Ski
Par Phil'Ô le 04.07.08
Accueil > Topo Guide > Sommets > Préalpes de Nice-Menton > Grammondo > Plongeon sur la mer par le versant italien de la crête frontalière > Sortie du 18 mars 2012
 Topo validé par la modération

1380 m Grammondo : Plongeon sur la mer par le versant italien de la crête frontalière

Un des rares parcours côtier qui propose 1500 m de descente d'une traite sur de merveilleux sentiers avec comme point final, un magnifique plongeon sur la mer Méditerranée. Le panorama du sommet du Grammondo est époustouflant. Sentiment de voyage assuré.

Données techniques

Département : Alpes-Maritimes
Massif : Préalpes de Nice-Menton
Longueur [?] : 33 km.
Denivelé (+/-) [?] : 1500 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 400 m.
Portage Oblig. [?] : 100 m.
SPR [?] : (55/40/5)

Nb de jours : ½, 1
Cartographie [?] : ASF n° 1 - Côte d'Azur Riviera dei fiori

Dif. montée [?] : 4
Dif. descente [?] : 4
Dif. max : T5 ponctuellement
Exposition [?] : 3

Interêt [?] (9/10)

Départ/Accès

Départ : Balzi Rossi (2 m) - De Menton, longer le bord de mer direction l'Italie. Passer l'ancien poste frontière de St Ludovic et s’enfiler à droite, juste avant que la route n'entre dans le tunnel (parking sous une pinède).
Accessible depuis la gare SNCF de Menton-Garavan par 5 minutes à plat.

Itinéraire

Montée :
Prendre la direction de l'Italie par la route du bord de Mer pour pénétrer dans le 1er tunnel après l'ancien poste frontière et continuer jusqu'à Latte. De Latte, prendre la direction de Villatella, par la petite route. Juste avant le village de Villatella, bifurquer à droite pour prendre la route en descente qui se transforme rapidement en piste pour franchir le Rio Villatella.
Suivre cette piste montante (très raide jusqu'à la jonction avec celle montant de Calvo). Après le replat (situé après le Monte Cogorda), l'adhérence devient précaire dans les nombreux passages empierrés. Rejoindre ainsi en alternant roulages et poussages, les anciens baraquements militaires sous le Grammondo qu'il faut contourner (prendre à gauche à l'embranchement).
Lorsque la piste (devenue sentier après les ruines) cesse de monter, bifurquer à droite sur la ligne de crête pour faire un A/R au sommet (court poussage/portage).

Descente :
Du sommet, retourner jusqu'au point haut du sentier laissé précédemment (T5). Suivre sur l'adret ce sentier très cassant qui descend plein sud en direction du Pas de la Corne.
Juste après avoir dépassé le Pas de la Corne (pylône électrique) le sentier devient plus roulant. Rester attentif pour ne pas suivre le sentier en balcon qui redescend à l'Est directement sur Villatella (cf Variante) mais continuer au Sud en direction du Monte Fuga (798 m).
Après un assez long roulage à flanc, faire attention à la bifurcation suivante située au niveau d'un collet. Ne plus suivre le sentier à flanc, mais prendre à gauche celui roulant en parallèle mais quelques dizaines de mètres en contrebas. il rejoint le marquage rouge et blanc que l'on suit depuis un moment. Si vous continuez malgré tout à flanc (vous avez raté la bifurcation), ce n'est pas grave et au panneau indicateur, plonger à l'Est à travers des petites restanques tout en suivant le marquage rouge (Attention ce passage est paumatoire). Rejoindre alors le beau sentier situé en contrebas décrit précédemment. Ce sentier, après une perte substantielle d'altitude, contourne le Monte Fuga par son ubac (légère remontée). Continuer la descente sur le Passo Sette Cammini, certains passages sont "limite" trialisants mais tout passe sur le vélo. Le sentier prend fin à une propriété, et rejoindre le Passo Sette Cammini (424 m) par un bout de piste.
Du Passo Sette Cammini, prendre la piste qui descend à droite (Sud) et qui rejoint le village de La Mortola Sup. Dans la première épingle, suivre le sentier à flanc (marquage jaune) qui arrive sur la place du village. De la place prendre les escaliers descendant vers l'Ouest. Traverser une petite piste et rejoindre la route qui descend du village. Guetter sur la gauche une piste en cul de sac à plat. A environ 20 m de la route part la suite du sentier balisé blanc et rouge (panneau) départ peu évident. Ce sentier tout d'abord pavé et en lacets, va descendre à des ruines. Dans ces ruines se trouve un embranchement. Prendre à gauche la direction de Grimaldi. Passer au-dessus de l'autoroute sur un sentier bien lisse, puis l'arrivée dans le village se fait par des escaliers en épingles bien techniques (T5).
Dans Grimaldi, se diriger vers l'Est pour retrouver le sentier (départ en escaliers techniques toujours balisé rouge et blanc) qui descend à Grimaldi Inférieur. Couper la route pour continuer juste en face en se faufilant entre des cultures de cactées pour se rapprocher de la mer.
Passer au dessus de la voie ferrée et suivre le sentier qui retourne vers l'ancien poste frontière de St Ludovic, en passant par une petite plage, où la baignade (selon la saison) sera fort appréciée. Retourner au parking par le bord de mer.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Col du Berceau (versant Sud)   Grammondo > Pas de la corne   Pas de la Corne > Passo Sette Camini   Plan du Lion > Castellar par le GR51   Plan du Lion > Menton par le GR 52   Castellar > Monti par le GR51   Piste côté Italie du Grammondo   Castellar > Poney Club Menton   Passo Sette Camini > Mortola Sup   La Mortola Sup. > Menton   Passo della Cornà > Chiesa Cimone   Monte Fuga > Chiesa Cimone   Variante Occidentale pour arriver à Grimaldi Sup.   Monte Bellenda (flanc Est) amont   Monte Bellenda descente sur l'A8

