Ski
Par JDV le 24.08.11
Accueil > Topo Guide > Sommets > Vanoise > Lac du Chevril > Du Barrage du Saut à Viclaire > Sortie du 21 octobre 2012
 

1790 m Lac du Chevril : Du Barrage du Saut à Viclaire

Une belle et longue descente marathon de la Haute Tarentaise au-dessus du Lac du Chevril.
Vue ininterrompue sur des sommets de la Vanoise (Dôme de la Sache, Mt Pourri, Aiguilles du St Esprit, Aiguille Rouge et la ribambelle de glaciers suspendus qui vont avec) avant de rejoindre le fond de vallée.

Données techniques

Département : Savoie
Massif : Vanoise
Longueur [?] : 24 km.
Denivelé (+) [?] : 550 m.
Denivelé (-) : 1800 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 100 m.
Portage Oblig. [?] : 0 m.
SPR [?] : (68/22/10)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : 3532 ET

Dif. montée [?] : 2
Dif. descente [?] : 3
Dif. max : T4 ponctuellement
Exposition [?] : 3

Interêt [?] (8.2/10)

Départ/Accès

Départ : Le Saut (barrage) (2280 m) - Albertville > Bourg St Maurice > direction Val d'Isère : Laisser le barrage à droite et longer le Lac du Chevril puis prendre une petite route à gauche (pas évidente) qui mène au Villaret du Nial puis terminus au Barrage du Saut.

Itinéraire

Du barrage du Saut, prendre le sentier qui part à l'Ouest en direction du Chargeur, de la Clittaz et de la Revirette.
Parvenu à celle-ci, laisser sur votre gauche le chemin qui descend au Villaret du Nial pour plonger dans la descente qui vous fait face.
Au Plan Clapey, laisser sur votre gauche le chemin qui descend au Chevril pour continuer en traversée, direction le Chalet de la Davie et Orsière.
Prendre alors la direction de Nazonde et Nantcruet, toujours en traversée (courte remontée juste après Nazonde).
Attention, la traversée du Nant Cruet, bien qu'aménagée, peut s'avérer vraiment dangereuse avec un vélo dans les mains, surtout par temps humide !
A la sortie de Nantcruet, suivre la piste descendante jusqu'à Chenal pour prendre celle qui remonte d'abord au Fenil puis au Monal (magnifique hameau traditionnel savoisien).
Du Monal suivre le single qui longe le ruisseau du Clou (à l'extrémité N du hameau) en direction de l'Echaillon et de Bon Conseil. Il rejoint la piste à l'endroit où celle-ci franchit ledit ruisseau.
A 1799 m (parking/barrière), prendre tout de suite, à gauche avant le parking un sentier balisé VTT par la station de Bonconseil (itinéraire N°1, Grand Bois). Le sentier est recoupé plusieurs fois par d'autres similaires. Tous, d'une manière ou d'une autre, mènent à la D902, en amont de la Thuile.
A l'entrée de la Thuile, prendre à gauche la rue principale du vieux village, parallèle à la route.
A la sortie du Village, suivre à nouveau le balisage VTT de Bonconseil, direction Ste Foy.
La piste arrive à un parking, puis dans l'épingle 1160 m de la D902.
Toujours en suivant le balisage, replonger sous la route et rejoindre Ste Foy via le Jorat.
Peu après être entré dans Sainte Foy, prendre la D84 à droite jusqu'à la Mazure et au Miroir.
A l'entrée du Miroir, prendre le premier chemin à gauche (balisage VTT Bonconseil, toujours), en direction de Viclaire.
La piste longe d'abord la route en contre bas puis se transforme en single en entrant dans la forêt.
A la première bifurcation rencontrée, ne pas continuer tout droit et bien prendre le sentier du bas (le panneau est ambigu).
Prendre à droite à la seconde bifurcation rencontrée et suivre jusqu'au bout la direction de Viclaire.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Le Grand Bois (sentier supérieur)   Le Monal > Passerelle (1849 m)   Miroir > Viclaire

Remarques/Variantes

L'itinéraire est plus physique qu'on ne pourrait le penser à priori: les multiples petites remontées cassent le rythme et se font sentir sur la longueur.
Cette partie de la vallée ne voyant pas toujours énormément de soleil, préférer un jour bien sec. L'humidité peut gêner la progression, surtout sur la partie haute, en balcon.

Variante possible: à la Bergerie de la Davie, plutôt que de descendre à Orsière, on peut suivre le sentier en balcon passant par le Plan du Genièvre et la Chavonne du Carroley, traverser le Nant Cruet (sans danger) et rejoindre la piste montant du hameau de Nantcruet.
Juste après le chalet (2095 m) et après une très courte descente, prendre un départ de piste à gauche. Après quelques dizaines de mètres, on retrouve une sente en balcon qui rattrape l'itinéraire principal au Fénil.

Attention, ce dernier sentier est en train de disparaître, il est donc assez difficile à trouver, et plus visible en automne, lorsque les alpages sont ras.
Après avoir quitté la piste, continuer à flanc environ 40/50 m, la sente finit par devenir évidente.

