Ski
Par popeye le 04.07.07
Accueil > Topo Guide > Sommets > Mercantour / Argentera > Lac de Rabuons > Descente par la Sélasse > Sortie du 03 juillet 2012
 Topo validé par la modération

2500 m Lac de Rabuons : Descente par la Sélasse

Itinéraire majeur, aux portes du Parc National du Mercantour. Il emprunte le chemin de l'énergie, taillé à flanc de montagne. Après une éventuelle baignade dans le plus profond lac naturel des Alpes-Maritimes (54 m de profondeur), la descente sur St Étienne de Tinée par la Sélasse est un véritable must à VTT.
Ne pas oublier la variante par la balise 112 : plus technique que la Selasse avec une pente plus soutenue et un festival d'épingles bien serrées pour finir dans du cassant abordable : un concentré de VDM !

Données techniques

Département : Alpes-Maritimes
Massif : Mercantour / Argentera
Longueur [?] : 35 km.
Denivelé (+/-) [?] : 1480 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 350 m.
Portage Oblig. [?] : 500 m.
SPR [?] : (70/20/10)

Nb de jours : ½
Cartographie [?] : Top 25 3639OT

Dif. montée [?] : 4
Dif. descente [?] : 4
Dif. max : T5 ponctuellement
Exposition [?] : 4

Interêt [?] (9.2/10)

Départ/Accès

Départ : St-Étienne de Tinée (1144 m) - Nice > RN 202 > St Martin du Var > Vallée de la Tinée > St Étienne de Tinée

Accès possible en Autobus depuis la gare routière de Nice (Ligne n° 740)

Itinéraire

Montée :
De St-Étienne de Tinée, monter la route du col de la Bonnette sur 7 km puis prendre une piste à droite à 1530 m d'altitude (Borne 20).
Cette piste (appelée piste de l'eau), passe dans un 1er temps dans le Parc du Mercantour puis longe les limites extérieures du Parc mais la pratique du VTT y est autorisée (RAPPEL : Il est interdit de parcourir à VTT les Parcs Nationaux).
Après avoir rejoint des Granges à Claï-Haute, prendre un petit sentier (portage sur 450 m de dénivelé) qui s'élève au NE en lacets (on est exactement sur la carte au niveau de la limite du Parc mais le vélo est sur le dos, cela dure 200 m environ). On rejoint alors le Chemin de l'Énergie (ne pas monter trop haut sinon on arrive au dessus du chemin de l'énergie), superbe à parcourir à VTT, mais attention à l'exposition qui est omniprésente sur la fin avant le lac de Rabuons.
Au terminus du Chemin de l'Énergie, atteindre finalement le lac (le plus profond lac naturel du Mercantour avec 54 m) et éventuellement son refuge par un dernier portage d'environ 50 m de D+).

Descente :
Revenir sur le Chemin de l'Énergie et retourner en arrière (vers l'Ouest). Récupérer le sentier de la Sélasse (Balise 103 à 2382 m) qui descend au Sud par de nombreux lacets plus ou moins serrés. C'est parfois très roulant mais la vigilance doit être permanente. On arrive alors après 1250 m de descente d'anthologie à Saint-Étienne de Tinée (parking au NE).

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Chemin de l'Énergie   La Sélasse   Piste de l'Eau   Descente de Fournels dite de l'ancien téléphérique (b112 > b108)   Descente de Rabuons par la balise 104   Chemin de Pétrus : b. 110 > b. 102

Remarques/Variantes

ATTENTION :
en raison des travaux de purge/sécurisation du tunnel après le Plan de Ténibre, le sentier de l'énergie sera complètement fermé à la circulation du 23/7/14 jusqu'à la fin des travaux.


Aller-retour très fastidieux en VTT si on veut remonter par l'itinéraire de descente : portage exclusif ou presque...

