Ski
Par JBF le 25.09.07
Accueil > Topo Guide > Sommets > Queyras / Alpes Cottiennes > Grand Glaiza > Par le Pic du Malrif > Sortie du 11 aout 2012
 Topo validé par la modération

3293 m Grand Glaiza : Par le Pic du Malrif

Un vrai 3000 qui se dévale par une magnifique ligne, plein sud, de presque 2000 m de D-.

Données techniques

Département : Hautes-Alpes
Massif : Queyras / Alpes Cottiennes
Longueur [?] : 30 km.
Denivelé (+/-) [?] : 1930 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 0 m.
Portage Oblig. [?] : 1300 m.
SPR [?] : (70/15/15)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : 3637 OT

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 4
Dif. max : T4 ponctuellement
Exposition [?] : 2

Interêt [?] (9.3/10)

Départ/Accès

Départ : Aiguilles (1470 m) - Briançon ou Gap > Guillestre > Vallée du Guil > Château Queyras > Aiguilles

Itinéraire

Montée :
Par la D947, aller à Abriès. On peut aussi suivre les pistes en rive gauche du Guil.
Rester rive droite du torrent de Bouchet.
Monter (N) au sommet du village et poursuivre en direction du pylône de Télécom. Continuer par une piste jusqu’à la passerelle des Bettins (2040 m) : Roulage.
On rejoint le GR58 venant de Malrif. On le suit jusqu’au Grand Laus (2579 m) : Portage.
Quitter le GR pour suivre un sentier bien défini le long de la crête S du Pic du Malrif, jusqu’à son sommet (2906 m) : Portage. On peut aussi suivre le GR à la montée (mais pas à la descente! sans intérêt), moins raide et mieux tracé (pour un passage à pied) que l'arête. Du débouché du GR sur la crête, court portage un peu raide pour rejoindre le Pic.
Descendre la crête NE jusqu’au col du Malrif (2866 m) : T3.
Par un petit raidillon, prendre pied sur la Crête aux Eaux Pendantes. Le sentier se faufile entre de petites barres rocheuses jusqu’au sommet du Grand Glaiza : Portage.

Descente :
Par le même itinéraire jusqu’au Grand Laus. T4 sur les 100 mètres supérieurs puis T3. Un peu aérien sur la crête S Du Pic du Malrif avec un petit T4/E3 dans le bas.
En aval du lac après ~200 m linéaires sur l'itinéraire de montée, prendre à droite (S), la descente sur Aiguilles, bien balisée.
Le sentier, un peu cassant au départ, devient vite très roulant, passe la Crête du Serre de l’Aigle et descend en grands virages faciles très rapides jusqu’à Les Eygliers (T2/E1).
Prudence néanmoins à l’égard des piétons, nombreux sur ce secteur.
Changement de rythme en aval avec du sentier plus technique, cassant, jusqu’au chalet bien nommé de "la Pause" (T4/E2).
La dernière section jusqu’à Aiguilles reprend sur du cassant qui ne vous lâche que dans le village (T4/E2).

Trace GPS

Centrer : Oui | | QRcode | Plus | IGN | VTTrack

Remarques/Variantes

Variante de montée par Aiguilles :
Monter par la piste du vallon du Lombard puis prendre à droite jusqu'à la bergerie. Un large sentier rejoint le GR au dessus, par lequel on gagne le Grand Laus.
Intéressant pour faire une boucle si on descend sur Abriès.

Variante :
Descendre par le même itinéraire jusqu’à la passerelle des Bettins (T3/E4 court).
Puis suivre le GR58 jusqu’à Abriès en passant par le hameau de Malrif, en cours de restauration.



Commentaires Terrain/Points d'eau :
Schistes dans le haut. Le bas est cassant par blocs et pierres + quelques seuils.

Sentiers associés : Pic de Malrif (crête Sud)   Grand Glaiza (Crête des Eaux Pendantes)   Ravin des Coins   Lac de Malrif > Aiguilles   Lacs du Malrif

Sortie(s) GPS associée(s) : 03.10.13 11.08.12 11.09.11 25.08.11 11.08.11

Photos

Section amont de la descente
Section amont de la descente [par JBF]

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par Mika, le samedi 05 octobre 2013 à 11:23 (9/10)

Boucle faite dans l'autre sens (au départ d'Aiguilles, descente sur Abriès). Pas montés au Pic Malrif et Grand Glaiza, mais aux lacs Mézan et Petit Laux en AR depuis le Grand Laux. Contrairement à ce qui est précisé dans les remarques variantes, je pense que le tour dans ce sens (horaire) est plus logique et plus intéressant : côté vallon du Lombard, la montée au Grand Laus peut se faire à 95% sur le vélo (ce qui n'est absolument pas possible versant Malrif) ; La descente côté Abriès est à la fois soutenue sans sa partie haute et longue, un vrai régal !

