulages et poussages, les anciens baraquements militaires sous le Grammondo qu'il faut contourner (prendre à gauche à l'embranchement).
Lorsque la piste (devenue sentier après les ruines) cesse de monter, bifurquer à droite sur la ligne de crête pour faire un A/R au sommet (court poussage/portage).

Descente :
Du sommet, retourner jusqu'au point haut du sentier laissé précédemment (T5). Suivre sur l'adret ce sentier très cassant qui descend plein sud en direction du Pas de la Corne.
Juste après avoir dépassé le Pas de la Corne (pylône électrique) le sentier devient plus roulant. Rester attentif pour ne pas suivre le sentier en balcon qui redescend à l'Est directement sur Villatella (cf Variante) mais continuer au Sud en direction du Monte Fuga (798 m).
Après un assez long roulage à flanc, faire attention à la bifurcation suivante située au niveau d'un collet. Ne plus suivre le sentier à flanc, mais prendre à gauche celui roulant en parallèle mais quelques dizaines de mètres en contrebas. il rejoint le marquage rouge et blanc que l'on suit depuis un moment. Si vous continuez malgré tout à flanc (vous avez raté la bifurcation), ce n'est pas grave et au panneau indicateur, plonger à l'Est à travers des petites restanques tout en suivant le marquage rouge (Attention ce passage est paumatoire). Rejoindre alors le beau sentier situé en contrebas décrit précédemment. Ce sentier, après une perte substantielle d'altitude, contourne le Monte Fuga par son ubac (légère remontée). Continuer la descente sur le Passo Sette Cammini, certains passages sont "limite" trialisants mais tout passe sur le vélo. Le sentier prend fin à une propriété, et rejoindre le Passo Sette Cammini (424 m) par un bout de piste.
Du Passo Sette Cammini, prendre la piste qui descend à droite (Sud) et qui rejoint le village de La Mortola Sup. Dans la première épingle, suivre le sentier à flanc (marquage jaune) qui arrive sur la place du village. De la place prendre les escaliers descendant vers l'Ouest. Traverser une petite piste et rejoindre la route qui descend du village. Guetter sur la gauche une piste en cul de sac à plat. A environ 20 m de la route part la suite du sentier balisé blanc et rouge (panneau) départ peu évident. Ce sentier tout d'abord pavé et en lacets, va descendre à des ruines. Dans ces ruines se trouve un embranchement. Prendre à gauche la direction de Grimaldi. Passer au-dessus de l'autoroute sur un sentier bien lisse, puis l'arrivée dans le village se fait par des escaliers en épingles bien techniques (T5).
Dans Grimaldi, se diriger vers l'Est pour retrouver le sentier (départ en escaliers techniques toujours balisé rouge et blanc) qui descend à Grimaldi Inférieur. Couper la route pour continuer juste en face en se faufilant entre des cultures de cactées pour se rapprocher de la mer.
Passer au dessus de la voie ferrée et suivre le sentier qui retourne vers l'ancien poste frontière de St Ludovic, en passant par une petite plage, où la baignade (selon la saison) sera fort appréciée. Retourner au parking par le bord de mer.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Col du Berceau (versant Sud)   Grammondo > Pas de la corne   Pas de la Corne > Passo Sette Camini   Plan du Lion > Castellar par le GR51   Plan du Lion > Menton par le GR 52   Castellar > Monti par le GR51   Piste côté Italie du Grammondo   Castellar > Poney Club Menton   Passo Sette Camini > Mortola Sup   La Mortola Sup. > Menton   Passo della Cornà > Chiesa Cimone   Monte Fuga > Chiesa Cimone   Variante Occidentale pour arriver à Grimaldi Sup.

Remarques/Variantes

Remarque :
Le même sommet a plusieurs appellations selon les cartes utilisées : "Le Grand Mont", "Le Gramondo" selon les cartes IGN ou encore "Grammondo" en version italienne.
Vu que c'est un sommet italien, c'est cette orthographe qui a été retenue pour nommer ce sommet.


Variantes :
Crochet par Chiesa Cimone (D+ total : 1800 m dont 350 m de portage) :

Juste après le Pas de la Corne, suivre le sentier en balcon (balisé "sentiero balcone") qui descend directement sur Villatella via le Mont Grosso (908 m) et l'église de Cimone (Chiesa Cimone). Le sentier est plus technique (raide et cassant) que la traversée haute. Une fois arrivé à la maison avec le gros réservoir d'eau, la contourner et remonter au Monte Fuga (où l'on retrouve l'itinéraire principal) par le sentier indiquant "Longoria" (balisage rouge et blanc).