Remarques/Variantes

Remarque :
Le même sommet a plusieurs appellations selon les cartes utilisées : "Le Grand Mont", "Le Gramondo" selon les cartes IGN ou encore "Grammondo" en version italienne.
Vu que c'est un sommet italien, c'est cette orthographe qui a été retenue pour nommer ce sommet.


Variantes :
Crochet par Chiesa Cimone (D+ total : 1800 m dont 350 m de portage) :

Juste après le Pas de la Corne, suivre le sentier en balcon (balisé "sentiero balcone") qui descend directement sur Villatella via le Mont Grosso (908 m) et l'église de Cimone (Chiesa Cimone). Le sentier est plus technique (raide et cassant) que la traversée haute. Une fois arrivé à la maison avec le gros réservoir d'eau, la contourner et remonter au Monte Fuga (où l'on retrouve l'itinéraire principal) par le sentier indiquant "Longoria" (balisage rouge et blanc).

Au départ de Villatella (D+ total : 1350 m) :
Se garer à Villatella et revenir sur ses pas pour prendre la piste de montée et suivre l'itinéraire principal.
Puis du Passo Sette Cammini, suivre la piste Est (légère remontée en face à l'intersection) puis Nord qui descend franchir le Rio Sgorra. Le ravin franchi, suivre la piste qui conduit à Sealza. De Sealza, redescendre quelques centaines de mètres sur la route pour reprendre une piste démarrant au niveau d'un petit pont situé après les lacets. Cette piste descend sur S. Antonio. Une fois S. Antonio rejoint, remonter à Villatella par la route.

Par le col du Berceau (D+ total : 1600 m dont 120 m en portage rustique en plus) :
Pour ceux qui recherchent une descente continue dans la grosse difficulté T4 puis T5 ou courts passages NR.
Arrivé sous le pas de la Corne, monter les quelques mètres pour l'atteindre. Derrière le pylône électrique part un petit sentier caïrné qui rejoint les crêtes. Une fois sur les crêtes suivre au mieux la trace (qui globalement reste sur les crêtes) pour atteindre la Cime de Restaud dominant le col du Berceau. Descendre à celui-ci. Attention Pas de la Corne > Col du Berceau 100 % portage. Autre solution, emprunter la piste qui se termine au Pas de la Corne pour descendre prendre le GR un peu plus bas, et monter au Col du Berceau par l'itinéraire classique.

