Ski
Par Jip le 30.05.07
Accueil > Topo Guide > Sommets > Grandes Rousses / Pays d'Arves > Plateau d'Emparis > Boucle par le Pic du Mas de la Grave et la descente des Clots > Sortie du 30 juin 2012
 

2250 m Plateau d'Emparis : Boucle par le Pic du Mas de la Grave et la descente des Clots

Voici LA référence du vélo de Montagne : Un dénivelé qui avoisine les 3000 m pour certaines variantes, des descentes difficiles techniquement variées, la Haute Montagne en toile de fond permanente.

Données techniques

Département : Isère
Massif : Grandes Rousses / Pays d'Arves
Longueur [?] : 60 km.
Denivelé (+/-) [?] : 2550 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 0 m.
Portage Oblig. [?] : 600 m.
SPR [?] : (50/40/10)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : 3335 ET Bourg d'Oisans l'Alpe d'Huez et 3435 ET Valloire

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 4
Dif. max : T4 ponctuellement
Exposition [?] : 4

Interêt [?] (9/10)

Départ/Accès

Départ : Mizoën (1186 m) - Grenoble -> Bourg D'Oisans -> Barrage du Chambon -> Mizoën
OU
Briançon -> Col du Lautaret -> Barrage du Chambon -> Mizoën

Itinéraire

Mizoën > Plateau d'Emparis (D+ : 1200 m/M2) :
De Mizoën, prendre la piste en direction du plateau d'Emparis. Avant les Aymes, prendre à gauche, passer Singuigneret, le refuge des Chatons, la Maison Coing et poursuivre jusqu'au Chalets du Fay. Quitter la piste sur la droite et suivre le GR50 descendant qui traverse le Rif Tort et prendre la direction S vers le Lac Cristallin et le Lac Noir (admirer la vue sur la Meije).

Plateau d'Emparis > le Chazelet (D- : 700 m/T3) :
Suivre le sentier jusqu'au Lac Lérié et rejoindre le GR 50 vers 2300 m. Suivre le sentier en balcon vers l'Est pour rejoindre un collu vers 2164 m puis descendre par le sentier avec quelques épingles jusqu'à un pont (1735 m).

Le Chazelet > Pic du Mas de la Grave (D+ : 1350 m/M5) :
Par la piste en rive gauche du vallon monter à la Baraque de la Buffe.
Traverser le torrent du Gâ et monter à la Crête du Rachas (2351 m, roulage/poussage).
Poursuivre NE sur l'Agnélé puis sur la crête SW du Pic du Mas de la Grave (Portage).
Laisser le vélo à 150 m linéaires du sommet car la fin est inroulable à la descente (grandes lames de schistes).

Pic du Mas de la Grave > Mizoën (D- : 1850 m/T4) :
Par le même itinéraire redescendre au Rachas (2351 m). Poursuivre vers le S en longeant le ruisseau du Rachas puis du Rif Tord. Rejoindre le Refuge de Rif Tort puis le Chalet Josserand. Prendre la piste à gauche en direction des chalets du Fay. Continuer sur la piste vers Mizoën pendant 1,5 km et bifurquer à gauche sur le GR50 qui descend sur les Clots.
Le GR des Clots est à présent interdit aux VTT dans son intégralité.
L’arrêté municipal : par ici.

Détour par le petit Lac Lovitel conseillé.
Poursuivre à flanc par le GR50 qui rejoint par une traversée en balcon le village des Aymes. Suivre la route 500 m vers Mizoën et bifurquer à gauche par un sentier avec quelques épingles qui rejoint directement le village.

Trace GPS


Centrer : Oui | | QRcode | Plus | IGN | VTTrack

Remarques/Variantes

Le GR des Clots est à présent interdit aux VTT dans son intégralité : L'arrêté municipal est par ici

Très belles vues sur la Meije.

Variantes :
1. Possibilité de raccourcir la boucle (- 600 m de D+ ... de portage) :
Ne pas gravir le Pic du Mas de la Grave.

