Ski
Par Yann le 09.09.09
Accueil > Topo Guide > Sommets > Trièves / Dévoluy > L'Obiou > Tour par les 8 cols > Sortie du 06 aout 2018
 Topo validé par la modération

2789 m L'Obiou : Tour par les 8 cols

L'Obiou ne se laisse pas faire facilement !!
Déjà son sommet est inroulable mais pour en faire le tour, il faudra franchir 8 cols et descendre jusqu'au sud du Grand Ferrand pour trouver un passage permettant de revenir sur l'intérieur Dévoluy.

Données techniques

Département : Isère
Massif : Trièves / Dévoluy
Longueur [?] : 70 km.
Denivelé (+/-) [?] : 3500 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 1000 m.
Portage Oblig. [?] : 1000 m.
SPR [?] : (60/38/2)

Nb de jours : 1, 2, 3
Cartographie [?] : 3337OT

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 3
Dif. max : T3 ponctuellement
Exposition [?] : 2

Interêt [?] (9.4/10)

Départ/Accès

Départ : Les Payas (Pellafol) (928 m) - Grenoble > La Mure > Corps > Le Sautet > Les Payas

Itinéraire

Les Payas > La Batie > Les Roussins > Chalet de Bachilianne > Col de l'Aiguille :
Des Payas, direction Cordéac par les pistes puis route de "La Croix de la Pigne" au Pont de la Scie (épingle 878 m). Juste après avoir traversé le pont, emprunter le sentier direction "La Batie". Le sentier est raide et étroit = poussage.
On tombe sur une piste que l'on descend et à l'intersection prendre à gauche direction "Les Roussins". Suivre la piste roulante sur la première moitié puis elle devient raide jusqu'à tomber sur la belle piste montant à Bachilianne (Pont de Casse, 1150 m).
Ne pas suivre la direction Bachilianne (trop raide) mais prendre la piste carrossable qui mène jusqu'à la Bergerie 1712 m par une piste très roulante.
Après la Bergerie, suivre le balisage jusqu'au col de l'Aiguille (1966 m), quelques passages roulants, du poussage et du portage au milieu.

Col de l'Aiguille > Longueville > Les Marceaux :
Suivre le sentier d'abord en traversée (expo E3) puis descendant sur le Refuge de Rochassac. Peu de difficultés, grandes lignes droites propres.
Sous le refuge, le sentier devient épinglu (T3), large et très propre jusqu'à retomber sur une piste vers 1150 m.
Descendre cette piste jusqu'à tomber sur la route montant à Longueville (1001 m).
2 options:
- Traverser la route et piste direction St-Baudille et Pipet. A un croisement, prendre à gauche, passer devant la Ferme "Les Fanjavoux" et descendre jusqu'à la D216
- Descendre directement par la route jusqu'au Pont (880 m).

Dans les 2 cas, on emprunte ensuite la D216 à partir du pont jusqu'au hameau "Les Marceaux"

Les Marceaux > Col de Georges > Le Serre :
Continuer sur la route direction col de Mens et en sortir juste après l'intersection 935 m direction col de Georges. D'abord piste roulante, puis sentier à partir de 1150 m, roulant ou poussant jusqu'au col.
Au col, monter encore de 20 m, direction Trémini. Descendre sur un beau sentier propre, quelques épingles avant de retomber sur une piste. Vers le point 1106 m, bien ouvrir les yeux et suivre le balisage jaune, on retrouve un beau sentier alternant courtes montées et bonnes portions descendantes.
On retombe sur une piste à 1040 m, la descendre jusqu'à la route venant de Trémini, la remonter jusqu'au hameau "Le Serre" (Fontaine)

Le Serre > Col du Devès > Col de la Croix > Col des Aurias > Col de Charnier :
Du Serre, descendre à "La Chenal" et monter sur la piste qui suit direction le col du Devès. ça roule sur piste jusqu'à 1150m, puis on traverse le Torrent à 1169 m (portage). La suite se fait sur sentier difficilement cyclable jusqu'au col du Devès (1364m).
Reste à remonter la piste très roulante jusqu'au Refuge du col de la Croix (1458 m) puis au col de la Croix (1497 m). La vue se dégage et on passe en mode poussage/ portage.
Montée au col des Aurias (1750 m) sur bon sentier mais la suite est beaucoup plus malaisée (raide et glissant sous les pieds). A 200m, on remonte sur le vélo pour une courte mais belle descente jusqu'au pied de la montée au col de Charnier.
Reste plus qu'un court portage rustique dans les pierriers avant de déboucher au col de Charnier et d'en admirer la vue !