Pour la descente, se référer à celle décrite dans ce topo.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Terrain :
- La montée passe sur le vélo jusqu'à environ 900 m d'altitude, ensuite l'adhérence sur les passages empierrés n'est plus garantie et la pente est prononcée. Résultat, si les cuisses chauffent trop, prévoir de nombreux poussages pour arriver au sommet de la piste.
- l'A/R au sommet est très cassant
- Le sentier de descente est très empierré (attention aux quelques passages exposés) jusqu'au Pas de la Corne.
- La traversée sous le Pas de la Corne est superbe et lisse. L'arrivée sous le Monte Fuga marque le recommencement des difficultés techniques (adhérence sur dalle, passages sablonneux où la roue arrière bloquée n'empêche pas la prise de vitesse, et partie trialisante en arrivant vers le Passo Sette Cammini).
- La suite, c'est de la piste jusqu'à la Mortola Sup, puis sentier mi pavé, mi terreux. Les principales difficultés rencontrée à partir de la Mortola sont des escaliers, parfois épinglus.

Attention, pas d'eau potable sur tout le parcours sauf dans les villages

Traces importantes d'érosion sur l'itinéraire. Roulons propre.

Sortie(s) GPS associée(s) : 08.05.19 17.12.17 28.12.14 01.05.14 18.03.12 12.03.11 23.01.11

Photos

Itinéraire vu depuis le sommet. Le sentier longe la crête frontalière (côté Italien)
Itinéraire vu depuis le sommet. Le sentier longe la crête frontalière (côté Italien)
[par Phil'Ô]

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par Mano, le lundi 16 janvier 2017 à 21:17 (8/10)

Fait le 15/01/17: du soleil, pas de neige mais un vent glacial, bien s'habiller. Boucle tres esthetique depuis Menton, paysages magnifiques tout le long. Mais parcours hyper exigent:
Montée: la pente est progressive mais la difficulté c'est les caillasses omnipresentes qui rendent l'adhérence compliquée. Il faut de l'equilibre pour eviter les pierres et de l'endurance!
Descente: vraiment technique du debut à la fin, là encore caillasses, caillasses! Attention aux saltos par dessus le guidon ;)

» Par gamelito, le dimanche 24 avril 2016 à 22:38 (10/10)

J'ai enfin pu faire cette sortie le 19 février, mais comme NicoVTTKTM la neige était au rendez vous, est des l'alti 900m il a fallu pousser, porter et brasser dans la neige toute fraiche et collante!
Mais quelle belle sortie! Exigeante, technique un régal
Le premier grand travers n'est pas vraiment rouable mais après cela s'améliore.
Merci pour la qualité du topo, la description de la descente est parfaite, on ne s'est même pas égaré une seule fois!

» Par NicoVTTKTM, le mardi 03 fevrier 2015 à 18:30 (9/10)

Fait aujourd'hui et cette rando est vraiment top !
Monté très physique et bien enneigé sur les deux derniers kms c'est poussette obligatoire ! Des passages avec de 10 à 30 cm de neige...

La descente est excellente, relativement engagé et très technique et surtout très très longue !

Attention sur la montée on en bave !

Bon niveau technique nécessaire pour la descente !

» 13 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Grammondo, Plongeon sur la mer par le versant italien de la crête frontalière : Sortie du dimanche 18 mars 2012 par Phil'Ô

Participants : d@vid, jjG, laurent062

Remarques terrain

Humide. Plafond bas (vers les 1100 m) dont le sommet était bouché. Quelques névés dans la montée, mais tout passe.

Sentiers associés

2 Piste côté Italie du Grammondo : Mais qu'elle est loooongue !

4 Grammondo > Pas de la corne : Ça tabasse et les trajectoires sont pas toujours évidentes tant il y a des cailloux

4 Pas de la Corne > Passo Sette Camini : Ludique et technique à souhait !

1 Passo Sette Camini > Mortola Sup : De la piste, puis un joli sentier plat puis qui descend au village

4 La Mortola Sup. > Menton : Des escaliers et des épingles, mais pas trop l'impression de bétonnage à tout va. Le final jusqu'à la plage est merveilleux.

Récit de la sortie

Enfin un bon de sortie connu suffisamment à l'avance pour rameuter des copains et leur faire découvrir mon topo préféré de ce côté ci des Alpes Maritimes.

Malheureusement la météo est capricieuse et c'est sous la pluie que je quitte la maison. D@vid, jjG et Laurent qui viennent de plus loin doutent sur l'autoroute, mais l'espoir renait quand on arrive sur Menton. Le sol est sec et le ciel nettement moins chargé.

Nous démarrons tranquillement par la route (fermée à la circulation pour cause de course pédestre), ce qui nous permettra de constater que la Police italienne n'a pas peur des excès de vitesse :ill:, puis la grimpette commence. Il fait bon et le rythme loin d'être plan plan.