2. Variante de fin de descente (+ 100 m) :
Dans la traversée en balcon sur le GR50 après les Clots, descendre par le sentier aux multiples épingles (T4) qui rejoint la RD1091 au niveau du Parizet puis rejoindre Mizoën par la route.

3. Variante par N.-D. de Bon Repos :
Élargi l'itinéraire en une superbe boucle de près de 3000 m de D+/-. Fractionnable en 2 étapes en couchant à La Grave ou au Chazelet.

4. Montée directe au Pic du Mas de la Grave :
Au départ de Besse, passage par le refuge de Rif Tort puis prendre plein Nord dans le vallon évident jusqu'à un cairn. Descente par le GR54 jusqu'à Besse.

5. Descente sur Mizoën par le refuge des Chatons : plus facile et moins beau que les Clots mais pas inintéressant. Attention vers 1850 m, le GR se perd, bien traverser en rive droite du ruisseau pour rejoindre la route par un sentier horizontal à flanc.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Itinéraire montagne long et difficile.
Portage de 600 m pour le Pic du Mas de la Grave.
Descente très technique et exposée par les Clots.
Point d'eau au Chazelet (mais il faut ajouter 50 m de D+)

Itinéraire très fréquenté par les piétons, soyons tous prudents.

Traces importantes d'érosion sur l'itinéraire. Roulons propre.

Sentiers associés : Col du Souchet > Le Chazelet par le GR54   Chalets Girardets   Rif Tort   Les Clots   Lac Noir et Lac Lerié   Lac Cristallin   Pic du Mas de la Grave   Clot Raffin   Le Gros Têt ou Cime du Rachas (versant Nord)
Hébergements associés : Gite "le refuge du Lautaret"

Sortie(s) GPS associée(s) : 25.10.13 21.09.13 26.08.12 18.08.12 30.06.12 28.06.12 09.06.12 16.10.11 25.06.11 29.08.10

Photos

La descente des Clots
La descente des Clots [par Etienne-H-]
Arrêté municipal interdisant la descente des Clots
Arrêté municipal interdisant la descente des Clots [par Phil'Ô]

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par Lych, le lundi 15 septembre 2014 à 16:19 (8/10)

Très beau tour et paysages splendides.
Portage un peu physique tout de même pour le Pic du Mas de la Grave !
Fait en boucle depuis Besse étant donné que le sentier des Clots est désormais interdit. Le single qui descend du plateau sur Besse est une bonne alternative et à tendance DH.

» Par Lovtt, le jeudi 24 juillet 2014 à 09:58

Sur le terrain aucun panneau ne précise l'interdiction sur le sentier des Clots. Du coup on en eu connaissance que le lendemain par hasard ...

» Par MisterE, le mercredi 31 juillet 2013 à 20:59 (8/10)

Je mettrais bien 7.5 mais je peux pas... Descente du Pic du Mas de la Grave pas si mal mais pas le top non plus, c'est souvent dré dans le pentu sans trop de virages, la partie basse est mieux, ainsi que le single étroit et surcreusé très ludique et technique si on veut aller vite. Le début des clots casse pas des briques et est bien caillouteux et raide, après la résurgence c'est bien mieux et ensuite la fin par Parizet très propre avec de belles épingles dont qq'unes assez techniques mais c'est pas extrême non plus à part la petite traversée qui est pour moi NR sur 20m en plus d'être très expo. A choisir je mets 8 au lieu de 7 car c'est quand même un joli tour avec une vue énormissime sur sa Meijesté

» 24 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Un 1er 3000 à Emparis : Sortie du samedi 30 juin 2012 par JDV

Participants : seul(e)

Remarques terrain

Schiste au sommet, sentiers terreux/herbeux en alpage, mélézin sur le bas. Tout est propre et sec dans l'ensemble, à quelques courtes traversées de ruisseaux près.

