Ski
Par Pïerre le 15.09.07
Accueil > Topo Guide > Sommets > Haut Giffre / Aiguilles Rouges > Le Buet > Par le Refuge du Col d'Anterne > Sortie du 20 juillet 2019
 Topo validé par la modération

3096 m Le Buet : Par le Refuge du Col d'Anterne

Probablement le seul "3000" quasiment intégralement cyclable de Haute-Savoie. Superbe descente bien technique dans une ambiance extraordinaire.

Données techniques

Département : Haute-Savoie
Massif : Haut Giffre / Aiguilles Rouges
Longueur [?] : 50 km.
Denivelé (+/-) [?] : 2700 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 0 m.
Portage Oblig. [?] : 1000 m.
SPR [?] : (65/30/5)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : 3530ET

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 4
Dif. max : T4 ponctuellement
Exposition [?] : 3

Interêt [?] (8.6/10)

Départ/Accès

Départ : Servoz (Le Mont) (988 m) - Autoroute A 40 jusqu'au bout->N205 direction Chamonix, Sortie Servoz
A Servoz, prendre la D 143 jusqu'au Mont

Itinéraire

Montée :
Du Mont prendre la route qui monte à la Côte puis au parking au bout de la route.
Continuer par la piste jusqu'au parking sous le Lac Vert puis prendre la route jusqu'à Plaine Joux.
Monter aux Ayères au choix par le Chatelet d'Ayères et Ayères du Milieu ou par Barmus et Ayères des Rocs.
Les 2 itinéraires se rejoignent au point 1636 m.
Suivre alors la piste qui monte jusqu'au refuge du Col d'Anterne (ou Moëde Anterne).
Au refuge, prendre le sentier qui part horizontalement à gauche. Passer le Collet d'Ecuelle et descendre au Chalets de Villy. Continuer le GR jusqu'au Col de Salenton puis continuer par le sentier qui descend sur une cinquantaine de mètres de dénivelé versant Bérard.
On rejoint le bon sentier qui monte du Vallon de Bérard jusqu'au sommet du Buet.

Descente :
Même itinéraire jusqu'au refuge du Col d'Anterne.
Au refuge prendre direction SW le sentier jusqu'au Lac de Pormenaz.
Au lac, prendre le sentier direction Sud qui va aux Chalets de Pormenaz.
Suivre au début le sentier de la Pointe Noire de Pormenaz sans dépasser l'altitude 2000 m.
Passer au-dessus des chalets de Chavanne Neuve sans y aller puis rejoindre les Chalets de Pormenaz.
Suivre alors le sentier qui descend sur Servoz.
Vers 1150 m, on rejoint une piste qu'on descend jusqu'au Mont.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Moëde > Anterne au Mont via le Lac de Pormenaz   Mont Buet > Salenton   Col de Salenton > Chalets de villy

Remarques/Variantes

La descente de Pormenaz sur Servoz est assez sympa mais l'approche vraiment fastidieuse. A voir si ça vaut la peine...
Sinon au refuge du Col d'Anterne, descente par l'itinéraire de montée. Dans ces conditions, partir de Plaine Joux (350 m de dénivelé en moins).

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Montée raide sur piste jusqu'au refuge du Col d'Anterne.
Sentier un peu cassant mais facile jusqu'aux Chalets de Villy.
Portage/poussage jusqu'au Col de Salenton puis portage jusqu'au sommet.

Descente en T3/T4 du sommet avec portion en T5 entre 3000 et 2800 m.
T3/T4 entre le col de Salenton et les Chalets de Villy avec une petite portion difficilement cyclable.
Portion pénible quasi inroulable entre le Lac de Pormenaz et les Chalets de Pormenaz.
Portion en T5 sous les Chalets de Pormenaz sur 150 m de D- puis T3-T4/E3 sur le restant du sentier assez sympa.

Sortie(s) GPS associée(s) : 13.10.18 27.08.15 06.07.15 10.09.11

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par Biker39, le vendredi 16 aout 2019 à 14:26 (8/10)

Montée parfaite jusqu'au refuge d'Anterne et sur le vélo pour se mettre en jambe. Le sentier jusq'aux chalets de Villy est egalement très fun. Après ça finit de rigoler, le gros portage jusqu'au col de Salenton, puis Buet. Super descente. Comme précisé par d'autres, le retour par le sentier de la Pormenaz est difficilement roulable, mais pas forcément désagréable. Dernière descente bien caillouteuse. 9a tabasse fort. Bref, une super sortie à la journée avec des paysages variés et incroyables. Super descente du Buet dans un paysage lunaire.