Une fois le bitume lâché, les choses se corsent et la pente met nos mollets à rude épreuve. Nous alternerons la pôle position dans cette montée qui n'en finit jamais. Laurent a même la délicatesse de crever à mi-montée histoire de permettre à nos cardios de redescendre un peu :wink:

Les anciens baraquements militaires sont atteints dans la brume et nous décidons de manger à l'abris. jjG qui a entendu parler de Man vs Wild essaie de faire un feu pour nous réchauffer, mais son briquet a rendu l'âme :P

Nous sortons le sommet dans la purée (dommage pour la vue habituellement exceptionnelle) et nous enquillons immédiatement dans la descente.

Le long travers cassant est physique et je vais attraper des crampes qui ne vont quasiment plus me lâcher jusqu'au Monte Fuga :evil:. Ça m'a un peu gâché le plaisir :oops:.

Mais le sentier est tellement ludique que je sens bien que mes camarades en profitent. C'est bien le but de cette journée : en profiter :cool:.

Le soleil et quelques zones de ciel bleu nous accueillent même à partir du Monte Fuga :cool:

Les loustics arsouillent et c'est pas toujours évident de se tenir dans leur roue pour les filmer. Nous verrons bien j'ai toute la descente en rush...(j'ai du montage en perspective :lol:)

Les villages traversés sont typiques et avec une vue hors du commun, et les sentiers qui les relient sont bien costauds. Je vais enfin passer à 0 l'enchainement d'épingles en amont (et aval) de Grimaldi Sup. et nous arrivons à la plage satisfaits d'une belle journée.

D@vid : ah le mythique Grammondo... j'en avais lu quelques-uns des CR élogieux sur ce sommet dont la descente cale jusqu'à la mer. Eh bien, on peut dire que je n'ai pas été déçu. Certes, la montée est ardue mais la descente, quel morceau de choix !
Bon, je rappelle que je ne fais du VTT que depuis 1 an et que pour suivre les 3 fadas qui m'accompagnaient, j'ai un peu dû lâcher le frein à main. Mais je suis content, j'ai gardé la maîtrise de ma monture sans prendre de risques démesurés.
Incontestablement, cela a été une superbe balade, une des plus belles de ma courte expérience de VTTiste en tout cas.
Merci à Phil'O, Jean-Jacques et Laurent pour ces moments partagés. A remettre au plus vite.

La vidéo : » Afficher/Masquer la vidéo ou Lien direct (si vous ne lisez pas la vidéo)



 
 
 
 

Commentaires

» Par Phil'Ô, le dimanche 18 mars 2012 à 21:02

@ D@vid : Tu as sacrément progressé en moins d'un an :cool:

Merci à vous trois pour m'avoir accompagné sur ce topo que j'affectionne tout particulièrement, et ce malgré la grisaille ambiante !

Comme quoi, une fois encore le dicton avait raison : 'à qui écoute trop la météo, reste au bistrot' :roll: :lol: :D

» Par lamouette, le dimanche 18 mars 2012 à 21:24

Le dicton varie suivant les jours, en Savoie c'était : "qui écoute la météo prend une saucé" :ill: :lol:

» Par Phil'Ô, le dimanche 18 mars 2012 à 21:59

@ Squal : Ton prochain passage dans le secteur, tu seras en PTT :lol:

» Par fontra, le dimanche 18 mars 2012 à 22:26

Topo épinglé :wink:

» Par Le ded, le lundi 19 mars 2012 à 08:00

Un peu déçu par la photo du final sur la Grande Bleue! 8O
Une retouche Photoshop est nécessaire :P :lol:
On nous aurait menti :lol: :wink:

» Par nono, le lundi 19 mars 2012 à 08:35

Tu n'as pas emmené Tim sur cette sortie?...
Tu as eu peur qu'il te mette une mine et qu'il prenne froid en t'attendantau sommet :P :P
Belle sortie pour se remettre en jambes :ill:

» Par Phil'Ô, le lundi 19 mars 2012 à 08:53

@ nono : Non montée trop usante et surtout première partie beaucoup trop cassante pour le Tim. Il y a vraiment de quoi se faire mal et il faut ouvrir la manette des gaz pour ne pas trop se faire bousculer par les caillasses roulantes. Pour ça un bon TS est obligatoire, et avec les 5 cm de débat de son SR, le Tim aurait été trop à la peine...