A la Legettaz, il est très vivement conseillé de remonter la piste en direction du Clou sur environ 120 m de D+ pour redescendre sur le Monal par le magnifique mélézin (T3+).

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Départ en alpage terreux et relativement lisse puis final en sous-bois terreux, pierreux et racines par endroits.

Source d'eau (Bachat) potable à l'entrée de Nantcruet, fontaines au Monal, à l'Échaillon, à La Thuile et à la Mazure.

Sortie(s) GPS associée(s) : 27.07.13 21.10.12 28.05.12

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par SamyTerje, le vendredi 07 aout 2015 à 22:27 (8/10)

Comme les autres, après la Sassière, cela demande un paquet de jus encore! Début et fin nickel génial mais au milieu c'est un peu trop pisteux pour être topissime! Moyen d'optimiser je pense avec les sentiers vers Sainte-Foy ou en montant/descendant plus mais pas après une Sassière :-) CR par là.

» Par pascalH, le dimanche 05 juillet 2015 à 21:29 (8/10)

Paysages remarquables, singles sympa pour un topo plus physique qu'il ne parait sur la carte. Attention de ne pas rater la bonne trace et descendre trop bas !!!

» Par Geux, le mardi 23 octobre 2012 à 15:07 (8/10)

Dans sa version "optimisée", topo très intéressant et ultra diversifié.
De magnifiques passages, mais quand même quelques moins bons...
Comme le dit JDV, pas mal physique quand même

» 2 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Overdose de jaune au Barrage du Saut : Sortie du dimanche 21 octobre 2012 par JDV

Participants : Geux, Thib_cor

Remarques terrain

Tout est sec, propre, et le grip est optimal.

Sentiers associés

3 Lac de Tignes > Boisses : Sec, nickel propre. A noter que les passages abîmés du début de la traversée ont été retaillés.

3 Le Chargeur > La Revirette : Propre, sec.

3 Plan Clapey : Sec, un peu sale, notamment sous les éboulis.

3 Balcon de la Davie : Nickel propre, sec, très bon grip.

2 La Davie > Orsière : Tout nul. Sec (c'est toujours ça...).

3 Orsière > Nantcruet : Sec, propre. Pris jusqu'à Nazonde.

3 Chavonne : Emprunté la moitié sup en montée. Sec et propre.

3 Pierre du Carro > Le Fenil : Sec, propre, mais herbeux. Début paumatoire, et final pénible dans l'enclos à bestiaux. Il faudrait ratiboiser quelques branches de mélèzes. Vaut bien le coup, malgré tout.

3 Plateau du Clou > Le Monal : Absolument parfait.

2 Le Monal > Passerelle (1849 m) : Propre, mais un peu boueux avant de rejoindre la piste, à cause des vaches qui y sont parquées (attention, clôture électrifiée).

3 Grand Bois > La Raie : Bien propre et sec.

3 Grand Bois (variante inf) : Un poil humide sur le bas, propre.

1 La Thuile > Parking : Vite descendu, on n'en parle plus.

2 Epingle 1160 m > Le Villard : Sec, propre.

4 Miroir > Viclaire : Sec, un peu sale (pierres, pommes de pin).

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Voir GPX

Objectif d'aujourd'hui: optimiser le topo en chopant au vol la crème de la crème des singles de Haute Tarentaise.

Après avoir laissé l'infortuné Arnaud aux bons soins de la télé, premier raidillon d'un longue série, et nous attaquons le premier single (d'une longue série aussi, heureusement): le balcon entre Tignes Le Lac et Les Boisses. Déjà l'été, c'est bien ludique et rentable, mais là, entre les mélèzes en feu, la vue sur le lac d'un bleu profond, la Sassière plâtrée, le tout dans la lumière du matin, on touche au sublime...

On traverse vite le barrage du Chevril (dont le lac est étonnamment plein pour la saison), et c'est parti pour 1320m de départementale entre paravalanches et tunnels, en mode tchou-tchou et petites loupiotes. On est donc presque soulagés de trouver la montée au barrage du Saut (aussi efficace que fréquentée).

Petite pause glouglou au Chargeur avec la vue qui fait plaisir sur la Tsanteleina, le glacier de Rhêmes-Golette, et la Sassière (je l'aurai un jour, je l'aurai). Le single en balcon qui s'ensuit est bien sympa, même si les petites remontées sous les barres rocheuses sont bien casse pattes, et on les préférerait plus roulantes (quoique ça n'a pas eu l'air de gêner Thibault, en mode machine de guerre).
Les quelques virages sous la Revirette sont un peu sales et creusés (rien de dramatique, cependant), ainsi que les passages ravinés dans Plan Clapey (petite pause photos à l'occasion de la seule Geuxserie du jour, une très sobre crevaison). En revanche, à partir de l'intersection, c'est un régal de traversée XC bien physique (relances casse-pattes inside) et ludique dans les mélèzes; on se régale.
Pause casse-dalle aux Chalets de la Davie avec vue pas pire sur les glaciers du Dôme de la Sache et du Mont Pourri (et un bel épinglu interdit, en plein PNV, snif).
La descente jusqu'à Orsière est toujours aussi nulle, mais entre Orsière et Nazonde, c'est Disneyland: joueur, rapide, et très esthétique. Thibault nous gratifiera d'ailleurs sur une dalle en dévers d'une très belle et inédite figure de drift à deux roues avec appui sur la pédale intérieure (même pas mal).

