Ski
Par BigJim le 23.05.10
Accueil > Topo Guide > Sommets > Chablais / Faucigny > Le Môle > En boucle par l'Ecutieux > Sortie du 12 septembre 2019
 Topo validé par la modération

1863 m Le Môle : En boucle par l'Ecutieux

Sommet du Môle depuis le village de La Tour (chez moi!); première montée au sommet, descente très sympa et bien roulante; puis une deuxième montée de 300 m de D+ pour finir avec une descente magnifique par de jolis sentiers taillés pour le VTT (sauf quelques courts passages!!!)

Données techniques

Département : Haute-Savoie
Massif : Chablais / Faucigny
Longueur [?] : 30 km.
Denivelé (+/-) [?] : 1620 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 150 m.
Portage Oblig. [?] : 50 m.
SPR [?] : (35/35/30)

Nb de jours : ½
Cartographie [?] : 3429 ET Bonneville

Dif. montée [?] : 4
Dif. descente [?] : 3
Exposition [?] : 2

Interêt [?] (8/10)

Départ/Accès

Départ : La Tour (600 m) - Bonneville > Viuz en Sallaz > La Tour

Itinéraire

Du village de La Tour prendre la direction de St Jean de Tholome par la D20, juste avant ce village dans un virage, prendre à gauche une petite route qui traverse le lieu-dit "Grange Cocarde" et la suivre jusqu'à Boveire puis les Granges (terminus de la route, départ de rando pour le Môle).
De là suivre la voie normale de randonnée largement balisée: piste sur la première moitié jusqu'au petit Môle (quelques sections raides) puis sentier assez large dans la pente Sud (quelques sections de portage à l'approche du sommet. Descente par le même itinéraire jusqu'à 1250 m environ ou l'on remonte par une piste en direction de "plan meulet" (panneau indicateur); une section raide (poussage). C'est parti pour quasi 1000 m de descente ! Tout d'abord rejoindre l'alpage de l'Ecutieux.
Vers 1375 m, partir à gauche en direction des chalets situés les plus bas dans l'alpage: les dépasser et descendre par un petit sentier. Vers 1250 m. il y a deux chemins : prendre celui du bas (celui du haut continue en direction de Cullioz ?) et le suivre jusqu'à couper la grande piste forestière (1050 m).
La traverser pour reprendre le sentier en contre-bas (départ très raide sur quelques mètres). Poursuivre la descente jusqu'à couper une deuxième piste forestière vers 750 m. La suivre à la montée sur quelques dizaines de mètres pour prendre à gauche un nouveau sentier plus calme et bien ludique qui permet de rejoindre le point de départ (toute cette section présente un balisage vert et des panneaux indiquant "la verticale").

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Le Môle (versant Sud)

Remarques/Variantes

Variantes à l'infini...

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Montée par le goudron puis piste assez roulante puis sentier assez large ou l'on peut souvent pédaler; descente assez techniques et soutenue mais sans difficultés majeures et sans exposition forte.

Sortie(s) GPS associée(s) : 01.08.20 25.05.20 12.09.19 10.09.17 10.05.14

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par JB74, le vendredi 13 septembre 2019 à 08:18 (8/10)

Variée et joueuse, une bien belle descente. En reprenant la piste, préférer la descendre sur environ 1km pour rejoindre le sentier de Fin Froide. Beaucoup plus d'intérêt que la partie raide et rectiligne décrite dans le topo

» Par nicovelo74, le samedi 02 juin 2018 à 17:50

une question. Ou se trouve le chemin menant à l'alpage de l'écutieux? Arrivé au plan meulet (retenue d'eau et poteau électrique) je n'ai pas trouvé le chemin? Merci

» Par Guig74, le lundi 11 septembre 2017 à 10:19 (8/10)

Difficile à noté l’intérêt, car l'itinéraire emprunté n'est pas celui du topo.
Nous sommes monté du coté de la piste de l'écutieux, et redescendu coté sud.
Mais c'était bien !

» 2 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Couché de soleil au Môle : Sortie du jeudi 12 septembre 2019 par JB74

Participants : Seul

Remarques terrain

Sec à trop sec

Sentiers associés

3 Balcon du Môle : Toujours aussi beau mais de plus en plus étroit à cause de la végétation

3 Broisin : Pris à la montée. Très raide par endroit, une partie en poussage

3 Le Môle (versant Sud) : Pris à la montée. Passe bien en électrique. Raide par endroit

3 Fin Froide > La Tour : Toujours aussi génial. Les montagnes russes pour du pur plaisir de pilotage

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Voir trace GPS

Mon histoire avec le Môle est un peu particulière. Ce sommet agit sur moi comme un aimant. Si bien qu'il m'est obligé d'y monter régulièrement pour me libérer l'esprit de son emprise, au moins de manière temporaire.
Est ce la qualité des sentiers qui le parcourent ? La beauté de la vue du haut depuis ce sommet atypique ? La rencontre d'une vie faite là haut il y a quelques années ?
Sans doute un savant mélange de tout ça. Et le temps était venu pour moi d'aller lui rendre une petite visite.