Col de Charnier > Cabane du Chourum Clot > Point 1460 m > Source 1390 m > Cabane du Chourum Camarguier :
Du col, descendre le Vallon de Charnier jusqu'au plat 1750 m et remonter de 50 m avant de continuer la descente jusqu'à la Cabane du Chourum Clot (1730 m).
Toute cette partie est très roulante, alternant passages lisses et cassants.
Sous la Cabane du Chourum Clot, suivre un peu la piste et la quitter au premier lacet, le sentier part droit dans la pente. S'arrêter sur la piste à 1460 m (Serre Long).

Partir au Nord sur 50m et s'engager sur le sentier à droite (marquage jaune). Bien suivre le marquage, il y a une petite remontée pour éviter des barres. Suivre la trace peu marquée jusqu'à Rochas Blanc. Arrivés à une piste montante + source vers 1390m, monter jusqu'à la Cabane du Chourum Camarguier.

Cabane du Chourum Camarguier > Le Faï > Fontaine de l'Adroit > Pierre Baudinard > Les Aiguilles du Mas > Pré Rond > Route Forestière du Sappey :
Rejoindre le Pra de l'Aup, descendre le Bois des Pinatelous (bon sentier)et s'arrêter au lieu dit "Le Faï" (1290 m). Monter "freeride" le long du Torrent des Pertusets (marques jaunes peu visibles) jusqu'à 1400 m. Revenir à flanc jusqu'au point 1409 m et monter droit au-dessus sur la piste raide.
Passer devant la Fontaine de l'Adroit et monter encore jusqu'à la Cabane 1586 m.
Trouver le sentier peu roulant menant à Pierre Baudinard (vallonné). Descendre jusqu'à Pierre Baudinard puis descendre freeride + piste jusqu'à l'intersection 1485 m (Pierre Oisel).
Monter direction Clos du Mounard, et chercher une sente très peu marquée qui monte raide. Rejoindre les Aiguilles du Mas (1705m), traverser jusqu'au point 1700 m. Descendre sur Pré Rond puis sur la Route Forestière du Sappey.

Route Forestière du Sappey > Col des Faïsses > Col de la Samblue > Les Payas :
Monter sur la piste jusqu'au col des Faïsses, suivre la Crête de la Samblue et descendre sur le col de la Samblue.
Prendre le sentier qui descend Nord sur les Payas.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Col de l'Aiguille > Longueville   Col du Devés   Pré Rond   Col de Georges (versant Nord)   Col de Charnier (versant Est)   Bois des Egayères   Bois des Pinatelous   Lac du Lauzon > Col de la Croix   Col de Georges (versant Sud)   Col de la Samblue (versant Est)   Crête de la Samblue > Baraque ONF   Crête de la Samblue

Remarques/Variantes

Une fois le col de Charnier franchit, beaucoup d'options débinage sont possibles !!

Possibilité de faire le tour en 2 voir 3 jours pour le rendre plus "abordable"

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Points d'eau :
Au Serre (à côté de Trémini)
Source en remontant vers la Cabane Pastorale du Chourum Camarguier
Fontaine de l'Adroit en montant vers Pierre Baudinard

Commentaires terrain:
1/3 de montées roulantes sur piste, 1/3 de roulage dif./ poussage et 1/3 de portage

Descentes jamais difficiles, ni expo

Arrivés au col de Charnier, ne pas sous-estimer la suite de l'itinéraire, c'est très long et les montées sont physiques..

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par filoucelli, le lundi 06 aout 2018 à 21:17 (9/10)

Superbe tour en montagne effectué sur 2 jours avec bivouac au lac du lauzon. Des paysages variés, des sentiers de qualité et une belle ambiance sous l'Obiou et dans le vallon de Charnier. L'ensemble est assez physique en raison des portages rendus encore plus difficiles avec la chaleur et le manque d'eau sur toute la traversée Est. Cette portion est éprouvante physiquement et l'orientation n'est pas évidente sur des sentiers visiblement délaissés mais le topo reste magnifique ! Les descentes du col de l'aiguille et du col de charnier valent le détour à elles seules.

