Ski
Par homdesbois le 10.05.18
Accueil > Topo Guide > Sommets > Diois > Le Grand Delmas (Montagne de Couspeau) > InteGraal des 3 Becs et Couspeau > Sortie du 06 mai 2018
 

1544 m Le Grand Delmas (Montagne de Couspeau) : InteGraal des 3 Becs et Couspeau

Grand Delmas et 3 Becs réunis dans un même combo, ce tour au départ de St Nazaire le Désert ( ou de Saou) propose une longue traversée physique mais logique de ces 2 massifs par les bons singles du secteur et en privilégiant la vue 3 étoiles. Il demande un bon mental en solo mais la récompense est là pour peu que la fenêtre météo ne se referme pas sur vous….

Données techniques

Département : Drôme
Massif : Diois
Longueur [?] : 51 km.
Denivelé (+/-) [?] : 2630 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 1500 m.
Portage Oblig. [?] : 800 m.
SPR [?] : (60/30/10)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : IGN 3138 OT

Dif. montée [?] : 3
Dif. descente [?] : 3
Dif. max : T5 ponctuellement
Exposition [?] : 2

Départ/Accès

Départ : St-Nazaire Le Désert (580 m) - Crest > Saillans > Gorges de la Roanne > St-Nazaire le Désert

Itinéraire

L’objectif est de partir de St Nazaire le Désert , (mais la prochaine fois j’envisagerais un départ au dessus de Saou au parking tout en bas du synclinal), remontée tranquille par un peu de route, puis succession de pistes bien balisées VTT en direction de Barrier , le joli single Moury-Les Pradaux , aux Pradaux tout droit par la petite DH de la Combe du Four sympa et variée qui arrive sur l’église de Rochefourçat, hâvre de paix qu’il faut quitter par la gauche, la longue piste en direction du Col Jeannin, puis Col de la Chaudière, l’attaque directe par la Pas de Siara, puis la longue descente de la Grande Combe , remontée continue jusqu’au Pas de Barry par les pistes, redescendre le Pas jusqu’à Fondoresse , joli single , remontée le Col de Gourdon roulottant à la montée, enfin remontée rustique du Grand Delmas par la Grazonnière , ensuite ce sont les champs Elysées ou presque , panorama superbe depuis le Couspeau , quelques poussages , et retour par le beau single de Serre Delégue , les Pradaux , le single épinglu sur la fin de Serre La croix ou les Pradaux Est , reprendre sur la fin le single qui tombe sur St Nazaire le Désert.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : La Grande Combe   Les Pradaux (versant Est)   Les Pradaux > Moury   Serre Delègue (versant Sud)   Col du Gourdon   la Fondoresse

Remarques/Variantes

Autre variante possible qui permet de prendre les 2 gros morceaux au début : départ des parkings après le Pertuis au dessus de Saou , ascension du synclinal jusqu’au Pas du Barry et enchainer le Grand Delmas , ainsi de suite , même topo. Cette option permet aussi de rouler un peu moins en voiture quand on vient de Valence ou de Lyon.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Départ St Nazaire le Désert.
et à l’autre bout
Saou, Auberge des Dauphins,

Itinéraire très fréquenté par les piétons, soyons tous prudents.

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

(pas de commentaires)
» Notez/Commentez l'itinéraire

Le Grand Delmas (Montagne de Couspeau), IntéGraal des 3 Becs et Couspeau : Sortie du dimanche 06 mai 2018 par homdesbois

Participants : seul

Remarques terrain

A peine humide par endroit suite aux fortes pluies des jours précédents

Sentiers associés

3 Col du Gourdon : Fait à la montée , roulotte dans ce sens , les cuts ont été pris par le groupe d'ânes (des vrais...) qui me précédaient ..Sinon bon état.

4 La Grande Combe : Excellente, je la trouve très propre , un travail de nettoyage a été réalisé , même les T5 restent accessibles , malgré un peu d'humidité sur les mousses. Sentier non balisé au départ mais un gros cairn indique l’accès, et c'est parti pour 5 km de descente , je dirais même que sa réputation de marteau piqueur est usurpée. les épingles sont sympas dans une belle ambiance de sous bois , le soleil de fin de journée est top , bon éclairage.