La piste empruntée à la montée est autorisée à la pratique du VTT

Variante :
- Descente de l'ancien téléphérique :
Retour jusqu'à la balise 112 par le Chemin de l’Énergie puis balise 109 et descendre sur St Étienne par la balise 108. Descente exceptionnelle, un enchaînement d'épingles fabuleux. Assurément une descente majeure du département. Plus cassant sur la fin mais terriblement ludique.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Piste de l'Eau : comporte de nombreux raidillons entrecoupés de plats salvateurs.
Portage : sur sentier assez mal marqué au milieu.
Chemin de l’Énergie : Globalement assez lisse
Jonction Chemin de l’Énergie > Refuge : Sentier très empierré

Descente de Sélasse : Tout d'abord sur terre puis en sous-bois (mélèzes). A mesure que l'on descend, la technicité croit (racines, pierres, épingles de + en + difficiles), pour finir par un chemin pavé à l'ancienne.


Point d'eau à mi-parcours de la descente.

D'où vient le nom : Chemin de l’Énergie

Hébergement possible : Refuge de Rabuons

Itinéraire très fréquenté par les piétons, soyons tous prudents.

Traces importantes d'érosion sur l'itinéraire. Roulons propre.
Hébergements associés : Refuge du Rabuons

Sortie(s) GPS associée(s) : 02.07.20 28.06.20 02.07.16

Photos

29 06 2013 tunnel bloqué après plan de ténibre se renseigner
29 06 2013 tunnel bloqué après plan de ténibre se renseigner [par josejb]

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par riccho, le mardi 07 juin 2016 à 11:04 (9/10)

Super itinéraire fait le 3/06/16, conforme à tout ce qui est écrit. A cette période quelques petits névés sur le chemin de l'énergie, qu'il faut passer avec "délicatesse" vu la pente en dessous... Il reste une partie de l'éboulement pour l'accès au 3ème tunnel situé après Plan de Tenibre mais il passe à pied sans problème. La descente de Sélasse est top.

» Par jano06, le samedi 09 aout 2014 à 11:09 (10/10)

Pour moi, pas photo, on a fait les 2 descentes le même jour et selasse est bien plus fun. Classique à faire chaque année (enfin, quand l'éboulement sera nettoyé)

» Par TiBougnat, le mercredi 31 juillet 2013 à 23:07 (9/10)

Le cheminement a 2300 m sur le chemin de l'énergie est magique. La descente sur St Etienne est soutenue et variée. Par contre, le Lac de Rabuons est vraiment décevant.

» 14 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Lac de Rabuons, Descente par la Sélasse : Sortie du mardi 03 juillet 2012 par d@vid

Participants : Alain P. (alpiazur)

Remarques terrain

Sec, RAS.

Sentiers associés

2 Chemin de l'Énergie : Superbe cheminement en balcon sur la Tinée. En cours d'entretien par la Force 06 avec une mini-pelle. Les 3/4 du chantier étaient faits aujourd'hui.

4 La Sélasse : Fantastique, une descente 100 % plaisir.

1 Piste de l'Eau : Très bien entretenue et roulante.

Récit de la sortie

La dernière fois que j'étais monté là-haut c'était en 2008 pour manifester contre les délires mégalos du Conseil Général qui voulait transformer la montagne en champ de foire.
Aujourd'hui, avec Alain, c'est d'une façon plus apaisée mais aussi plus sportive qu'on a repris cette direction.
Mais le passé resurgit parfois soudainement, sous forme de clin d'oeil : au 2/3 du chemin de l'Energie, il y a une mini-tractopelle sur le sentier (t'énerve pas Eric !), avec 2 ouvriers qui font l'entretien. Demain ce sera un billard de bout en bout.
Après une baignade (surtout pour Alain) dans le lac de Rabuons, on s'enquille la descente de Sélasse. Et on peut dire que sa réputation n'est pas galvaudée. Du plaisir de pilotage du début à la fin.