Au départ de Villatella (D+ total : 1350 m) :
Se garer à Villatella et revenir sur ses pas pour prendre la piste de montée et suivre l'itinéraire principal.
Puis du Passo Sette Cammini, suivre la piste Est (légère remontée en face à l'intersection) puis Nord qui descend franchir le Rio Sgorra. Le ravin franchi, suivre la piste qui conduit à Sealza. De Sealza, redescendre quelques centaines de mètres sur la route pour reprendre une piste démarrant au niveau d'un petit pont situé après les lacets. Cette piste descend sur S. Antonio. Une fois S. Antonio rejoint, remonter à Villatella par la route.

Par le col du Berceau (D+ total : 1600 m dont 120 m en portage rustique en plus) :
Pour ceux qui recherchent une descente continue dans la grosse difficulté T4 puis T5 ou courts passages NR.
Arrivé sous le pas de la Corne, monter les quelques mètres pour l'atteindre. Derrière le pylône électrique part un petit sentier caïrné qui rejoint les crêtes. Une fois sur les crêtes suivre au mieux la trace (qui globalement reste sur les crêtes) pour atteindre la Cime de Restaud dominant le col du Berceau. Descendre à celui-ci. Attention Pas de la Corne > Col du Berceau 100 % portage. Autre solution, emprunter la piste qui se termine au Pas de la Corne pour descendre prendre le GR un peu plus bas, et monter au Col du Berceau par l'itinéraire classique.

Pour la descente, se référer à celle décrite dans ce topo.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Terrain :
- La montée passe sur le vélo jusqu'à environ 900 m d'altitude, ensuite l'adhérence sur les passages empierrés n'est plus garantie et la pente est prononcée. Résultat, si les cuisses chauffent trop, prévoir de nombreux poussages pour arriver au sommet de la piste.
- l'A/R au sommet est très cassant
- Le sentier de descente est très empierré (attention aux quelques passages exposés) jusqu'au Pas de la Corne.
- La traversée sous le Pas de la Corne est superbe et lisse. L'arrivée sous le Monte Fuga marque le recommencement des difficultés techniques (adhérence sur dalle, passages sablonneux où la roue arrière bloquée n'empêche pas la prise de vitesse, et partie trialisante en arrivant vers le Passo Sette Cammini).
- La suite, c'est de la piste jusqu'à la Mortola Sup, puis sentier mi pavé, mi terreux. Les principales difficultés rencontrée à partir de la Mortola sont des escaliers, parfois épinglus.

Attention, pas d'eau potable sur tout le parcours sauf dans les villages

Traces importantes d'érosion sur l'itinéraire. Roulons propre.

Sortie(s) GPS associée(s) : 17.12.17 28.12.14 01.05.14 18.03.12 12.03.11 23.01.11

Photos

Itinéraire vu depuis le sommet. Le sentier longe la crête frontalière (côté Italien)
Itinéraire vu depuis le sommet. Le sentier longe la crête frontalière (côté Italien)
[par Phil'Ô]

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par Mano, le lundi 16 janvier 2017 à 21:17 (8/10)

Fait le 15/01/17: du soleil, pas de neige mais un vent glacial, bien s'habiller. Boucle tres esthetique depuis Menton, paysages magnifiques tout le long. Mais parcours hyper exigent:
Montée: la pente est progressive mais la difficulté c'est les caillasses omnipresentes qui rendent l'adhérence compliquée. Il faut de l'equilibre pour eviter les pierres et de l'endurance!
Descente: vraiment technique du debut à la fin, là encore caillasses, caillasses! Attention aux saltos par dessus le guidon ;)

» Par gamelito, le dimanche 24 avril 2016 à 22:38 (10/10)

J'ai enfin pu faire cette sortie le 19 février, mais comme NicoVTTKTM la neige était au rendez vous, est des l'alti 900m il a fallu pousser, porter et brasser dans la neige toute fraiche et collante!
Mais quelle belle sortie! Exigeante, technique un régal
Le premier grand travers n'est pas vraiment rouable mais après cela s'améliore.
Merci pour la qualité du topo, la description de la descente est parfaite, on ne s'est même pas égaré une seule fois!

» Par NicoVTTKTM, le mardi 03 fevrier 2015 à 18:30 (9/10)

Fait aujourd'hui et cette rando est vraiment top !
Monté très physique et bien enneigé sur les deux derniers kms c'est poussette obligatoire ! Des passages avec de 10 à 30 cm de neige...

La descente est excellente, relativement engagé et très technique et surtout très très longue !

Attention sur la montée on en bave !

Bon niveau technique nécessaire pour la descente !