De là, l'idée étant d'éviter la traversée scabreuse du Nant Cruet, ainsi que la descente sur piste après le hameau éponyme, nous mettons les vélos sur le dos, et c'est parti pour 300m de portage dré-dans-l'pentu, mort raide, pour rejoindre le balcon supérieur. La traversée du Nant Cruet y est beaucoup plus facile et sécurisante que sur le sentier du bas. 60m de D- gâchés sur piste, mais on accède alors à la grande traversée en single jusqu'au Fenil.
Le début, peu tracé et paumatoire peut faire reculer, mais il faut savoir persévérer, car il s'avère rapidement mieux tracé (bien qu'il souffre d'un manque évident de fréquentation). C'est rapide, technique et physique, mais hautement digne d'intérêt. Les passages dans les mélèzes ont mieux supporté les épreuves du temps, mais ceux-ci prennent un peu trop leurs aises, il faudrait y revenir avec un koup-koup...
L'arrivée au Fénil est moins sympa, la faute à l'enclos à bestiaux posé sur le sentier.

Remontée par la piste TRES efficace pour aller choper le magnifique single au dessus du Monal, qui vaut déjà son pesant de cacahuètes en temps normal, mais avec les aiguilles de mélèzes partout, c'est encore plus dingue. Par contre, la recote en T4 nous a paru s'imposer, vu le caractère cassant et technique du bouzin.
Pause Camelback au Monal (c'est vraiment trop moche, ici), et re-zou sur le sentier rive droite (encore une clôture électrifiée!), la piste de l'échaillon est tellement jolie qu'on ne râle même pas sur la TVA, et au parking 1799, nous plongeons dans le Grand Bois, au grand bonheur de Thibault, qui passe en mode avion de chasse.
A l'intersection principale, l'heure tardive nous pousse à délaisser l'itinéraire normal (par Bon Conseil), pour descendre directement à la route. Grand bien nous en a pris; c'est un festival de sentier large et facile, très rapide et ludique, dans une sublime ambiance BC. Gâteau sur la cerise, nous trouvons un cheminement de singles qui ne nous dépose sur la route qu'un virage au dessus de la Thuile. Enchaînement de piste/single un peu bousette jusqu'à Ste Foy, où nous attaquons la dernière remontée jusqu'au Miroir. Nous y arrivons sur les rotules, mais le single qui descend à Viclaire va nous redonner le sourire: bien ludique, alternance de filant et de technique, le tout dans une magnifique ambiance, au milieu des pins. En revanche, je me demande comment j'ai bien pu le rentrer T3... Ultime bravoure de la journée, Thibault crève...à 30m de la voiture! Il était temps d'arriver, d'autant plus qu'il nous restait tout juste 10 minutes de jour.

En conclusion de cette journée, je dirais que le topo de base a été largement optimisé, et tout à fait magnifié en partant de Tignes le Lac. Prochaine et ultime étape: défricher une suite et fin jusqu'à Bourg Saint Maurice. J'ai déjà quelques idées en rive gauche; s'il y a des amateurs...
Au global, je pense que mes Hauts-Alpins sont désormais acquis à la cause savoyarde...We'll be back!

Distance réelle parcourue : 40 km
Denivelé réel effectué : 1410 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par SamyTerje, le mardi 23 octobre 2012 à 20:50

Rhooo, cela semble très moche! :P
Sinon manip de bagnoles ou y'a un moyen transports en commun?

» Par toz, le mardi 23 octobre 2012 à 20:51

pix 14 : c'est une revelation 8O
je savais pas qu'il existait une biere à mon nom en verlan :oops: :D
hormis ça, c'est coché :wink: :cool:

» Par Le ded, le mardi 23 octobre 2012 à 21:06

J'adore le commentaire, JDV. :roll:
Bon, la balade n'est pas mal aussi. Avec un gros coeur, c'est presque la suite logique d'une Sassière :P

» Par JDV, le mercredi 24 octobre 2012 à 01:08

@Samy: en creusant bien, il doit y avoir un moyen de TC, du côté des autocars Martin. En revanche, plusieurs inconvénients: pas de dépose au barrage du Saut, horaires restreints et probablement inexistants hors saison. Sans parler des tarifs, prohibitifs...
@Toz: c'est un signe du destin, elle est faite pour toi :wink: !
@Ded: ah oui, un très très gros coeur alors :lol:

» Par le ded, le mercredi 24 octobre 2012 à 20:16

Ah oui Toz.
@Toz: c'est un signe du destin, elle est faite pour toi
elle me semble très effilée :P :P :lol:
Ok je =>

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.