» Par JordiBN, le lundi 25 juin 2018 à 14:33 (10/10)

Du vrai VTT de montagne. Fait en un jour et demi avec des conditions très chaudes. Le plus dur fut la recherche d'eau constante et les longs portages sous le soleil. Merci pour le topo très détaillé!

Compte rendu: https://mountaincuriosity.wordpress.com/2017/08/04/tour-de-lobiou/

» Par Kaillasse, le dimanche 08 octobre 2017 à 22:40 (8/10)

Magnifique itinéraire, panorama, montées comme descentes, mais c'est loin d'être donné. La deuxième partie du tour après Charnier est longue et bien "paumatoire".

» 7 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

L'Obiou, Tour par les 8 cols : Sortie du lundi 06 aout 2018 par filoucelli

Participants : seul(e)

Remarques terrain

Assez sec et propre dans l'ensemble

Sentiers associés

3 Col de l'Aiguille > Longueville : Majeur ! sentier sec et propre.

3 Col de Georges (versant Sud) : Sympa avec une ou deux épingles plus fermées.

3 Col de Charnier (versant Est) : Superbe descente essentiellement en alpage dans une ambiance sauvage.

2 Bois des Pinatelous : Grosse banane tout le long ! Ca file très vite dans la hêtraie !

2 Col de la Samblue (versant Est) : Sentier propre et rapide.

Récit de la sortie

Bon on met quoi dans nos sacs !? Au final on a surtout du saucisson pour survivre 2 jours^^
Du coup départ des Payas Samedi matin vers 8h pour filer vers le col de l'aiguille. Belle ambiance d'entrée avec le soleil qui chasse l'humidité laissée par l'orage de la veille. Belle ambiance presque Dolomitique sur la piste sous la face Nord de l'Obiou. Arrivée au col on apprécie la vue sur les écrins, le trièves et le vercors puis on file dans l'alpage jusqu'à la cabane de rochassac. Pause flotte à la fontaine et on enchaine sur la seconde partie en forêt, juste excellent ! Petite variante sur la fin un bout de single part sur la gauche, on ne se pose pas de question, ca descend donc on y va et on a bien fait ! Un court passage mousseux féérique nous a bien régalé ! On récupère la route jusqu'au croisement pour rejoindre le col de Georges. Dès qu'on attaque les épingles on pousse mais le sentier est beau et doit certainement être excellent en descente.
Pause dej au col de Georges avec un véritable nuage de mouches et autres trucs volants ! BIM, on claque le 1er saucisson... Une fois bien engraissés on repart dans la descente sud assez sympathique.
En fait c'est la canicule en ce moment et franchement on transpire des hectolitres, à partir de ce moment, on va chasser toutes les possibilités de faire le plein de flotte.
A Tréminis, on décide de rejoindre le col du devès puis celui de la croix par la piste. C'est long mais ça pédale bien, on souffre juste de la chaleur. Au refuge de la croix petite pause pour checker la météo pour le bivouac du soir. Cela s'annonce plutôt bon donc on décide de tenter le coup et de filer jusqu'au lac du lauzon. On entame alors ce portage infâme qui nous parait ne plus en finir. C'est raide et ca glisse mais on arrive au lac et sa source (très fraîche). Je ne le savais pas mais Sims avait embarqué les 2 petites mousse qui ont fait la différence à 18h lorsque l'on s'est posé ! On discute un bon moment avec le berger très sympa mais qui semblait attendre impatiemment la fin de sa saison^^
On torche le second saucisson et ca fait du bien !
Chacun prépare son pseudo pare vent qui s’avérera finalement inefficace. Les 2700m de d+ auront eu raison de moi avant la nuit, mais Sims observe les étoiles filantes et s'inquiète un peu des orages qui semblent arroser les Ecrins. Je me réveille et aperçoit aussi ces éclairs mais pas un seul grondement et le ciel est bien dégagé au dessus de nous. Finalement plus rien et on passera une excellente nuit régénératrice jusqu'au levé du jour.
On plie rapidement les sacs, on fait le plein d'eau à la source près du lac et on se mange le portage du col charnier quasiment au réveil alors que le soleil commence à illuminer les crêtes. On aperçoit une petite cavité juste sous le col qui aurait pu nous servir d'abri en cas d'orage dans la nuit. Au col on re-bascule côté hautes alpes pour une descente épique dans les alpages, seuls avec le soleil montant. Un grand moment jusqu'à une crevaison inattendue juste avant la petite relance. On a pris qu'une seule chambre à air pour 2 donc la cartouche est maintenant grillée. La descente continue et serpente encore un moment, c'est franchement beau !
En bas heureusement que Sims a sa montre avec la trace car cela commence à être paumatoire... On pousse sur environ 100m de d+ et on poursuit avec la descente du bois des Pinatelous. Le passage dans la hêtraie à la fin file vraiment vite avec quelques appuis bien sentis ! Que du bonheur!
A partir de là on commence à lutter, il fait déjà très chaud, le sentier est très peu marqué et visiblement très peu fréquenté. C'est raide et accidenté, portage obligatoire. J'arrive vite au bout de mes réserves de flotte et les sources indiquées sur IGN sont à sec. C'est un dur moment, heureusement Sims a encore un peu d'eau. Le portage est long dans la traversée jusqu'à la cabane Pierre Baudinard et pourtant on ne monte pas beaucoup...
On pense en avoir terminé avec le portage/poussage mais après une vague descente sur piste il faut déjà pousser à nouveau. Là c'est raide, très raide même. La végétation a pris le dessus et le sentier ressemble plus à de la draille de brebis qu'à un PR. La chaleur est insoutenable et on ne peut pas se réhydrater comme on le souhaiterait. Après une petite traversée dans un vallon sauvage on bascule sur la descente Pré rond. Ca descend droit dans la pente avec de la bonne terre par endroits puis on rejoint la grande piste du col des Faïsses. Sims a des cannes, moi plus. Il me laisse une bonne partie de sa réserve d'eau alors que je cherche le sucre dans les fraises des bois pour essayer de repartir avec un meilleur train. La montée est longue et pas vraiment à l'ombre mais c'est quand même bien de pédaler plutôt que de pousser. Au col on ne traîne pas, on enchaîne vite la descente vers le col dans l'espoir de trouver de l'eau.
Des randonneurs en pause déjeuner nous voient nous ruer sur la fontaine et tomber au moins 1 litre d'eau chacun cul sec. C'est la résurrection !
La dernière descente sur les Payas file très vite avec des portions assez rectilignes et quelques épingles assez faciles.
Nous voilà de retour à la voiture pas mécontents de notre petit giro. On passe la tête sous l'eau et on éclate le dernier saucisson. Pas très vegan ce weekend...
En tous cas on s'est régalé même si on a bien souffert de la chaleur et du manque d'eau le second jour. Je suis bien rôti mais Sims a encore du jus et se renfile un petit bonus histoire d'optimiser les 2h avant l'orage annoncé dans l'après midi. Increvable le mec !