2 Les Pradaux > Moury : Très bon single pris à la montée mais il est agréable dans les 2 sens.

3 Serre Delègue (versant Sud) : Partie Basse bien sèche , joli point de vue sur l'église de Rocheforcat

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Même itinéraire raccourci à cause dtu temps

Superbe tour panoramique que l'on peut compléter par une visite des 3 Becs (mais je les avais déjà parcourus récemment avec redescente sur Saillans via Laveuse et Pas de la Motte sur GR9).

13 baudets, 9 heures, 5 kilomètres, 3 Becs , 2 loups et un rider heureux

Voilà un condensé de ma journée réfléchie depuis qqes mois , même si le but ultime n’est pas atteint cause météo sur la fin , le plaisir était là tout le temps même dans les moments quelque peu mouvementés comme souvent dans les grandes traversées que j’aime faire à mon rythme..
C’est parti.

La fenêtre météo est bonne donc décollage 9H30 (pas très tôt , mais départ de Lyon le matin) de St Nazaire Le désert, je croise un couple de VTTistes les seuls de la journée. Bout de route, puis succession de pistes bien balisées VTT en direction de Barrier , j’ai le bonjour des ânes qui ont l’air d’habiter dans cette grande ferme, je poursuis mon chemin sur le joli single Moury-Les Pradaux , il vaut son 9/10 même en T2.
Aux Pradaux je repère le single descendant à ma gauche depuis Serre Delégue et à ma droite les Pradaux qui me ramèneront au retour vers St Nazaire le D , mais dans longtemps ????. Maintenant je vais tout droit par une petite DH de la combe du Four sympa et variée qui arrive sur l’église de Rochefourchat. Cligno à gauche et c’est la longue piste remontante qui va m’entrainer vers le Col Jeannin (feinteur car on pense que c’est le dernier mais non la montée continue ..) ; A 1104 m prendre le single caché et la piste qui tombe sur les Drayes , Col de la Chaudière plein cagnard et plein de voitures au parking , c’est parti pour un portage plutôt régulier avec des marches hautes du Pas de la Siara , peu de monde en vérité , ils sont tous encore sur les 3 Becs , derrière moi le Grand Delmas impose sa silhouette et on devine le single final qui est assez pentu ..ce sera pour ce soir .. si le temps le permet car les nuages se regroupent pour manifester leur mécontentement, ca grogne , ca gronde ..
Arrivée au synclinal , du monde mais pas de remarques idiotes , les gens commencent à s’habituer aux VTT en montagne , il y a toujours un cependant qui sort une petite vanne devant les amis . :
« vous ne vous appelez pas Ravel ? «
« non pourquoi ? «
« car ce serait le beau vélo de Ravel « (enjoy …)
Tout en appréciant la portée symbolique de cette vanne , je descends rapidos jusqu’au point de départ de la Grande Combe , un gros cairn marque l’endroit malgré l’absence de panneau c’est là :
En fait il est extra ce single descendant de 5 Km , des pierres beaucoup de pierres mais pas que , de la mousse , une ambiance irréelle , je le trouve plutôt propre , un peu technique dans les 2 T5 avec l’humidité des pluies passées , j’ai adoré , mais en bas il faut remonter logique : 780m de déniv sur piste d’une traite , je regrette de m’être pas arrêté à l’Auberge des Dauphins , tant pis je m’arrêterais au Refuge des Princ es , et motivé par mon coca badoit qui m’attend là haut , je roule, je pousse, je marche , je re roule , finalement la lumière est belle à cette heure dans les grands arbres.
Mais déception, consternation ! Du refuge des Princes il ne reste que le toit et 4 murs abri sommaire mais sans doute utile en cas de mauvais temps. Déception mais faut rebondir , hop , hop , Pas de Barry , joli panorama au coucher de soleil , mais il était encore haut , mais ce la craque bien en face.
