Ski
Par JDV le 24.08.11
Accueil > Topo Guide > Sommets > Vanoise > Lac du Chevril > Du Barrage du Saut à Viclaire > Sortie du 27 juillet 2013
 

1790 m Lac du Chevril : Du Barrage du Saut à Viclaire

Une belle et longue descente marathon de la Haute Tarentaise au-dessus du Lac du Chevril.
Vue ininterrompue sur des sommets de la Vanoise (Dôme de la Sache, Mt Pourri, Aiguilles du St Esprit, Aiguille Rouge et la ribambelle de glaciers suspendus qui vont avec) avant de rejoindre le fond de vallée.

Données techniques

Département : Savoie
Massif : Vanoise
Longueur [?] : 24 km.
Denivelé (+) [?] : 550 m.
Denivelé (-) : 1800 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 100 m.
Portage Oblig. [?] : 0 m.
SPR [?] : (68/22/10)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : 3532 ET

Dif. montée [?] : 2
Dif. descente [?] : 3
Dif. max : T4 ponctuellement
Exposition [?] : 3

Interêt [?] (8.2/10)

Départ/Accès

Départ : Le Saut (barrage) (2280 m) - Albertville > Bourg St Maurice > direction Val d'Isère : Laisser le barrage à droite et longer le Lac du Chevril puis prendre une petite route à gauche (pas évidente) qui mène au Villaret du Nial puis terminus au Barrage du Saut.

Itinéraire

Du barrage du Saut, prendre le sentier qui part à l'Ouest en direction du Chargeur, de la Clittaz et de la Revirette.
Parvenu à celle-ci, laisser sur votre gauche le chemin qui descend au Villaret du Nial pour plonger dans la descente qui vous fait face.
Au Plan Clapey, laisser sur votre gauche le chemin qui descend au Chevril pour continuer en traversée, direction le Chalet de la Davie et Orsière.
Prendre alors la direction de Nazonde et Nantcruet, toujours en traversée (courte remontée juste après Nazonde).
Attention, la traversée du Nant Cruet, bien qu'aménagée, peut s'avérer vraiment dangereuse avec un vélo dans les mains, surtout par temps humide !
A la sortie de Nantcruet, suivre la piste descendante jusqu'à Chenal pour prendre celle qui remonte d'abord au Fenil puis au Monal (magnifique hameau traditionnel savoisien).
Du Monal suivre le single qui longe le ruisseau du Clou (à l'extrémité N du hameau) en direction de l'Echaillon et de Bon Conseil. Il rejoint la piste à l'endroit où celle-ci franchit ledit ruisseau.
A 1799 m (parking/barrière), prendre tout de suite, à gauche avant le parking un sentier balisé VTT par la station de Bonconseil (itinéraire N°1, Grand Bois). Le sentier est recoupé plusieurs fois par d'autres similaires. Tous, d'une manière ou d'une autre, mènent à la D902, en amont de la Thuile.
A l'entrée de la Thuile, prendre à gauche la rue principale du vieux village, parallèle à la route.
A la sortie du Village, suivre à nouveau le balisage VTT de Bonconseil, direction Ste Foy.
La piste arrive à un parking, puis dans l'épingle 1160 m de la D902.
Toujours en suivant le balisage, replonger sous la route et rejoindre Ste Foy via le Jorat.
Peu après être entré dans Sainte Foy, prendre la D84 à droite jusqu'à la Mazure et au Miroir.
A l'entrée du Miroir, prendre le premier chemin à gauche (balisage VTT Bonconseil, toujours), en direction de Viclaire.
La piste longe d'abord la route en contre bas puis se transforme en single en entrant dans la forêt.
A la première bifurcation rencontrée, ne pas continuer tout droit et bien prendre le sentier du bas (le panneau est ambigu).
Prendre à droite à la seconde bifurcation rencontrée et suivre jusqu'au bout la direction de Viclaire.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Le Grand Bois (sentier supérieur)   Le Monal > Passerelle (1849 m)   Miroir > Viclaire

Remarques/Variantes

L'itinéraire est plus physique qu'on ne pourrait le penser à priori: les multiples petites remontées cassent le rythme et se font sentir sur la longueur.
Cette partie de la vallée ne voyant pas toujours énormément de soleil, préférer un jour bien sec. L'humidité peut gêner la progression, surtout sur la partie haute, en balcon.