Le temps libre étant rare en ce moment, je décide de partir pour un after taf avec la frontale dans le sac. Je me concocte un parcours ambitieux mais j'ai un allier de poids (c'est rien de le dire), mon Turbo Levo.
Sortie à 18h du boulot et très vite je suis sur les balcons du Môle. Le sentier est toujours aussi plaisant mais la végétation est un peu invasive. Ca frotte, ça gratte ! La montée sur l'Eponnet est une formalité même avec le mode d'assistance le plus faible pour économiser la batterie au maximum.
Rapide descente et déjà, je suis à Broisin. Je marque un petit stop pour passer à coté de chiens un peu trop joueur à mon gout puis j'attaque la raide montée du sentier de Broisin. Même en électrique, il faut pousser par endroit tellement c'est raide. Heureusement, dès que je rejoins Le Pertus, c'est beaucoup plus roulant.

Il est 19h10 et me voilà au parking de Béroud. Je cogite sur la suite à donner à ma sortie. Presque la moitié de la batterie est passée dans la montée. Et après la descente, il restera un gros morceau où j'en aurai besoin. Du coup c'est encore avec l'assistance au mini que je grimpe sur la piste pour voir comment ma consommation énergétique évolue et s'il faut bifurquer directement sur l'Ecutieux.
Bon, ça à l'air de tenir donc direction le petit Môle. Sauf que sous celui ci, une partie de la piste est plus raide et encombrée. Elle demande donc plus de puissance de l'assistance et du bonhomme. C'est le coup de grâce, la limite que je m'étais fixée est atteinte et au Petit Môle, je sais que je ne monterai pas haut sommet ce soir.

Il est 19h40, je suis pile à l'heure pour un beau couché de soleil. Mission en partie accomplie ! Le temps est venu de profiter de la vue. D'un coté, l'astre solaire ce couche sur les derniers contreforts du Jura alors que de l'autre la lune pointe le bout de son nez derrière l'Aiguille Verte. Magique !

L'arrivée de la nuit c'est aussi la chute des températures. Il faut se remettre en selle pour ne pas trop se refroidir. Encore une courte montée et je rejoins Plan Meulet. C'est le début de la descente. De nuit, je reste prudent dans le départ raide. Heureusement, c'est ensuite plus joueur mais il faut rester vigilant. D'autant qu'un blaireau (l'animal hein !) déboule sous mes roues. Heureusement, personne n'aura été blessé lors de ce croisement aussi surprenant que limite.

Arrivée à la Tour, retour à la civilisation. Une courte liaison sur route et je suis de nouveau seul dans les bois. Enfin pas tout à fait seul, j'entends quelques animaux et surtout je perçois quelques paires d'yeux qui m'observent avant de fuir.
Avant de retrouver la chaude douceur d'un bon fauteuil, il reste 15km d'une traversée ascendante. Et elle use aussi bien la batterie, qui est arrivée à un niveau critique, et le bonhomme, qui n'est plus très loin de ce même état. Mais l'ensemble continu d'avancer à un bon rythme. Si bien que j'arrive sur les hauteurs de Taninges où l'assistance finira par rendre l'âme. Les 2 derniers kilomètres sont avalés uniquement à la force des cuisses.

22h15, me voilà rentré. Bon c'était pas le chemin le plus court mais qu'est ce que c'était beau. Et quelle ambiance particulière que de rouler de nuit, moi, j'adore !

Distance réelle parcourue : 43 km
Denivelé réel effectué : 2000 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Yvan74, le vendredi 13 septembre 2019 à 12:02

Classe. Un after de 2000m, classe. Faut bien que l'assistance serve à quelque chose :P Sinon ton histoire d'attirance avec le Môle, je pense qu'on a tous notre Môle à nous :wink:

» Par Kaillasse, le vendredi 13 septembre 2019 à 13:16

Superbes les photos !
Je te rejoins sur le sorties en nocturnes, c'est vrai que ça a une saveur unique et presque intime. Même si les blaireaux ne seront certainement pas de cet avis :lol:

» Par larsen, le vendredi 13 septembre 2019 à 14:31

:lol: On voit également que tu as poussé le détail à habiter Avenue du Môle .....la trace démarre de ta cave ? :P

» Par JB74, le vendredi 13 septembre 2019 à 15:10

@Kaillasse, je testerai bien une nocturne collective un de ces jours. Ca doit être bien fun !

@larsen, heureusement pour moi, c'est mon boulot qui est Avenue du Môle ! Mais le rapprochement est intéressant, sans doute mon subconscient qui m'a joué un joli tour !

» Par Pierqiroul, le samedi 14 septembre 2019 à 00:48

À chaque village sa montagne. Taninges, c’est Marcelly, tu vas passer pour un traitre! Mais c’est vrai qu’il est si cool, ce Môle!

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.