» Par JB74, le lundi 22 juillet 2019 à 08:43 (8/10)

Itinéraire majeur mais extrêmement physique avec des portages longs et des montées raides. Le cadre fait oublier le mal de dos et la descente est exceptionnelle !

» Par Sims, le dimanche 14 octobre 2018 à 18:46 (10/10)

Itinéraire majeur en haute-savoie: un 3000, un panorama sublime, un vallon sauvage, des chemins variés et presque tout sur le vélo

» 14 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Le Buet, Par le Refuge du Col d'Anterne : Sortie du samedi 20 juillet 2019 par JB74

Participants : Seul

Remarques terrain

Sec partout sauf la traversée du col de Salenton au départ de l'arrête finale (2700m) vers le sommet qui est toute en neige.

Sentiers associés

4 Mont Buet > Salenton : Pour moi, c'est la partie la plus belle. raide mais accessible avec des épingles sympas, le tout dans un cadre grandiose. Quelques très courts passages ont nécessités un pied à terre.

3 Col de Salenton > Chalets de villy : Sentier très lisse en haut, puis raviné dès que l'on rejoint les pâturages. Mais cela reste très fun à rouler.

4 Moëde > Anterne au Mont via le Lac de Pormenaz : Moins enthousiaste que ma première venue. J'ai trouvé la descente plutôt sale avec beaucoup de pierres qui roulent sous les roues. Mais c'est une bonne alternative à la piste. Et la traversée jusqu'au Chalet de Pormenaz est très esthétique.

Récit de la sortie

Voilà plusieurs années que j'attends un créneau pour enfin aller faire un tour en vélo au sommet du Buet. Et selon mes informateurs (collègue randonneur, MétéoBlue), il semble que les conditions soient réunies pour tenter l'aventure.
Mon carnet d'adresse, lui, ne semble pas décidé... L'aventure se fera donc seul.

Départ du parking du Mont à 6h15. L'idée est de passer avant les nuages au sommet et de grimper à la fraiche. Jusqu'au refuge de Moëde Anterne, la piste est connue. C'est toujours aussi raide mais le cadre est vite grandiose et la montagne bien calme à cette heure.

Du refuge au Collet d'Ecuelle, je me fais surprendre car je m'attendais à descendre directement dans le vallon de Villy. C'est en faite une ascendance avec quelques franchissements jusqu'au col. Cela me coute un peu aussi bien physiquement que mentalement. Heureusement, derrière le collet, c'est enfin un peu de descente. C'est fun à rouler dans le très beau vallon de Villy. Recharge en eau aux Chalets de Villy puis roulage/poussage jusqu'au pied du col de Salenton (environ 2100m). S'en suit un bon gros portage pour atteindre le col de Salenton. Cela met bien dans l'ambiance pour la suite de l'ascension.

Au col, je trouve un coin à l'abris du vent frais pour manger un sandwich. La traversée qui suit est toute enneigée. J'avais l'information mais j'espérais que le poussage resterai facile. Malheureusement pour moi, la neige colle trop sur les roues et le poussage n'est pas possible ou bien trop énergivore. C'est donc en portage intégral que je rejoint le pied de l'arête final. J'y arrive rincé et il reste un beau gros morceau alors je temporise.

Pour la dernière grimpette, j'adopte la technique d'Eric et commence à parler à mon vélo. Et ça marche ! Me voilà enfin au relais. Encore un petit poussage puis et je me paye le luxe d'arriver au sommet sur le vélo !

Le souffle court, je m'assois et enfile vite une petite laine car le vent est bien frais et le soleil voilé par les nuages. Je prends enfin le temps de faire un panorama à 360° pour le plaisir des yeux. C'est super beau même si les plus hauts sommets commencent à avoir la tête dans les nuages.
Déjà je grelotte alors je ne traine pas. Maintenant, c'est bien sur le vélo que ça se passe. C'est un réel bonheur de descendre ce sentier tout épinglu et propre. C'est raide mais reste très ludique avec quelques petites marches pour pimenter le tout. Le grip est moyen/bon, il faut rester vigilant. L'arête sommitale est avalée en moins de 10 min et qu'est ce que c'est bon !