Sentiers associés

5 sentiers associés [Afficher]

Récit de la sortie

Sentiers Off
Itinéraire suivi : Besse > Col St Georges > Pic du Mas de la Grave > Col St Georges > Chalets du Fay > Loutre de Quoa > Besse

Aujourd'hui est un grand jour. Aujourd'hui, je deviens grand. Aujourd'hui, je fais mon premier 3000.

Pour tout une flopée de raisons - accessibilité, dénivelé, déneigement, etc. - dans le détail desquelles je ne rentrerai pas ici, mon choix se porte sur le pic du Mas de la Grave.

Départ à 8h20 du parking de Besse (où il fait déjà 19°, ça promet pour la suite), la piste de montée au col St Georges passe beaucoup mieux et plus vite qu'à mon dernier passage, il y a pourtant moins d'un an.
La bande-son qui va bien aide à pédaler énergiquement: http://www.youtube.com/watch?v=ZEr2xI7rP-4
Evidemment, il faut faire abstraction de l'ignoble portion en travaux, à la fois pénible à pousser, et trop peu raide pour porter; bref, plus tôt ils en auront fini, mieux on se portera.

La remontée du vallon du Rif Tort se fait toute seule, et j'arrive assez vite au cairn qui matérialise le début des choses sérieuses.
A cause d'un fourvoyage hors-sentier de 50m, je loupe un groupe de 6/7 vélos, occupés à déjà redescendre du cairn. Dommage, j'aurais bien dit bonjour, et demandé quelles sont les conditions plus haut, à supposer qu'ils en descendent effectivement (ce qui impliquerait soit un départ à la frontale, soit une caisse d'extra-terrestre).
Une canette de potion magique plus tard, et j'attaque le gros portage velu du jour, avec dans les oreilles la musique du groupe Earth (http://www.youtube.com/watch?v=vNgN5QO_8oI), dont les tempi pachydermiques et les ambiances instrumentales planantes se prêtent particulièrement bien à cet exercice.
La montée s'avère du coup moins pénible, et je double même des piétons .

L'arrivée au sommet est un instant à la fois banal et solennel. Banal, car finalement, l'altitude n'est qu'un symbole abstrait et anthropocentrique, un chiffre arbitraire, défini au hasard des standards de mesure et du système métrique.
Mais extraordinaire, car il est rare d'arriver, vélo sur le dos, au sommet d'une citadelle escarpée, hostile à toute forme de vie, cernée de vide dans toutes les directions, et entourée de quelques-unes des plus belles montagnes du monde - si, si, n'ayons pas peur des mots, du monde!
Et quand, les yeux rivés sur les Aiguilles d'Arves, David Gilmour égrène lentement dans mes oreilles les quatre premières notes de la partie II de Shine On, You Crazy Diamond, ce n'est certainement pas le vent qui me fait frissonner...
Finalement, c'est peut-être ça, le plaisir d'un 3000, plus que la course à l'altitude; un moment intense, beau, et privilégié.

Retour sur terre, et après avoir papoté deux minutes avec un sympathique grand-breton en vadrouille (mais sans moustache), j'attaque la descente... avec le vélo sur le dos! Les 30 premiers m de D- sont une alternance de T5 et de NR strict, avec toutefois une nette prédominance de ce dernier, dommage...

A partir du petit col, ça roule bien, malgré un niveau global T4 bien tassé, et rendu délicat par le schiste très sec et poussiéreux. Petite frayeur sur une compression, la fourche plonge plus que prévu (andouille de frangin qui s'est cru dispensé de la regonfler après l'avoir utilisée), et je ne passe pas loin de l'OTB...
Au niveau d'un ressaut où la pente devient très raide, je suis cueilli par un vent à décorner un dahu, et là où il fallait déjà batailler ferme pour former les trajectoires souhaitées, ça devient mission impossible. Je descends donc du vélo pour franchir à pieds les 20m les plus raides.
La suite se passe sans histoires, à part un léger fourvoyage au niveau des dalles orange au grip de folie, pour cause de pénurie de cairns.