Distance réelle parcourue : 73 km
Denivelé réel effectué : 3900 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Bruno_W, le mardi 07 aout 2018 à 10:07

Ah, c'est vos traces que j'ai suivi samedi vers le Col de l'Aguille, on s'est suivi de peu! :wink:
Fait vraiment envie ce tour, c'est sur les tablettes pour cet automne ! Par contre c'était bien joueur avec les températures en ce moment ! 8O

» Par filoucelli, le mardi 07 aout 2018 à 11:47

Oui c'était bien joueur avec ces températures ! On pensait que tu étais passé avant nous, on a vu quelqu'un passer sur la crête 10/15 min avant d'arriver au col de l'aiguille. Il y aurait donc un 4ème luron !?

» Par Bruno_W, le mardi 07 aout 2018 à 12:26

Je suis parti vers 9h de Mens, donc vous deviez être devant moi ! Quel succès ce coin, faut dire que c'est magnifique !

» Par Kaillasse, le mardi 07 aout 2018 à 12:46

Merci pour ce CR bien détaillé, et bravo pour l'avoir fait par ces conditions! J'avais trouvé le tour déjà bien physique alors que je n'avais pas eu de problèmes de recharge en eau (à part au début), alors là… :ill:
Je me souviens avoir fini la piste des Faïsses complètement cuit, et avoir shunté la Samblue :lol:

Le deuxième je crois que tout le monde est d'accord pour dire que les sentiers sont peu utilisés, vraiment dommage :(

» Par brunobf, le mercredi 08 aout 2018 à 21:47

vraiment content pour vous ! Trouver encore des coins sauvages maintenant, c'est chouette !

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.