 
 
 
 

Commentaires

» Par MarcMC, le mardi 03 juillet 2012 à 18:10

Samedi encore, sur le sentier de l'énergie, il y avait pas mal de zones où des blocs éboulés empêchaient de rester sur le vélo. Le tracto ne me choque donc pas plus que ça car, sans entretien, ce sentier deviendrait vite beaucoup moins roulable

» Par Eric06, le mardi 03 juillet 2012 à 18:52

Ah, ça fait plaisir de voir Alain sur le vélo !
Concernant le chemin de l'énergie, je vais t'étonner, mais ça ne me choque pas vraiment non plus ; le chemin est historique et on ne détruit rien de plus en l'entretenant. La méthode est certe un peu bruyante pour une zone en bordure de Parc, mais je crois qu'on n'est plus à ça prés dans le secteur !

» Par Phil'Ô, le mardi 03 juillet 2012 à 20:17

Une trop rare course vraiment "montagne" avec du portage, des lacs et des sommets enneigés dans notre magnifique département !

Et pourtant ils y sont si nombreux les lacs d'altitude, mais trop souvent dans ce satané coffre fort du cœur de parc :lost:

» Par Eric06, le mardi 03 juillet 2012 à 20:42

Heureusement qu'il est là le PNM ! Avec la pression qu'il y a dans notre région, c'est le dernier rempart contre les abus de toutes sortes ; et, contrairement à beaucoup de pays, on a la chance qu'il ne soit pas un sanctuaire !

» Par d@vid, le mardi 03 juillet 2012 à 21:01

@ Marc et Eric, on est bien d'accord. Avec ou sans tracto-pelle, l'entretien du chemin est vraiment nécessaire. En tout cas, sur toute la partie qui était fraîchement nettoyée, avec Alain, on a bien apprécié, parce qu'il y a vraiment des portions où il ne faut pas faire d'embardée, sous peine de gros plongeon. Comme c'est arrivé à ces VTTistes. :ill:

» Par Florent, le mardi 03 juillet 2012 à 22:18

oui d'autant plus que Le chemin de l'Energie, a du être tracé à la dynamite pour les tunnels.

Ils devraient aussi faire de l'entretien sur le balcon du mercantour, maintenant que le sentier existe .

Sinon les anti-cuts sur la Selasse sont toujours là ? C'est quand meme pas déjà sec à cette époque ? (Finalement le problème de ce versant...)

» Par JEFF06, le mardi 03 juillet 2012 à 22:25

Vu la prune prise par le cg06, celà m'étonnerai en plus qu'il l'entretienne...

» Par Eric06, le mardi 03 juillet 2012 à 22:34

Le contexte de la création du sentier "Balcon du Mercantour" est quand même bien différent de celui de "l'énergie": c'est uniquement un délire mégalo-touristique qui en est l'origine, bref vraiment pas une raison majeure.

» Par Florent, le mardi 03 juillet 2012 à 22:41

Pour l'avoir parcouru à VTT, je trouve que le balcon du Mercantour , à lui seul* n'est pas plus megalo-touristique que le chemin de l'Energie, qui aurait du servir à faire passer une conduite forcée d'eau non ?

Je veux dire que maintenant, ce balcon permet des itinéraires impossibles avant, voir http://www.vttour.fr/sentiers/les-balcons-du-mercantour,1587.html

Et comme je l'écrivais sur la fiche sentier, ceux qui ont cru que ça pourrait passer à Quad ne l'ont sans doute pas parcouru en entier...

* sans les hotel qui étaient prévus, si on comprend bien, c'était dans un standard un peu plus luxe que le standard CAF.

» Par Phil'Ô, le mardi 03 juillet 2012 à 22:43

@ Eric : Je ne regrette absolument pas la présence du parc, bien au contraire je suis un convaincu de ses bienfaits :cool: ... C'est juste sa législation anti VTT que je déplore :wink:

» Par MarcMC, le mardi 03 juillet 2012 à 22:57

Sur la même longueur d'onde que Phil'Ô à propos du PNM !