» Par Lovtt, le dimanche 18 aout 2013 à 11:52 (10/10)

Le Grand Glaïza, avec une météo comme on l'a eu, c'est le top !!! Des panoramas de folie, et un 3000 assez accessible.

» Par L-Ric, le dimanche 28 juillet 2013 à 08:22 (10/10)

du bon vélo de montagne, diversifié en montée et en descente avec la quasi totalité de la descente sur le vélo, le tout avec le top du paysage ... extra

» 14 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Grand Glaiza : Sortie du samedi 11 aout 2012 par JDV

Participants : Geux

Remarques terrain

Sec, très poussiéreux mais assez clean dans l'ensemble.

Sentiers associés

4 Grand Glaiza (Crête des Eaux Pendantes) : Poussiéreux, mais propre. Dommage que les remontées et courts passages peu roulants cassent le rythme.

4 Pic de Malrif (crête Sud) : Bien creusé, poussiéreux, quelques pierres sur le bas. Propre dans l'ensemble. Moins, on dérape, mieux le sentier se porte.

4 Lac de Malrif > Aiguilles : Propre et poussiéreux sur le haut, ultra propre dans le mélézin, et très très caillouteux dans le final (sous les Eygliers).

Récit de la sortie


Sentiers Off | | QRcode | Plus | IGN | VTTrack
Itinéraire suivi : Départ d'Aiguilles, puis topo classique à partir du Grand Laus, et finalement, descente sur Aiguilles.

Après ses mésaventures mécaniques de la veille, Olivier décide de s'en tenir là et part pour Briançon dans l'espoir de réparer sa monture.
Malgré l'heure tardive (le topotage était encore en cours à 10h), Guillaume et moi nous décidons pour le Grand Glaiza, qui nous a échappé la veille, ce qui permettra par ailleurs une journée zéro mazout.

Départ sous le cagnard, dans une atmosphère ventée et très sèche (2L de flotte flingués en même pas 1000m de D+, pour ma part Oo). La piste de la Bergerie du Lombard échauffe bien, mais la suite est trop raide pour rouler durablement (hormis la traversée sous le Grand Laus). Nous y arrivons un peu flingués, et la pause rechargement de batteries est très bienvenue (par Toutatis, les effets de cette potion m'étonneront toujours...).
La montée au pic Malrif est vite avalée, avec notamment la rencontre improbable d'un vététiste adepte du matos vintage, engagé sur une traversée Abries -> Cervières via les cols des Thures, Rasis, et Malrif, le tout sur un engin vétuste, tout rigide, cantilever, cintre étroit et bar-ends!
En revanche, la remontée de la crête des Eaux Pendantes se fera à petite vitesse, pour ménager les dernières forces.

Ce qui frappe en arrivant au sommet, c'est la vue, absolument colossale, à 360°. Aujourd'hui, coup de bol, il fait beau à peu près partout (sauf en Italie, comme par hasard), et c'est une grande partie des Alpes occidentales qui s'étale à perte de vue, sous nos yeux ébahis. Pour faire court, on voit jusqu'au Mont Blanc et au Grand Paradis au nord, et jusqu'à la Montagne de Lure au sud! Côté italien, malgré la nebbia bien présente, on est au premières loges pour admirer les 1000m de vide de la face nord, ainsi qu'un Mont Viso exempt de toute nébulosité.

Ivres de toute cette vue (ainsi que d'une demi-Kwak chacun), nous nous lançons dans la descente de la crête (moins les 10m NR sous le sommet), un peu technique en haut, mais qui devient rapidement plus facile. Dans les lumières de la fin d'après-midi, c'est un moment de VDM totalement magique que seules les quelques petites remontées et autres passages peu roulants viennent troubler.
La remontée au Malrif n'est qu'une formalité, et c'est la crête sud qui se présente alors sous nos pneus, elle aussi très belle, malgré sa fragilité manifeste, du haut du pic jusqu'à son plongeon dans le lac.

C'est à ce moment que Guillaume chute sur la même main que la veille, réveillant une vilaine douleur; le forçant donc à aborder la suite beaucoup plus lentement. La traversée sous le lac se fera donc doucement, et le passage très lisse sera bien apprécié.

Idem pour la très belle traversée dans le mélézin descendant sur les Eygliers. En revanche, à partir de là, Guillaume choisira de descendre par la piste, pour ménager sa main.
Le final sur Aiguilles me fera vite comprendre pourquoi: pour faire simple, c'est la fête au caillou!
Heureusement, le sentier reste très bien tracé, joueur, et très beau dans la lumière du soir.
J'arrive donc à Aiguilles avec un grand sourire, la sensation d'avoir réalisé une des plus belles sorties montagne de ma vie, et la certitude que le Queyras reverra mes pneus très vite...