En attendant je m’attaque le Pas de Barry non coté non répertorié , assez sale et pentu , il devient par endroit intéressant et technique avec des roulements à bille qui accélèrent les mouvements entre T4 et T5 NR , une partie longeant les barbelés incite à la prudence mais globalement c’est une bonne liaison à la descente , à la montée je préfère nettement le Pas de Siara . Au beau site de Fondoresse je tourne à gauche , tente une piste logique pour remonter jusqu’au Col de la Chaudière , un premier portail que je passe je poursuis sur 300 m et paf le chien , non pas une seconde clôture cadenacée celle-là faut que je remonte dans l’autre sens , je me prends le très agréable single de Fondoresse qui suit le GR9 , à mi chemin paf une transhumance d’ânes et leurs bergers, rythme lent du paysan mais sur un bon single descendant c’est frustrant ainsi jusqu’en bas , à la remontée de l’autre côté je suis largué par ce même rythme , petit à petit ils me prennent des mètres , mais c’est vrai aussi que les ânes font des cuts dans les épingles à la montée moi qui accusait injustement les DHeurs (…) . Au col de La Chaudière je dialogue un bon quart d’heure avec mes devanciers , ils installent un enclos provisoire pour les ânes . En fait ils transhument de l’étang de Thau aux 2 Alpes à raison de 20 bornes / jour , ils ont la cuisine qui les attend le soir dans le J9 , ils me proposent de la salade de riz , cool .
Le ciel s’obscurcit au-dessus de nos têtes, ca gronde sur le Delmas, des éclairs mais pas encore de pluie, je file au plus vite , il reste des bornes , le Grand Chaban sera pour un autre jour , en attendant faut rentrer par la piste du Col Jeannin encore 300m de deniv eh eh , les jambes vont bien je devrais refaire la TransV 30 ans après (..) ; cela devient plus obscur , ma lumière Dekat arrière à pile fonctionne mais elle est rouge , mon AV qui se charge via l’USB s’est déchargée depuis un an donc en rade , heureusement je suis le bandeau clair de la piste éclairée par moments réguliers par la foudre , irradié mais impeccable (..) , quand au bout de la piste à 30 m de moi , 2 masses noires à queues très fournies , bref pas des chiens noirs , dès qu’ils me voient aussi surpris que moi ils bondissent vers le bas côté . Un peu stressé par la situation je me dis à la limite les loups sont plus craintifs vs les hommes que les chiens , ces derniers auraient grogné , se seraient arrêté du fait de l’effet de supériorité voir m'auraient coursé , j’en conclue que j’ai eu de la chance de voir des loups plutôt que des chiens errants . Positivons ..
C’est tout de même "armé" d’une branche bien robuste que je poursuis mon ascension , bien allongée sur mon tube supérieur pour éviter d’attirer la foudre , et les gants sur les pièces métalliques de mon cintre , je file ….. comme l’éclair. Au col Jeannin les éclairs redoublent. La descente sur Rochefourchat se passe sous la pluie qui s’invite au bal des maudits (…) , d’autant qu’à partir de là je ne connais pas très bien le parcours pour rentrer à la voiture , j’avais étudié les singles pas les routes. Une lumière dans la nuit dans ce micro hameau, la maison adossée à l’église Nowhere (..) , des gens à table qui sourient , bon je toque à la porte vitrée. Sympas ils me confirment mon choix de route il doit me rester 7 Km en descente sur route , ils me proposent de me descendre au village , je décide de poursuivre , la pluie reste intense mais l’orage est passé avec ses éclairs . Heureusement j’ai de bons vêtements une super polaire et une veste Vaude étanche à 20k ; les jambières , y a que les pieds qui baignent mais bon c’est la fin , je suis donc la route assez claire par chance , mais les rebouchages en bitume noir me faire craindre à chaque fois une bête quelconque tapie au sol , oh Marco tu te reprends , oui , Ok , on y va … .
Arrivée à 1km de la route principale la pluie redouble il pleut des chats et des chiens et des hallebardes aussi , les chaussures et les gants sploutchent sploutchent j’arrive à la voiture , heureusement un lampadaire pour monter le bébé et hop un coup de fil à la Dame des Bois que je prévenais régulièrement tout de même. Arrivée à 1h du matin à la "maïoun". No comment.
HDB


Distance réelle parcourue : 50 km
Denivelé réel effectué : 2100 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Bruno_W, le dimanche 13 mai 2018 à 15:00

Quel récit ! J'étais plus ou moins sur tes traces vendredi, avec mon lot de désagrément aussi (perte d'un beau GPS tout neuf :ill: :evil: ) mais moins flippant ! :lost:
Dommage dans ce tour que le single du Col de Gourdon se fasse à la montée ! Et merci pour les infos sur la porte de Barry, je me demandais justement ce que ça donnais. :cool:

» Par homdesbois, le dimanche 13 mai 2018 à 16:29

:wink:
Oui j'ai lu ton CR , un bon tour que tu as réalisé , ne pas hésiter à monter sur Aucellon et prendre sur la droite la source de Bramevache , quand le sentier est nettoyé c'est sympa et original , et la fin offre pas mal d'alternatives
Au plaisir
HDB

» Par homdesbois, le dimanche 13 mai 2018 à 16:32

Oui dommage pour le Col de Gourdon mais l'enchainement n'est pas dans le bon sens , ou alors prendre en A/R le même pas et je n'aime pas trop .
Tu as fait la Grande Combe ?

» Par Kaillasse, le dimanche 13 mai 2018 à 22:04

Purée le roman 8O , désolé, pas encore eu le courage de tout lire. J'ai vu que tu as pris le pas de Siara, pas d'interdiction d'accès à son sujet? J'avais dans l'idée d'aller faire le topo des Trois Becs (Veyou) courant Juin

» Par homdesbois, le dimanche 13 mai 2018 à 23:19

:D
Si : interdiction de le descendre depuis sa réhabilitation , d'ailleurs trop technique sur qqes segments , mais l'ascension le bike sur l'épaule est Ok, et pas expo si tu n'es pas sujet au vertige.
Sinon les 3 Becs c'est beau avec un magnifique panorama, par contre , les sentiers réhabilités sont pas vraiment intéressants et plutôt répétitifs , le single de la Laveuse assez rustique et le GR sur Saillans bien au début puis assez linéaire . Si tu as le courage et si tu apprécies les cailloux et les longues descentes engage toi dans la Grande Combe :wink: , c'est pour cela que j'ai fait le combo Gd Delmas et 3 Becs qui réunit de bons singles ..
A+
HDB

» Par Le ded, le dimanche 13 mai 2018 à 23:45

Moi je l'aime bien (et les cycloscrampons aussi) cet HdB.
Il nous sert à chaque fois un véritable parcours VTT. La narration du CR est un poil en dessous de son engagement sur le terrain. :wink:

» Par homdesbois, le lundi 14 mai 2018 à 00:58

:roll:
si c'est juste un poil ca va :D

nb : j'ai vu ton site ZeDed et tu évoquais tes débuts en planche sur le Monteynard , c'est rigolo pareil pour moi (et pourtant niçois , mais je grimpais à l'époque Verdon et Loubière - clin d'œil à Phil'Ô- ; pas un fourgon mais toutes les générations d'espace dans lesquels je dormais été comme hiver , puis le VTT a remplacé progressivement la grimpe, le ski , la planche : monomaniaque suis devenu :roll: :oops:
on a dû se croiser sur des spots.

» Par Kaillasse, le lundi 14 mai 2018 à 12:36

"mais l'ascension le bike sur l'épaule est Ok, et pas expo si tu n'es pas sujet au vertige. "
Ok merci pour les précisions, je me souviens maintenant que quelqu'un avait mentionné ça dans une sortie effectivement.

"Si tu as le courage et si tu apprécies les cailloux et les longues descentes engage toi dans la Grande Combe"
Ca, c'est prévu aussi :P

» Par Bruno_W, le mardi 15 mai 2018 à 10:46

La réhabilitation du sentier des 3 Becs rend carrément pénible la traversée des sommets (tout en grosses marches bois) :evil: ! Sinon le portage du pas de Siara passe quand même bien, et la Grande Combe vaut le coup rien que pour l'ambiance :roll: ! C'est vrai que ce nouveau topo propose une alternative intéressante pour optimiser les sentiers des 3 Becs, juste dommage pour le Col de Gourdon qui se remonte (alors qu'il offre une sacré belle descente :cool: )

» Par homdesbois, le mardi 15 mai 2018 à 19:15

Tu n'as pas tort mais cela change le sens , à moins de faire Descnet de Col de Gourdon / Fondoresse / montée par le Pas de Berry et après descente par le PAs de Siara , mais cela sera trop tentant ... A tester un week end non pluvieux .. 8O

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.