» Par Florent, le mardi 03 juillet 2012 à 23:01

d'ailleurs ça fait penser à http://www.vttour.fr/actu/171-parc-national-du-mercantour-la-voix-des-vdmistes-enfin-entendue (pour ceux qui l'aurait ratée)

@PhilÔ
Pas de nouvelles de la charte ? :lost:

» Par Eric06, le mercredi 04 juillet 2012 à 01:32

@ Florent et Philo:
C'est effectivement le contexte plus que le sentier lui-même qui était critiquable ; mais au delà des balcons, je regrette le manque de recul en général de notre communauté de Vdmistes: on voit le PNM à travers le prisme de notre pratique uniquement, comme les pratiquants d'autres loisirs peuvent également le voir. Et pourtant, Dieu sait que j'aime ça de me taper un sommet et des sentiers...
Mais un Parc, c'est autre chose, ça a une fonction propre, je trouve que ça dépasse le simple loisir, et on se rend bien compte que le PNM doit être le garant de cette fonction de conservation face à ces différentes pressions ; même si, encore une fois, on a la chance que le piéton y soit toléré. Mais c'est un peu court pour débattre ici d'un sujet aussi complexe. Je connais bien les arguments des uns et des autres.

» Par Eric06, le mercredi 04 juillet 2012 à 02:11

@ David:
A propos de cette bûche sur le sentier de l'énergie, il me vient 3 remarques: déjà, 1er, faut le faire....
Ensuite, est-ce qu'il y a eu un incident a) parceque le chemin n'est pas entretenu, ou, b) parceque le chemin étant large et ouvert à tous, cela a entraîné une augmentation de l'affluence et statistiquement des accidents ?
Enfin, 3em, dans le principe (je ne renie pas l'existence du chemin de l'énergie ni des sentiers), est-ce à nous de nous adapter à la montagne ou devons-nous adapter la montagne à notre pratique ? Je trouve que tout l'intérêt est justement de NOUS adapter aux différentes difficultés de la montagne, l'exposition en étant une comme les autres. Et oui, il y a une part de risque, et alors ?

» Par maradona, le mercredi 04 juillet 2012 à 19:08

Bon j'en ai marre de pas connaître la Sélasse. Aller dimanche j'y vais !!
Surtout si la descente est en condition et le chemin de l'énergie tout propre et avant le gros afflux de randonneurs pédestres.

Merci vtt tour !!

» Par d@vid, le mercredi 04 juillet 2012 à 19:14

Ouais, on a décidé d'y aller hier, parce qu'en semaine, on y croise moins de monde : un seul groupe de 3 personnes croisé dans la descente.

» Par JEFF06, le mercredi 04 juillet 2012 à 21:21

Pour info,edf va commencer les travaux de retenue d'eau sur le lac de rabuons et construire une centrale hydraulique en contrebas... :(

» Par nissart, le samedi 07 juillet 2012 à 00:06

ben il sert à ça le sentier des balcons

http://www.vttour.fr/sorties/pas-de-colle-longue-col-de-la-lombarde-st-etienne-par-passo-laroussa-et-les-balcons-du-mercantour,4525.html#sortie

et puis c'est loin d'etre une verrue, et aucune chance de passer le col jassine en quad
ça me plait tjrs ceux qui cause sans savoir :lol:

» Par alpiazur, le lundi 09 juillet 2012 à 09:44

merci david pour cette initiative, y'avait bien longtemps que je n'avais pas emmené mon vélo en montagne. c'était magnifique!

et bravo pour les photos!

le lac de rabuons n'est pas si froid, et mes gambettes avaient bien besoin d'un refroidissement par eau!

profitez de l'entretien de la piste de l'énergie, c'est du billard, du caviar, du bonnard!! pensez juste à rester un peu concentré.

et quelle descente! mon vieux VTT me donne des envie de matos neuf avec gros freins, grosse fourche bien crémeuse....

» Par Phil'Ô, le lundi 09 juillet 2012 à 13:53

@ Alpiazur : Un montagnard de plus converti aux bienfaits du VDM ??? :wink: :D

» Par d@vid, le lundi 09 juillet 2012 à 16:31

Alain est déjà converti depuis longtemps. Il avait juste mis entre parenthèses cette activité ces dernières années. :wink:

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.