Et puis il a des échéances sportives et surtout musicales importantes à venir, donc pas le moment de risquer la blessure.

Mais dans quelques années, je verrai bien le Tim là dedans... surtout si on monte par Castellar et qu'on shunte le 1er tiers cassant en franchissant le Pas de la Corne :wink: :roll:

» Par d@vid, le lundi 19 mars 2012 à 09:56

@ Le ded
Manquait un rayon de soleil pour rendre la Grande Bleue plus bleue, mais vu la rincée qu'on a pris en venant, 10 Km avant le point de départ, on était déjà bien content que la météo reste sèche.

» Par Eric06, le lundi 19 mars 2012 à 11:42

Bravo, super tour ! J'ai brûlé 2 cierges pour vous, pour que la météo tienne ! Dommage pour les photos, mais l'aventure était bien là, c'est le principal :D

» Par jjG, le lundi 19 mars 2012 à 21:25

Merci Phil'Ô pour cette première rando Italienne. Que du bonheur sauf le premier travers bien moisi :oops: La montée fait mal tout comme le début de la descente; Puis le plaisir arrive et ne s’arrête qu'une fois les "pieds" dans l'eau :D J'ai rajouté une petite touche de bleu tout spécialement pour Le Ded :lol: Je n'ai que 2 photos à rajouter car j'étais en mode touriste hier. Nous attendons la vidéo avec impatience :wink:
La revanche sur notre terrain :wink:

» Par squal, le lundi 19 mars 2012 à 21:28

C'est quoi cette censure ! On vire mes commentaires :(
Je viens de me faire moisir par la Zitoune car elle disait ne pas comprendre ton message Phil'Ô et je lui disais qu'elle avait de la peau de sauc' devant les yeux car elle n'avait pas vu mon commentaire... et finalement vrai plus de commentaire :x :P
Alors ça va pour cette fois, mais que ça ne se reproduise pas ! :wink:

» Par Le ded, le lundi 19 mars 2012 à 21:32

merci JJG, pour le bleu (outre)mer. ça donne envie de descendre au Sud :P

» Par popeye, le lundi 19 mars 2012 à 21:35

et voilà je regrette :ill: :lol: ... C'est malin çà, j'avais qu'à me bouger plutôt que de "trailer" avec le chien à Bezaudun dans le brouillard :oops: ...

Bien belle sortie :cool: :cool: :cool:

» Par Phil'Ô, le lundi 19 mars 2012 à 22:28

@ Squal : Bin j'ai rien compris là 8O :lost: La preuve, je te réponds alors que ton post a disparu :ill: ... Bin désolé probablement une erreur de manip de ma part DSL ... Tu n'as qu'à reposter :P :lol:

Pour les impatients, j'ai monté les rushs ensemble et tout juste assuré des transitions entre les rushs. Cette première vidéo est montée (mais fait 1,8 Go pour 45 min de descente). Elle est en train d'être déposée sur le serveur de free, et je posterai bientôt un lien pour la télécharger.

Pour ceux qui seront plus patients, je travaillerai sur un montage plus soigné avec de la zik :wink: , mais + tard :P

» Par Phil'Ô, le mardi 20 mars 2012 à 10:05

Pour les impatients, voici en téléchargement la descente intégrale du sommet à la mer en HD (bon il n'y a pas la courte partie de piste) : http://dl.free.fr/mRItIpQxx.

Attention, le fichier pèse 1,9 Go. Comptez plus d'une heure pour le télécharger :wink:

» Par Phil'Ô, le jeudi 22 mars 2012 à 07:59

La vidéo en version courte est par ici : [vimeoHD]38942737[/vimeoHD] :wink:

» Par Ricil, le jeudi 22 mars 2012 à 19:41

Waouh, pinaise ! Ca m'a l'air dément ce plongeon sur la mer ! T'as des dispo cet automne pour m'emmener (pis d'autres avec) ? :cool:

» Par Phil'Ô, le jeudi 22 mars 2012 à 19:55

Mais woui mon Ricil... J'essayerai de me libérer pour te montrer mon topo préféré qui se trouve à 2 pas de la maison :wink:

» Par jjG, le lundi 26 mars 2012 à 13:29

Avec un peu de retard :oops: , merci pour la vidéo bien sympa :cool:

» Par Le ded, le mardi 31 juillet 2012 à 18:25

Ah 8O je n'avais pas vu JJG que tu avais retouchée la photo (enfin le texte :P ) :cool:

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.