Variante possible: à la Bergerie de la Davie, plutôt que de descendre à Orsière, on peut suivre le sentier en balcon passant par le Plan du Genièvre et la Chavonne du Carroley, traverser le Nant Cruet (sans danger) et rejoindre la piste montant du hameau de Nantcruet.
Juste après le chalet (2095 m) et après une très courte descente, prendre un départ de piste à gauche. Après quelques dizaines de mètres, on retrouve une sente en balcon qui rattrape l'itinéraire principal au Fénil.

Attention, ce dernier sentier est en train de disparaître, il est donc assez difficile à trouver, et plus visible en automne, lorsque les alpages sont ras.
Après avoir quitté la piste, continuer à flanc environ 40/50 m, la sente finit par devenir évidente.

A la Legettaz, il est très vivement conseillé de remonter la piste en direction du Clou sur environ 120 m de D+ pour redescendre sur le Monal par le magnifique mélézin (T3+).

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Départ en alpage terreux et relativement lisse puis final en sous-bois terreux, pierreux et racines par endroits.

Source d'eau (Bachat) potable à l'entrée de Nantcruet, fontaines au Monal, à l'Échaillon, à La Thuile et à la Mazure.

Sortie(s) GPS associée(s) : 27.07.13 21.10.12 28.05.12

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par SamyTerje, le vendredi 07 aout 2015 à 22:27 (8/10)

Comme les autres, après la Sassière, cela demande un paquet de jus encore! Début et fin nickel génial mais au milieu c'est un peu trop pisteux pour être topissime! Moyen d'optimiser je pense avec les sentiers vers Sainte-Foy ou en montant/descendant plus mais pas après une Sassière :-) CR par là.

» Par pascalH, le dimanche 05 juillet 2015 à 21:29 (8/10)

Paysages remarquables, singles sympa pour un topo plus physique qu'il ne parait sur la carte. Attention de ne pas rater la bonne trace et descendre trop bas !!!

» Par Geux, le mardi 23 octobre 2012 à 15:07 (8/10)

Dans sa version "optimisée", topo très intéressant et ultra diversifié.
De magnifiques passages, mais quand même quelques moins bons...
Comme le dit JDV, pas mal physique quand même

» 2 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

De Tignes à Bourg St-Maurice... ou pas : Sortie du samedi 27 juillet 2013 par JDV

Participants : seul(e)

Remarques terrain

Propre et sec à peu près partout (un peu de ruissellement sur le sentier au dessus de la Davie).
Les sentiers herbeux (en tout cas ceux qui sont entretenus) ont été récemment fauchés, c'est bien appréciable.
Pas de névés, bien qu'il reste de la neige au fond de la gorge du Nant Cruet!
Cas à part du Bois de Malgovert, cf commentaires sentier.

Sentiers associés

4 Plan Clapey > Le Chevril : Propre, sec, récemment fauché.

3 Balcon de la Davie : Propre, sec.

3 La Davie > Le Nant Cruet : Propre, sec. On ne voit pas bien la sente au début, mais on a toujours en visuel là où il faut sortir, donc l'orientation n'est pas un problème. Progression hors sentier facile dans un alpage ras (brouté de frais).

3 Pierre du Carro > Le Fenil : Très herbeux, humide par endroits. Sente peu et mal tracée, vouée à disparaître...

3 Plateau du Clou > Le Monal : Sec, propre, tip top conditions.

2 Le Monal > Passerelle (1849 m) : Bien humide par endroits (le ruisseau du clou débite tellement qu'il déborde un peu par endroits...)

3 Grand Bois > La Raie : Nickel propre.

3 Grand Bois (variante inf) : Bien propre.

1 La Thuile > Parking : RAS

2 Epingle 1160 m > Le Villard : Propre et sec. Attention, juste sous le Jorat, quelques lauzes recouvertes d'herbe permettant de franchir un petit ruisseau ont commencé à casser, et ne demandent qu'à s'effondrer totalement. Facile à traverser, mais on ne s'en rend compte que 5 mètres avant d'être dessus, dans une ligne droite assez rapide.

4 Miroir > Viclaire : Du tout bon, bien sec. Quelques pommes de pin.

5 Jonction 1410 m > Le Mont : Pris à la montée; propre, globalement sec (un peu humide aux abords de la Pisse Vieille), doit être bien sympa en descente.

NR Les Maisonnettes > Plan de la Tine : Pénible au début, pas mal au milieu, apocalyptique à la fin. Sinon, propre et sec.