Encore un grand merci à mes deux compères pour ce magnifique week end de VTT avec une super ambiance. A refaire!

Photos à venir

Distance réelle parcourue : 26 km
Denivelé réel effectué : 1950 m

La traversée
La traversée
assez roulante au global ...
Le Grand Laus
Le Grand Laus
et le Queyras sud, depuis ...
Le Viso
Le Viso
tout propre aujourd'hui!
Les Fonds de Cervières
Les Fonds de Cervières
tout en bas du ...
Faune locale
Faune locale
Pâtisserie locale
Pâtisserie locale
miam miam
Est
Est
Bric Froid et Plaine du ...
Sud-Est
Sud-Est
Mont Viso
Sud
Sud
Queyras et Ubaye
Sud-Ouest
Sud-Ouest
Crête des Eaux Pendantes, ...
Ouest
Ouest
Geux, le Pic de Terre ...
Nord
Nord
Cesana Torinese, ...
Nord-Est
Nord-Est
Vue jusqu'au Grand ...
La preuve!
La preuve!
La plaine du Pô
La plaine du Pô
et sa nebbia, qui ont ...
La Taillante
La Taillante
et le Pain de Sucre, ...
La Crête des Eaux Pendantes
La Crête des Eaux Pendantes
la suite des ...
Un Vttiste solitaire
Un Vttiste solitaire
qui chevauche dans le ...
Crête S du Malrif
Crête S du Malrif
et plouf, dans le Grand ...
18h30
18h30
time to go home...


Commentaires

» Par SamyTerje, le lundi 13 aout 2012 à 14:31

Rhaaa, j'en bave d'avance pour la mi-septembre... Je doute toujours à le faire en A/R depuis Aiguilles ou par Abriès comme le topo car moins monotone... mais on me dit plus dur en longueur de marche. D'après toi?

» Par Geux, le lundi 13 aout 2012 à 15:09

Celle par Abries est plus sauvage, ça c'est sur, mais aussi plus longue (compter 1h de plus, sans compter le temps de route au retour entre Aiguilles et Abriès).

Idem pour la descente.
Faire celle qui descend sur Abriès est simplement une pure connerie. :lol:

» Par SamyTerje, le lundi 13 aout 2012 à 15:25

Je vais dormir à Abriès... du coup plus logique aussi et descendre dormir à Aiguilles. Cohérent pour toi du coup Guillaume?

» Par Geux, le lundi 13 aout 2012 à 15:27

Bah oui fait comme tu veux.
Disons que si tu as de bons cuissots et une bonne motivation pour pédaler, tu pédalera 300 D+ supplémentaire coté Aiguille
(sans compter les 100m de TVA coté Abriès :lol:)

» Par JBF, le lundi 13 aout 2012 à 17:59

@ Geux : tu t'es fait un poignet ? :(

» Par Geux, le lundi 13 aout 2012 à 18:05

@JB : non, non, juste un bon gros hématome qui irradie tout le pouce :ill: (mais heureusement plus trop de douleur :) )

» Par Leced, le lundi 13 aout 2012 à 23:36

La dh du lac de Malrif sur Abries est pour moi la plus belle des descentes du secteur!

» Par Geux, le mardi 14 aout 2012 à 00:24

J'ai du louper un truc alors vu ce qu'il y a dans le secteur. :D
Et puis comme tu as 8/10 au topo, ca doit pas être si bien que ca...

» Par Leced, le jeudi 16 aout 2012 à 23:44

Ça vaux 8 et c est tout, Mr j'la ramène pour rien!
C est que mon avis sur les deux options possible.

» Par pluc, le samedi 18 aout 2012 à 17:07

@ Geux : "Faire celle qui descend sur Abriès est simplement une pure connerie."
Pas d'accord. Superbe descente avec une grosse ambiance aérienne dans le haut et bien technique quand même, surtout quand ça devient moins expo d'ailleurs. J'aimerais bien voir qui passe sans poser le pied, comme a fait Adrien.
La fin par le vieux chemin du Malrif est facile mais simplement magnifique.
Donc plutôt OK avec Leced.
Pour info également, en montant par Aiguilles, Adrien, la première fois, n'a pas posé le pied avant les rochers de la dernière traversée précédant le lac. La seconde fois, comme il avait bien repéré le passage, il n'a pas mis pied à terre avant le lac 8O ... et Martin (pour donner une idée de son niveau : aux Terres Noires 2012, 50ème au scratch et 21ème master 1), qui le suivait, est quand même allé jusqu'aux rochers.
Bref, pour la montée, y a pas photo à mon avis, ça monte beaucoup mieux par Aiguilles, et la montée par Abriès se justifie seulement si on veut descendre sur Aiguilles et visiter les deux versants malgré tout.
Sinon, bon rétablissement pour ta main !

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.