» 13 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Grammondo, Plongeon sur la mer par le versant italien de la crête frontalière : Sortie du dimanche 17 décembre 2017 par Phil'Ô

Participants : seul(e)

Remarques terrain

Croustillant sur les ubacs, mais au final, à peine gras au soleil.
Froid au départ à 8h00, il faisait 6°C au bord de mer.

Récit de la sortie

Un bon de sortie ce Dimanche, personne de dispo et une neige des plus médiocres... Ce sera VTT... oui mais où ??? Bon j'avoue ne pas avoir trop cogité pour imaginer un parcours, alors je pars sur une valeur sûre... D'autant que je ne sais pas où se trouve la limite d'enneigement sur les ubacs.

Ca caille ce matin à Menton... 3°C à la Turbie et un petit 6°C au bord de mer. Autant dire que je vais garder la polaire skitour toute la journée. Après un échauffement en bonne et due forme sur la route du bord de mer, un café à Latte, les choses sérieuses commencent. Bon ça grimpe tranquille et je ne suis pas dérangé par la circulation. La montée au Grammondo est longue et régulièrement raide... j'avoue avoir quelques craintes vu mon état de forme actuel. Au final, je vais pédaler jusqu'à assez haut, mais les crampes me reprennent environ 300 m sous le sommet et je vais finir en poussage. J'ai les pieds glacés mais pas les mains. C'est déjà ça.
Je ne manque pas l'A/R au sommet, histoire de profiter du panorama, même si la descente est plutôt hachée avec mon niveau. La longue traversée jusqu'au Pas de la Corne est vraiment très secouante. C'est éprouvant mais quasi tout se franchit si on arrive à lire la bonne trajectoire entre deux soubresauts...

Ensuite, c'est plus lisse, mais rapidement le sentier se fait plus creusé, cassant... Ca passe dans la globalité mais je ne retrouverai jamais ce magnifique sentier qui passait à 100 % ! Trop creusé par les pluies et passages...

J'ai eu un moment une envie d'aller varier un peu la descente, mais au final, j'ai eu la flemme car même la descente prend des piles. J'ai juste trouvé une variante à l'arrivée sur Grimaldi. Sympa, très exposée mais je lui préfère la descente du topo... la vue y est plus belle.

Final dans les escaliers très engagés puis ça déroule jusqu'à la plage.



 
 
 
 

Commentaires

» Par d@vid, le dimanche 17 décembre 2017 à 16:39

Le Grammondo annuel est coché ? :wink:

» Par popeye, le dimanche 17 décembre 2017 à 19:23

Très chouette ambiance et photos... Le ski avait pas l'air si mal en choisissant bien (sestrières est bon à priori :wink: )

» Par Phil'Ô, le dimanche 17 décembre 2017 à 19:31

Oui... mais ça je ne l'ai su qu'en rentrant... et en plus étant seul, j'allais pas prendre le risque de skier sur du béton... Alors, le choix de la raison l'a emporté... et au final, ça m'a bien détendu avant la dernière semaine de taf' :wink: :cool:.
Tu vas pouvoir en profiter demain matin :happy: :wink:

» Par homdesbois, le jeudi 21 décembre 2017 à 13:52

Hello Phil'O et merci pour ce bol d'air ensoleillé, le Grammondo la valeur sûre des sudistes :wink:
par contre sais tu si le GR5152 depuis le Lion est redevenu en conditions (...) suite à l'incendie d'il y a qqes années (2014 ou 15 ? , cela fait un bail ...)

Passez tous d'excellentes fêtes de fin d'année !
HDB

» Par Phil'Ô, le jeudi 21 décembre 2017 à 17:18

@Homdesbois : En fait, le GR 51-52 qui descend du Plan du Leuze (juste après le plan de Lion) jusqu'à la piste, n'a jamais vraiment été en conditions pour rouler... L'incendie a juste un peu plus ravagé le sentier et les abords, mais de toute façon il n'était déjà pas roulable pour un humain normal dans la zone impactée. Un des camarades cicloalpiniste (italien) excellent descendeur, a énormément souffert dans cette partie.
Quand au GR 52 qui descend sur Castelar c'est rapidement une piste bétonnée... :ill:
La seule alternative qui existait mais qui est en plein dans la zone incendiée, était le sentier de Vaquiera (non référencé)... Je n'ai pas de nouvelle sur son état actuel, mais déjà avant l'incendie, il n'était pas tip top (végétation)... Ca vaudrait le coup d'aller y jeter un oeil.
J'ai d'ailleurs repéré sur la carte des variantes... à tester :happy:

» Par Phil'Ô, le vendredi 22 décembre 2017 à 12:09

Erreur, le sentier en question est bien référencé, mais sur un topo

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.