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Trop long à décrire, voir GPX

J'ai un ordre de mission pour monter à Tignes ce week end, il s'agit donc de rentabiliser le déplacement. Pour une sombre affaire de voiture et d'agenda, Geux ne se joindra pas à moi, et je pars donc en solo.
Ce sera l'occasion de défricher et d'optimiser mon topo-fleuve.

Samedi matin, contre 7,15€, un fort aimable chauffeur des autocars Martin me dépose au Barrage de Tignes avec 15 minutes d'avance sur l'horaire annoncé. Dans un souci d'efficacité, je rejoins le tracé normal du topo en portage, via le Chevril. Très beau sentier de montée dans les mélèzes, alternative intéressante pour finir une Sassière, par exemple. Rencontre avec le sympathique berger du Plan Clapey, sans patou, mais équipé de deux chiens remarquablement bien dressés.

Je tente un petit détour jusqu'au point 2225, sur le ruisseau de la Davie. Le sentier de montée est joli, mais la descente ne casse pas des briques...
Au-dessus de la Bergerie de la Davie (visiblement en service, mais pas de trace d'un troupeau), c'est un peu herbeux, je jardine donc pour retrouver le sentier en balcon passant par le Plan du genièvre et la Chavonne du Carroley. Bonne pioche, super balcon roulant et joueur.

Déception en revanche, le sentier en balcon entre Pierre du Carro et le Fénil se meurt tranquillement, faute d'entretien et de fréquentation. D'ici 2/3 ans, il n'existera plus...

Courte (mais raide) remontée, et énormissime gavage dans le mélézin du Monal, je réprime difficilement des rugissements de joie et l'envie de lâcher complètement les freins (grosse fréquentation piétonne).

Casse-croûte rapide au bords du ruisseau du clou, d'un gris opaque et menaçant de déborder. Beaucoup de promeneurs, certains ont même dégainé le barbeuc-merguez!

Gros gavage à nouveau dans le Grand Bois, large et facile, mais bien ludique, avec une ambiance de toute beauté.
Le reste de la descente sur Ste Foy est, hélàs, moins amusant...

Remontée sous un cagnard éprouvant au Mirroir, et pas moyen de trouver le bout de sente bonus partant de la route, au dessus des deux petites épingles à la sortie du village, malgré 10 minutes de jardinage.
A l'endroit où il est censé déboucher, rien non plus...

Grosse banane dans la descente sur Viclaire, désormais une valeur sûre (malgré un très court passage T5+ qui me résiste, et me résistera encore longtemps). A l'occasion, il faudra essayer la variante qui arrive à la scierie.

Je passe en rive gauche de l'Isère, et après avoir rempli le camel à la salvatrice fontaine de la Bonneville, je m'attelle à la remontée de ce que j'imagine être le bouquet final de ce topo.
Remontée tranquille sur une petite route ombragée (merci l'Ubac...), puis, à partir de Planchamp, une piste lisse et très efficace. Orgie de fraise des bois, soit un prétexte idéal pour faire une pause tous les 10m.

Au très joli hameau du Mont, on attaque le sentier qui monte jusqu'aux Maisonnettes. D'abord lisse et plat, il devient vite très raide et cassant. Entre la bifurcation 1410 et les Maisonnettes, on emprunte un sentier balisé VTT DH par les Arcs, largement fréquenté par les gros vélos (coupes sauvages et freinages approximatifs).

Aux Maisonnettes, surprise: deux panneaux de L'ONF "Attention, exploitation forestière en cours". Etant donné qu'à 18h30 passées, je suis plus susceptible de les trouver au bistrot que dans la montagne, je tente le coup.

Ce n'est pas toujours très roulant, et, un peu plus loin, je tombe sur une première zone d'exploitation, un peu sale, mais sans aucun tronc en travers. Si c'est que ça, on en fera pas un drame... On en traverse une autre, à 2 reprises, un peu plus pénible, mais rien d'insurmontable.

Puis, ça commence à sentir l'embrouille. Là où le sentier devrait descendre, c'est en réalité une interminable succession de petites remontées et de très courts passages NR (zones chaotiques, ravines à traverser, dévers, zone expo, etc.).
Rien de rédhibitoire pris indépendamment, mais tout ça à la suite, à la fin d'une longue journée, à la place de ce qui devrait être la récompense finale, ça agace un peu.

Vers 1350m, on attaque enfin la partie descendante proprement dite, en épingles, assez sympa et homogène (T3/4). C'est pas majeur, mais bien agréable après la dernière demi-heure un peu galère.