La redescente du vallon du Rif Tort est toujours aussi agréable, facile et interminable. Je ne sais plus qui a dit que c'est le genre de descente où on ne touche ni aux pédales ni aux freins, mais il n'est pas loin de la réalité...

Au col St Georges se présente la descente directe sur Besse par le GR54, qui ne m'avait pas laissé une impression impérissable lors de mon passage de l'année dernière. Je décide donc de pousser un peu plus loin pour aller tester la descente par la Loutre de Quoa (quel nom improbable...).
La liaison sur piste est n'est pas vraiment fun (surtout pleine de poussière et avec le vent de face), mais elle a le mérite de ne pas faire perdre de D-. Le très joli single des Chalets Girardet remonte doucement et esthétiquement vers le début de la descente proprement dite: le début est sympathique, il ressemble assez au GR54, en beaucoup moins large et creusé par le passage. Puis, j'attaque la deuxième bonne surprise du jour: le mélézin. Un vrai bonheur de traversées faciles et d'épingles techniques, sans être inabordables, qui m'ont permis de bosser le nose turn (attention cependant à l'expo, à quelques endroits). Le seul regret vient des quelques franchissement de ruisseaux, qui obligent à mettre pied à terre. En tout état de cause, ça ne vaut certainement pas une cotation T4; T3 tout au plus...
Par contre, le sentier souffre de toute évidence d'un manque cruel de passage; il est envahi par les mauvaises herbes (heureusement peu d'orties), les fleurs (c'est joli) et l'herbe (c'est relou). Aussi, mes bien chers frères, mes bien chères soeurs VDMistes, je vous exhorte à rendre visite à ce mélézin à fort potentiel bananifère lors de vos prochaines virées à Emparis, que je souhaite nombreuses et belles! Il vaut largement le détour nécessaire, pour une qualité nettement supérieure au GR54 (qui, lui, souffre du problème inverse...).

Lorsqu'on rejoint la descente de Maison Coing, l'ambiance devient très "pré à vaches", et le sentier souffre toujours du même problème. Quelques épingles ont été repiochées, et sont donc en cours de tassement. Le passage leur fera du bien, et il est amusant de constater à ce titre que lorsque les VTTistes ont le choix de la trace, ils ont plus tendance à passer à l'intérieur de l'épingle qu'à l'extérieur. Étonnant, non?

Le final sous Besse n'est pas désagréable, bien que les allers-retours rive gauche-rive droite du torrent rendent la chose un peu fastidieuse.

Et quand y'en a plus, y'en a encore; arrivé en bas, il faut se cogner la courte mais très rude (et raide) remontée sur Besse, en plein cagnard, histoire de retrouver la sauna-mobile en condition...

En conclusion, une très belle journée, bien remplie, avec de la musique, du beau VDM complet (Schiste à 3000 + alpage roulant + mélézin épinglu) des paysages magnifiques bien qu'un peu voilés (on ne peut pas tout avoir), mais surtout une belle et grande étape dans ma vie de VTTiste!

Distance réelle parcourue : 35 km
Denivelé réel effectué : 1670 m

Méandres du Rif Tort : quand on vous dit que ...
Rif Tort : et son interminable vallon.
Target acquired : c'est tout là-haut qu'on ...
Portage velu : ça grimpe dur...
3020m : ...mais ça valait le coup!
Miam miam : Y'a pire, comme vue, pour ...
Vue E : Aiguilles d'Arves, de la Saussaz, et ...
Aig. de la Saussaz, arête W : entrée dans la ...
Vue SE : Crête du Mas de la Grave, vallon de ...
Vue NW : Col des Prés Nouveaux, Grandes ...
Vue NE : Crête de la Cime de la ...
Pics de la Buffe d'en Haut : Affleurement de ...
Cime de la Recoude : Plissements ...
Roche Courbe : On est encore dans les Alpes?
Vroum-vroum : dans les myosotis et les ...
Mélézin de la Loutre de Quoa : Si, ...
Instant bucolique : Tant qu'à se faire ...
Instant bucolique bis : Ail sauvage
Instant bucolique ter : Bouton d'Or
Instant bucolique quater : Rhododendron