Changement de technique de descente maintenant avec une inspiration venue de la Mégavalanche et autre MOH. Bien callé dans la trace, pied aval clippé, fesses sur la selle et pied amont dans la neige pour gérer la glissade. C'est super efficace et roule bien dans cette traversée toute blanche. Court portage et je suis au col de Salenton.

Pas de répit, car les marcheurs me cèdent la priorité. Ok, je la prends et en profite pour traverser un dernier névé. Quelques bonnes glissades plus tard, retour sur le sentier. Au début, il est dans la même veine que le sommet du Buet, un régal !
Puis, en arrivant dans les pâturages, les ornières sont de plus en plus profondes. C'est, pour moi, la partie la plus difficile de la descente. Mais ça roule bien par rapport à ce que j'avais pu lire. Il faut parfois engager un peu et surtout choisir la bonne trajectoire. Je fini cette section pleine balle aux Chalets de Villy.

Petit roulage qui va bien avant de pousser de nouveau pour arriver au collet d'Ecuelle. Je m'attendais à pire, c'est finalement assez court. La descente du collet est pleine de petits franchissements qui passent plutôt bien. Cela me conforte dans mon envie de finir par les chalets de Pormenaz. En route donc !

10 minutes plus tard, je suis un peu moins à la fête et manque de finir dans le lac... C'est l'heure d'une pause pour reprendre de l'énergie et terminer proprement. La traversée jusqu'aux chalets de Pormenaz passe mieux que dans mes souvenirs. On devait être trop bas la première fois. Par contre, la descente sur le Mont passe moins bien. J'y voyais moins sale ! Mais quelques sections restent très agréables et permettent de finir d'une manière logique le topo.

Une sacrée aventure que ce sommet du Buet en VTT. Le portage est rude mais la descente est un très bon moment. Les paysages sont magnifiques du début à la fin et l'ambiance grandioise. L'heure est maintenant à la récupération avec de bons souvenirs dans la tête !


Denivelé réel effectué : 2500 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Yvan74, le lundi 22 juillet 2019 à 17:31

Ça paie l'entraînement en VAE 8O

» Par Aousse, le lundi 22 juillet 2019 à 19:53

Bien joué JB, bravo pour la réalisation et je vois que ma technique fonctionne :D
On a pensé à toi samedi aprèm car sur le topo d'aveu, on voit très bien le Buet :wink:

» Par Le ded, le lundi 22 juillet 2019 à 20:21

Bien beau ce sommet (enfin l'itinéraire A/R). :wink:

» Par Kaillasse, le lundi 22 juillet 2019 à 21:37

Bon ok vous parlez à votre vélo , mais est-ce qu'il vous répond au moins? :P

Finir par les Chalets de Pormenaz ça à bien du te calmer effectivement, mais c'est tellement classe!

» Par Aousse, le lundi 22 juillet 2019 à 22:02

Même ressenti sur pormenaz l'automne dernier, des portions sympas mais pas mal de portions sales, avec beaucoup de caillasses qui roulent (en tout cas par rapport aux années précédentes).
La beauté de la traversée et le lac sauvent tout ça heureusement :lol:
Mais après un Buet, ça calme certes :roll:

» Par Biblio, le mardi 23 juillet 2019 à 10:04

Ca m'impressionne toujours que vous fassiez ces sorties en solo, faut avoir le mental ! bravo

» Par JB74, le mardi 23 juillet 2019 à 10:11

@ Yvan, oui, l'entrainement et surtout l'hiver sur le VAE paye ! Et sur la période estival, c'est le musculaire qui sort largement plus que le VAE. Comme quoi, les 2 activités sont complémentaires !

@Aousse, je ne suis donc pas fou, ou trop cramé, pour Pormenaz. Du coup, pour une future répétition, j'hésite presque à finir par Barme Trappier :cool:

@Kaillasse, oui, le vélo répond. S'il est pas content, il te met des coups de pédales dans les tibias. S'il trouve que c'est humide en descente, il couine et s'il est content, il fait un bruit qui s'approche de :"vrouff"! :P :D

» Par Pierqiroul, le mercredi 24 juillet 2019 à 00:27

Impressionnant! Ce Buet mériterait sa megavalanche!

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.