Mais vers 1250, c'est le drame: le sentier a été remplacé - que dis-je, oblitéré - par une énorme piste de débardage tracé à la bombe H ou au bulldozer à réaction, on ne sait pas trop...
J'essaye de jardiner sur 30m de single encore visible en contrebas, mais à moitié enseveli sous les gravats, et disparaissant à nouveau rapidement.

Descente sur la piste, très raide, recouverte de gros blocs instables et très pénible à rouler.
J'arrive au Plan de la Tine plein d'espoir pour la suite; las.
Le single du dessous a également été remplacé par une horreur du même tonneau.
Au bout de la piste, un bout de single: des épingles larges et faciles, typé DH.
C'est pas grave, je prends quand même; à ce stade, si ça fait moins de 2m de large, ça me convient.

50m de D- plus bas, une nouvelle piste de débardage.
A bout de force et de volonté, je me laisse glisser jusqu'à l'Isère, en me jurant d'occire à coups de démonte-pneu le prochain agent de l'ONF qui aurait le malheur de croiser mon chemin.

Cerise sur le gâteau, la conduite forcée est en chantier, m'obligeant à traverser l'Isère prématurément, et à remonter jusqu'à l'entrée de Séez pour redescendre à Bourg Saint Maurice par la route.

J'arrive à la voiture assez amer. Bilan: 11h pour rallier l'arrivée.
Énorme déception pour ce défrichage, car le Bois de Malgovert a un potentiel énorme (ambiance magnifique, terrai idéal), mais pas du tout exploité par le réseau de sentier, peu à peu remplacé par des pistes forestières.

C'est triste à dire, mais il semblerait que la meilleure option reste...la piste de DH!
Si certains se sentent l'âme de défricheurs pour rallier Bourg Saint Maurice depuis la Viclaire par les sentiers, je serais curieux de suivre leurs aventures, mais, moi, je jette l'éponge.

Distance réelle parcourue : 40 km
Denivelé réel effectué : 1700 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Geux, le lundi 29 juillet 2013 à 23:03

Outch ! T5/NR.
Ptain heureusement que t'es allé le reconnaitre cette année, et qu'on a pas tenté ça en Octobre dernier ! :lol: :lol:

Bon sinon 11h de roulage, je crois que je vais lâcher l'affaire de rajouter la Sassière avec :(

» Par JDV, le mardi 30 juillet 2013 à 08:07

Ouais, en même temps, les pistes sont tellement récentes que si ça se trouve, c'aurait été encore roulable, à ce moment là!

Sinon, pour les 11h de roulage, il faut replacer les choses en perspective:

1) je me suis rajouté des montées supplémentaires
2) j'ai pris mon temps, à la montée comme à la descente
3) j'ai fait d'innombrables (et parfois longues) pauses photo
4) j'ai fait 30mn de pause casse croute
5) j'ai jardiné
6) j'ai défriché un tronçon supplémentaire très peu roulant, qui m'a occupé bien 4h à lui tout seul!

Au total, si on part du barrage du Saut, si on se tient au topo théorique, sans faire de détours, qu'on ne perd pas de temps, et qu'on s'arrête à la Viclaire, je pense qu'il y a moyen de ramener l'ensemble à 4 bonnes heures de roulage.
A confirmer...

» Par JDV, le mercredi 31 juillet 2013 à 09:34

Si un gentil modo qui passait par là pouvait supprimer la photo uploadée en double...

» Par Yann, le mercredi 31 juillet 2013 à 11:52

Fait :wink:
Très belles photos, rien à jetter :cool: :cool:

» Par Geux, le mercredi 31 juillet 2013 à 15:55

Ouf heureusement que tas pris des photos du bas, ce matin ca sarretait au Monal :D
Sinon la preuve que tu prends de belles photos cest que la, jaurai presque envie daller rouler ton sentier T5.
:lol: :lol:

» Par JDV, le mercredi 31 juillet 2013 à 17:24

Après, faut voir que j'ai pas pris les parties les plus dégueu en photo; pour la piste de débardage, j'ai même pas eu le courage de sortir l'appareil :ill: :( .
En revanche, si on prend le temps de lire la description de la fiche sentier, on ne peut vraiment pas m'accuser de survendre l'affaire :lol: .
Quant au bout de sentier T5, il est sans doute très bien, mais très court, et plus facilement empruntable à la montée qu'à la descente...

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.