 
 
 
 

Commentaires

» Par SamyTerje, le dimanche 01 juillet 2012 à 11:22

Bien roulé et parlé :P
Dommage on s'est raté de peu.. http://www.vttour.fr/sorties/emparis-dans-tout-ses-etats,8266.html#sortie

» Par JDV, le dimanche 01 juillet 2012 à 11:25

Oui, j'ai vu ça, dommage...
Pourtant, c'est pas les VTTistes qui manquaient, j'en ai croisé au moins 20 dans la journée! 8O

» Par SamyTerje, le dimanche 01 juillet 2012 à 11:33

Étonnant le nombre de VTTistes car croisé seulement 3 juste au dessus du chalet de la Buffe. Comme quoi le timing de la ballade change l'impression de fréquentation :roll:

A noté quand même à la bière à Besse un groupe de 10 montant par la route dans une traversée Vizille / Briançon et dormant le soir au Chazelet! Il était 16h quand même et il fallait quand même encore un peu pédaler :P

» Par larsen, le dimanche 01 juillet 2012 à 11:56

Bien agréable à lire ce CR :cool: ...

» Par jeanluc, le dimanche 01 juillet 2012 à 12:04

"Bien agréable à lire ce CR" : +1 :wink:
Et belle sortie solo... :cool:

» Par Le ded, le dimanche 01 juillet 2012 à 13:18

Bienvenu dans la coursotroismilles :wink:
Bonne nouvelle pour le nettoyage de la Loutre de Quoa :cool:

» Par larsen, le dimanche 01 juillet 2012 à 13:20

la 1, 13 et 14 sont superbes, dommage de pas voir les exif ....

» Par BDS, le dimanche 01 juillet 2012 à 13:53

CR agréable à lire.
Pour la Loutre de Quoa, faudra m'expliquer un jour le pourquoi du nom du sentier.
J'avais mis T4 à l'époque, pour les épingles un peu tendues. Mais il est clair que ce sentier est probablement la manière la plus agréable pour redescendre sur Besse.

» Par Le ded, le dimanche 01 juillet 2012 à 15:47

on a aussi Loutre de Quao 8O

» Par JDV, le dimanche 01 juillet 2012 à 20:07

Bien content que le CR(-fleuve) et les photos vous plaisent!
Mais qu'est-ce qu'il a qui allait pas mon titre? :(

» Par pascal, le dimanche 01 juillet 2012 à 20:20

très sympa ce compte rendu avec ton ressenti du "truc". Les liens vers ziq, bonne idée aussi.
Et pis belles photo, belle journée, bel endroit, belles montagne, et donc beau compte rendu, ben voila, y a qu'a continuer :)

» Par Phil'Ô, le dimanche 01 juillet 2012 à 20:40

La saison est bel et bien lancée :cool: Les C.R comme les tiens sont un plaisir à lire et offrent au lecteur un bref moment d'illusion de partage :cool:

» Par Ricil, le dimanche 01 juillet 2012 à 22:51

Quel succès ce pic du mas !
quasi le même vélo la veille au même endroit !

» Par Geux, le lundi 02 juillet 2012 à 10:35

Belle sortie pour un premier 3000 :wink:
Super la photo du sauc et celle du nouveau poste de pilotage :cool:
Y'a plus qu'a espérer que le temps soit au top le we prochain.

» Par JDV, le lundi 02 juillet 2012 à 11:15

Yes, si tout se passe bien, je te promets de l'épingle technique à gogo, du portage itou et un SPR de folie :P .
Fingers crossed!

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.